AirBnb : des changements s’opèrent ce jeudi à Lyon

A partir de ce 1er février, une nouvelle réglementation s’applique.

Une nouvelle réglementation dès aujourd’hui pour les locations de type AirBnb. Depuis le 1er décembre dernier, un décret signé en avril donne aux grandes villes le droit d'imposer aux propriétaires l'immatriculation des logements qu'ils louent sur les plates-formes d'hébergement comme Airbnb.

Dès ce jeudi, les conditions de changement d’usage d'un logement d'habitation en logement locatif meublé évoluent en conséquence. Le service de l’urbanisme de la Ville de Lyon va désormais prendre en charge l’instruction des demandes de changement d'usage et le contrôle de celles-ci.

Deux délibérations à Lyon et au conseil de la Métropole avaient été adoptées en décembre pour imposer cette immatriculation, qui doit réalisée en mairie afin d’obtenir un numéro d’enregistrement. Le numéro devra ensuite être visible sur chaque annonce de ce type de plateformes.

Une disposition de la loi "Numérique"

La loi "Numérique" impose pour tous les loueurs de meublés touristiques de se déclarer dès la première nuitée, déclaration assortie d’un numéro d’enregistrement qui devra figurer sur toutes les annonces de location en ligne. Ceci pour permettre plus de transparence sur l’offre de location AirBnb et permettre plus de contrôle du respect des obligations des loueurs. Il sera ainsi facile de vérifier que la durée annuelle de location du bien ne dépasse pas la limite fixée à 120 jours par an.

Pour les locations dépassant les 120 jours par an, la transformation en meublé de tourisme sera obligatoire. Si le logement fait moins de 60 m², la mise en location sera autorisée comme meublé de tourisme pendant 9 ans. Pour les personnes au-dessus du seuil de 120 jours à Lyon, une obligation de compensation sera désormais imposée pour tout logement au-dessus de 60 m², avec l’obligation de créer un m² de logement habitable pour tout m² transformé en meublé.

Les meublés créés avant ce nouveau règlement et ayant respecté l’ensemble des obligations imposées jusqu’alors ne seront pas impactés. Un règlement existe déjà, pour la Ville de Lyon, sur les changements d’usages de logements en commerces, activités, services… Il sera complété en intégrant des dispositions spécifiques aux meublés de tourisme, comme le prévoit la loi ALUR.

Des spécificités existent pour certains propriétaires. "S’agissant des propriétaires de type 'personnes morales' ou SCI par exemple, toute demande de changement d’usage en meublés de courte durée doit être assortie d’une demande d’autorisation à la Mairie et d’une compensation dans les mêmes conditions que précédemment, quelle que soit la taille du bien", précise la Métropole de Lyon dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Meublés de tourisme : Lyon a lancé son service de télédéclaration

Le système de télédéclaration pour les meublés de type AirBnb a été rendu disponible par la Ville de Lyon.


Colocation : Lyon sur le podium des villes où une chambre est la plus convoitée

Appartager a présenté son bilan du marché de la colocation au premier trimestre.


Les loyers pourront augmenter de 1,05%

Au titre du premier trimestre 2018, l’augmentation de l’ IRL, indice de référence des loyers publié jeudi matin par l’INSEE, dépasse la barre des 1%, pour la deuxième fois consécutive.


Location : des réactions plutôt critiques au projet de loi ELAN

Les fédérations et associations professionnelles ont réagi à la présentation du projet de loi ELAN.


La SACVL, 1er producteur de miel lyonnais

null
Le bailleur appartenant à la ville de Lyon a produit en 2017 plus d’une tonne de miel. Mais son cas n’est pas unique : d’autres organismes ont également implanté des ruches au sein de leurs résidences.


Les grandes lignes du projet de loi ELAN

null
Le gouvernement examine mercredi en Conseil des ministres le projet de loi visant à libérer la construction de logements.


Vers une hausse assez soutenue des loyers en 2018

null
Olivier Dumas, responsable des statistiques à l’UNIS Lyon-Rhône, a fait état, à plusieurs reprises ce mois-ci, de l’état du marché locatif à Lyon et dans son agglomération.


Une réunion des propriétaires bailleurs à Lyon

null
L’UNIS Lyon-Rhône organisait ce mardi, dans le 3ème arrondissement, sa traditionnelle réunion des propriétaires bailleurs.


Lyon fait partie des villes où les loyers ont le plus augmenté en 2017

null
Si les loyers ont légèrement baissé en 2017 en France, la capitale des Gaules fait partie, avec Nice, des villes où les loyers ont le plus progressé l’an dernier. La hausse des loyers se poursuit en ce début 2018.


Les loyers à Lyon et dans son agglomération en février 2018

Clameur a fait état ce mardi sa note de conjoncture, qui relève une hausse des loyers à Lyon.


« Ce n’est pas en appauvrissant les uns que l’on enrichit les autres»

null
Victor-John Vial-Voiron est président de l’UNPI Rhône-Alpes et de l’UNPI du Rhône.


AirBnb : des changements s’opèrent ce jeudi à Lyon

A partir de ce 1er février, une nouvelle réglementation s’applique.


SACVL : la notation reste stable pour S&P

L’agence de notation Standard & Poor’s Global Ratings a confirmé la note de référence à long terme « A » de la société anonyme de construction de la Ville de Lyon (SACVL).


La fondation Abbé Pierre publie son rapport sur l’état du mal-logement

Le 23ème rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal logement a été publié mardi et remis au ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard.


Lyon : un marché immobilier sous tension

null
La Chambre du Rhône de la FNAIM dressait lundi un bilan de l’année immobilière, dans la Métropole de Lyon et le département du Rhône. L’activité a été forte sur l’année écoulée.