Retour à la normale

EDITO - Le marché du crédit immobilier semble revenir dans un profil saisonnier moins atypique qu’il n’avait été en 2017, les banques réalisant de nouveau des efforts en ce mois d'avril. Mais ceux-ci seront-t-il suffisants pour redonner du souffle au marché ?

Comme le montrent diverses études récemment publiées, le marché du crédit immobilier est revenu dans une configuration peu ou prou « normale ». Le premier trimestre aura en effet été marqué, dans un contexte de quasi stabilité des taux d’intérêt, par une production plus proche de ses niveaux du premier trimestre 2016 que ceux du premier trimestre 2017 - un millésime exceptionnel.

Les courtiers en crédit indiquent par ailleurs que leur posture, jusqu’ici attentiste, est peu à peu en train de changer face aux développements observés sur le marché obligataire. Les taux ont en effet glissé depuis leurs plus hauts de février, et le contexte est donc un peu moins tendu sur le marché du crédit, offrant des perspectives de baisse sur le segment du crédit immobilier.

Certains courtiers ont pour l’heure communiqué sur une hausse de l’activité en avril par rapport à la même période de 2017. Il faut dire que c’est à cette même période l’année dernière que la production avait commencé à fléchir pour atterrir en mai et dans le courant de l’année 2017. L’effet de base joue donc à plein, si l’on compare deux années au profil bien différent. La production reste à un bon niveau par rapport à 2016, et reviendrait donc, si les dires de certains courtiers se confirment dans les chiffres de la Banque de France, dans un profil d’année moins atypique qu’il ne l’avait été en 2017. L’année dernière avait, rappelons-le, été une des rares années où l’on n’avait pas assisté à de véritable temps fort habitat, d’avril à juin, du fait d’un début d’année marqué par une production exceptionnelle.

La hausse de l’activité perçue ces dernières semaines pourrait être confortée par des efforts plus importants de la part de certains établissements bancaires. Certaines banques plutôt tournées vers les primo-accédants ont ainsi décidé d’abaisser de manière assez sensible leurs taux de crédit immobilier sur les maturités pour faire face à une baisse de l’activité impliquée par la réforme du PTZ et la suppression de l’APL accession, et stimuler par ce biais la production. Reste à savoir si l‘une des barrières principales des ménages les plus modestes, à savoir les prix, évolueront, ou si le blocage de marché, sensibles sur certains marchés tendus, perdurera.

Car tel est sans doute le risque le plus sensible en cette année : l’accroissement des fractures territoriales en matière de prix, entre cœur des métropoles dynamiques attirant les liquidités et investissements et marchés périphériques, où les aides se réduisent. Et celles-ci ne pourraient être comblées que par une véritable vision d'aménagement du territoire,  appuyée par une volonté politique allant dans ce sens. Les dernières mesures de la loi de finances 2018, avec le rétrécissement du périmètre du dispositif Pinel aux zones les plus tendues n'aura malheureusement, comme conséquence, que de renchérir le foncier... Ce qui aura, à terme, un effet inflationniste. Faut-il continuer d'arroser là où il pleut déjà en abondance ?






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Planning rallongé de 3 mois pour les travaux de la paroi ouest du parc Saint-Antoine

Lyon Parc Auto a réactualisé jeudi le timing du projet, après un contretemps sur le chantier de la paroi moulée ouest du parc.


« Il faut intensifier la relation avec les territoires hors de la Métropole »

null
David Kimelfeld est le président de la Métropole de Lyon. Enviscope et Lyon Pôle Immo ont rencontré l’élu pour évoquer les relations de la Métropole avec les territoires voisins, et avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


« Gaël Perdriau est quelqu’un de très attaché à la coopération »

David Kimelfeld est le président de la Métropole de Lyon. Enviscope et Lyon Pôle Immo ont rencontré l’élu, et ont échangé sur le pôle métropolitain.


La FPI et la FFB réagissent positivement à la conclusion favorable de la CMP

Les deux fédérations ont réagi favorablement au compromis trouvé par les députés et sénateurs sur le projet de loi ELAN.


Andrézieux-Bouthéon : début des travaux pour l’entrepôt Cdiscount

Saint-Etienne Métropole et l’ADERLY ont fait part du début des travaux pour la nouvelle plateforme logistique de 60.000 m² de la filiale de Casino.


Un vœu pour un désinvestissement dans les énergies fossiles

La Métropole de Lyon, a, lors du Conseil métropolitain, adopté un vœu proposé par les organisateurs locaux de la marche pour le climat.


Gérard Collomb candidat pour Lyon et la Métropole en 2020

Le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’il serait de nouveau candidat à la mairie de Lyon en 2020.


Les futurs bus acquis par le Sytral seront tous propres

Le Sytral a dévoilé vendredi à la presse sa stratégie d’acquisition pour les années à venir.


Le collectif A45 appelle à un dialogue entre élus

Suite à la réunion mardi entre la ministre des Transports et les membres du Comité d’orientation des infrastructures, le collectif en faveur de le construction de l’axe veut que les élus parlent d’une seule voix.


« Le salon du logement pour les jeunes rassemble entre 1.100 et 1.600 visiteurs »

Samuel Langlade est, au sein du CLLAJ, l’organisateur du salon du logement pour les jeunes. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’histoire et le déroulé de ce salon.


10ème édition du salon du logement pour les jeunes

null
Le CLLAJ Lyon organise ce mardi, pour la dixième année consécutive, ce salon à l’Hôtel de Ville de Lyon au sein duquel 80 exposants sont présents.
» «Le salon du logement pour les jeunes rassemble entre 1.100 et 1.600 visiteurs»


Le tramway T6 devrait être mis en service fin 2019

Le SYTRAL prévoit, dans son plan de mandat 2015-2020, d’investir 60 millions d’euros dans le projet «Capacité Tramway».


Une future extension pour l’école La Mache

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a rendu visite mardi à l’établissement, le lycée étant amené à bénéficier du « Plan Marshall » lancé par la Région.


De nombreux chantiers réalisés cet été dans la Métropole

Du T6 à la Part-Dieu, de nombreux chantiers ont été réalisés durant la période estivale.


Thierry Mandon devient directeur de la cité du design de Saint-Etienne

L’ancien secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche va prendre ses fonctions début septembre.