Retour à la normale

EDITO - Le marché du crédit immobilier semble revenir dans un profil saisonnier moins atypique qu’il n’avait été en 2017, les banques réalisant de nouveau des efforts en ce mois d'avril. Mais ceux-ci seront-t-il suffisants pour redonner du souffle au marché ?

Comme le montrent diverses études récemment publiées, le marché du crédit immobilier est revenu dans une configuration peu ou prou « normale ». Le premier trimestre aura en effet été marqué, dans un contexte de quasi stabilité des taux d’intérêt, par une production plus proche de ses niveaux du premier trimestre 2016 que ceux du premier trimestre 2017 - un millésime exceptionnel.

Les courtiers en crédit indiquent par ailleurs que leur posture, jusqu’ici attentiste, est peu à peu en train de changer face aux développements observés sur le marché obligataire. Les taux ont en effet glissé depuis leurs plus hauts de février, et le contexte est donc un peu moins tendu sur le marché du crédit, offrant des perspectives de baisse sur le segment du crédit immobilier.

Certains courtiers ont pour l’heure communiqué sur une hausse de l’activité en avril par rapport à la même période de 2017. Il faut dire que c’est à cette même période l’année dernière que la production avait commencé à fléchir pour atterrir en mai et dans le courant de l’année 2017. L’effet de base joue donc à plein, si l’on compare deux années au profil bien différent. La production reste à un bon niveau par rapport à 2016, et reviendrait donc, si les dires de certains courtiers se confirment dans les chiffres de la Banque de France, dans un profil d’année moins atypique qu’il ne l’avait été en 2017. L’année dernière avait, rappelons-le, été une des rares années où l’on n’avait pas assisté à de véritable temps fort habitat, d’avril à juin, du fait d’un début d’année marqué par une production exceptionnelle.

La hausse de l’activité perçue ces dernières semaines pourrait être confortée par des efforts plus importants de la part de certains établissements bancaires. Certaines banques plutôt tournées vers les primo-accédants ont ainsi décidé d’abaisser de manière assez sensible leurs taux de crédit immobilier sur les maturités pour faire face à une baisse de l’activité impliquée par la réforme du PTZ et la suppression de l’APL accession, et stimuler par ce biais la production. Reste à savoir si l‘une des barrières principales des ménages les plus modestes, à savoir les prix, évolueront, ou si le blocage de marché, sensibles sur certains marchés tendus, perdurera.

Car tel est sans doute le risque le plus sensible en cette année : l’accroissement des fractures territoriales en matière de prix, entre cœur des métropoles dynamiques attirant les liquidités et investissements et marchés périphériques, où les aides se réduisent. Et celles-ci ne pourraient être comblées que par une véritable vision d'aménagement du territoire,  appuyée par une volonté politique allant dans ce sens. Les dernières mesures de la loi de finances 2018, avec le rétrécissement du périmètre du dispositif Pinel aux zones les plus tendues n'aura malheureusement, comme conséquence, que de renchérir le foncier... Ce qui aura, à terme, un effet inflationniste. Faut-il continuer d'arroser là où il pleut déjà en abondance ?






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Point d’étape pour Ecoréno’v

Les 36 partenaires de ce dispositif d’aide à la rénovation énergétique des logements réalisaient ce jeudi un point d’étape à l’Hôtel de Métropole de Lyon.


Métropole de Lyon : les élus LR inquiets pour l’Anneau des sciences

null
Les élus « Les Républicains et Apparentés » ont mercredi rappelé dans un communiqué leur attachement au bouclage du périphérique de Lyon, qui serait selon eux, « otage du conflit Collomb/Kimelfeld ».


«Nous sommes désormais tout de suite en contact avec le DRH»

null
Nicolas de Barjac est directeur de l’agence de Lyon de Cushman&Wakefield. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du marché de l’immobilier d’entreprise dans la Métropole, tant sur le front des perspectives 2019 que des évolutions plus structurelles de celui-ci.


Le règlement local de publicité en phase de concertation

Une réunion publique était organisée jeudi dans le cadre de la période de concertation dédiée à ce règlement.


Vers un appel à projet pour un lieu d’enseignement dans la création et le numérique

La Métropole de Lyon a annoncé le lancement d’un appel à projet pour développer à la Confluence un lieu de l’enseignement supérieur dans le domaine de la création et du numérique.


Le salon de l’immobilier de Lyon se tient pendant trois jours

L’évènement annuel a lieu du 15 au 17 mars 2019 à la Cité Internationale.


Mobilités à Lyon : le vélo de plus en plus utilisé

Selon la métropole de Lyon, l’usage du vélo continue de battre de nouveaux records sur le territoire de la Métropole.


Travaux dans les collèges : hausse de 70% du budget annuel

null
David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, a fait cette annonce lors de la rencontre annuelle avec les chefs d’établissement des collèges métropolitains.


Hébergement d’urgence : une réunion a eu lieu en préfecture

C’est le préfet Emmanuel Aubry qui l’a présidée.


2 nouveaux parkings à Lyon pour Zenpark

Le groupe a annoncé l’ouverture de 2 nouveaux parkings à Lyon, situés dans les parcs automobiles de GrandLyon Habitat.


Place Grandclément à Villeurbanne : des ateliers de concertation

Des ateliers de concertation seront organisés en avril et mai 2019.


Ligne E du métro : concertation publique organisée pendant 2 mois

null
Le syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise va pendant deux mois recueillir l’expression de la population sur les scenarii et tracés de la nouvelle ligne de métro depuis l’ouest de l’agglomération lyonnaise.


Ralentissement de l’immobilier à Lyon en janvier, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel des prix de l’immobilier dans les principales villes de France montre une modération de la hausse des prix.


La Métropole de Lyon labellisée « French Impact »

La collectivité a été officiellement labellisée « Territoire French Impact » ce lundi.


Pollution au PM10 : des préconisations à l’attention du BTP

La préfecture a fait lundi des préconisations à l’attention du secteur du bâtiment et des travaux publics.