Retour à la normale

EDITO - Le marché du crédit immobilier semble revenir dans un profil saisonnier moins atypique qu’il n’avait été en 2017, les banques réalisant de nouveau des efforts en ce mois d'avril. Mais ceux-ci seront-t-il suffisants pour redonner du souffle au marché ?

Comme le montrent diverses études récemment publiées, le marché du crédit immobilier est revenu dans une configuration peu ou prou « normale ». Le premier trimestre aura en effet été marqué, dans un contexte de quasi stabilité des taux d’intérêt, par une production plus proche de ses niveaux du premier trimestre 2016 que ceux du premier trimestre 2017 - un millésime exceptionnel.

Les courtiers en crédit indiquent par ailleurs que leur posture, jusqu’ici attentiste, est peu à peu en train de changer face aux développements observés sur le marché obligataire. Les taux ont en effet glissé depuis leurs plus hauts de février, et le contexte est donc un peu moins tendu sur le marché du crédit, offrant des perspectives de baisse sur le segment du crédit immobilier.

Certains courtiers ont pour l’heure communiqué sur une hausse de l’activité en avril par rapport à la même période de 2017. Il faut dire que c’est à cette même période l’année dernière que la production avait commencé à fléchir pour atterrir en mai et dans le courant de l’année 2017. L’effet de base joue donc à plein, si l’on compare deux années au profil bien différent. La production reste à un bon niveau par rapport à 2016, et reviendrait donc, si les dires de certains courtiers se confirment dans les chiffres de la Banque de France, dans un profil d’année moins atypique qu’il ne l’avait été en 2017. L’année dernière avait, rappelons-le, été une des rares années où l’on n’avait pas assisté à de véritable temps fort habitat, d’avril à juin, du fait d’un début d’année marqué par une production exceptionnelle.

La hausse de l’activité perçue ces dernières semaines pourrait être confortée par des efforts plus importants de la part de certains établissements bancaires. Certaines banques plutôt tournées vers les primo-accédants ont ainsi décidé d’abaisser de manière assez sensible leurs taux de crédit immobilier sur les maturités pour faire face à une baisse de l’activité impliquée par la réforme du PTZ et la suppression de l’APL accession, et stimuler par ce biais la production. Reste à savoir si l‘une des barrières principales des ménages les plus modestes, à savoir les prix, évolueront, ou si le blocage de marché, sensibles sur certains marchés tendus, perdurera.

Car tel est sans doute le risque le plus sensible en cette année : l’accroissement des fractures territoriales en matière de prix, entre cœur des métropoles dynamiques attirant les liquidités et investissements et marchés périphériques, où les aides se réduisent. Et celles-ci ne pourraient être comblées que par une véritable vision d'aménagement du territoire,  appuyée par une volonté politique allant dans ce sens. Les dernières mesures de la loi de finances 2018, avec le rétrécissement du périmètre du dispositif Pinel aux zones les plus tendues n'aura malheureusement, comme conséquence, que de renchérir le foncier... Ce qui aura, à terme, un effet inflationniste. Faut-il continuer d'arroser là où il pleut déjà en abondance ?






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Actes de vandalisme sur les Vélo’v

Pour faire face à ces dégradations, 1.000 Vélo’v de la précédente génération vont être déployés pour permettre aux usagers de profiter pleinement du service.


Inauguration de la « maison du répit » à Tassin-la-Demi-Lune

David Kimelfeld, Gérard Collomb, Pascal Charmot, Sophie Cluzel et Brigitte Macron étaient présents pour l’inauguration de cet établissement dédié au répit, pour les familles éprouvées par la maladie, le handicap ou la dépendance à domicile.


Le gouvernement s’engage dans le développement des tiers-lieux

Le Gouvernement a lancé un programme spécifique à ces tiers lieux.


Villeurbanne : des capteurs thermiques dans la cour de l’école Edouard-Herriot

Ceux-ci ont pour objectif d’évaluer l’impact des travaux d’aménagement conduits en août dernier sur la chaleur accumulée.


Lyon et Saint-Etienne veulent une amélioration des mobilités entre les deux métropoles

Un accord cadre de partenariat 2019-2022 a été signé en faveur du développement économique et de l’innovation.


Le bureau de poste de la route de Vienne maintenu

La Métropole de Lyon a annoncé s’engager au maintien de ce point initialement voué à une fermeture.


Les constructeurs de maisons individuelles tirent la sonnette d’alarme


La fédération française des constructeurs de maisons individuelles dénonce une « stratégie qui vise à tuer la maison individuelle neuve »


Alila a posé la 1ere pierre d’« Evolution » à Villefranche-sur-Saône

Le promoteur spécialiste du logement conventionné a posé la semaine dernière la première pierre de cette résidence située non loin du centre-ville.


La Métropole de Lyon accueille le sommet des aires métropolitaines

Ce 5ème sommet européen avait pour thème l’inclusion et les défis sociaux des métropoles du continent.


Le festival international du logement social a débuté mardi à Lyon

La deuxième édition de ce festival se tient à Lyon et dans différentes villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes jusqu’au 8 juin. L’ « appel de Lyon » a en outre été lancé.


Révision du PPRNi de l’Azergues

Le plan de prévention des risques naturels d’inondation va être révisé.


Nexity choisit Lyon Vaise pour installer son nouveau siège régional


D’ici fin 2022, les équipes lyonnaises de Nexity situées actuellement à la Cité Internationale ainsi que celles de 9 filiales, déménageront dans un tout nouveau navire amiral dans le quartier de l’industrie à Vaise.


Le Sytral présente sa rame de métro nouvelle génération

Le syndicat des transports présentait lundi sa première rame nouvelle génération livrée à Lyon.


Kimelfeld veut renforcer la place des maires au sein de la Métropole

Le président de la Métropole veut, d’ici au 15 juillet, que des propositions concrètes soient faites pour que les maires puissent peser sur les choix de la collectivité.


Sainte Foy-Lès Lyon : 6ème Sens Immobilier acquiert un local

Le groupe 6ème Sens Immobilier a annoncé l’acquisition d’un local de 2.260 m2 dans cette ville de l’ouest lyonnais.