Une reprise de la production de crédit, selon Cafpi

Le courtier en prêts immobiliers Cafpi a indiqué percevoir une inversion de la courbe de l’activité de crédit.

Un signe de reprise ? Depuis le début de l’année, la production de crédits immobiliers se montre inférieure à ce qu’elle était en 2017 durant les mêmes mois, selon les chiffres de la Banque de France. Mais le courtier en crédit immobilier Cafpi a indiqué lundi que cette tendance pourrait s’inverser. Selon lui, « des signes de reprise semblent vouloir poindre ». « Alors qu’en janvier, notre production était inférieure de 30% à celle de janvier 2017, nous sommes aujourd’hui à -10% par rapport à il y a 1 ans », précise Laurent Desmas, président du directoire de Cafpi. « Nous envisageons de faire mieux que 2017 à partir du mois de mai ».

Le courtier note que la courbe est inversée par rapport à une année 2017 au profil atypique, avec un début d’année marqué un prolongement de l’euphorie de la fin 2016. Mais de premiers signes de baisse étaient apparus en mai, au moment de l’élection présidentielle. « Cette année, l’évolution de la demande est très différente. Moribonde en début d’année après les annonces du gouvernement, la reprise est doucement de retour », ajoute le dirigeant.

Selon l’intermédiaire, les différentes annonces du gouvernement lors de la Loi de Finances 2018 ont certes malmené le marché, mais l’appétence des particuliers reste très forte. « Les salons immobiliers font le plein de public, et les courtiers sont très sollicités par les candidats à l’accession à la propriété », remarque Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi.

La structure note notamment un allongement de la durée des prêts à l’acquisition. Selon l’intermédiraire, Les primo-accédants, pour compenser une partie de leur pouvoir d’emprunter, ont compris qu’ils allaient devoir s’endetter plus, avec des prêts plus longs qui peuventé désormais aller jusqu’à 35 ans. « Malgré le coût élevé d’un tel prêt, il permet d’emprunter aujourd’hui 50 000 € de plus que sur 25 ans » indique Philippe Taboret.

L’amoindrissement des aides gouvernementales incite les établissements bancaires à adapter leurs offres en proposant des durées plus longues, afin de répondre à la demande et de remplir leurs objectifs de production. Car si les taux demeurent globalement stables, «l’ensemble des indicateurs laissent présager qu’ils finiront par repartir à la hausse », affirme Philippe Taboret. Il faudra donc, selon lui, « trouver de nouvelles solutions pour répondre à la demande ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.


Rillieux-la-Pape communique les résultats de sa consultation sécurité

La ville de Rillieux-la-Pape a lançé en octobre une grande consultation citoyenne auprès de ses habitants sur le thème de la sécurité. Plus de 80% des répondants souhaitent que la Ville intègre le dispositif « Quartier de reconquête républicaine ».


Plantation du 1er arbre des vergers urbains de Lyon

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a planté ce jour le premier arbre des vergers urbain de Lyon au square du 14ème régiment de Zouaves dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Lyon : 1er volet d’aides pour le fonds d’urgence culturel

Une délibération a été présentée jeudi devant le conseil municipal . Cette attribution prolonge les actions d’accompagnement du tissu associatif et de préservation les structures culturelles de la Ville.


Prolongement du métro B : déjà un kilomètre de tunnel creusé

Malgré le confinement en cours, le chantier continue d’avancer.


Décines/Meyzieu : un enrobé sans apport de bitume pour une piste cyclable

Une part importante des 6 kilomètres de cette piste qui longe le T3 sera réalisée avec l’utilisation d’un enrobé écologique sans apport de bitume.


Vers une extension de la ZFE dans la Métropole de Lyon

La Métropole vise à ce que, d’ici la fin du mandat en 2026, seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 soient autorisés dans le périmètre de la ZFE.


La fréquentation du réseau TCL est à 45% en semaine

Pour la 3ème semaine de confinement, le SYTRAL a annoncé ajuster l’offre du reseau TCL


Un site de click and collect en soutien aux commerçants de Lyon


Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a annoncé la mise en ligne dès la semaine prochaine d’un site de « click&collect » pour mettre en relation les commerçants de proximité et les habitants.


La fédération des TP plutôt confiante sur l’activité dans la Métropole

Les responsables de la fédération ont noué de nombreux contacts avec l’exécutif de la Métropole de Lyon. Reste à savoir quel sera le délai de mise en œuvre des appels d’offres…


Lyon : les conseils d’arrondissement maintenus en présentiel


La Ville de Lyon a choisi de maintenir une partie des conseils d’arrondissement en présentiel.


France Urbaine demande à l’État de préserver les budgets des collectivités

43 élus de France urbaine, dont Bruno Bernard et Grégory Doucet, ont signé une tribune au sein de laquelle ils demandent au gouvernement de préserver les budgets des collectivités locales.


Vente de 5.600 m² au sein du parc « Urban’East »


La vente à investisseurs concernée a été réalisée au sein de ce parc qui développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes, bureaux et services.


Appart Invest 3 acquiert 7 immeubles à Lyon

Cette acquisition du fonds Appart Invest 3, géré par AMDG, concernait 11 immeubles d’habitation dans plusieurs métropoles.


Construction : la filière s’engage pour la continuité des activités du BTP

19 organisations professionnelles de la filière construction s’engagent via un appel commun.