Une reprise de la production de crédit, selon Cafpi

Le courtier en prêts immobiliers Cafpi a indiqué percevoir une inversion de la courbe de l’activité de crédit.

Un signe de reprise ? Depuis le début de l’année, la production de crédits immobiliers se montre inférieure à ce qu’elle était en 2017 durant les mêmes mois, selon les chiffres de la Banque de France. Mais le courtier en crédit immobilier Cafpi a indiqué lundi que cette tendance pourrait s’inverser. Selon lui, « des signes de reprise semblent vouloir poindre ». « Alors qu’en janvier, notre production était inférieure de 30% à celle de janvier 2017, nous sommes aujourd’hui à -10% par rapport à il y a 1 ans », précise Laurent Desmas, président du directoire de Cafpi. « Nous envisageons de faire mieux que 2017 à partir du mois de mai ».

Le courtier note que la courbe est inversée par rapport à une année 2017 au profil atypique, avec un début d’année marqué un prolongement de l’euphorie de la fin 2016. Mais de premiers signes de baisse étaient apparus en mai, au moment de l’élection présidentielle. « Cette année, l’évolution de la demande est très différente. Moribonde en début d’année après les annonces du gouvernement, la reprise est doucement de retour », ajoute le dirigeant.

Selon l’intermédiaire, les différentes annonces du gouvernement lors de la Loi de Finances 2018 ont certes malmené le marché, mais l’appétence des particuliers reste très forte. « Les salons immobiliers font le plein de public, et les courtiers sont très sollicités par les candidats à l’accession à la propriété », remarque Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi.

La structure note notamment un allongement de la durée des prêts à l’acquisition. Selon l’intermédiraire, Les primo-accédants, pour compenser une partie de leur pouvoir d’emprunter, ont compris qu’ils allaient devoir s’endetter plus, avec des prêts plus longs qui peuventé désormais aller jusqu’à 35 ans. « Malgré le coût élevé d’un tel prêt, il permet d’emprunter aujourd’hui 50 000 € de plus que sur 25 ans » indique Philippe Taboret.

L’amoindrissement des aides gouvernementales incite les établissements bancaires à adapter leurs offres en proposant des durées plus longues, afin de répondre à la demande et de remplir leurs objectifs de production. Car si les taux demeurent globalement stables, «l’ensemble des indicateurs laissent présager qu’ils finiront par repartir à la hausse », affirme Philippe Taboret. Il faudra donc, selon lui, « trouver de nouvelles solutions pour répondre à la demande ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Prix de l’immobilier à Lyon : hausse dans tous les arrondissements

null
Plus aucun arrondissement ne voit ses prix signés baisser sur un an, selon le dernier baromètre LPI-Seloger. Dans 4 arrondissements sur 9, les hausses de prix au m² sont à deux chiffres.


Saint-Priest : Act’Y Urban’East lancé début mai

Urban’East développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes. En son sein, Act’Y Urban’East comprendra 4 bâtiments de 2.000 m² divisibles à partir de 500 m².


La perspective de note du SYTRAL ajustée par Moody’s

L’agence de notation a ajusté la perspective de la note de stable à positive.


Lyon investit dans de nouvelles écoles

5 nouvelles écoles vont être créés d’ici 2020. La création de 3 nouveaux groupes scolaires est déjà engagée, et 2 sont à venir.


1.700 créations d’emplois dans le secteur privé, mais des pertes dans l’immobilier

Le rapport national sur l’emploi en France d’ADP® du mois d’avril a fait état de dynamiques variées selon les secteurs d’activité.


Lyon 1 : des travaux préparatoires à une sécurisation de la place Colbert

null
La coupe de plusieurs arbres malades ou responsables des fissures constatées sur les murs de soutènement de la place a débuté ce lundi.


Des prix de l’immobilier toujours en forte hausse à Lyon

Selon LPI-Seloger, les prix sont toujours en hausse de 9% sur 12 mois à Lyon. Sur les trois derniers mois, on notera toutefois une petite correction des prix dans la ville.


Une aide financière de la Métropole de Lyon pour les vélos électriques

A l’occasion du Conseil métropolitain de vendredi, une délibération permettant d’obtenir une aide financière pour l’achat de plusieurs types de vélos a été votée.


Le carrefour Pinel-Rockfeller fermé

Dans le cadre des travaux du T6 et de son raccordement avec les autres lignes de tramway sous maîtrise d’ouvrage Sytral, le carrefour Pinel-Rockfeller est désormais fermé pour 4 mois.


Le restaurant de l’école Condorcet inauguré

Ce nouveau restaurant est le fruit d’un investissement de 1,33 million d’euros.

 


Salle Rameau : 3 candidats présélectionnés

Ces candidatures ont été présélectionnées à l’issue du comité d’examen, parmi 13 offres déposées. Les trois équipes sont désormais engagées dans une seconde phase de sélection.


Les rames de métro orange sur la ligne D, c’est fini!

La modernisation des infrastructures et équipements a poussé vers la sortie la dernière rame de métro orange, qui a quitté Lyon pour un lifting.


Le 2 mai, le métro lyonnais fêtera ses 40 ans

Le réseau de métro organise, pour cet anniversaire, une rétrospective.


Le préfet de Région travaille sur les alternatives à l’A45

null
Stéphane Bouillon a commencé à rencontrer des élus pour évoquer de possibles scénarios alternatifs à une nouvelle autoroute entre Lyon et Saint-Etienne, déclanchant l’ire de la Région, de Saint-Etienne Métropole et du département de la Loire.


Lyon 7 : Pôle Emploi prend à Bail 2.358 m² dans le « Le Sun 7 »

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué vendredi ses dernières transactions.