Capelli annonce une poursuite de sa croissance, et déménage

Le groupe a fait état d'une hausse de 29% de son chiffre d'affaires consolidé à 162,5 millions d'euros, et a indiqué, dans le même temps, déménager son siège social de Champagne-au-Mont-d’Or à Paris.

Capelli a présenté mercredi les résultats de son exercice 2017-2018. Le groupe a ainsi annoncé une croissance organique forte avec un chiffre d’affaires de 162,5 millions d’euros dont 157,5 millions d’euros en promotion. Le groupe prévoit pour le prochain exercice (2018-2019) une accélération « avec à nouveau une croissance organique forte ».

La dynamique de croissance est perceptible sur toutes les implantations, avec une accélération forte confirmée en Ile-de-France et un très bon démarrage des ouvertures récentes. On compte sur l’exercice 5 opérations lancées à Lille et 5 opérations lancées à Bordeaux représentant plus de 1 000 lots.

Le groupe a fait état d’une croissance des parts de marché. Il souligne que celle-ci est « plus importante que le marché de la promotion logements en France qui est attendu en léger repli pour l’année 2018 ». Il a ainsi indiqué avoir constaté une forte croissance du niveau de réservations libres depuis le 1er janvier, avec une croissance de 44 % comparés à la même période de 2017.

Déménagement

Le fort taux de commercialisation permet de développer de nouveaux programmes plus rapidement avec notamment un positionnement prix permettant de rester en ligne avec la solvabilité des clients. On constate également un accroissement des ventes aux investisseurs institutionnels (hors social), et une poursuite du développement de l’activité résidence services avec plusieurs programmes (résidences seniors, affaires, étudiantes, hôtelières).

Le groupe a indiqué déménager son siège social de Champagne-au-Mont-d’Or à Paris, pour affirmer sa mutation en promoteur national et européen, en plein cœur du 8ème arrondissement de la capitale.

Le backlog est lui de 354 millions d’euros, en hausse de 64% par rapport à mai 2017. Le groupe prévoit plus de 45 nouvelles opérations à acheter sur l’exercice 2018/2019. Il compte 63 programmes dont le foncier est sécurisé et qui sont en cours de montage ou d’instruction de permis représentant 3.891 lots. Le groupe annonce également l’ouverture prochaine d’une nouvelle implantation en France à Marseille, et une poursuite de la croissance à l’international avec une implantation en Allemagne courant 2019, suite au succès des implantations au Luxembourg et à Genève.

34% de croissance organique en promotion

« La poursuite de l’investissement sur les équipes et sur le développement croissant d’opérations offre à notre groupe la possibilité de surperformer le marché avec à nouveau plus de 34% de croissance organique en promotion», a indiqué Christophe Capelli, président du groupe dans son communiqué.

Il a indiqué que Capelli avait ainsi poursuivi, sur l’exercice écoulé, la structuration du Groupe à tous les niveaux pour assurer la bonne absorption de la croissance et surtout pour atteindre ses objectifs « ambitieux et assumés ». « Nous restons néanmoins opportunistes, qualité offerte par une structure familiale avec des moyens financiers nous permettant une forte agilité tout en restant rigoureux sur nos critères d’achats. Être innovant, sur la structuration de nos opérations et aussi sur les canaux de commercialisation, nous permet d’assurer notre développement tout en restant attentif à la solvabilité de nos clients. Notre croissance s’accompagnera dans les prochains mois de l’ouverture d’une agence à Marseille, nous permettant de poursuivre le maillage», a-t-il poursuivi.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


La FFB satisfaite du plan de relance, mais émet des réserves sur le neuf

La fédération s’est montré positive sur le plan, qui comprend 7 milliards d’euros d’aides supplémentaires pour la rénovation énergétique du parc existant. Elle émet toutefois des réserves sur le logement neuf.


Chiffres mitigés pour la construction de logements en juillet

Si la construction de logements est toujours en phase de reprise après le trou d’air de mars-avril, juillet a été marqué par un léger reflux de la construction après un vif rebond suite au déconfinement.


Les chefs d’entreprise du bâtiment plus confiants

Selon l’INSEE, l’opinion des chefs d’entreprise du bâtiment sur leur activité récente et sur leurs carnets de commandes a continué de s’améliorer en août.