Capelli : backlog en hausse de 70%

Le titre a terminé en baisse jeudi, suite à la présentation de ses résultats mercredi.

Le titre Capelli a connu une séance boursière négative jeudi, après la publication de son chiffre d’affaires semestriel. Le groupe avait pourtant fait part mercredi après la clôture des marchés européens d’un backlog en forte  hausse de 70%, à 383,7 millions d’euros. « La croissance organique sera en  accélération sur les prochains  trimestres », a indiqué le groupe dans son communiqué présentant ses résultats.

Capelli a fait état d’un premier trimestre 2018-2019  «atypique», du fait d’un rythme de transformation moindre après un quatrième trimestre 2017-2018 extrêmement  actif, mais aussi des  retards administratifs sur plusieurs programmes générant un  léger  décalage des ventes.  « Le  rythme de croissance conforme avec la  forte  dynamique de réservations  enregistrée sera retrouvé dans les semaines qui viennent », indique Capelli.

Ce dernier continue de se structurer avec l’arrivée d’une directrice  opérationnelle afin d’optimiser le cycle achats/ventes.

D’un point de vue géographique, la France réalise un chiffre d’affaires de 22,7 millions d’euros, en hausse de 9%. Il a précisé le timing du développement au sein des métropoles régionales. « L’ouverture d’une nouvelle implantation à Marseille est en cours et les performances des agences de Bordeaux et Lille sont en  ligne avec les ambitions du Groupe sur ces régions. Les premières ventes de Bordeaux seront passées sur le 2ème trimestre ». L’international est quant à lui tiré sur le trimestre par le Luxembourg. La progression du chiffre d’affaires est de 25% à 15,1 millions d’euros .

D’un point de vue général, le Groupe Capelli enregistre un niveau de réservations libres en hausse de 60% depuis janvier comparé à la même période de 2017.

Confirmation de la croissance

La croissance forte a été confirmée par le groupe pour  2018- 2019, assurée par le backlog. La  dynamique  est  forte à l’international avec un  backlog de 111 millions d'euros. La France reste le  premier marché avec un  backlog de 273 millions d'euros.

La croissance est assurée par un chiffre d’affaires de 1,01 milliard d’euros (66 programmes) dont le foncier est sécurisé et en cours de  montage ou d’instruction de permis, ce qui représente plus de 4.000 lots. Le portefeuille foncier est de  556 millions d’euros à fin juin 2018 soit une hausse de 72% par rapport à l’an dernier.

Le groupe  a confirmé ses objectifs à court et moyen terme avec  en ligne de mire l’objectif de dépasser rapidement les 300 millions d’euros de chiffre d’affaires.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« L’Avant-Scène », grand prix régional des Pyramides d’argent de la FPI Alpes

La FPI Alpes remettait jeudi dernier dans le château de Servolex en Savoie les huit pyramides d’argent de l’arc alpin.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


Loi de finances 2021 : la FFB presse le gouvernement


La FFB attend de nombreux compléments et détails par voie d’amendements pendant les débats parlementaires ou sous forme de textes règlementaires à venir.


Benjamin Courraud, nouveau délégué régional de la FPI Alpes


Le nouveau délégué souhaite instaurer une proximité avec l’ensemble des élus locaux, leurs représentants et leurs administrations, ainsi qu’avec l’ensemble des institutions locales.


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.