Capelli : backlog en hausse de 70%

Le titre a terminé en baisse jeudi, suite à la présentation de ses résultats mercredi.

Le titre Capelli a connu une séance boursière négative jeudi, après la publication de son chiffre d’affaires semestriel. Le groupe avait pourtant fait part mercredi après la clôture des marchés européens d’un backlog en forte  hausse de 70%, à 383,7 millions d’euros. « La croissance organique sera en  accélération sur les prochains  trimestres », a indiqué le groupe dans son communiqué présentant ses résultats.

Capelli a fait état d’un premier trimestre 2018-2019  «atypique», du fait d’un rythme de transformation moindre après un quatrième trimestre 2017-2018 extrêmement  actif, mais aussi des  retards administratifs sur plusieurs programmes générant un  léger  décalage des ventes.  « Le  rythme de croissance conforme avec la  forte  dynamique de réservations  enregistrée sera retrouvé dans les semaines qui viennent », indique Capelli.

Ce dernier continue de se structurer avec l’arrivée d’une directrice  opérationnelle afin d’optimiser le cycle achats/ventes.

D’un point de vue géographique, la France réalise un chiffre d’affaires de 22,7 millions d’euros, en hausse de 9%. Il a précisé le timing du développement au sein des métropoles régionales. « L’ouverture d’une nouvelle implantation à Marseille est en cours et les performances des agences de Bordeaux et Lille sont en  ligne avec les ambitions du Groupe sur ces régions. Les premières ventes de Bordeaux seront passées sur le 2ème trimestre ». L’international est quant à lui tiré sur le trimestre par le Luxembourg. La progression du chiffre d’affaires est de 25% à 15,1 millions d’euros .

D’un point de vue général, le Groupe Capelli enregistre un niveau de réservations libres en hausse de 60% depuis janvier comparé à la même période de 2017.

Confirmation de la croissance

La croissance forte a été confirmée par le groupe pour  2018- 2019, assurée par le backlog. La  dynamique  est  forte à l’international avec un  backlog de 111 millions d'euros. La France reste le  premier marché avec un  backlog de 273 millions d'euros.

La croissance est assurée par un chiffre d’affaires de 1,01 milliard d’euros (66 programmes) dont le foncier est sécurisé et en cours de  montage ou d’instruction de permis, ce qui représente plus de 4.000 lots. Le portefeuille foncier est de  556 millions d’euros à fin juin 2018 soit une hausse de 72% par rapport à l’an dernier.

Le groupe  a confirmé ses objectifs à court et moyen terme avec  en ligne de mire l’objectif de dépasser rapidement les 300 millions d’euros de chiffre d’affaires.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Clermont-Ferrand : des fouilles archéologiques sur le site de l’Hôtel-Dieu

nullClermont Auvergne Métropole organisait mercredi dernier une visite des fouilles archéologiques sur préalable au chantier de construction de la future bibliothèque métropolitaine.


Lancement d’une enquête régionale sur le parc de véhicules du BTP

Une enquête est réalisée pour dresser un état des lieux du parc de véhicules des artisans et entreprises du bâtiment, des travaux publics et des matériaux de construction en Auvergne-Rhône-Alpes.


Véronique Bédague va prendre la direction générale de Nexity

nullLe groupe a fait part d’une évolution de sa gouvernance. La dissociation des fonctions de président du conseil d’administration et de directeur général sera proposée à l’assemblée générale de mai. Myriam El Khomri et Crédit Mutuel Arkéa seront proposés en tant qu’administrateurs.


Nexity va lancer sa première opération en BRS à Villeurbanne

Véronique Bédague-Hamilius, directrice générale déléguée de Nexity, était de passage la semaine dernière à Lyon. Elle a détaillé les ambitions du promoteur dans la Métropole.


Les mises en chantier de logements toujours en souffrance

null
Celles-ci ressortent en baisse de 3,1% au cours des trois derniers mois, selon les estimations du SDES. Les permis de construire, eux, se stabilisent.


Pour la relance de la production, CDC Habitat lance un appel à projet

CDC Habitat a indiqué mercredi lancer un appel à projets pour la relance de la production de logements sur la période 2021-2022.


Le Bâtiment va connaitre sa pire crise depuis 25 ans en 2021

null
La fédération française du bâtiment organisait ce mardi sa conférence de presse trimestrielle.


La programmation d’Alliade Habitat a été impactée par la Covid en 2020

La direction de la filiale d’Action Logement a, en début de mois, dressé un bilan de son activité l’année dernière.


Une exposition en plein air sur les métiers du BTP

Cette exposition itinérante se tient sur des palissades de chantier à la Part-Dieu, dans le troisième arrondissement de Lyon.


«Le BTP, dans le Rhône, a augmenté ses emplois salariés de 3 % en 2020»


Nous évoquons, à l’occasion de la présentation de l’exposition photos sur les métiers du BTP, les difficultés de recrutement du secteur avec Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et Métropole.


Redressement de l’activité du secteur de la construction

C’est ce qu’a indiqué jeudi le SDES.


En 2020, les promoteurs ont vendu 40.000 logements de moins qu’en 2019

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) organisait jeudi dernier sa visioconférence de presse sur les chiffres d’activité au quatrième trimestre et sur l’ensemble de 2020 .


La proportion des femmes en hausse dans le bâtiment

null
La FFB a fait un point ce lundi sur la proportion des femmes dans le secteur. La CAPEB a de son côté réalisé la synthèse d’une l’enquête sur les femmes cheffes d’entreprise dans l’artisanat du bâtiment.


Annemasse : début de gros œuvre pour «Amplitude» et «Quiétude»

SLC Pitance a annoncé le début de cette phase pour ces futures résidences qui seront situées en coeur de la ville située à la frontière franco-suisse.


Auvergne: mises en vente en berne et hausse des prix

La FPI organisait jeudi sa conférence de presse portant sur le quatrième trimestre de l’année 2020. Elle a dévoilé les prix moyens en Auvergne-Rhône-Alpes, et la tendance des ventes sur l’Auvergne.