Solvay va construire son centre d’innovation à Saint-Fons

Le groupe de chimie a officialisé vendredi un investissement important, supérieur à 100 millions d'euros, dans la vallée de la chimie, à Saint-Fons.

C'est une bonne nouvelle pour la vallée de la chimie, dont l'ambition est de devenir un creuset d'entreprises spécialisées dans la "Cleantech". Solvay a en effet présenté vendredi son projet faisant de son centre de recherche lyonnais, implanté au coeur de ce secteur, le plus grand centre d’innovation et de technologie de pointe du groupe.

Ce centre vise, selon Solvay, « à la transformation du Groupe en un leader mondial de matériaux avancés et de chimie de spécialités » par son approche globale de l'innovation, depuis la recherche en laboratoire jusqu’au marché final.

Le projet comprend un important volet immobilier. Le groupe a en effet choisi « un consortium français de sept entreprises piloté par le cabinet d'architecture Patriarche pour repenser intégralement les 14 hectares de son site de Saint-Fons », précise Solvay. Plusieurs médias évoquent investissement supérieur à 100 millions d'euros.

Rationalisation immobilière

Le groupe indique que ses équipes pluridisciplinaires actuellement basées à Saint-Fons, Collonges et Aubervilliers seront réunies sur le nouveau site en 2022. Celui-ci comptera à terme un millier de personnes. Lesdites équipes travailleront en étroite collaboration au sein d'un centre I&T ouvert et agile, interconnecté avec l'écosystème universitaire et industriel de la vallée de la chimie et de la région.

« Implanté dans le berceau de la chimie française, le nouveau centre d’Innovation et de Technologie de Solvay est idéalement situé pour développer notre pôle de recherche stratégique en Europe. Sur ce site symbole de la transformation de Solvay, nos équipes seront à même de développer des partenariats avec nos clients, du stade de l’idée à celui de l’application, en passant par l'industrialisation et les développements à long terme. Il jouera ainsi le rôle de stimulant pour nos innovations à l'échelle internationale», a déclaré Jean-Pierre Clamadieu, CEO de Solvay.

La chimie développée par le centre d’I&T sera innovante, axée sur l’énergie, les matériaux avancés et les formulations issues de technologies de pointe. Le centre collaborera avec les équipes belges et notamment, de façon très étroite, avec le futur centre d’application en science des matériaux de Solvay, à Bruxelles, dont la création a été annoncée en juin dernier dans le cadre du vaste projet de transformation du Siège de Solvay en Belgique d'ici 2021. Les travaux à Saint-Fons doivent se dérouler entre 2019 et 2022.

Satisfaction à la Métropole

Deux semaines après le lancement de la troisième édition de l’appel des 30, cette nouvelle est assurément positive pour le territoire. Elle a notamment ravi le président de la Métropole, David Kimelfeld, qui a réagi dans un communiqué. « La réalisation du plus grand Centre d’innovation et de technologie en région lyonnaise assoit le déploiement du Groupe Solvay sur la métropole de Lyon. Ce projet d'envergure s’inscrit dans la dynamique économique de la Vallée de la Chimie et représente un signe fort de l’industrialisation et de l’internationalisation de la chimie avancée sur le territoire. Je suis particulièrement fier de cette convergence d’innovations qui s’ancre sur la métropole et de la relation de confiance que nous entretenons avec Solvay, acteur historique aux très grands enjeux économiques.»

A terme, avec ce renforcement Solvay emploiera à terme, dans la région lyonnaise, 2.100 collaborateurs. Le groupe prévoit par ailleurs de réunir d'ici à 2021, au sein d'un seul et même centre d'affaires situé dans la métropole lyonnaise, les équipes business et fonctions actuellement dispersées entre Paris, Aubervilliers et Lyon.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grigny : MS Automobile preneur d’un local de stockage

C’est NAI Kyrios qui était, pour cette transaction, conseil de l’offreur et preneur.


Saint-Priest: prise à bail d’un local d’activité

NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Lyon 9 : Poste Immo loue des surfaces de bureaux et d’activités

Cette location a été réalisée sur le parc Gorge de Loup.


Corbas : Transports Breger & Cie prend à bail 2.809 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


Patriarca vise un doublement de chiffre d’affaires dans les cinq ans

null
Le groupe basé à Chassieu et intervenant dans toute la France, vient de mettre en place un nouvel MBO qui va lui permettre de changer de dimension. Première offensive de cette nouvelle stratégie : la mise en place d’un nouveau véhicule d’investissement avec Omnes.


Ideal Formation preneur de 1.824 m² à Saint Quentin Fallavier

C’est NAI Kyrios qui a installé la société.


Villeurbanne : Bel Air Camp lance son coworking d’ateliers

nullLa structure lance un appel à candidature afin d’accueillir, dans son bâtiment Bel Air Industrie, des artisans innovants, startups industrielles, logisticiens et e-commerçants.


Lyon 7 : Ref’R prend à bail des bureaux

Rudigoz & Associés accompagnait la société dans sa recherche de bureaux à la location.


Focus prend à bail 1.019 m² dans « Le Mat’ »

Brice Robert Arthur Loyd a dévoilé cette semaine ses dernières transactions.


Nomination au sein de Brice Robert Arthur Loyd

Le conseil en immobilier d’entreprise renforce son pôle « Locaux d’activités », avec l’arrivée, au sein de celui-ci, de Bastien Sorg.


Wide : la plateforme qui veut accélérer les transactions

nullBelge de naissance et lyonnaise de cœur, Justine Petit Bramon a travaillé douze comme commercialisatrice chez CBRE et JLL avant de créer son entreprise. Cette entreprise, c’est Wide, une plateforme Web dont l’objectif est de partager le plus largement possible les offres afin d’accélérer les ventes.


Le campus numérique de la Région, pour penser l’usine du futur

nullLa région Auvergne-Rhône-Alpes organisait récemment une visite de presse au sein du nouveau « Campus Région du numérique » de Charbonnières.


Vallée de la Chimie : 10 lauréats pour l’AMI « Les Ateliers Cleantech »

10 lauréats ont été sélectionnés pour accélérer le déploiement d’activités innovantes et la transition sur la plateforme Lyon Vallée de la Chimie.