Forte demande des bailleurs sociaux pour les prêts de haut de bilan

384 bailleurs ont souscrit à cette opération auprès de la Banque des Territoires.

L’offre de prêt de haut de bilan de deuxième génération, lancée en juin, a connu une forte demande auprès des bailleurs sociaux. Celle-ci a en effet été souscrite par 384 bailleurs en seulement un mois via une opération entièrement dématérialisée sur le site de la Banque des Territoires.

Dans un contexte de tension sur les ressources suite à l’adoption de la réduction du loyer de solidarité (RLS) et l’adoption prochaine de la loi ELAN, les structures ont ainsi souhaité consolider leur bilan.

Forte demande

« La demande a dépassé la première tranche de 700 millions d’euros disponible pour l’année 2018 et devrait permettre, sur la base des déclarations des bailleurs, la production sur agréments 2018 de près de 107.000 logements sociaux familiaux neufs », ont indiqué le ministère de la Cohésion des territoires.

Les prêts de haut de bilan sont des prêts de très long terme qui s’inscrivent dans le paquet financier proposé par l’État aux bailleurs sociaux, distribués par la Banque des Territoires. Placés en haut de bilan au passif, ils sont assimilables à des quasi fonds propres, et sont intégralement bonifiés par Action Logement sur les 20 premières années du prêt pour permettre un taux à 0%. Action Logement, en contrepartie du financement de la bonification, disposera de droits de réservation de logements négociés avec les organismes bénéficiaires de ces prêts.

Une demande provenant à la fois d’OPH et d’ESH

Le programme dit « PHB 2.0 » porte sur une enveloppe globale de 2 milliards d’euros. Les prêts seront débloqués via deux autres tranches, avec 700 millions d’euros en 2019 et 600 millions d’euros en 2020. L’ensemble du dispositif doit soutenir pour 80% la construction neuve de logements sociaux et pour 20% la réhabilitation.

Le dispositif est 100% dématérialisé, de la souscription à la demande de prêts jusqu'à la signature électronique du contrat de prêt sur le site des Prêts de la Banque des territoires. Dans le détail, le ministère indique que l’accompagnement en prêt de haut de bilan de deuxième génération sera de 9.000 € par logement en zone A, 6.500 € en zone B1 et 5.000 € en zone B2/C.

Par type de structure, on notera que les offices et les entreprises sociales ont été autant demandeurs : sur 384 bailleurs ayant répondu à la souscription, 41% sont en effet des OPH, contre 41% des ESH, 10% de SEM, 5% de coopératives HLM et 3 % d’opérateurs en maîtrise d’ouvrage d’insertion (MOI). La demande est en revanche fluctuante suivant le zonage, les opérations remontées dans le cadre de la souscription PHB 2.0 étant situées à 45% en zone A, 35% en zone B1 et 20% en zone B2/C.

« Renforcer le financement du logement social »

Pour le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard, « le succès de ce dispositif démontre qu’il répond à une demande importante du secteur social. Il s’inscrit pleinement dans l’objectif de la loi Elan de libérer la construction de logements, notamment de logements sociaux afin d’aider nos concitoyens les plus fragiles à se loger dignement ».

« Cette réussite prouve qu’il est possible de renforcer le financement du logement social en France au service de celles et ceux qui en ont besoin. C’est aussi cela la philosophie de la loi Elan», a ajouté Julien Denormandie, le secrétaire d’État auprès du ministre.

Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire note pour sa part que ces prêts « constituent un accélérateur de la consolidation des acteurs du logement social, souhaitée par le Gouvernement ». Leur regroupement permettra selon elle de mettre en place une politique d’investissement plus ciblée sur les zones à fort besoin en logements sociaux, à travers une meilleure mutualisation de leurs ressources.

« Ce succès démontre que nos solutions correspondent aux besoins des bailleurs sociaux. Les autres volets de notre Plan logement de 10 milliards d’euros sont également déployés dans ce sens. Partenaire historique du secteur, nous poursuivrons dans la mise en œuvre d’innovations financières pour accompagner nos clients dans leurs efforts de production et de restructuration du secteur » commente Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts.

Selon Bruno Arcadipane, président d’Action Logement Groupe, la souscription 2018 du dispositif PHB2.0 bonifié par Action Logement permet d’apporter aux bailleurs sociaux une aide directe de 700 millions d’euros, visant à la construction de plus de 100.000 logements.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


Une première opération «Action Coeur de Ville» livrée à Roanne

Localisée non loin de la gare, celle-ci a été inaugurée à la mi-juillet par le maire de Roanne, le sous-préfet et les représentants d’Action Logement.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


Une nouvelle résidence seniors à la Croix-Rousse

Lyon Métropole Habitat a ouvert cette résidence qui a accueilli ses locataires ce mercredi.


L’Autre Soie : début de la pose des habitats modulaires


Ces derniers sont destinés à accueillir les familles hébergées au centre d’hébergement d’urgence.


Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté.


La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.


Cédric Van Styvendael, nouveau maire de Villeurbanne


Le nouveau conseil municipal de la ville se réunissait ce samedi.


Convention entre Est Métropole Habitat et APF France handicap


Ce partenariat porte sur la future résidence Anatole France.


Action Logement lance Enéal, une foncière dédiée aux EHPAD

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement volontaire conçu au printemps 2019.


Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.