David Kimelfeld a signé le pacte ZFE-État-Métropoles

Le président de la Métropole de Lyon a signé ce lundi ce pacte au ministère de la Transition écologique et solidaire.

David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, a présenté ce lundi au ministère de la Transition écologique et solidaire la zone à faibles émissions (ZFE) du territoire qui sera mise en place à partir du 1er janvier 2019, à l’occasion de la signature du pacte ZFE-État-Métropoles.

L’élu a, à cette occasion, rappelé l’engagement de la collectivité dans la lutte contre le dérèglement climatique et dans l’amélioration de la qualité de l’air. « A Paris, j’ai signé cet après-midi aux côtés de la Secrétaire d'État en charge des transports Elisabeth Borne, le ‘Pacte Zones à Faibles Émissions’ entre l'État et les métropoles. Il met en lumière l’engagement de la Métropole de Lyon pour le déploiement de sa zone à faibles émissions, qui sera effective de manière pédagogique dès le 1er janvier 2019 sur notre territoire. A l’heure où le nouveau rapport du GIEC nous rappelle la nécessité d’agir vite, intelligemment et collectivement pour limiter le réchauffement climatique, la Métropole de Lyon s’engage durablement et avec de nombreux partenaires pour le climat à travers notamment son ‘Plan Oxygène’, son ‘Plan Climat’ et le prochain forum des solutions locales le 13 décembre prochain. Nous nous devons de nous engager sur plus long terme encore, collectivités, entreprises, associations et citoyens, afin d’agir chacun pour un territoire durable et transmissible aux générations futures. Le prix Nobel de l'économie remis ce jour à deux économistes pour leurs travaux sur le climat le prouve bien : le développement économique de notre territoire est, j’en suis persuadé, compatible avec une conscience écologique qui devient nécessaire. Il s’agit d’un double enjeu pour notre territoire, enjeu de santé publique et d’attractivité. Tous ensemble, développons notre Métropole, et développons-là durablement ! »

Le « Plan Oxygène » a été lancé en juin 2016, afin de répondre aux enjeux de santé et de qualité de l’air. L’an passé, la prime air bois a été adoptée pour aider les habitants du territoire à remplacer leurs chauffages individuels au bois non performants, responsables de 25 % des émissions de particules polluantes sur le territoire. Une « prime vélo » d’un montant de 100 euros a par ailleurs été mise en place pour inciter les particuliers à acquérir des vélos à assistance électrique en complément de la prime de l’État. Ce plan est un faisceau d’actions complémentaires et nécessaires dans les secteurs du transport, de l’habitat, de l’énergie, de l’industrie, de l’économie ou de l’innovation. « La qualité de l’air s’améliore de façon durable et efficace en actionnant tous ces leviers de façon simultanée », indique la Métropole dans un communiqué. A la faveur de la mise en place du Plan climat en 2012, la collectivité a réduit de 16% ses émissions de gaz à effet de serre entre 2000 et 2015. Or dans le même temps, la population augmentait de 13%.

L'objectif des - 20 % d’émissions de GES en 2020 en bonne voie

La Métropole est désormais en bonne voie pour atteindre l’objectif de - 20 % d’émissions de GES en 2020. Elle agit en cela en partenariat avec les acteurs du territoire, 75% des émissions de CO2 du territoire ne dépendant pas de la collectivité. Plus d’une centaine de partenaires locaux, dont des associations, entreprises, et communes, ont rejoint la Métropole dans sa stratégie de lutte contre le dérèglement climatique.

Pour sa part, le schéma directeur des énergies a été initié dès 2015 et sera voté d’ici la fin de l’année. Un nouveau scénario de transition énergétique y sera déterminé pour le territoire métropolitain à horizon 2030. Il servira de base à l’élaboration du nouveau PCAET en préparation.

Une future zone à faible émission

La Zone à Faibles Émissions (ZFE) qui va être instaurée va contribuer à diminuer par deux, dès 2021, le nombre de personnes exposées à des niveaux de pollution supérieurs aux seuils européens et d’atteindre les seuils définis par l’OMS à l’horizon 2030 en matière de qualité de l’air.

Cette ZFE concernera les poids lourds et les véhicules utilitaires légers avec des mesures d’accompagnement des professionnels et l’octroi d’une aide financière pour inciter les entreprises à acquérir un véhicule propre. Elle sera mise en place de façon pédagogique au 1er janvier 2019 avant de possibles verbalisations au 1er janvier 2020.

Pour David Kimelfeld, « l’amélioration de la qualité de l’air et la lutte contre le réchauffement climatique sont des aspects fondamentaux de l’attractivité de la Métropole de Lyon. En effet, la qualité de vie figure parmi les critères essentiels d’implantation des entreprises sur notre territoire. Nous voulons conjuguer dynamisme économique et protection de l’environnement, c’est pourquoi nos stratégies en la matière sont élaborées en partenariat avec une centaine d’entreprises locales et les associations de citoyens ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.


Réaménagement de la rive droite du Rhône : la concertation est lancée


La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé avoir lancé la concertation préalable au réaménagement de la rive droite du Rhône du 8 novembre au 30 décembre.


La perspective de la note du SYTRAL rehaussée par Moody’s

L’agence de notation a annoncé rehausser à stable la perspective de la note Aa2 du SYTRAL.


La ligne C16 va accueillir les premiers bus électriques sur batterie

Le président du Sytral, Bruno Bernard, a présenté ce lundi à Lyon les premiers bus électriques dont la mise en service est prévue le 22 novembre sur cette ligne forte de transport en commun reliant Vénissieux à Villeurbanne. Ceux-ci fonctionnent exclusivement sur batterie.


Pour le climat, Grégory Doucet affirme l’importance de la coopération entre villes

Le maire de Lyon était en déplacement à Leipzig dans le cadre de l’assemblée générale d’ « Eurocities ».


Début de la concertation sur la 1ère étape de la ZFE

Ce mercredi, la 1ère étape de la concertation démarre sur le périmètre de l’actuelle zone à faible émission. Elle consiste en une interdiction des véhicules particuliers classés Crit’Air 5 et non classés en juillet 2022.


Thierry Kovacs réélu président du SMT AML

Le président de Vienne Condrieu Agglomération a été réélu président du syndicat des mobilités des territoires de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne.


France Rénov’, nouveau nom du service public de rénovation de l’habitat

Celui-ci délivrera à compter du 1er janvier 2022 l’information, le conseil et l’accompagnement des ménages.