Le plan hivernal 2018-2019 a été présenté mardi

Sur la circonscription du Rhône, l’État va mobiliser 1.200 places, dont 880 places mobilisables dans le courant de l’hiver et 320 places mobilisables en période de grand froid.

Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes et préfet du Rhône, avait invité mardi la presse pour la présentation du plan hivernal. Le ministère de la Cohésion des territoires avait déjà au début de mois de novembre présenté son dispositif hivernal 2018-2019 au niveau national. L’Etat va ainsi consacrer 5 millions d’euros pour permettre le développement de 30 à 50 maraudes supplémentaires sur l’ensemble du territoire, et particulièrement dans les zones à forte densité urbaine. Elles viendront s’ajouter aux 217 maraudes qui avaient été financées fin 2017 par l’Etat.

« Sur l’ensemble de l’hiver, l’Etat se met en capacité d’ouvrir 14.000 places supplémentaires (dont 3.000 à Paris), qui s’ajouteront aux 136.000 existantes, pour faire face aux demandes et à la baisse des températures. Le plan pourra être renforcé en cas de vagues particulières de grand froid », avait alors précisé le ministère.

Dans le cas d’un épisode de grand froid dans un département, soit quand la température ressentie minimale est comprise entre -5° et -10° et que la température ressentie maximale est négative ou nulle, le niveau de mobilisation est encore renforcé. La mobilisation de places supplémentaires et temporaires peut être effectuée, notamment au sein d’équipements publics comme des gymnases.

Dans la circonscription du Rhône, l’objectif du renfort hivernal est d’apporter des réponses adaptées aux besoins des personnes qui sont à la rue, « en particulier les familles avec enfants, les jeunes en rupture familiale, les femmes victimes de violence, les personnes de santé fragile et les personnes les plus désocialisées ».

1200 places dans le Rhône

L’État va mobiliser 1.200 places, dont 880 places mobilisables dans le courant de l’hiver et 320 places (gymnases) mobilisables en période de grand froid.

Ces places destinées à la mise à l'abri des ménages et personnes à la rue, s’ajoutent aux 5 692 places d’hébergement ouvertes toute l’année destinées à l’accueil des personnes isolées et des familles en centres d’hébergement (Dont 150 destinées à la résorption des campements et des bidonvilles). Au printemps 2016, 520 places avaient été pérennisées. Ce sont ainsi près de 6.900 places qui sont programmées cet hiver.

Le dispositif du renfort hivernal est une mise à l'abri temporaire des personnes qui sont à la rue. La mise à l’abri doit permettre pour tout ménage éligible à l'insertion la recherche d’une solution adaptée à sa situation, la mission de veille sociale continuant d’orienter dans le même temps vers des solutions plus pérennes d’hébergement ou de logement.

Capacité d’accueil en nette hausse sur 5 ans

La capacité d’accueil en hébergement du Rhône a nettement progressé entre 2013 et 2018 a ainsi progressé de 92%, ce qui constitue un dispositif d'une ampleur sans précédent. A l’hiver 2013/2014, le département comptait 2 707 places pérennes et 880 places supplémentaires pour le plan hivernal, soit un total de 3 587 places. Pour l’hiver 2018/2019, le département disposera de 5 692 places pérennes et 1200 places supplémentaires pour le plan hivernal , soit un total de 6 892 places. Mais si l’offre en hébergement est en hausse, la préfecture reconnaît aussi un contexte global de la demande d’hébergement en hausse globale, de l’ordre de 4% par rapport à 2017.

De manière plus structurelle, l’État a souhaité accompagner des collectivités volontaires pour une mise en œuvre accélérée du plan «Logement d'abord». 24 territoires, dont fait partie la Métropole de Lyon, ont été retenus en mars dernier, qui couvrent 20% de la population. Au sein des territoires, l’État, les collectivités locales, les acteurs de l’hébergement, du logement et nombre de partenaires s’engagent sur des objectifs partagés de résultats et de moyens afin de réduire drastiquement et de façon soutenue le sans-abrisme.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le PLU-H passera en conseil de la Métropole le 13 mai

Le vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme, Michel le Faou, nous a confirmé ce lundi la date de vote définitif du document référent en matière d’urbanisme.
» La commission d’enquête donne un avis favorable pour le PLU-H


Selon l’INSEE, l’activité régionale a été en dents de scie au 3ème trimestre

L’INSEE faisait état ce vendredi de sa note de conjoncture régionale sur la période allant de juillet à septembre.


Villeurbanne : le bidonville du chemin de la Feyssine évacué

97 personnes occupaient depuis plusieurs mois ce site, qui se trouvait à proximité directe du Rhône.


Auvergne-Rhône-Alpes : chômage faible dans le Cantal, l’Ain et les 2 Savoie

La situation de l’emploi est meilleure dans la région qu’au niveau national. Le taux de chômage est moins élevé dans certains départements, avec toutefois des explications diverses suivant les territoires. La situation de l’emploi reste meilleure en région Auvergne-Rhône-Alpes que dans le reste du territoire national. En 2017, en moyenne annuelle, 8,1% de la population […]


Lyon-Turin : le sort du projet connu avant les européennes

Une commission d’experts doit rendre un rapport coûts-bénéfices, ce qui amènera le gouvernement italien à prononcer une décision sur la poursuite ou non du projet avant les élections du Parlement européen.


Saint-Etienne gagne en population

La ville a gagné 636 habitants en un an, selon les chiffres 2016 publiés ce jour. Le maire de Saint-Etienne s’est satisfait de cette évolution.


A45 : Wauquiez, Ziegler, Perdriau saisissent le Conseil d’Etat

Les élus ligériens et le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ont décidé de contester de saisir la plus haute Cour administrative française au sujet du projet d’autoroute entre Saint-Etienne et Lyon.


En Auvergne-Rhône-Alpes, 1 habitant sur 3 vit dans une des 4 métropoles

L’INSEE a publié mardi une étude sur les Métropoles en Auvergne-Rhône-Alpes.


Des perspectives favorables pour les travaux publics

La fédération régionale des travaux publics a participé fin novembre à Pollutec.


Vélo’v : succès pour les nouveaux vélos en libre-service

null
Les vélos en libre service avaient été changés en juillet dernier sur la totalité du territoire de la Métropole. Les locations sont en hausse par rapport à l’année dernière.


La Métropole de Lyon veut un «approfondissement du dialogue avec les autres territoires»

Le président de la Métropole, David Kimelfeld, souhaite développer la solidarité territoriale au sein de l’aire urbaine lyonnaise.


Pollutec : la navette Mia officiellement présentée

La navette a été présentée mardi avant sa mise en service sur le site de la ZAC des Gaulnes à Meyzieu-Jonage en janvier prochain.


Gecina vend un portefeuille d’immeuble pour 266 millions d’euros

L’immeuble comprend notamment les immeubles Terralta et Panoramic.


Les prix de l’immobilier en baisse à Lyon sur 3 mois, selon LPI Seloger

LPI Seloger a fait état lundi de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier, sur trois mois et un an.


Lyon, métropole la plus recommandée par ses actifs

null
RégionsJob et Hays ont publié une étude basée sur plusieurs critères, comme le marché du travail, la qualité des infrastructures, ou encore la culture et l’environnement.