Le plan hivernal 2018-2019 a été présenté mardi

Sur la circonscription du Rhône, l’État va mobiliser 1.200 places, dont 880 places mobilisables dans le courant de l’hiver et 320 places mobilisables en période de grand froid.

Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes et préfet du Rhône, avait invité mardi la presse pour la présentation du plan hivernal. Le ministère de la Cohésion des territoires avait déjà au début de mois de novembre présenté son dispositif hivernal 2018-2019 au niveau national. L’Etat va ainsi consacrer 5 millions d’euros pour permettre le développement de 30 à 50 maraudes supplémentaires sur l’ensemble du territoire, et particulièrement dans les zones à forte densité urbaine. Elles viendront s’ajouter aux 217 maraudes qui avaient été financées fin 2017 par l’Etat.

« Sur l’ensemble de l’hiver, l’Etat se met en capacité d’ouvrir 14.000 places supplémentaires (dont 3.000 à Paris), qui s’ajouteront aux 136.000 existantes, pour faire face aux demandes et à la baisse des températures. Le plan pourra être renforcé en cas de vagues particulières de grand froid », avait alors précisé le ministère.

Dans le cas d’un épisode de grand froid dans un département, soit quand la température ressentie minimale est comprise entre -5° et -10° et que la température ressentie maximale est négative ou nulle, le niveau de mobilisation est encore renforcé. La mobilisation de places supplémentaires et temporaires peut être effectuée, notamment au sein d’équipements publics comme des gymnases.

Dans la circonscription du Rhône, l’objectif du renfort hivernal est d’apporter des réponses adaptées aux besoins des personnes qui sont à la rue, « en particulier les familles avec enfants, les jeunes en rupture familiale, les femmes victimes de violence, les personnes de santé fragile et les personnes les plus désocialisées ».

1200 places dans le Rhône

L’État va mobiliser 1.200 places, dont 880 places mobilisables dans le courant de l’hiver et 320 places (gymnases) mobilisables en période de grand froid.

Ces places destinées à la mise à l'abri des ménages et personnes à la rue, s’ajoutent aux 5 692 places d’hébergement ouvertes toute l’année destinées à l’accueil des personnes isolées et des familles en centres d’hébergement (Dont 150 destinées à la résorption des campements et des bidonvilles). Au printemps 2016, 520 places avaient été pérennisées. Ce sont ainsi près de 6.900 places qui sont programmées cet hiver.

Le dispositif du renfort hivernal est une mise à l'abri temporaire des personnes qui sont à la rue. La mise à l’abri doit permettre pour tout ménage éligible à l'insertion la recherche d’une solution adaptée à sa situation, la mission de veille sociale continuant d’orienter dans le même temps vers des solutions plus pérennes d’hébergement ou de logement.

Capacité d’accueil en nette hausse sur 5 ans

La capacité d’accueil en hébergement du Rhône a nettement progressé entre 2013 et 2018 a ainsi progressé de 92%, ce qui constitue un dispositif d'une ampleur sans précédent. A l’hiver 2013/2014, le département comptait 2 707 places pérennes et 880 places supplémentaires pour le plan hivernal, soit un total de 3 587 places. Pour l’hiver 2018/2019, le département disposera de 5 692 places pérennes et 1200 places supplémentaires pour le plan hivernal , soit un total de 6 892 places. Mais si l’offre en hébergement est en hausse, la préfecture reconnaît aussi un contexte global de la demande d’hébergement en hausse globale, de l’ordre de 4% par rapport à 2017.

De manière plus structurelle, l’État a souhaité accompagner des collectivités volontaires pour une mise en œuvre accélérée du plan «Logement d'abord». 24 territoires, dont fait partie la Métropole de Lyon, ont été retenus en mars dernier, qui couvrent 20% de la population. Au sein des territoires, l’État, les collectivités locales, les acteurs de l’hébergement, du logement et nombre de partenaires s’engagent sur des objectifs partagés de résultats et de moyens afin de réduire drastiquement et de façon soutenue le sans-abrisme.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La demande d’un débat public sur les projets du Sytral jugée irrecevable

null
La CNDP a déclare irrecevable la demande de saisine de 12 parlementaires du Rhône sur l’organisation d’une concertation sur un unique projet d’ensemble.


L’offre TCL accompagne le déconfinement progressif

Le SYTRAL adapte l’offre de ses réseaux à Lyon et dans le département du Rhône dès le 3 mai.


Lyon Rhône H2V candidat à « Ecosystèmes territoriaux hydrogène »

Le nouveau consortium public-privé, constitué d’une dizaine d’industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie et de la Métropole de Lyon, est candidat à cet appel à projet de l’ADEME.


Mise en service des trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL a mis en service ce lundi ses premiers trolleybus nouvelle génération 100% électrique sur cette ligne reliant le 8ème arrondissement de Lyon à Caluire.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.


Deux nouvelles stations Vélo’v à Vaulx-en-Velin et Lyon 7e

Ces stations sont situées place Boissier à Vaulx-en-Velin et dans le secteur de Guillotière-Veyron à Lyon. Trois nouvelles stations sont prévues dans le 2e arrondissement de Lyon et à Villeurbanne.


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.