Le plan hivernal 2018-2019 a été présenté mardi

Sur la circonscription du Rhône, l’État va mobiliser 1.200 places, dont 880 places mobilisables dans le courant de l’hiver et 320 places mobilisables en période de grand froid.

Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes et préfet du Rhône, avait invité mardi la presse pour la présentation du plan hivernal. Le ministère de la Cohésion des territoires avait déjà au début de mois de novembre présenté son dispositif hivernal 2018-2019 au niveau national. L’Etat va ainsi consacrer 5 millions d’euros pour permettre le développement de 30 à 50 maraudes supplémentaires sur l’ensemble du territoire, et particulièrement dans les zones à forte densité urbaine. Elles viendront s’ajouter aux 217 maraudes qui avaient été financées fin 2017 par l’Etat.

« Sur l’ensemble de l’hiver, l’Etat se met en capacité d’ouvrir 14.000 places supplémentaires (dont 3.000 à Paris), qui s’ajouteront aux 136.000 existantes, pour faire face aux demandes et à la baisse des températures. Le plan pourra être renforcé en cas de vagues particulières de grand froid », avait alors précisé le ministère.

Dans le cas d’un épisode de grand froid dans un département, soit quand la température ressentie minimale est comprise entre -5° et -10° et que la température ressentie maximale est négative ou nulle, le niveau de mobilisation est encore renforcé. La mobilisation de places supplémentaires et temporaires peut être effectuée, notamment au sein d’équipements publics comme des gymnases.

Dans la circonscription du Rhône, l’objectif du renfort hivernal est d’apporter des réponses adaptées aux besoins des personnes qui sont à la rue, « en particulier les familles avec enfants, les jeunes en rupture familiale, les femmes victimes de violence, les personnes de santé fragile et les personnes les plus désocialisées ».

1200 places dans le Rhône

L’État va mobiliser 1.200 places, dont 880 places mobilisables dans le courant de l’hiver et 320 places (gymnases) mobilisables en période de grand froid.

Ces places destinées à la mise à l'abri des ménages et personnes à la rue, s’ajoutent aux 5 692 places d’hébergement ouvertes toute l’année destinées à l’accueil des personnes isolées et des familles en centres d’hébergement (Dont 150 destinées à la résorption des campements et des bidonvilles). Au printemps 2016, 520 places avaient été pérennisées. Ce sont ainsi près de 6.900 places qui sont programmées cet hiver.

Le dispositif du renfort hivernal est une mise à l'abri temporaire des personnes qui sont à la rue. La mise à l’abri doit permettre pour tout ménage éligible à l'insertion la recherche d’une solution adaptée à sa situation, la mission de veille sociale continuant d’orienter dans le même temps vers des solutions plus pérennes d’hébergement ou de logement.

Capacité d’accueil en nette hausse sur 5 ans

La capacité d’accueil en hébergement du Rhône a nettement progressé entre 2013 et 2018 a ainsi progressé de 92%, ce qui constitue un dispositif d'une ampleur sans précédent. A l’hiver 2013/2014, le département comptait 2 707 places pérennes et 880 places supplémentaires pour le plan hivernal, soit un total de 3 587 places. Pour l’hiver 2018/2019, le département disposera de 5 692 places pérennes et 1200 places supplémentaires pour le plan hivernal , soit un total de 6 892 places. Mais si l’offre en hébergement est en hausse, la préfecture reconnaît aussi un contexte global de la demande d’hébergement en hausse globale, de l’ordre de 4% par rapport à 2017.

De manière plus structurelle, l’État a souhaité accompagner des collectivités volontaires pour une mise en œuvre accélérée du plan «Logement d'abord». 24 territoires, dont fait partie la Métropole de Lyon, ont été retenus en mars dernier, qui couvrent 20% de la population. Au sein des territoires, l’État, les collectivités locales, les acteurs de l’hébergement, du logement et nombre de partenaires s’engagent sur des objectifs partagés de résultats et de moyens afin de réduire drastiquement et de façon soutenue le sans-abrisme.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


A Villeurbanne, 1ère opération de piétonisation hors de Lyon

L’opération, intitulée « la voie est libre », était également organisée ce week-end dans la ville.


Un week-end piéton élargi à Lyon, avec «La voie est libre»

Les 26 et 27 septembre, les villes de Lyon, de Villeurbanne et la Métropole ont fait le choix d’organiser un weekend piéton dans le coeur de la Presqu’île, mais aussi dans tous les arrondissements de Lyon et à Villeurbanne.


Caluire : des voies cyclables aménagées sous 6 semaines à Saint-Clair

La Métropole de Lyon a indiqué vouloir aménager les voies cyclables dans le secteur Saint-Clair à Caluire et entre le pont Poincaré et le boulevard Stalingrad.


Un marché locatif « fortement touché par la récession », selon une étude

A l’initiative de Cushman & Wakefield, une étude rédigée par un think tank international composé de chercheurs et d’économistes du monde entier aborde les conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier de bureaux.


Jean-Pierre Berger, nouveau président du SCOT Sud-Loire

Il succède à Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole.


Fermeture de la traversante entre la rue des Capucins et la rue Terme

Un segment de rue situé dans le premier arrondissement de Lyon est désormais fermé à la circulation de véhicules motorisés.


Alliance de Dynacité et de la CERA dans le logement intermédiaire

Les deux entités ont annoncé mercredi créer MyLi, une société spécialisée dans la production et la gestion de logements locatifs intermédiaires.


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.