Cœur de Ville : une consultation des 222 territoires du programme

Le ministère de la Cohésion des territoires a lancé un appel à projets intitulé « Réinventons nos cœurs de ville ».

Dans le cadre du déploiement d’ « Action Cœur de Ville », le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a lancé une consultation nationale à l’attention des 222 territoires du programme « Action Cœur de Ville », intitulée « Réinventons nos cœurs de ville ». Celle-ci entend « favoriser la mise en œuvre de projets urbains novateurs et ambitieux en faveur de la reconquête des centres-villes », avec une démarche en deux temps.

Le premier temps sera d’abord un appel à manifestation d’intérêt adressé à l’ensemble des 222 villes du programme. Les collectivités intéressées seront invitées à proposer d’ici mi-février 2019 un site, dont elles sont en mesure d’acquérir ou de garantir la maîtrise foncière à court terme et qui s’inscrit dans la stratégie globale de revitalisation du centre-ville. La liste des villes retenues sera arrêtée en mars, après avis d’un comité de pilotage partenarial associant les réseaux administratifs et professionnels compétents. Les lauréats lanceront ensuite leur propre appel à projets local et bénéficieront à cette fin d’un accompagnement soutenu (technique, méthodologique et financier) de l’Etat et des partenaires nationaux du programme.

Les collectivités conduiront directement leur appel à projets et sélectionneront les offres d’opérateurs immobiliers en groupement avec des concepteurs (architectes, programmistes, paysagistes,) proposant des projets opérationnels. Cet appel à projet local « aura pour objectif de favoriser l’émergence de projets immobiliers liés au logement, au développement économique et commercial, tout en accompagnant fortement les politiques liées aux transitions énergétique, climatique, numérique et sociale », précise le ministère. Les 222 maires seront informés de cette opportunité qui leur est proposée, accompagné d’un guide de candidature détaillant l’ensemble de la démarche.

Une rencontre le 19 mars

Le deuxième temps sera une rencontre sur l’innovation urbaine dans les villes « intermédiaires » à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine le 19 mars prochain, à laquelle les 222 maires sont conviés.

« Les petites villes et villes moyennes sont à la fois un élément central de l’identité de notre pays et un atout pour son développement. Près d’un quart des Français vivent et travaillent dans ces territoires qui ont été pendant trop longtemps délaissés par les politiques d’aménagement. En lançant « Réinventons nos cœurs de ville », nous voulons accompagner les élus qui portent une démarche d’innovation, de qualité urbaine et architecturale pour leur territoire », déclare Jacqueline Gourault.

« Le programme Action Cœur de ville est un plan d’actions partenarial inédit qui permet aux collectivités, en lien avec l’Etat et ses partenaires, notamment Action Logement, d’agir en profondeur sur les leviers d’attractivité de nos territoires, dont le logement. A cet égard, l’habitat ancien dégradé est au cœur des priorités d’action de ce plan, et ce nouvel appel à projets viendra renforcer encore davantage les actions en faveur de la rénovation innovante, en partant une fois de plus des projets développés par les collectivités elles-mêmes», précise Julien Denormandie.

« Le programme « Action Cœur de Ville » est la première démarche d’envergure menée par l’Etat à destination des villes moyennes depuis l’après-guerre. Il s’appuie sur la connaissance de terrain des élus locaux. Dans une démarche partenariale, le Gouvernement donne accès à un réseau d’acteurs publics et privés ainsi que des outils législatifs et réglementaires pour mener à bien des projets dans le domaine du logement et de la redynamisation commerciale notamment. L’appel à projets « Réinventons nos cœurs de ville » s’inscrit ainsi pleinement dans cette démarche», ajoute Sébastien Lecornu.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Perrache, lieu investi par le festival Lyon C!ty Demain

La quatrième édition du festival de design urbain prend place pendant 6 jours à proximité et à l’intérieur du pôle multimodal.


L’esplanade François-Régis Cottin inaugurée à la Duchère


Etaient présents samedi pour cet évènement le président de la Métropole, David Kimelfeld, et le maire de Lyon, Gérard Collomb.


« Sans mobilité, vous n’avez pas de métropole »

INTERVIEW – Etienne Blanc, premier vice-président d’Auvergne-Rhône-Alpes, est favorable à la sortie du fret de la Part-Dieu, pour éviter l’engorgement de la principal gare métropolitaine lyonnaise.


La piétonisation de la presqu’ile de Lyon planifiée à l’horizon 2021


David Kimelfeld a annoncé ce mercredi le lancement d’une concertation le mois prochain, qui précédera une expérimentation en septembre, limitée aux samedis. Si celle-ci s’avère concluante, la piétonisation sera pérennisée dans 2 ans.


Vers une presqu’ile de Lyon plus végétale

Gerard Collomb a, lors d’une conférence de presse ce mercredi,  annoncé le lancement d’une consultation citoyenne sur les expérimentations visant à végétaliser le cœur de ville.


La friche Lamartine sera redéployée sur 3 lieux

La nouvelle friche sera déployée sur 3 lieux situés dans les 3ème et 9ème arrondissements.


Révision du PPRNi de l’Azergues

Le plan de prévention des risques naturels d’inondation va être révisé.


«Ce nouveau PLU-H nous permet de construire 1,3 million de m²»

null
Michel Le Faou est vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme, du logement, du cadre de vie, et du renouvellement urbain, et adjoint au maire de Lyon. Nous dressons avec lui un bilan du PLU-H, et évoquons les projets que l’opposabilité prochaine du document va permettre de mettre en mouvement.


«On essaye de réguler au mieux ce marché qui reste un marché, avec ses désordres»

Michel Le Faou est vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme, du logement, du cadre de vie, et du renouvellement urbain, et adjoint au maire de Lyon. Nous évoquons avec lui les solutions qu’entend mettre en place la collectivité pour juguler la hausse des prix de l’immobilier.


La partie haute du parc Blandan est ouverte

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont communiqué mercredi de concert sur la livraison de la troisième tranche de travaux du parc Blandan. David Kimelfeld a fait une visite du site en présence de plusieurs élus.


L’entrée de ville de Givors en cours de requalification

La Métropole réaménage l’entrée de ville de l’ouest lyonnais.


Le PLU-H de la Métropole de Lyon a été adopté

Le plan local d’urbanisme tenant lieu de plan local de l’habitat a été adopté ce lundi par le conseil de la Métropole de Lyon.


Jour J pour le PLU-H de la Métropole de Lyon

Le conseil de la Métropole de Lyon a examiné ce lundi le plan local d’urbanisme et de l’habitat, mettant un point final à un long processus initié en 2012. Il a été voté à la mi-journée.


Le prolongement du T6, pour développer les axes nord-sud à Villeurbanne

Selon le maire de Villeurbanne, qui s’exprimait il y a quelques jours en conférence de presse, le nouveau tramway va permettre de répondre au développement urbain en cours dans la ville.


Convention de partenariat entre la SERL et UrbaLyon

null
L’agence d’urbanisme de Lyon et la SERL ont procédé jeudi à la signature d’une convention de partenariat visant à renforcer leur coopération.