Le marché immobilier lyonnais pourrait être moins dynamique en 2019

EDITORIAL – Après une année 2018 globalement de bonne facture, le marché immobilier lyonnais pourrait en 2019 être confronté à une poursuite de l’affaiblissement de la production neuve de logements.

Au moment de tirer le bilan de l’année écoulée, les professionnels de l’immobilier ancien pourront finalement décrire sans nul doute 2018 comme une année d’une relative continuité en matière d’activité par rapport à 2017. Le récent point de conjoncture des notaires au niveau national annonce un millésime proche des 950.000 transactions, non loin du score de l’année précédente.

A Lyon, comme dans d’autres métropoles dynamiques, les mêmes déséquilibres entre l’offre et la demande génèrent les mêmes effets qu’il y a un an : les prix dans l’immobilier ancien, à Paris, Lyon ou Bordeaux, restent ainsi en forte hausse sur 12 mois. Mais cette tension reste localisée dans le centre de certaines métropoles, alors que d’autres voient encore leurs prix reculer. Que dire ainsi du prix au m² observé à la fin du troisième trimestre à Saint-Etienne, en baisse de 5,7% sur 12 mois à 850€, alors même que ce même m² progressait de 8,5% à 3.840€ le m² à Lyon dans le même temps ? La disparité des dynamiques reste de mise.

Un marché du neuf dans la continuité

Sur le front de l’immobilier neuf dans la Métropole de Lyon, l’année 2018 aura été marquée par une certaine continuité au cours des premiers mois, avec une forte activité en début d’année, suivie au deuxième semestre par une baisse des réservations en rythme annuel, une chute des mises en vente, le tout couplé à une hausse des prix. Il faut dire que nombre de maires retardent désormais, par le biais de sursis à statuer, les permis de construire, dans l’attente de l’adoption de la version définitive du PLU-H de la Métropole de Lyon, promise pour ce premier trimestre 2019. D’autres, apeurés par l’adage « maire bâtisseur, maire battu », mettent également sous cloche certains projets dans l’attente des élections, et pourraient de fait attendre 2020 avant de concrétiser des autorisations.

L’enjeu de l’année commencée pourrait bien être l’existence ou non d’un rebond des permis de construire en cours d’année à la faveur du nouveau PLU-H, et ce dans un contexte préélectoral. Sans cela, les tensions sur l’offre de logements, déjà sensibles dans la capitale des Gaules, pourraient bien s’exacerber à environnement de taux comparable, et pousser à la hausse les prix observés dans les marchés de report situés à l’immédiate périphérie du centre de l’agglomération.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Suisse : hausse des dépenses dans la construction

Sur un an, celles-ci ont enregistré en 2018 une hausse de 2,1%.


Cogedim a inauguré Pur 7e


Ceci a permis la reconversion d’un site de patrimoine industriel en un quartier respirant, entièrement dédié au logement.


Petit rebond des permis de construire sur 3 mois


Le service des données et des études statistiques a dévoilé ce vendredi ses statistiques de permis de construire et de mises en chantier. En Auvergne-Rhône-Alpes, les chiffres sur 12 mois sont toujours dans le rouge


Ogic remporte une pyramide d’or pour son programme Ydeal Confluence

Le programme situé dans le green district du deuxième arrondissement de Lyon avait été désigné Pyramide d’argent en région lyonnaise. Il a obtenu le prix national du bâtiment bas-carbone.


C’est parti pour le chantier du Campus Région du numérique


Dans un an, Bouygues Bâtiment Sud-Est aura livré les 10.000 m² du campus Région du numérique à Charbonnières-les-Bains sur le site de l’ancien siège du Conseil régional. Une nouvelle construction et deux bâtiments réhabilités au sein d’un parc de 3 hectares qui deviendra, à terme, un campus à l’américaine. Et de grosses ambitions affichées.


Z Architecture conçoit le siège régional de Demathieu Bard

Le cabinet d’architecture a été désigné à l’issue d’un concours d’architecture organisé pour la construction de ce nouvel immeuble sur le site du terrain des sœurs à Villeurbanne.


Canicule : la FFB et le ministère du logement se mobilisent


Julien Denormandie et Jacques Chanut ont fait des recommandations visant à une surveillance accrue et croisée entre les équipes.


Plus de 10.000 visiteurs en un an pour le « Store Cogedim »


Cet espace a été lancé il y a tout juste un an par le groupe immobilier dans le troisième arrondissement de Lyon


Meyzieu : première pierre pour la résidence « Jardins Majolans »

Cette résidence de 70 logements est développée par Spirit Immobilier.


Nouveau recul trimestriel des réservations de logements neufs


La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a publié ce jeudi son étude trimestrielle sur la commercialisation de logements neufs.


Bâtiment et handicap : une journée avec le ministre du logement

Alain Chapuis, référent national accessibilité au sein de la fédération française du bâtiment, a partagé sa journée de travail avec Julien Denormandie dans le cadre de Duoday.


Nette baisse des mises en chantier en Auvergne-Rhône-Alpes

Le ministère a communiqué ce lundi ses statistiques d’autorisations à la construction et de mises en chantier.


Le promoteur lyonnais GR Groupe livre le Silk 2.0


Au nord du Carré de soie, sur la commune de Vaulx-en-Velin, dans un quartier encore largement en devenir, le Silk fait figure de bâtiment original : des logements surmontent des surfaces tertiaires locatives divisibles à la demande.


Priams remporte le grand prix régional de la FPI Alpes

Avec son programme Stallion Exclusive Lodge, le promoteur a remporté le grand prix régional de la fédération des promoteurs immobiliers.


Les prix des T3 en hausse de 2.11%, selon Trouver-un-logement-neuf.com

Le site spécialisé fait part de hausses diverses suivant les villes.