Le marché immobilier lyonnais pourrait être moins dynamique en 2019

EDITORIAL – Après une année 2018 globalement de bonne facture, le marché immobilier lyonnais pourrait en 2019 être confronté à une poursuite de l’affaiblissement de la production neuve de logements.

Au moment de tirer le bilan de l’année écoulée, les professionnels de l’immobilier ancien pourront finalement décrire sans nul doute 2018 comme une année d’une relative continuité en matière d’activité par rapport à 2017. Le récent point de conjoncture des notaires au niveau national annonce un millésime proche des 950.000 transactions, non loin du score de l’année précédente.

A Lyon, comme dans d’autres métropoles dynamiques, les mêmes déséquilibres entre l’offre et la demande génèrent les mêmes effets qu’il y a un an : les prix dans l’immobilier ancien, à Paris, Lyon ou Bordeaux, restent ainsi en forte hausse sur 12 mois. Mais cette tension reste localisée dans le centre de certaines métropoles, alors que d’autres voient encore leurs prix reculer. Que dire ainsi du prix au m² observé à la fin du troisième trimestre à Saint-Etienne, en baisse de 5,7% sur 12 mois à 850€, alors même que ce même m² progressait de 8,5% à 3.840€ le m² à Lyon dans le même temps ? La disparité des dynamiques reste de mise.

Un marché du neuf dans la continuité

Sur le front de l’immobilier neuf dans la Métropole de Lyon, l’année 2018 aura été marquée par une certaine continuité au cours des premiers mois, avec une forte activité en début d’année, suivie au deuxième semestre par une baisse des réservations en rythme annuel, une chute des mises en vente, le tout couplé à une hausse des prix. Il faut dire que nombre de maires retardent désormais, par le biais de sursis à statuer, les permis de construire, dans l’attente de l’adoption de la version définitive du PLU-H de la Métropole de Lyon, promise pour ce premier trimestre 2019. D’autres, apeurés par l’adage « maire bâtisseur, maire battu », mettent également sous cloche certains projets dans l’attente des élections, et pourraient de fait attendre 2020 avant de concrétiser des autorisations.

L’enjeu de l’année commencée pourrait bien être l’existence ou non d’un rebond des permis de construire en cours d’année à la faveur du nouveau PLU-H, et ce dans un contexte préélectoral. Sans cela, les tensions sur l’offre de logements, déjà sensibles dans la capitale des Gaules, pourraient bien s’exacerber à environnement de taux comparable, et pousser à la hausse les prix observés dans les marchés de report situés à l’immédiate périphérie du centre de l’agglomération.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Main d’oeuvre et formation, défis récurrents des entreprises artisanales

Face à la hausse de l’activité intervenue ces derniers mois, les artisans font de plus en plus face à des besoins en main d’oeuvre qualifiée.


Dynamisme des ventes de logements neufs en Auvergne

La FPI a publié jeudi dernier ses statistiques de ventes de logements neufs au niveau national, mais aussi dans les différents secteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Davantage de réservations de logements neufs dans les Alpes

Les ventes de logements neufs au détail comptabilisés par la FPI sont ressorties en hausse de 8% par rapport au 2ème trimestre 2018.


Immobilier neuf : nette hausse des prix dans la Métropole

Selon la fédération des promoteurs immobiliers, qui a fait état jeudi de ses statistiques, le prix moyen du m² au 2ème trimestre s’établissait à plus de 4.300€ sur l’aire urbaine de Lyon.
» Davantage de réservations de logements neufs dans les Alpes
» Dynamisme des ventes de logements neufs en Auvergne


Le Lyon Street Food Festival soutenu par 6ème Sens Immobilier

Le plus grand festival français de cuisine nomade se tient du 12 au 15 septembre aux Subsistances.


CoGV pose la « dernière pierre » du futur siège lyonnais de GRDF

L’emménagement n’aura lieu que début 2020 mais GRDF et le promoteur lyonnais CoGV ont d’ores et déjà posé la « dernière pierre » du 47 Galliéni. Ce bâtiment de 5.636 m², érigé à l’angle de l’avenue Berthelot et de la rue Saint-Jérôme, à la place de l’ancien garage Ford, sera le premier immeuble en pierre massive depuis plus de 50 ans à Lyon !


Xavier Inglebert devient secrétaire général d’Alila

L’ancien préfet délégué à l’égalité des chances du Rhône va devenir secrétaire général du groupe, afin d’«accompagner son évolution et renforcer ses relations avec les acteurs publics».


Les permis de construire et les mises en chantier reculent toujours

null
Comme chaque mois, les statistiques des permis de construire et des mises en chantier ont été publiées ce matin. En Auvergne-Rhône-Alpes, les chiffres ne dérogent pas à cette tendance.


33.900 logements neufs réservés au deuxième trimestre

L’enquête trimestrielle sur la commercialisation des logements neufs a été publiée ce jeudi. La tendance globale est au repli, mais la situation est plus positive en Auvergne-Rhône-Alpes qu’il y a un an.


Lyon accueillera les Worldskills 2023

null
L’annonce a eu lieu mercredi, en amont de la finale internationale des 45ème Olympiades des métiers. Professionnels et élus sont très satisfaits.


Itineris Building a fêté cette année ses 25 ans

La société dirigée par Philippe Vigneron, acteur reconnu de la promotion en Auvergne, a fêté en juin son vingt-cinquième anniversaire.


Les autorisations de locaux non résidentiels en hausse

Le SDES a fait part de ses statistiques de la construction de locaux. 41,5 millions de m² ont été autorisés à la construction, en hausse de 1,3% par rapport aux douze mois précédents.


Reprise des permis de construire en France au 2e trimestre

null
Le SDES a fait part de ses statistiques de la construction, qui restent dans le rouge sur 12 mois. En Auvergne-Rhône-Alpes, les permis de construire et mises en chantier restent aussi en baisse sur un an.


La demande de logements neufs reste élevée

L’INSEE a publié vendredi sa traditionnelle enquête de conjoncture promotion immobilière, qui montre une demande toujours forte, aidée en cela par des moyens de financement anticipés en hausse.


Chutes lors de travaux en hauteur : la préfecture fait quelques rappels

La préfecture a fait un rappelé concernant la prévention des chutes lors de la réalisation de travaux en hauteur.