Musée des tissus: la CCI remet les clés à la Région

Le président de la chambre de commerce et d'industrie (CCI), Emmanuel Imberton, a remis ce lundi les clés de l’institution à Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Les clés des musées des tissus et des arts décoratifs ont été confiés ce lundi par Emmanuel Imberton, président de la CCI, à Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Celle-ci va ainsi pouvoir mettre en œuvre le plan de renaissance des musées. La Région et les partenaires privés souhaitaient pérenniser l’avenir du musée des tissus et le musée des arts décoratifs (MTMAD), qui abritent la plus remarquable collection de textiles au monde.

Une fermeture de ces musées menaçait en effet en 2016. Aussi la Région s’est engagée dès le mois de mai 2016 et a pris la tête d’une large mobilisation associant acteurs publics et privés. La Région a, avec le soutien de l’Etat, de la CCI et de l’UNITEX, lancé un plan de renaissance en février dernier pour afin de maintenir ces musées et même assurer leur développement. Esclarmonde Monteil, une nouvelle conservatrice, a été nommée en septembre dernier, et, en octobre, le comité scientifique a été installé. Eric Gennari, administrateur général, appuiera la nouvelle directrice générale. Il a pris ses fonctions lundi au sein du GIP, pour assurer la gestion du musée et développer le mécénat, ainsi que le projet économique et social.

Un patrimoine exceptionnel

Le musée des tissus offre, avec 2,5 millions d’œuvres couvrant 4.500 ans d’histoire, un témoignage exceptionnel du patrimoine textile de l’humanité. « Les collections d’art décoratif sont aussi particulièrement remarquables, avec notamment l’un des plus riches ensembles de céramiques italiennes et françaises de la Renaissance », notent le MTMAD, la CCI, Unitex et la Région dans un communiqué.

Le GIP Musée des tissus a été créé au 1er janvier 2019, lequel garantit la pérennité du musée des tissus. La Région s’est engagée à financer le plan d’investissement du musée à hauteur de 50 millions d’euros, tandis que la CCI met à disposition le personnel du musée, et mandate la Région pour la gestion de ses collections musée de France. L’UNITEX met quant à lui en place un fonds de dotation, et s’engage au développement du mécénat d’entreprises. L’assemblée générale est composée de sept membres : Laurent Wauquiez, Etienne Blanc, Florence Verney-Carron et Romain Champel pour la Région, Yves Chavent et Xavier Pelletier pour la CCI et Grégoire Giraud pour l’UNITEX.

En octobre prochain, le musée des tissus accueillera une exposition exceptionnelle « Yves Saint Laurent et les soyeux lyonnais » en partenariat avec la Fondation Yves Saint Laurent.

Un projet immobilier

L’acte notarié de cession de la pleine propriété des deux hôtels particuliers formant le musée a été signé le 25 octobre 2018. La Région engage ainsi le plan de travaux. Une prestation de programmation des travaux a été lancée en décembre. Un rapport sera remis en mai 2019.

« L’entreprise ABCD a été retenue et travaille activement avec les équipes du musée et de la Région pour décliner le projet culturel et scientifique en programme architectural et immobilier. Sur cette base, un concours d’architectes pourra être lancé en 2019 pour une sélection début 2020 » a indiqué la Région.

L’assemblée générale du GIP qui a eu lieu ce lundi a validé le budget 2019, avec 2,57 millions d’euros en fonctionnement. Cette somme intègre les contributions statutaires de la CCI (500.000€) et la Région (1 million d’euros), ainsi que la subvention de l’Etat à hauteur de 300.000€. L’apport total s’élève ainsi à 1,8 millions d’euros. 5 millions d’euros sont engagés en investissement pour 2019 par la Région. 50 millions d’euros seront apportés par la Région pour le plan de renaissance du musée, et 5 millions d’euros par l’Etat.

Plusieurs chantiers d’ampleur seront ainsi lancés donc afin de rénover et transformer les hôtels particuliers qui abritent les collections et offrir au public une expérience de visite inoubliable.

"Projeter le musée dans le 21ème siècle"

« Avec le transfert de propriété à la Région, il est désormais garanti que ces lieux chargés de l’histoire et du patrimoine de Lyon resteront ouverts au public et aux habitants de la ville, auxquels ils appartiennent en réalité. Notre objectif est de projeter le musée dans le XXIème siècle et d’accompagner son renouveau qui fera la fierté de notre Région», a indiqué Laurent Wauquiez, le président de la Région, dans un communiqué.

« Ce qui me réjouit tout particulièrement aujourd’hui, à l’heure où le Groupement d’intérêt public (GIP), cette belle entreprise qui nous lie – Région Auvergne Rhône-Alpes, UNITEX et CCI – est aujourd’hui juridiquement constitué et opérationnel, c’est que le projet de renouveau de nos musées soit un projet collectif ; j’ai même envie de dire un projet d’intérêt général de préservation du patrimoine lyonnais», a pour sa part déclaré Emmanuel Imberton, le président de la CCI.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Locaux d’activités : 175.259 m² placés au 1er semestre à Lyon

nullCe chiffre est en hausse de 30% sur un an et supérieur de 5% à la moyenne décennale. JLL a commenté les derniers chiffres de ce segment de l’immobilier d’entreprise.


Lyon 6 : Ambition Consulting & Services acquiert des bureaux

Sorovim et Elipso étaient conseils de l’opération.


6e Sens Unik, nouvel acteur européen de la promotion logistique

nullCette nouvelle structure fondée par KSI, filiale de promotion d’APRC Group, et 6e Sens Entreprises, filiale du groupe 6e Sens Immobilier, a été créée en juin.


400 m² de bureaux/showroom aménagés vendus par Espace 39

nullValoris Real Estate assurait la commercialisation de ce bien situé au sein du programme Greenopolis, dans le 9e arrondissement de Lyon.


Lyon 2 : Sofidy annonce l’achat d’un immeuble rue de la République

Cette acquisition est réalisée pour le compte des épargnants de sa SCPI Immorente.


126.523 m² de bureaux placés à Lyon au 1er semestre

Avec le retour des grandes transactions, le premier semestre est jugé « satisfaisant » par JLL.


«Pouvoir construire l’avenir ensemble, à travers une collaboration régulière»

Loïc de Villard, directeur de l’agence de Lyon de CBRE, a récemment été nommé président de la FNAIM Entreprises. Nous évoquons avec lui le cap de son mandat, les relations qu’il entend entretenir avec la Métropole de Lyon, la situation du marché des bureaux lyonnais et l’impact de la crise sanitaire sur ce dernier.


Pour Grégory Doucet, Silex2 est « à la hauteur des enjeux du 21e siècle »

Le maire de Lyon avait, lors de la présentation du nouveau projet Part-Dieu, fait part de sa satisfaction quant à cette réhabilitation/extension.


Le groupe Terrot vend 2 immeubles à Avignon et Clermont-Ferrand

Ces immeubles de bureaux avaient été acquis dans un portefeuille UNEDIC.


Lyon 7 : les travaux du futur campus d’EMLyon démarrent

nullCogedim Grand Lyon a annoncé le démarrage des travaux de ce site, situé dans le quartier de Gerland.


L’«hybridation», nouveau maître mot en matière d’immobilier de bureaux

Le retour progressif au bureau n’a pas éteint le débat toujours présent au sein des entreprises sur le rythme post-Covid en matière de télétravail. Plusieurs conseils en immobilier d’entreprise ont publié des études sur ce sujet.


Archimed va prendre des surfaces sur 3 étages de Silex2

Covivio a indiqué, à l’occasion de la livraison de l’immeuble de grande hauteur, la signature d’un accord locatif avec ArchiMed, société d’investissement spécialisée dans les industries de la santé.


Bonne performance du marché de l’immobilier logistique au 1er semestre 2021

La demande placée atteignait à la fin du mois de juin 1,4 million de m², selon les chiffres dévoilés par Arthur Loyd Logistique.


Lyon 6 : Foncière Valaura Investissements acquiert un immeuble

Cet immeuble mixte situé dans le 6e arrondissement de Lyon développe une superficie de 2.000 m².


CB group a réalisé un exercice «excellent» en 2020, malgré la crise

nullLa holding est constituée par le groupe DCB International et par Real Blue Group, activité de services en immobilier.