Musée des tissus: la CCI remet les clés à la Région

Le président de la chambre de commerce et d'industrie (CCI), Emmanuel Imberton, a remis ce lundi les clés de l’institution à Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Les clés des musées des tissus et des arts décoratifs ont été confiés ce lundi par Emmanuel Imberton, président de la CCI, à Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Celle-ci va ainsi pouvoir mettre en œuvre le plan de renaissance des musées. La Région et les partenaires privés souhaitaient pérenniser l’avenir du musée des tissus et le musée des arts décoratifs (MTMAD), qui abritent la plus remarquable collection de textiles au monde.

Une fermeture de ces musées menaçait en effet en 2016. Aussi la Région s’est engagée dès le mois de mai 2016 et a pris la tête d’une large mobilisation associant acteurs publics et privés. La Région a, avec le soutien de l’Etat, de la CCI et de l’UNITEX, lancé un plan de renaissance en février dernier pour afin de maintenir ces musées et même assurer leur développement. Esclarmonde Monteil, une nouvelle conservatrice, a été nommée en septembre dernier, et, en octobre, le comité scientifique a été installé. Eric Gennari, administrateur général, appuiera la nouvelle directrice générale. Il a pris ses fonctions lundi au sein du GIP, pour assurer la gestion du musée et développer le mécénat, ainsi que le projet économique et social.

Un patrimoine exceptionnel

Le musée des tissus offre, avec 2,5 millions d’œuvres couvrant 4.500 ans d’histoire, un témoignage exceptionnel du patrimoine textile de l’humanité. « Les collections d’art décoratif sont aussi particulièrement remarquables, avec notamment l’un des plus riches ensembles de céramiques italiennes et françaises de la Renaissance », notent le MTMAD, la CCI, Unitex et la Région dans un communiqué.

Le GIP Musée des tissus a été créé au 1er janvier 2019, lequel garantit la pérennité du musée des tissus. La Région s’est engagée à financer le plan d’investissement du musée à hauteur de 50 millions d’euros, tandis que la CCI met à disposition le personnel du musée, et mandate la Région pour la gestion de ses collections musée de France. L’UNITEX met quant à lui en place un fonds de dotation, et s’engage au développement du mécénat d’entreprises. L’assemblée générale est composée de sept membres : Laurent Wauquiez, Etienne Blanc, Florence Verney-Carron et Romain Champel pour la Région, Yves Chavent et Xavier Pelletier pour la CCI et Grégoire Giraud pour l’UNITEX.

En octobre prochain, le musée des tissus accueillera une exposition exceptionnelle « Yves Saint Laurent et les soyeux lyonnais » en partenariat avec la Fondation Yves Saint Laurent.

Un projet immobilier

L’acte notarié de cession de la pleine propriété des deux hôtels particuliers formant le musée a été signé le 25 octobre 2018. La Région engage ainsi le plan de travaux. Une prestation de programmation des travaux a été lancée en décembre. Un rapport sera remis en mai 2019.

« L’entreprise ABCD a été retenue et travaille activement avec les équipes du musée et de la Région pour décliner le projet culturel et scientifique en programme architectural et immobilier. Sur cette base, un concours d’architectes pourra être lancé en 2019 pour une sélection début 2020 » a indiqué la Région.

L’assemblée générale du GIP qui a eu lieu ce lundi a validé le budget 2019, avec 2,57 millions d’euros en fonctionnement. Cette somme intègre les contributions statutaires de la CCI (500.000€) et la Région (1 million d’euros), ainsi que la subvention de l’Etat à hauteur de 300.000€. L’apport total s’élève ainsi à 1,8 millions d’euros. 5 millions d’euros sont engagés en investissement pour 2019 par la Région. 50 millions d’euros seront apportés par la Région pour le plan de renaissance du musée, et 5 millions d’euros par l’Etat.

Plusieurs chantiers d’ampleur seront ainsi lancés donc afin de rénover et transformer les hôtels particuliers qui abritent les collections et offrir au public une expérience de visite inoubliable.

"Projeter le musée dans le 21ème siècle"

« Avec le transfert de propriété à la Région, il est désormais garanti que ces lieux chargés de l’histoire et du patrimoine de Lyon resteront ouverts au public et aux habitants de la ville, auxquels ils appartiennent en réalité. Notre objectif est de projeter le musée dans le XXIème siècle et d’accompagner son renouveau qui fera la fierté de notre Région», a indiqué Laurent Wauquiez, le président de la Région, dans un communiqué.

« Ce qui me réjouit tout particulièrement aujourd’hui, à l’heure où le Groupement d’intérêt public (GIP), cette belle entreprise qui nous lie – Région Auvergne Rhône-Alpes, UNITEX et CCI – est aujourd’hui juridiquement constitué et opérationnel, c’est que le projet de renouveau de nos musées soit un projet collectif ; j’ai même envie de dire un projet d’intérêt général de préservation du patrimoine lyonnais», a pour sa part déclaré Emmanuel Imberton, le président de la CCI.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une transaction de 18.000 m² à Saint-Quentin Fallavier conseillée par EOL Sud

La société de conseil en immobilier d’entreprise a communiqué sur la signature de trois nouvelles transactions dans les régions Auvergne Rhône-Alpes et Bouches-du-Rhône.


6e Sens Retail poursuit ses achats en presqu’ile


La structure a réalisé l’acquisition d’un immeuble situé rue Emile Zola, dans le 2e arrondissement de Lyon.


Promoval et Mediprom acquièrent le 17 Place Bellecour

Les opérateurs ont remporté la consultation menée par les Hospices Civils de Lyon.


Presqu’île de Lyon : les commerçants veulent un arrêt des manifestations

L’association My Presqu’île demande l’arrêt immédiat, en particulier le samedi, et jusque fin janvier 2021, de toute manifestation.


Les salariés voient le télétravail comme un complément au bureau


Perial AM et Ipsos ont sondé les salariés français sur leurs attentes et leurs nouvelles habitudes de travail. L’étude montre l’importance pour eux du bureau.


Saint-Etienne : deux bonnes nouvelles pour Centre Deux

Primark a signé avec Klépierre l’ouverture prochaine d’un magasin de 3.500 m² dans Centre Deux. La foncière a également pris la décision de rénover son centre commercial régional stéphanois.


Enedis accompagné par NCT pour une mission globale de conseil

Le groupe a notamment été conseillé dans ce cadre pour la signature d’un BEFA pour l’immeuble Welink, à Lyon Gerland.


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : prise à bail de 2.100 m² dans « Impulse »

L’école de cinéma Factory a pris ces surfaces au sein du programme développé par 6e Sens Immobilier et Promoval.


M Plus M vend un immeuble mixte de 6.500 m² à Lyon-Vénissieux

Cette vente à MIDI 2i a été réalisée en VEFA.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


L’agence Kuehne+Nagel de Villefranche-sur-Saône a rouvert


Celle-ci avait, en juillet 2019, victime d’un incendie. La nouvelle agence de 6.800 m² a ouvert ses portes.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


La SERL maintient ses mesures exceptionnelles pour ses locataires

Le Conseil d’Administration du Groupe SERL a décidé de poursuivre ses dispositions exceptionnelles en faveur de ses locataires


Les dernières transactions industrielles et logistiques de JLL en AURA

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait part de ses dernières transactions en région Auvergne-Rhône-Alpes.