Fourvière va bénéficier d’un million d’euros de la Ville de Lyon

Lundi dernier, le conseil municipal de Lyon a voté une subvention marquant la participation de la Ville au projet d’aménagement mené par la Fondation Fourvière.

Le conseil municipal de Lyon a voté lors de sa séance du lundi 21 janvier une subvention de 1 million d’euros marquant la participation de la Ville au projet d’aménagement mené par la Fondation Fourvière.

« Fourvière, témoignage unique de plus de 2.000 ans d’histoire, constitue le meilleur point de vue pour appréhender l’expansion et la continuité de la ville qui ont valu à Lyon son inscription au patrimoine mondial par l’UNESCO, il y a tout juste 20 ans », note la Ville. L’été dernier, le premier comité « Grand site de Fourvière » avait été installé par David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, et par Georges Képénékian, alors maire de Lyon, en présence d’Emmanuel Aubry, préfet.

Il se traduit par la création d’une direction de projet co-mandatée par les deux collectivités. La mission de celle-ci sera d’assurer la définition d’une vision globale et partagée du développement de Fourvière. La Ville de Lyon suit de près l’évolution de la colline de Fourvière, celle-ci constituant un des lieux les plus emblématiques de la cité et les plus visités. La Ville, en complément de son inscription au patrimoine mondial par l’UNESCO, veut s’engager pour le site à travers une démarche de labellisation « Grand Site de France » dans les années à venir.

3,8 millions d’euros investis par la Ville

La Ville de Lyon a déjà investi 3,8 millions d’euros au total depuis le début du mandat en 2014, sur la colline. Des actions de proximité pour l’amélioration des espaces publics et des chemins piétons ont été réalisés sur ce site, ainsi que le confortement de plusieurs murs de soutènement dans le jardin et le long des balmes. La rénovation du parc de la Visitation et la restauration du jardin du Rosaire démarrent, ainsi que l’expertise du Service Archéologique de la Ville, mandaté par les aménageurs, afin de réaliser le diagnostic archéologique préalable aux constructions.

« Cette implication de longue date de la Ville comprend désormais le soutien fort au projet d’aménagement porté par la Fondation Fourvière, propriétaire du sol de Fourvière (abords de la basilique), qui souhaite ainsi améliorer l’accueil des visiteurs, qui sont déjà plus de 2,5 millions par an à fréquenter le site », note la Ville de Lyon.

Coût total de 20 millions d’euros

Pour participer à cette démarche patrimoniale et culturelle qui renforce l’attractivité touristique du lieu, la Ville de Lyon a décidé de participer au plan de financement à hauteur de 1 million d’euros, avec d’autres collectivités publiques que son l’État, la Région, mais aussi avec le Diocèse de Lyon et des partenaires privés. La Fondation Fourvière ne peut en effet pas porter ces différentes opérations de restauration, de refonte de l’organisation et du fonctionnement du site. Ces derniers s’achèveront en 2021, et le coût total s’élève à plus de 20 millions d’euros.

Les travaux concernés par la subvention de la Ville « ne sont pas liés aux parties du site consacrées à l’exercice d’un culte mais répondent à un intérêt local et visent à mettre en valeur et à faire découvrir aux visiteurs le patrimoine architectural lyonnais », précise la Ville. Il concernent notamment le pavillon d’accueil à l’entrée de l’esplanade, le belvédère (sanitaires, comptoir gourmand) et la maison carrée avec l’agrandissement du musée et le centre culturel.

Le projet du comité « Grand site de Fourvière » porte une vision qui concerne la totalité de la colline, des bords de Saône en passant par Saint-Jean, Saint Irénée jusqu’au fort de Loyasse. Il vise à mettre en cohérence les infrastructures (notamment en ce qui concerne les circulations), les usages multiples de Fourvière (usage des riverains, tourisme, lieu de promenade, activités culturelles, activités religieuses, activités universitaires), avec l’objectif de gagner en qualité d’accueil touristique, de fluidifier les flux et d’assurer une cohabitation sereine entre touristes et habitants du quartier. Des consultations des multiples acteurs du site de Fourvière auront lieu au cours de l’année pour co-construire un plan d’actions pour la colline qui sera présenté d’ici la fin de l’année 2019.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


PLU-H, foncier, commande publique: les craintes de BTP Rhône pour 2019

Pour la traditionnelle cérémonie des vœux de la fédération, son président, Samuel Minot, a tiré le bilan de 2018 et fait part de ses inquiétudes pour 2019.


Fourvière va bénéficier d’un million d’euros de la Ville de Lyon

Lundi dernier, le conseil municipal de Lyon a voté une subvention marquant la participation de la Ville au projet d’aménagement mené par la Fondation Fourvière.


Excellents chiffres de commercialisation pour la SERL

La SERL organisait jeudi sa traditionnelle cérémonie des vœux, l’occasion de dresser un bilan de l’année 2018. Avec 156.000 m² commercialisés, la SERL a connu son meilleur résultat depuis 2007.


David Kimelfeld dévoile les grandes perspectives de la Métropole pour 2019

null
Le président de la Métropole de Lyon, a présenté ce mardi ses vœux à la presse. L’occasion de balayer pour lui dans son discours un grand nombre de thématiques et de projets pour la collectivité.
» Vers des actions pour limiter la gentrification sur la Métropole de Lyon


Vers des actions pour limiter la gentrification sur la Métropole de Lyon

Le président de la Métropole a, lors de ses voeux à la presse, indiqué vouloir entamer des actions sur la gentrification des villes-centre, afin d’éviter l’exode des familles.


La commission d’enquête donne un avis favorable pour le PLU-H

Le président de la Métropole a présenté ce lundi les conclusions du rapport de la commission d’enquête du projet de révision du plan local d’urbanisme tenant lieu de programme local de l’habitat.
»
Le PLU-H passera en conseil de la Métropole le 13 mai


Le PPRT de la vallée de la chimie annulé

Le plan de prévention des risques technologiques a été annulé par une décision du tribunal administratif de Lyon en date de ce jeudi 10 janvier, avec un effet différé de 2 ans.


Des balades urbaines à venir à la Part-Dieu, de février à juin

Des promenades urbaines sont proposées par la SPL Lyon Part-Dieu. 5 balades sont programmés sur le premier semestre.


Nouvelle gouvernance pour le syndicat métropolitain des transports

Thierry Kovacs devient le nouveau président du syndicat mixte des transports pour l’aire métropolitaine lyonnaise, le SMTAML. David Kimelfeld en est désormais le 1er vice-président.


Saint-Fons : 42,68 M€ de l’ANRU pour le projet Arsenal / Carnot / Parmentier

null

La somme a été confirmée par Nathalie Frier en conseil municipal jeudi 13 décembre.


Cœur de Ville : une consultation des 222 territoires du programme

Le ministère de la Cohésion des territoires a lancé un appel à projets intitulé « Réinventons nos cœurs de ville ».


La Duchère passe la 4ème étape du label «EcoQuartier»

Parmi les 35 labels EcoQuartiers décernés jeudi dernier, La Duchère est le seul territoire à obtenir cette 4e étape.


Caserne Raby : le grignotage des barres a débuté

null

La démolition des barres bordant le périphérique Laurent Bonnevay, localisées à Bron, a débuté ce lundi.


La dynamique immobilière, facteur positif pour la Métropole

La Métropole de Lyon débattait lundi des orientations budgétaires 2019. La bonne dynamique des ventes immobilières profite à la collectivité.


La densité et la mixité, au centre d’une table ronde de la FPI

La FPI région lyonnaise organisait jeudi 29 novembre une table ronde sur ces thèmes en présence de Michel Le Faou, adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole de Lyon.