Capelli : un chiffre d’affaires 9 mois en hausse de 26%

Le groupe, anciennement basé en région lyonnaise, a fait état de ses chiffres d'activité à la fin décembre.

Le groupe Capelli a fait état d’une croissance de 26% du chiffre d’affaires 9 mois, à 115,7 millions d'euros. « Cette belle performance est d’autant plus remarquable que la base de comparaison N-1 était particulièrement exigeante », note le groupe. Selon ce dernier, sa capacité « à générer une croissance soutenue dans un contexte de ralentissement, grâce à sa stratégie de diversification de son offre produits/clients et à son implantation régionale et internationale », est validée.

Le backlog est en hausse de 19 % à 452 millions d'euros. La dynamique des ventes permet à la structure de confirmer « son objectif d’une croissance élevée pour les exercices à venir, avec un équilibre de 2/3 du chiffre d’affaires réalisés en France et un tiers à l’international ». Il fait notamment part d’une « activité soutenue attendue en Suisse sur le prochain exercice », avec 5 programmes en cours de construction.

Bonne visibilité

Le groupe dispose ainsi d’une bonne visibilité sur l’activité du dernier trimestre 2018-2019, lequel représente traditionnellement un volume important des ventes annuelles.

Il a également rapporté une « politique d’achats soutenue sur le dernier trimestre ». Sur la période, depuis le 1er janvier, le groupe a en effet acquis 6 fonciers dont 1 en Suisse, ce qui représente un chiffre d’affaires de près de 70 millions d'euros. Et d’ici à la fin du trimestre, le groupe prévoit de réaliser 8 autres opérations dont 2 ventes en bloc et les 3 premières opérations dans les Hauts-de-France.

« Les critères exigeants d’achats de permis purgés de tout recours et de pré-commercialisations établis par le groupe sont parfaitement respectés et permettent de revendre une partie importante des nouveaux programmes dans la foulée de l’acquisition du foncier », précise Capelli.

Confirmation des objectifs

Sur 2.286 lots actuellement en cours de commercialisation dont le groupe est propriétaire du foncier, 85% sont vendus ou réservés. À ce jour, ce sont plus de 70 opérations qui sont en cours de montage, soit un chiffre d’affaires potentiel de plus de 1,5 milliard d’euros.

Le groupe indique que sa structuration, aussi bien sur le plan des ressources humaines que sur le plan des outils de gestion, « sera finalisée dans les mois à venir », un élément de nature à accroître encore la productivité, l’efficacité et la réactivité du groupe. Elle a notamment permis l’arrivée de Philippe Cayol au poste de directeur général logement France. Ce dernier apportera son expérience de près de 30 ans dans la conception et le développement de programmes immobiliers en France et en Europe de l’Est acquise notamment chez Bouygues Immobilier et en tant que Directeur Général chez Nacarat.

Le groupe confirme en outre ses objectifs à court et moyen termes avec en ligne de mire l’objectif des 300 millions d'euros de chiffre d’affaires d’ici l’exercice 2020.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Foncière Inea : activité en hausse de 15% à 38,4 millions d’euros

La foncière a présenté ce jeudi ses résultats annuels. Plusieurs opérations ont été réalisées dans des métropoles d’Auvergne-Rhône-Alpes, à Lyon, Saint-Étienne, ou Grenoble.


BPCE: résultat net part du groupe de 3,03 milliards d’euros en 2018

Le produit net bancaire publié s’établit, lui, à 24 milliards d’euros sur la période, en hausse de 1,2%.


Amundi fait part de résultats annuels en forte progression

Le groupe a fait état ce matin de résultats en progression de plus de 25%.


Capelli : un chiffre d’affaires 9 mois en hausse de 26%

Le groupe, anciennement basé en région lyonnaise, a fait état de ses chiffres d’activité à la fin décembre.


Fiducial Real Estate : chiffre d’affaires de 77.3 millions d’euros

L’entité avait fait état d’un chiffre d’affaires de 73.7 millions d’euros sur l’exercice précédent. La progression d’activité s’élève ainsi à 5%.


Immobilière Dassault : revenus locatifs de 4,33 millions d’euros au 4ème trimestre

Immobilière Dassault faisait part mercredi de ses chiffres de revenus.


L’UNPI dresse un bilan de son action en 2018

A l’occasion de sa cérémonie des vœux, la Chambre de l’UNPI du Rhône a dressé un bilan de son action. Était présent le vice-président de la Métropole de Lyon, Michel Le Faou, qui a évoqué dans son discours la question de l’aménagement du territoire.


Vinci Immobilier détient 49,9% des titres d’Urbat Promotion

Le groupe de BTP et d’infrastructures a annoncé la finalisation de l’acquisition de ces titres.


Immobilier coté : Sofidy anticipe un retour à la norme en 2019

Le gestionnaire indique vouloir continuer à surpondérer les foncières de bureaux allemandes.


« Il faut essayer de renouer le dialogue »

null
Christophe Demerson est le nouveau président de l’UNPI. Nous évoquons avec lui les principaux enjeux de son mandat.


Mercialys : moins de représentants de Casino au Conseil, suite à la cession de juillet

Le Conseil d’administration de Mercialys a pris acte mercredi de la démission de Casino.


Christophe Demerson, nouveau président de l’UNPI

Le président de l’UNPI Auvergne succède à Jean Perrin et devient président de l’union nationale des propriétaires immobiliers.


Capelli: croissance du chiffre d’affaires de 32% à 82,6 millions d’euros

Le groupe a également fait état d’un résultat net part du groupe en progression de 62% à 2,5 millions d’euros.


Capelli lance les travaux de ses nouveaux bureaux

Le groupe a récemment ouvert un « Capelli Store », à Villeurbanne, et lance les travaux de son siège administratif lyonnais, situé avenue Maréchal Foch, dans le 6e arrondissement de la ville.


« Les locataires sont séduits par l’emplacement »

Guillaume Lapp est le directeur général délégué de Dentressangle Foncière Immobilière. Il évoque la commercialisation de Convergence.