Capelli : un chiffre d’affaires 9 mois en hausse de 26%

Le groupe, anciennement basé en région lyonnaise, a fait état de ses chiffres d'activité à la fin décembre.

Le groupe Capelli a fait état d’une croissance de 26% du chiffre d’affaires 9 mois, à 115,7 millions d'euros. « Cette belle performance est d’autant plus remarquable que la base de comparaison N-1 était particulièrement exigeante », note le groupe. Selon ce dernier, sa capacité « à générer une croissance soutenue dans un contexte de ralentissement, grâce à sa stratégie de diversification de son offre produits/clients et à son implantation régionale et internationale », est validée.

Le backlog est en hausse de 19 % à 452 millions d'euros. La dynamique des ventes permet à la structure de confirmer « son objectif d’une croissance élevée pour les exercices à venir, avec un équilibre de 2/3 du chiffre d’affaires réalisés en France et un tiers à l’international ». Il fait notamment part d’une « activité soutenue attendue en Suisse sur le prochain exercice », avec 5 programmes en cours de construction.

Bonne visibilité

Le groupe dispose ainsi d’une bonne visibilité sur l’activité du dernier trimestre 2018-2019, lequel représente traditionnellement un volume important des ventes annuelles.

Il a également rapporté une « politique d’achats soutenue sur le dernier trimestre ». Sur la période, depuis le 1er janvier, le groupe a en effet acquis 6 fonciers dont 1 en Suisse, ce qui représente un chiffre d’affaires de près de 70 millions d'euros. Et d’ici à la fin du trimestre, le groupe prévoit de réaliser 8 autres opérations dont 2 ventes en bloc et les 3 premières opérations dans les Hauts-de-France.

« Les critères exigeants d’achats de permis purgés de tout recours et de pré-commercialisations établis par le groupe sont parfaitement respectés et permettent de revendre une partie importante des nouveaux programmes dans la foulée de l’acquisition du foncier », précise Capelli.

Confirmation des objectifs

Sur 2.286 lots actuellement en cours de commercialisation dont le groupe est propriétaire du foncier, 85% sont vendus ou réservés. À ce jour, ce sont plus de 70 opérations qui sont en cours de montage, soit un chiffre d’affaires potentiel de plus de 1,5 milliard d’euros.

Le groupe indique que sa structuration, aussi bien sur le plan des ressources humaines que sur le plan des outils de gestion, « sera finalisée dans les mois à venir », un élément de nature à accroître encore la productivité, l’efficacité et la réactivité du groupe. Elle a notamment permis l’arrivée de Philippe Cayol au poste de directeur général logement France. Ce dernier apportera son expérience de près de 30 ans dans la conception et le développement de programmes immobiliers en France et en Europe de l’Est acquise notamment chez Bouygues Immobilier et en tant que Directeur Général chez Nacarat.

Le groupe confirme en outre ses objectifs à court et moyen termes avec en ligne de mire l’objectif des 300 millions d'euros de chiffre d’affaires d’ici l’exercice 2020.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Mercialys : baisse limitée de la fréquentation

À l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le groupe a fait état d’une amélioration tendancielle du taux de recouvrement des loyers.


Les loyers pourront augmenter de 0,46%


L’indice de référence des loyers, qui régit la révision des loyers en cours de bail, progresse légèrement, mais dans des proportions bien moindres qu’en 2019.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.


Patrick Lozano réélu président de l’UNIS

Celui qui était déjà président de l’Union des syndicats de l’immobilier Lyon-Rhône a été renouvelé pour un mandat de 3 ans.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


La convention Patrimonia 2020 ouvre ses portes pour 2 jours


Cette convention ouvre les 1er et 2 octobre au centre des congrès de Lyon, à la Cité internationale, dans le 6ème arrondissement.


Rénovation des copropriétés : les professionnels de l’immobilier s’engagent

Les professionnels de la FNAIM, de Plurience et de l’UNIS s’engagent sur la rénovation de 50.000 copropriétés sur trois ans.


Loi de finances 2021 : un budget logement de 16,2 milliards d’euros

Bercy a dévoilé ce lundi son projet de loi de finances 2021. La hausse du budget logement s’élève à 390 millions d’euros.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


Foncière Magellan : un milliard d’actifs sous gestion

La foncière a annoncé accélérer son développement et poursuivre la mise en œuvre de sa stratégie ISR.


La réforme des APL sera mise en œuvre au 1er janvier 2021

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, l’a confirmé dans le journal « Le Parisien ». Elle a également évoqué d’autres mesures, notamment en faveur de la rénovation énergétique.


Les loyers ont continué de grimper à Paris, en dépit de l’encadrement

L’observatoire des loyers de l’agglomération parisienne a publié en fin de semaine dernière les résultats définitifs de son enquête annuelle.