Stratégie Pauvreté : la contractualisation entre l’État et les départements est lancée

David Kimelfeld participait jeudi à un séminaire sur la mise en œuvre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, en présence du Premier ministre, Edouard Philippe.

Les présidents des département de France et le Gouvernement ont officiellement lancé, ce jeudi à l’occasion d’un séminaire en présence du Premier ministre, la mise en œuvre de la contractualisation entre l’État et les Conseils départementaux, présenté par la comme une « étape essentielle dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté annoncée par le Président de la République le 13 septembre ».

Ce séminaire réunissait à l’Elysée les présidents des départements de France, en présence du Premier ministre, d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, d’Adrien Taquet, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, et de Dominique Bussereau, président de l’assemblée des départements de France. La Métropole de Lyon ayant hérité depuis quatre ans des compétences départementales, David Kimelfeld était également présent à ce séminaire (où il a également évoqué le grand débat avec Emmanuel Macron, MAJ du 22/02 à 8h30).

La réunion a fixé l’objectif d’étendre la contractualisation sur l’ensemble des départements de France d’ici fin juin 2019. « Pour déployer la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, le gouvernement a en effet lancé une démarche inédite de contractualisation avec les Départements, répondant ainsi aux préoccupations exprimées par ces derniers lors de la concertation ayant précédée la construction de la stratégie pauvreté », notent dans un communiqué le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et celui des Solidarités et de la Santé.

Deux volets

Ces conventions assurent la mise en œuvre d’objectifs définis conjointement, avec des résultats à atteindre, des référentiels et des indicateurs de suivi. Elles prévoient un engagement de l’État et des Départements sur deux volets.

Le premier volet est une partie socle, commune à tous les Départements, qui définit les objectifs et résultats à atteindre concernant l’accompagnement des sorties de l’aide sociale à l’enfance, la généralisation des démarches de premier accueil social inconditionnel et de référent de parcours l’amélioration de l’insertion et l’accompagnement des allocataires du revenu de solidarité active.

Le second volet est une partie laissée à l’initiative des Départements vise à financer les projets spécifiques, à impact direct pour nos concitoyens et porteurs d’innovation sociale s’inscrivant dans le cadre de des objectifs de la stratégie pauvreté.

Un fonds de contractualisation

L’enjeu financier est important, 135 millions d’euros étant amenés à être attribués dès 2019 aux départements signataires de ces conventions par un fonds de contractualisation. Ce montant sera porté a minima à 210 millions d’euros en 2022 pour financer les projets des départements signataires.

Dès le mois de décembre 2018, une première phase de contractualisation avait été lancée avec onze départements démonstrateurs de la stratégie pauvreté, à savoir le Bas-Rhin, la Meurthe et Moselle, le Nord, le Pas-de-Calais, le Gard, l’Indre-et-Loire, La Réunion, la Loire-Atlantique, la Haute-Garonne, la Seine-Saint-Denis, mais aussi la Métropole de Lyon.

Celles-ci ont ainsi accepté de s’engager dans la contractualisation prévue par la stratégie pauvreté au début de l’année 2019. « C’est à partir des territoires que la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté est pilotée et grâce aux Départements, chefs de file de l’action sociale, elle se met progressivement en œuvre dans les territoires », concluent les ministères.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Nous sommes désormais tout de suite en contact avec le DRH»

null
Nicolas de Barjac est directeur de l’agence de Lyon de Cushman&Wakefield. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du marché de l’immobilier d’entreprise dans la Métropole, tant sur le front des perspectives 2019 que des évolutions plus structurelles de celui-ci.


Le règlement local de publicité en phase de concertation

Une réunion publique était organisée jeudi dans le cadre de la période de concertation dédiée à ce règlement.


Vers un appel à projet pour un lieu d’enseignement dans la création et le numérique

La Métropole de Lyon a annoncé le lancement d’un appel à projet pour développer à la Confluence un lieu de l’enseignement supérieur dans le domaine de la création et du numérique.


Le salon de l’immobilier de Lyon se tient pendant trois jours

L’évènement annuel a lieu du 15 au 17 mars 2019 à la Cité Internationale.


Mobilités à Lyon : le vélo de plus en plus utilisé

Selon la métropole de Lyon, l’usage du vélo continue de battre de nouveaux records sur le territoire de la Métropole.


Travaux dans les collèges : hausse de 70% du budget annuel

null
David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, a fait cette annonce lors de la rencontre annuelle avec les chefs d’établissement des collèges métropolitains.


Hébergement d’urgence : une réunion a eu lieu en préfecture

C’est le préfet Emmanuel Aubry qui l’a présidée.


2 nouveaux parkings à Lyon pour Zenpark

Le groupe a annoncé l’ouverture de 2 nouveaux parkings à Lyon, situés dans les parcs automobiles de GrandLyon Habitat.


Place Grandclément à Villeurbanne : des ateliers de concertation

Des ateliers de concertation seront organisés en avril et mai 2019.


Ligne E du métro : concertation publique organisée pendant 2 mois

null
Le syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise va pendant deux mois recueillir l’expression de la population sur les scenarii et tracés de la nouvelle ligne de métro depuis l’ouest de l’agglomération lyonnaise.


Ralentissement de l’immobilier à Lyon en janvier, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel des prix de l’immobilier dans les principales villes de France montre une modération de la hausse des prix.


La Métropole de Lyon labellisée « French Impact »

La collectivité a été officiellement labellisée « Territoire French Impact » ce lundi.


Pollution au PM10 : des préconisations à l’attention du BTP

La préfecture a fait lundi des préconisations à l’attention du secteur du bâtiment et des travaux publics.


Lyon-Turin : Collomb a rencontré le maire de Milan

null
Les deux hommes ont souligné après leur rencontre la nécessité de construction d’un tel axe.


Stratégie Pauvreté : la contractualisation entre l’État et les départements est lancée

David Kimelfeld participait jeudi à un séminaire sur la mise en œuvre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, en présence du Premier ministre.