Stratégie Pauvreté : la contractualisation entre l’État et les départements est lancée

David Kimelfeld participait jeudi à un séminaire sur la mise en œuvre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, en présence du Premier ministre, Edouard Philippe.

Les présidents des département de France et le Gouvernement ont officiellement lancé, ce jeudi à l’occasion d’un séminaire en présence du Premier ministre, la mise en œuvre de la contractualisation entre l’État et les Conseils départementaux, présenté par la comme une « étape essentielle dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté annoncée par le Président de la République le 13 septembre ».

Ce séminaire réunissait à l’Elysée les présidents des départements de France, en présence du Premier ministre, d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, d’Adrien Taquet, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, et de Dominique Bussereau, président de l’assemblée des départements de France. La Métropole de Lyon ayant hérité depuis quatre ans des compétences départementales, David Kimelfeld était également présent à ce séminaire (où il a également évoqué le grand débat avec Emmanuel Macron, MAJ du 22/02 à 8h30).

La réunion a fixé l’objectif d’étendre la contractualisation sur l’ensemble des départements de France d’ici fin juin 2019. « Pour déployer la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, le gouvernement a en effet lancé une démarche inédite de contractualisation avec les Départements, répondant ainsi aux préoccupations exprimées par ces derniers lors de la concertation ayant précédée la construction de la stratégie pauvreté », notent dans un communiqué le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et celui des Solidarités et de la Santé.

Deux volets

Ces conventions assurent la mise en œuvre d’objectifs définis conjointement, avec des résultats à atteindre, des référentiels et des indicateurs de suivi. Elles prévoient un engagement de l’État et des Départements sur deux volets.

Le premier volet est une partie socle, commune à tous les Départements, qui définit les objectifs et résultats à atteindre concernant l’accompagnement des sorties de l’aide sociale à l’enfance, la généralisation des démarches de premier accueil social inconditionnel et de référent de parcours l’amélioration de l’insertion et l’accompagnement des allocataires du revenu de solidarité active.

Le second volet est une partie laissée à l’initiative des Départements vise à financer les projets spécifiques, à impact direct pour nos concitoyens et porteurs d’innovation sociale s’inscrivant dans le cadre de des objectifs de la stratégie pauvreté.

Un fonds de contractualisation

L’enjeu financier est important, 135 millions d’euros étant amenés à être attribués dès 2019 aux départements signataires de ces conventions par un fonds de contractualisation. Ce montant sera porté a minima à 210 millions d’euros en 2022 pour financer les projets des départements signataires.

Dès le mois de décembre 2018, une première phase de contractualisation avait été lancée avec onze départements démonstrateurs de la stratégie pauvreté, à savoir le Bas-Rhin, la Meurthe et Moselle, le Nord, le Pas-de-Calais, le Gard, l’Indre-et-Loire, La Réunion, la Loire-Atlantique, la Haute-Garonne, la Seine-Saint-Denis, mais aussi la Métropole de Lyon.

Celles-ci ont ainsi accepté de s’engager dans la contractualisation prévue par la stratégie pauvreté au début de l’année 2019. « C’est à partir des territoires que la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté est pilotée et grâce aux Départements, chefs de file de l’action sociale, elle se met progressivement en œuvre dans les territoires », concluent les ministères.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


7e édition des rencontres scientifiques nationales à Bron

Ces rencontres se tiennent pendant deux jours dans la ville. La clôture de saison de ces rencontres aura lieu à 18 heures à la médiathèque de Bron.


Vousfinancer craint une hausse des frais de notaires

Le courtier alerte sur une possible prochaine hausse de ces frais, qui incluent des taxes départementales.


Saint-Laurent-de-Mure : le nouveau centre bourg se dévoile

La municipalité organisait ce samedi une visite découverte des nouveaux programmes immobiliers du centre bourg, avec le dévoilement des plaques des nouvelles rues.


Lyon célèbre la «journée internationale de la lumière»

La ville, qui fête cette année le trentième anniversaire du plan Lumière, a notamment célébré cette journée par le lancement de la mise en lumière pérenne de la façade du Grand Hôtel-Dieu.


Les Métropoles de Lyon et Saint-Étienne bénéficieront d’aides pour les commerçants

Cette somme permettra de soutenir les commerçants de la Presqu’île de Lyon afin de reconquérir la clientèle suite à la perte d’attractivité connue depuis le début du mouvement des gilets jaunes.


H7 a été inauguré


Ce mardi, avait lieu à Lyon Confluence l’inauguration de l’ancienne Halle Girard transformée en haut lieu de la french tech, en présence d’Etienne Blanc, de Gérard Collomb et de David Kimelfeld.


Le SMT présente son plan « intermodalité »

Le syndicat mixte des transports pour l’aire métropolitaine lyonnaise a présenté ce jeudi son plan d’action en faveur de l’intermodalité.


Capteurs sonores : Saint-Etienne attend l’avis définitif de la CNIL

Ces capteurs permettent de repérer un bruit anormal sur l’espace public. Une réunion d’information des habitants va être organisée.


La Ville de Lyon interdit la circulation de trottinettes sur les trottoirs

Il sera désormais interdit de circuler avec une trottinette électrique sur les trottoirs de la ville et sur les Berges de Saône.


David Kimelfeld participera au comité de suivi du quartier route de Vienne

Ce comité de suivi se tiendra ce vendredi.


Effondrement d’immeubles à Marseille : 6 mois après, l’État reste engagé

Le ministre en charge du logement, Julien Denormandie, a tenu à rappeler dans un communiqué que son ministère restait « pleinement mobilisé ».


RBC prend à bail l’ancien magasin Grange

Celui-ci est situé en presqu’île de Lyon, non loin de la place Bellecour. La transaction a été accompagnée par le conseil en immobilier Sorovim.


Métro E : Kimelfeld favorable «à titre personnel» à un prolongement vers Part-Dieu

Cette idée avait notamment été proposée par l’association déplacements citoyens.


Le président de la Métropole poursuit ses « belles rencontres »

null
Dans le cadre de ces régulières visites de terrain, David Kimelfeld s’est rendu jeudi à Vaulx-en-Velin, Meyzieu et Décines pour rencontrer divers acteurs du territoire.


Métro E de Lyon : 2000 avis recueillis lors de la concertation

Le Sytral a indiqué que plus de 5.000 personnes ont été rencontrées lors des 30 événements organisés sur le territoire.