Mercialys : le directeur général confirme les objectifs 2019

Les loyers facturés ressortent à 46,3 millions d’euros au premier trimestre.

Mercialys a publié mardi ses chiffres d’activités au titre du premier trimestre. Le groupe a, sur les trois premiers mois, affiché un taux de croissance organique à +3,4% incluant l’indexation et +1,8% hors indexation. Les loyers facturés ressortent à 46,3 millions d’euros, en progression de 2,5% par rapport au premier trimestre 2018 après prise en compte des effets de périmètre.

L’évolution des loyers facturés résulte d’une croissance organique dynamique (+3,4 points, à 46.312 milliers d’euros), de cessions d’actifs, net des acquisitions, réalisées en 2018 (-0,3 point), mais aussi d’autres effets incluant essentiellement la vacance stratégique liée aux programmes de restructuration en cours (-0,6 point).

Des revenus locatifs à 47,1 millions d’euros

Les droits d’entrée et indemnités de déspécialisation perçus sur la période se sont montés à 0,8 million d’euros contre 0,4 million d’euros au premier trimestre 2018, après prise en compte des étalements prévus par les normes IFRS. Cette progression est liée aux projets actuellement développés sur le site du Port à La Réunion. Les revenus locatifs ressortent au 31 mars à 47,1 millions d’euros, en forte hausse de 3,5% par rapport au 31 mars 2018.

Le groupe indique que les mouvements sociaux initiés au 4ème trimestre 2018 ont continué à peser sur l’activité des centres commerciaux sur le début d’année 2019, avec un 1er trimestre en demi-teinte, impacté par des tendances contradictoires, avec un niveau d’activité relativement satisfaisant pendant les soldes, et de l’autre un environnement resté perturbé, avec le passage au prélèvement à la source. Celui-ci « a pu générer une part d’attentisme des consommateurs, et des fins de semaine toujours marquées par des mouvements sociaux, générateurs d’un climat peu propice aux sorties et à la consommation », note Mercialys, qui relève également des effets de base calendaires défavorables.

Surperformance

Dans ce contexte très particulier, les centres commerciaux de Mercialys ont continué de surperformer le marché national en affichant une fréquentation en hausse de +0,3% sur le 1er trimestre, par rapport à la même période de 2018. La surperformance est ainsi de +180 points de base par rapport au marché. Le chiffre d’affaires généré par les commerçants est en hausse de +0,3% sur 12 mois glissant à fin février 2019 par rapport à la même période l’année dernière, soit une surperformance de +190 points de base par rapport au marché.

« L’affaiblissement progressif, au fil des semaines, des manifestations, doublé des initiatives du Gouvernement pour supporter le pouvoir d’achat des ménages, laisse présager une normalisation de la consommation dans les mois à venir », note Mercialys, qui poursuit en outre ses initiatives d’amélioration de ses mix marchands et de la qualité de ses services.

Il indique par ailleurs que les 35 chantiers annoncés en février, dont les premiers résultats devraient se concrétiser en fin de semestre, permettront « de travailler encore l’efficacité et la distinctivité des sites, et ainsi de consolider les facteurs clé de succès de la société ».

Objectifs confirmés

Concernant le dividende, le Conseil d’administration de Mercialys proposera à l’Assemblée générale du 25 avril le versement d’un dividende de 1,12 euro par action au titre de l’exercice 2018 (incluant l’acompte sur dividende de 0,50 euro par action déjà versé en octobre 2018), soit une hausse de +2,8% par rapport au dividende versé au titre de l’exercice 2017. Après déduction de l’acompte déjà versé, le solde de ce dividende s’élèvera à 0,62 euro par action. Il sera détaché le 29 avril, le paiement intervenant le 2 mai 2019.

Vincent Ravat, directeur général de Mercialys, confirme ses objectifs. Selon lui, l’activité du groupe « confirme son dynamisme en ce début d’année 2019, avec un niveau de croissance organique de +3,4% en incluant l’effet de l’indexation, et de +1,8% en excluant celui-ci. Le leadership des centres au sein de leur zone de chalandise a permis une résistance des ventes dans un contexte de marché difficile, marqué par la poursuite des mouvements sociaux. Plus que jamais les caractéristiques des sites de la Société répondent à la rationalisation des visites par les clients, en offrant une réponse juste en termes d’offre de produits et de services. Cette performance permet à Mercialys de confirmer ses objectifs annuels 2019, à savoir une croissance organique des loyers y compris indexation proche de +3% dont au moins 1% hors indexation, une progression du FFO d’au moins +4%, et un dividende au moins stable et dans une fourchette de 85% à 95% du FFO 2019. ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un guide pour aider les locataires en situation d’impayés de loyer

Le ministère du logement et l’ANIL, ont publié ce document dans une optique de prévention des expulsions locatives.


Les loyers globalement stables à Lyon

La FNAIM a, lors de son point semestriel, fait un point sur le marché locatif, qui est en phase de rattrapage.


Loyers stables au premier trimestre 2021

L’INSEE a fait part de ses indices des loyers d’habitation (ILH) au titre du premier trimestre 2021, mais aussi de l’ILAT et de l’indice des loyers commerciaux.


Capelli : hausse de 39% du chiffre d’affaires annuel 2020/2021

Le groupe a fait état d’un chiffre d’affaires de 281 millions d’euros. Le groupe prévoit une poursuite d’une croissance soutenue en 2021/2022.


Patrimonia 2021 se tiendra les 30 septembre et 1er octobre

La convention se tiendra comme chaque année au centre des congrès de Lyon, à la cité internationale, dans le 6ème arrondissement de Lyon.


L’UNIS veut accélérer sur la rénovation énergétique


L’Union nationale des syndicats de l’immobilier organisait ce mardi une conférence de presse à Lyon avec sa présidente, Danielle Dubrac pour sensibiliser ses adhérents à la question de la rénovation des logements, mais aussi alerter sur les risques pesant sur l’offre locative.


Nexity remporte un marché de gestion locative d’équipements de l’ANCT

C’est Nexity Property Management qui a remporté le marché relatif à la gestion locative des équipements commerciaux et artisanaux de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires


3 fédérations s’engagent sur la rénovation énergétique des copropriétés

La FNAIM, de l’UNIS et de Plurience se sont engagées aux côtes de la ministre, Emmanuelle Wargon, à accompagner 50.000 copropriétés dans cette rénovation d’ici trois ans, via la signature d’un protocole d’engagement.


Primonial : prise de participation de 51% dans l’UGP

Le groupe Primonial a annoncé avoir renforcé ses activités de produits structurés avec une prise de participation majoritaire au capital de « L’union générale des placements »


Lyon 8 : Norma Capital acquiert un ensemble commercial de 5.250 m²

nullNorma Capital a annoncé avoir acquis un ensemble immobilier commercial pour le compte de ses deux SCPI.


Villeurbanne : Swiss Life AM France achète un immeuble de logements

Cette acquisition a été réalisé pour le compte de l’OPPCI Immobilier Impact Investing.


Malgré la crise, la croissance s’est poursuivie en 2020 pour Nexity

Le groupe immobilier a fait état de ses résultats 2020. Ceux-ci sont bien accueillis en Bourse.


Mercialys : les résultats annuels déçoivent

La pandémie de la Covid-19 a affecté l’activité du groupe en 2020.


Vicat : résultat net en hausse de 6,1% à 172 millions d’euros

null
Le groupe a fait part de ses résultats et chiffre d’affaires pour l’année 2020.


Renouvellement du partenariat French Proptech/Procivis

French Proptech et Procivis ont indiqué que ce partenariat prendrait « une nouvelle dimension à l’occasion de son renouvellement afin de poursuivre la transition numérique du réseau immobilier ».