Mercialys : le directeur général confirme les objectifs 2019

Les loyers facturés ressortent à 46,3 millions d’euros au premier trimestre.

Mercialys a publié mardi ses chiffres d’activités au titre du premier trimestre. Le groupe a, sur les trois premiers mois, affiché un taux de croissance organique à +3,4% incluant l’indexation et +1,8% hors indexation. Les loyers facturés ressortent à 46,3 millions d’euros, en progression de 2,5% par rapport au premier trimestre 2018 après prise en compte des effets de périmètre.

L’évolution des loyers facturés résulte d’une croissance organique dynamique (+3,4 points, à 46.312 milliers d’euros), de cessions d’actifs, net des acquisitions, réalisées en 2018 (-0,3 point), mais aussi d’autres effets incluant essentiellement la vacance stratégique liée aux programmes de restructuration en cours (-0,6 point).

Des revenus locatifs à 47,1 millions d’euros

Les droits d’entrée et indemnités de déspécialisation perçus sur la période se sont montés à 0,8 million d’euros contre 0,4 million d’euros au premier trimestre 2018, après prise en compte des étalements prévus par les normes IFRS. Cette progression est liée aux projets actuellement développés sur le site du Port à La Réunion. Les revenus locatifs ressortent au 31 mars à 47,1 millions d’euros, en forte hausse de 3,5% par rapport au 31 mars 2018.

Le groupe indique que les mouvements sociaux initiés au 4ème trimestre 2018 ont continué à peser sur l’activité des centres commerciaux sur le début d’année 2019, avec un 1er trimestre en demi-teinte, impacté par des tendances contradictoires, avec un niveau d’activité relativement satisfaisant pendant les soldes, et de l’autre un environnement resté perturbé, avec le passage au prélèvement à la source. Celui-ci « a pu générer une part d’attentisme des consommateurs, et des fins de semaine toujours marquées par des mouvements sociaux, générateurs d’un climat peu propice aux sorties et à la consommation », note Mercialys, qui relève également des effets de base calendaires défavorables.

Surperformance

Dans ce contexte très particulier, les centres commerciaux de Mercialys ont continué de surperformer le marché national en affichant une fréquentation en hausse de +0,3% sur le 1er trimestre, par rapport à la même période de 2018. La surperformance est ainsi de +180 points de base par rapport au marché. Le chiffre d’affaires généré par les commerçants est en hausse de +0,3% sur 12 mois glissant à fin février 2019 par rapport à la même période l’année dernière, soit une surperformance de +190 points de base par rapport au marché.

« L’affaiblissement progressif, au fil des semaines, des manifestations, doublé des initiatives du Gouvernement pour supporter le pouvoir d’achat des ménages, laisse présager une normalisation de la consommation dans les mois à venir », note Mercialys, qui poursuit en outre ses initiatives d’amélioration de ses mix marchands et de la qualité de ses services.

Il indique par ailleurs que les 35 chantiers annoncés en février, dont les premiers résultats devraient se concrétiser en fin de semestre, permettront « de travailler encore l’efficacité et la distinctivité des sites, et ainsi de consolider les facteurs clé de succès de la société ».

Objectifs confirmés

Concernant le dividende, le Conseil d’administration de Mercialys proposera à l’Assemblée générale du 25 avril le versement d’un dividende de 1,12 euro par action au titre de l’exercice 2018 (incluant l’acompte sur dividende de 0,50 euro par action déjà versé en octobre 2018), soit une hausse de +2,8% par rapport au dividende versé au titre de l’exercice 2017. Après déduction de l’acompte déjà versé, le solde de ce dividende s’élèvera à 0,62 euro par action. Il sera détaché le 29 avril, le paiement intervenant le 2 mai 2019.

Vincent Ravat, directeur général de Mercialys, confirme ses objectifs. Selon lui, l’activité du groupe « confirme son dynamisme en ce début d’année 2019, avec un niveau de croissance organique de +3,4% en incluant l’effet de l’indexation, et de +1,8% en excluant celui-ci. Le leadership des centres au sein de leur zone de chalandise a permis une résistance des ventes dans un contexte de marché difficile, marqué par la poursuite des mouvements sociaux. Plus que jamais les caractéristiques des sites de la Société répondent à la rationalisation des visites par les clients, en offrant une réponse juste en termes d’offre de produits et de services. Cette performance permet à Mercialys de confirmer ses objectifs annuels 2019, à savoir une croissance organique des loyers y compris indexation proche de +3% dont au moins 1% hors indexation, une progression du FFO d’au moins +4%, et un dividende au moins stable et dans une fourchette de 85% à 95% du FFO 2019. ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Investissement locatif: Lyon, 4ème du classement Seloger

Le portail d’annonce a fait part de son top 10 des villes où investir pour louer en cette rentrée 2019.


Le livret A toujours plébiscité

La collecte mensuelle en juillet sur le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire a été dévoilée la semaine dernière par la Caisse des Dépôts. Malgré un rendement net négatif, le placement attire plus d’épargnants.


Croissance de 17,8% du chiffre d’affaires 12 mois pour Foncière Inea

Le groupe a publié en cours de semaine dernière ses résultats semestriels.


Covivio confirme ses prévisions

Le groupe a publié mardi ses résultats semestriels.


Rénovation de l’habitat dégradé : convention entre Procivis et la Métropole


La collectivité a signé fin juin une convention de partenariat avec la société anonyme coopérative d’intérêt collectif pour l’accession à la propriété afin de favoriser l’amélioration du parc privé existant.


Covivio acquiert une participation de 32% dans un portefeuille d’hôtels

Cette acquisition s’est réalisée pour un montant de 176 millions d’euros droits inclus.


«Il faut faire confiance aux propriétaires»


Sylvain Grataloup est le nouveau président de l’UNPI Lyon Métropole & Rhône. Nous évoquons avec lui les orientations de son mandat et ses pistes d’actions.


Nette hausse des charges de copropriété en France et à Lyon

MeilleureCopro a publié les résultats de son observatoire des charges en cours de semaine dernière. Celui-ci a fait état de charges de copropriété 68% plus élevées à Paris qu’en province, dans un contexte de hausse annuelle nationale de 3,1%.


Un nouveau président pour l’UNPI 69

Maître Sylvain Grataloup a été élu comme nouveau président de l’UNPI Lyon Métropole & Rhône par le Conseil d’administration extraordinaire du 22 mai.


Journées « portes ouvertes » à l’UNPI

L’association souhaite ouvrir ses portes au grand public afin que « les propriétaires parlent aux propriétaires » les 17 et 18 mai prochain.


Forte participation à la journée des conseils syndicaux

Près de 2.600 personnes auront participé mardi à cet évènement organisé par l’UNIS Lyon-Rhône. Gérard Collomb et David Kimelfeld étaient présents.


Journée des conseils syndicaux ce mardi à Lyon


L’UNIS organise ce mardi sa journée annuelle des conseils syndicaux. David Kimelfeld et Gérard Collomb seront présents séparément, en début et fin de matinée.


L’évolution positive des loyers dope le chiffre d’affaires de Foncière Inea

La foncière publiait lundi matin son chiffre d’affaires trimestriel. Celui-ci s’avère être en nette hausse par rapport au premier trimestre de l’exercice 2018.


Nexity : croissance de 14% du chiffre d’affaires au premier trimestre

null

Au premier trimestre, le groupe a fait état d’un chiffre d’affaires à 881 millions d’euros.


3 opérations de crowdfunding vont être lancées par Fundimmo, dont 5.000 m² de bureaux à Lyon

La dernière étude sur le crowdfunding immobilier proposée par la plateforme Fundimmo, en collaboration avec Hellocrowdfunding , permet de constater que la région a totalisé plus de montants collectés en 2018, devant l’Ile-de-France.