Safran va implanter sa 4ème usine de freins carbone dans la vallée de la Chimie

Le président de la République a officialisé lundi l’arrivée de la quatrième usine de freins carbone de Safran Landing Systems à Feyzin.

Emmanuel Macron, était en visite ce lundi à Lyon, au lendemain de la finale de la Coupe du monde de football féminine. Le président de la République a été accueilli sur le site de Safran Landing Systems, spécialisé dans la production de disques de freins carbone, par Philippe Petitcolin, président directeur général du groupe et Ross McInnes, le président du Conseil d’administration. Il était accompagné d’un certain nombre d’élus, dont David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, et Gérard Collomb, maire de Lyon.

Le site Villeurbannais emploie 220 personnes. « Cette usine a été créée en 1985. C’était la première usine à fabriquer ce type de produits dans le monde. C’est une usine qui aujourd’hui produit de l’ordre de 500 tonnes. Nous avons trois usines dans le monde qui produisent du carbone. Nous sommes le premier fabricant de freins carbone avec 1.500 tonnes. Nous avons besoins de 100 tonnes de plus par an rien qu’en regardant l’augmentation du trafic. Il faut, à partir de 2024, un nouveau site», a expliqué Philippe Petitcolin.

Ce dernier a laissé Emmanuel Macron officialiser la création d’une nouvelle usine de production de freins carbone aéronautiques dans la Métropole, sur la commune de Feyzin. « La bonne nouvelle, c’est que cette quatrième usine de freins carbone, elle se fera ici, à Villeurbanne-Feyzin, parce que vous l’avez voulue et parce que nous avons accompagné», a déclaré le président. « Aujourd’hui, la décision est prise que ce quatrième site sera à Feyzin dans le début de cette vallée de la chimie extraordinaire, dans cet endroit que l’on connaît tous. La réindustrialisation continue », a affirmé le président.

Cette nouvelle usine viendra renforcer les implantations industrielles de Safran Landing Systems. Les freins carbone sont produits à l’heure actuelle dans trois sites : l'usine historique de Villeurbanne qui est également le centre de recherche mondial pour les matériaux de friction, celle de Walton dans le Kentucky (Etats-Unis) et celle de Sendayan (Malaisie).

« L'un des écosystèmes industriels les plus dynamiques de France »

Les dirigeants de Safran ont mis en avant le terreau positif du territoire. « Nous sommes très fiers d'annoncer aujourd'hui la construction de cette usine qui a vocation à être au meilleur niveau compétitif mondial grâce aux innovations de rupture mises en oeuvre et qui sera une référence en matière environnementale. Nous bénéficions en région lyonnaise de l'un des écosystèmes industriels les plus dynamiques de France, et à terme, jusqu'à 200 nouveaux collaborateurs rejoindront cette future implantation de Safran » a indiqué Philippe Petitcolin.

« Les freins carbone de Safran équipent déjà plus de 10.000 avions auprès de 500 compagnies aériennes dans le monde. Avec l'usine de Feyzin, Safran Landing Systems renforce sa position de n°1 mondial des freins carbone et répond ainsi à l'augmentation de la demande portée par la croissance soutenue du trafic aérien mondial. L'usine bénéficiera d'une conception modulaire innovante et se développera par étape au cours des prochaines décennies » a pour sa part indiqué Jean-Paul Alary, président de Safran Landing Systems.

Attractivité de la vallée de la chimie

David Kimelfeld s’est lui aussi félicité de cette implantation, en mettant en avant l’attractivité du territoire. La vallée de la chimie va en effet accueillir l’implantation des centres mondiaux R&D de Solvay et d’Elkem Silicones en 2021 et 2022 pour un investissement global de 150 millions d’euros, et l’investissement de plus de 200 millions d’euros pour cette quatrième usine de Safran. « Accueillir Safran Landing Systems au cœur de la Vallée de la chimie confirme l’attractivité internationale de notre métropole lyonnaise. L’implantation de ce fleuron de l’aéronautique mondial est le fruit d’un engagement et de ma volonté de concrétiser l’ancrage de Safran sur notre territoire. Les efforts mobilisés par nos équipes en matière d’aménagements, de raccordements du site en gaz et électricité, en faveur des mobilités, mais également notre offre foncière et nos prix compétitifs ont été les atouts décisifs à cette implantation. Avec des projets comme Boehringer, Solvay et maintenant Safran, nous avons passé un cap du développement industriel à Lyon. Plus que jamais, la métropole de Lyon incarne en France l’industrie du futur, celle qui associe haute technologie et réduction de l’empreinte carbone, avec à la clé la création de centaines d’emplois et le développement des compétences», a indiqué le président de la Métropole.

La Métropole de Lyon impliquée dans la concrétisation du projet

La Métropole de Lyon s’est fortement impliqué dans la concrétisation de ce projet, les équipes de la collectivité ayant su proposer, aux côtés de celles de l’ADERLY, une offre d’accompagnement complète et exemplaire au troisième acteur aéronautique mondial afin de les convaincre sur le choix de leur implantation, en concurrence face aux États-Unis (Walton dans le Kentucky).

La collectivité s’est ainsi engagée à accompagner et soutenir ce projet sur les aménagements de voiries d’accès et de parking, le renforcement des dessertes des gares SNCF et du réseau de transports en commun urbain situés à proximité du futur site afin de garantir une connexion rapide avec le site de Villeurbanne, mais aussi sur le développement d’une offre de services pour favoriser la mobilité intra-Vallée de la Chimie et le premier-dernier kilomètre aux gares.

Accompagnement

La Métropole s’est également engagée à soutenir ce projet sur les raccordements en gaz et électricité du site, sur les études financées en matière de photovoltaïque qui couvrira tout ou partie des futurs bâtiments et de récupération de la chaleur fatale qui sera réinjectée dans le réseau de chaleur urbain de Vénissieux. Ce soutien passera aussi par la mobilisation du foncier nécessaire à cette implantation, avec un site de 19,5 hectares à prix attractifs. A ces efforts de prix sur le foncier s’ajoute l’exonération de la taxe foncière pendant deux ans.

Ces engagements correspondent à un investissement de plus de 6 millions d’euros faisant de la Métropole de Lyon un partenaire public majeur en faveur de ce projet, aux côtés de l’État et de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

« Toutes les technologies de ‘l'usine 4.0’ développées par Safran seront intégrées dans ce nouvel outil de production qui permettra notamment une réduction significative des consommations d'énergie et d'eau, ainsi qu'un recours aux énergies renouvelables. Ce projet s'accompagne du lancement d'un programme de R&T majeur, en partenariat avec des laboratoires, des universités et des entreprises locales (PME et ETI), qui bénéficie du soutien de l'Etat et des collectivités locales » a conclu Safran.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon Confluence : un appel à candidature pour la location d’un local

Ce local commercial ou d’activités est situé à proximité de l’esplanade François Mitterrand.


1.300 visiteurs pour le CIEL

Le premier carrefour en immobilier d’entreprise de la région lyonnaise a rassemblé un visitorat plus important qu’escompté.


Safran va implanter sa 4ème usine de freins carbone dans la vallée de la Chimie

Le président de la République a officialisé lundi l’arrivée de la quatrième usine de freins carbone de Safran Landing Systems à Feyzin.


Emtransit prend à bail plus de 2.300 m² de locaux à Villeurbanne

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


Limonest : Sup’Ecolidaire prend à bail 1.222 m² dans « le Cube »

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


Les premiers « trophées de l’immobilier d’entreprise » remis au CIEL

A l’occasion de la première édition du carrefour de l’immobilier d’entreprise à Lyon, des prix ont été décernés en partenariat avec le magazine Mag2Lyon.


CIEL: le programme de ce jeudi

CIEL 2019 – Aura lieu, durant le deuxième jour du carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon, nombre de tables-rondes, conférences, et ateliers.


Inauguration de la première édition du CIEL


CIEL 2019 – La première édition du Carrefour de l’immobilier d’entreprise à Lyon a été inaugurée ce mercredi.


« Nous visons entre 1.000 et 1.500 visiteurs »

CIEL 2019 – Emmanuel Imberton est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Nous évoquons avec le lui le CIEL, salon de l’immobilier d’entreprise de Lyon, qui se tient ces mercredi et jeudi.


« La carence de l’offre se fait encore plus sentir »

CIEL 2019 – Thierry Malartre est gérant fondateur d’Aires d’Entreprises. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier tertiaire métropolitain.


Lyon 2 : Osome Studio prend à bail 353 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait état de ses dernières transactions en immobilier d’entreprise.


Framatome s’implante sur 27.000 m² à Lyon Techsud

Avec cette transaction, la Métropole de Lyon enregistre sa plus grande transaction tertiaire privée jamais réalisée sur l’agglomération.


Stabilisation des taux en Auvergne-Rhône-Alpes


Selon les courtiers, les taux de crédit immobilier ont encore enregistré quelques baisses en mai dans la région, mais tendent globalement à se stabiliser.


Pose de la première pierre de Lumen


Cardinal et le Cluster Lumière ont posé jeudi la première pierre de la cité de la Lumière, dans le quartier de Lyon Confluence.


La sécurité au programme d’une visite de territoire de la Métropole

Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, était lundi à Limonest pour la présentation de l’opération «supporter». Il a par la suite visité des entreprises de la Techlid spécialisées dans la sécurité.