La colocation et le coliving en net essor à Lyon

Selon les professionnels de la FNAIM, la forte demande locative a peu à peu incité certains étudiants et autres personnes seules à la colocation. Mais celle-ci fait de plus en plus l’objet d’une démarche volontaire, et se structure.

La Chambre du Rhône de la FNAIM organisait hier une conférence de presse sur le marché immobilier ancien dans la Métropole de Lyon et le département du Rhône. A cette occasion, les dirigeants de la Chambre ont insisté sur les nouvelles tendances en matière de location, comme le la colocation, ou coliving.

« L’offre de colocation commence à se structurer », a ainsi indiqué le vice-président de la Chambre de la FNAIM du Rhône, Patrice Garde. Le phénomène devient selon lui « sociétal ». « Il y a une vingtaine d’années, la colocation c’était (pour) deux étudiants qui étaient plantés et qui ne savaient pas comment faire parce qu’ils n’avaient pas trouvé de studio… Ils allaient voir leur copain et se disaient ‘on ne se mettrait pas tous les deux dans un appartement ?’. C’est ce qui se passait. Après ça a évolué : au mois de juin, les étudiants se disaient : ‘Tiens, si on se mettait en colocation à la rentrée ?’. Il y avait une démarche volontaire, alors qu’elle était, auparavant, subie. Cette approche volontaire va aujourd’hui beaucoup plus loin, car devant la demande de plus en plus importante, la colocation s’organise sur une vraie colocation, à savoir un T3 ou un T4 que l’on a pu aménager tant bien que mal, mais vraiment un appartement avec des parties communes et des cellules indépendantes.» Chez certains offices, l'offre de colocation étudiante est prévue dès la réalisation de la résidence, à l'image de celle récemment livrée par Lyon Métropole Habitat à la Doua.

«Ça devient presque l’hôtel à la maison », note le professionnel, qui remarque que les tranches d’âge concernées par la colocation s’élargissent. « Ça se fait de plus en plus chez les étudiants, mais de plus en plus dans le monde adulte avec des adultes de tout âge, avec de la mixité intergénérationnelle. On arrive à avoir des demandes très différentes dans la même maison, dans la même location : des personnes qui ont 60 ans et plus avec des personnes plus jeunes », souligne-t-il.

Un phénomène qui s’implante structurellement sur Lyon

Ceci a inspiré des professionnels. « Le phénomène est vraiment en train de s’implanter sur Lyon. On a des promoteurs ou des gens qui font de la réhabilitation qui prévoient cet aménagement particulier directement. Le coliving, apparu au début des années 2000 à Paris, monte ainsi en puissance dans les grandes métropoles de France, ont noté les professionnels.

«C’est un grand appartement qui garde ses espaces communs – séjour, cuisine. D’autres pièces ont été aménagées un peu comme des studios, avec la chambre, la salle de bains privative, les toilettes, et une petite kitchenette. C’est intéressant à Lyon dans des quartiers où il y a des grands appartements », souligne ainsi Anne de Planchard, vice-présidente de la FNAIM du Rhône.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’UNPI appelle à «la responsabilité de tous les acteurs immobiliers»


Le président de l’union nationale des propriétaires immobiliers soutient le report de la trêve hivernale, mais invite à la responsabilité les acteurs du logement pour ne pas appeler à la cessation du paiement des loyers


La réforme des « APL en temps réel » prévue le 1er avril reportée

Du fait de l’épidémie de coronavirus – COVID-19, le Gouvernement va décaler la mise en œuvre de cette réforme.


Covid-19: l’inquiétude des professionnels de l’immobilier et de la construction

Depuis ce lundi, les agences immobilières sont, comme tous les ERP, fermées, du fait du coronavirus. Les professionnels de la construction se préparent quant à eux au confinement, et à l’arrêt des chantiers.


Les enseignements du 1er tour dans la Métropole de Lyon et la Région


Fin des tours à la Part-Dieu, encadrement des loyers dans plusieurs villes de l’agglomération, fin du projet de bouclage du périphérique : l’arrivée d’un maire écologiste à Lyon, voire d’un président de la Métropole pourrait bousculer les politiques urbaines. Inversement, en Auvergne-Rhône-Alpes, la stabilité semble de mise dans plusieurs métropoles.


L’État veut mobiliser les logements et locaux vacants


La ministre la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et le ministre chargé de la Ville et du Logement ont, pour ce faire, lancé un plan national.


« La demande est bien trop importante par rapport à l’offre »

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’année 2019 en matière d’immobilier résidentiel à Lyon.


Réévaluation à la hausse de la note d’in’li

Elle devient, par cette note, la foncière européenne la mieux notée par S&P Global Ratings.


L’UNPI a présenté vendredi ses vœux pour 2020


L’Union des propriétaires immobiliers du Rhône organisait en fin de semaine dernière sa traditionnelle cérémonie de vœux.


La proposition de loi Nogal fait déjà débat

Le député a présenté sa proposition de loi visant à apaiser les relations entre locataires et propriétaires. Si la FNAIM semble plutôt favorable au texte, l’UNPI s’y montre très hostile.


Immobilier : la sensibilité aux prix va s’accroitre en 2020

EDITO – Les récentes évolutions en matière de politique monétaire auront un impact sur le marché immobilier. En France, et notamment à Lyon.


Délai technique pour les « APL en temps réel »

La CNAF a informé le ministre du Logement d’un besoin d’un délai technique pour appliquer la réforme. Initialement prévue au 1er janvier, le Gouvernement a décidé de décaler sa mise en œuvre d’un trimestre.


Nicolas Bouscasse, nouveau président de la FNAIM du Rhône

null
Le Conseil d’administration a élu ce lundi son nouveau président, qui dirigera la Chambre pendant trois ans.


La FNAIM du Rhône met en garde contre l’encadrement des loyers

Cédric Van Styvendael, candidat à l’élection municipale avec le mouvement « Villeurbanne à voix haute », a proposé l’instauration de l’encadrement des loyers, ce qui a fait réagir les professionnels.


Bron : une résidence dédiée aux seniors mise en location

null
Lyon Métropole Habitat a mis en location mardi cette nouvelle résidence, dénommée « les Confidences ».


Déjà 2.000 appels pour la plateforme «Info Logement Indigne»

Le ministère du logement a fait un point sur la plateforme lancée le mois dernier.