Vente d’un portefeuille logistique à des fonds gérés par Blackstone

Patrizia AG a annoncé avoir finalisé, pour le compte du fonds TransEuropean Property Limited Partnership VI, cette cession.

Patrizia AG a annoncé ce mardi avoir finalisé, pour le compte du fonds TransEuropean Property Limited Partnership VI (TEP VI), la vente d’un portefeuille logistique français à des fonds immobiliers gérés par Blackstone.

Cette transaction s’est conclue hors marché pour un montant total de 260 millions. Elle comprend, selon le partenaire de l’investissement immobilier paneuropéen, un peu plus de 362.721 m2 répartis sur dix immeubles. Le portefeuille est loué à 100% à des locataires tels que Kuehne + Nagel, Geodis, Rhenus, Honeywell et Amazon. Il « a été constitué hors marché dans le cadre d’une stratégie visant à regrouper des actifs ‘prime’ le long de la dorsale logistique française très prisée », précise Patrizia AG, qui indique que Blackstone l’a choisi pour poursuivre la gestion du portefeuille en son nom.

La transaction fait suite à une première vente conclue en 2017 d’un portefeuille de sept actifs logistiques français, lequel totalisait 302.675 m2 de TEPV à Blackstone et représentait un montant de 233 millions d’euros.

2 entrepôts logistiques pour TEP VII

« Patrizia a également récemment acquis, pour le compte de TEP VII, successeur de TEP VI, deux entrepôts logistiques situés sur la frontière entre Amiens et Poulainville. D’une superficie totale de 77.865 m2, ils portaient le total de ses actifs sous gestion en France à 1,34 milliard d’euros », ajoute le groupe.

TEP VI, le sixième fonds de la série transeuropéenne de Patrizia, est « un programme d’investissement paneuropéen diversifié et à effet de levier axé sur les immeubles de bureaux, de commerces, les immeubles résidentiels et industriels situés dans les grandes zones métropolitaines du cœur de l’Europe occidentale (y compris le Royaume-Uni) ». La stratégie lancée en 2016 peut être classée comme « value added » en termes de risque, bien que le revenu souhaité devrait atteindre les 15 % de rendement par an.

TEP VII dans les dernières étapes de la commercialisation

Concernant TEP VII, lancé en 2018 pour peser 1,5 milliard d’euros sur les secteurs des bureaux, de l’industrie et du résidentiel en Europe continentale et au Royaume-Uni, « Patrizia en est actuellement aux dernières étapes de la commercialisation ». Depuis son lancement et sa deuxième clôture de 250 millions d’euros en février de cette année, 11 investissements ont été́ sous-traités ou placés en exclusivité́, à Madrid, Paris, Barcelone et Berlin, pour un montant total de 505 millions d’euros.

« Arsene a conseillé Patrizia sur la partie fiscale de l’opération. L’équipe était composée de François Lugand, avocat associé, et Cécile Tassoumian, avocate manager », indique Patrizia.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Bonne performance du marché de l’immobilier logistique au 1er semestre 2021

La demande placée atteignait à la fin du mois de juin 1,4 million de m², selon les chiffres dévoilés par Arthur Loyd Logistique.


CB group a réalisé un exercice «excellent» en 2020, malgré la crise

nullLa holding est constituée par le groupe DCB International et par Real Blue Group, activité de services en immobilier.


Loïc de Villard devient président de la FNAIM Entreprises


Le directeur du bureau de Lyon de CBRE succède à Benoit de Fougeroux, qui était aux commandes de la commission FNAIM Entreprises du Rhône depuis 2011.


L’«exceptionnelle vitalité» des entrepôts en blanc

Arthur Loyd Logistique a fait part des résultats d’une nouvelle étude.


Em2c livre à Metro un centre logistique d’un nouveau genre

nullDébut juillet, le promoteur lyonnais em2c va livrer au grossiste alimentaire Metro Cash & Carry, l’intérieur du bâtiment qu’il lui construit à Lyon 7e. Cet ensemble associant logistique du dernier kilomètre et point de vente, se démarquera par un fonctionnement pensé pour minimiser les nuisances visuelles et sonores.


Saint-Quentin-Fallavier : un bâtiment de 28.000 m² pour le compte de LDLC

Ce premier bâtiment mixte d’une surface totale de 27.852 m², dont 977 m2 de bureaux, est construit par Segro.


2020, année record pour les externalisations de patrimoine immobilier

JLL a dévoilé ce mercredi une étude sur les externalisations de patrimoine immobilier par les entreprises en Europe.


Re-Fund offre une solution de refinancement d’actifs immobiliers

Une conférence de presse a récemment été organisée sur la création de cette société qui vise à offrir une solution « flexible et adaptée ».


Beaune : DCB International vend au groupe Brilhac un terrain de 3.600 m²

Ce terrain est aménagé et viabilisé à usage logistique, et destiné à Veolia Eau.


Alliance stratégique pour OpenBox avec le spécialiste du parking aérien Astron

null
Depuis quelques semaines, le contactant général lyonnais OpenBox est partenaire du fabricant de parkings aériens Astron. Il peut désormais intégrer un nouveau lot à ses offres et proposer des solutions d’optimisation de l’espace qu’il estime stratégiques.


Le CIEL 2021 programmé les 6 et 7 octobre

nullLa CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne a programmé à l’automne 2021 deux évènements : le CIEL et le Forum Franchise.


Corbas : DCB Logistics développe une messagerie sur deux étages

nullValoris Real Estate est en charge de la commercialisation de ce nouveau projet.


Un département logistique urbaine créé chez Arthur Loyd Logistique

Erick Schiller va prendre la direction de cette nouvelle équipe.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.