Bel-Air Camp: la Fédération Léo Lagrange accueille 7 entreprises sinistrées

La Fédération Léo Lagrange Centre-Est a mis ses locaux à disposition de sept entreprises sinistrées, suite à l'incendie du Bel air Camp intervenu il y a deux semaines.

Le 8 octobre, un incendie survenait au Bel air Camp de Villeurbanne. Aussi, les entreprises installées dans cette pépinière de start-ups se trouvaient sans locaux. Le bâtiment principal de cet incubateur de 58 start-ups a été très durement touché par un incendie. Certaines ont trouvé refuge à la Fédération Léo Lagrange, permettant de conserver la dynamique de groupe qui les réunit.

« Les pertes matérielles et financières sont conséquentes pour ces jeunes entreprises. Beaucoup ont perdu tout ou partie de leur matériel, de leur stock et de leurs données. Surtout, 350 personnes habituées à travailler ensemble, dans une dynamique commune, se sont trouvées brutalement privées de lieu de travail », rappelle la fédération Léo Lagrange Centre-Est. Cette dernière a « immédiatement proposé d'héberger certaines d'entre elles dans les locaux de son ancien siège, situés au 66 cours Tolstoï à Villeurbanne, laissés vacants et meublés depuis le 26 août dernier. Près de 1.000 m2 d'espaces de bureaux se trouvaient directement disponibles jusqu'en début d'année 2020, date à laquelle la vente de l'immeuble sera définitive ».

7 start-ups accueillies

Les entreprises ont été contactées via les réseaux sociaux et 7 start-ups ont très rapidement pu s'installer dans des bureaux individuels. Depuis le 15 octobre, les sociétés Versus Signaletique, Venck Conception, Fuzz Design, Bloomin Well Breathing, Xanthio, Ced'in, Unvers Studio sont ainsi présentes dans les locaux de la Fédération Léo Lagrange Centre-Est. D'autres pourraient encore les rejoindre courant octobre. Ceci leur permet de rester ensemble et de poursuivre leurs échanges collaboratifs, un mode de travail primordial pour ces jeunes entrepreneurs.

« Toutes les entreprises installées au « 66 » sont très reconnaissantes de notre démarche solidaire et de la possibilité qu'offrent nos locaux d'être à nouveau réunis dans cette étape de reconstruction », explique Pascal Métivier, directeur de Léo Lagrange Centre-Est, dans un communiqué.

Locaux mis à disposition à titre gracieux

Les locaux sont mis à disposition des entreprises jusqu'au 31 décembre, à titre gracieux, hors prise en charge des fluides. Léo Lagrange a opté en contrepartie pour la définition d'un partenariat pro bono avec les start-up : elles pourront apporter leur soutien via le fonds de dotation Léo Lagrange ou s'engager sur du mécénat de compétence.

« Les services développement de la Métropole de Lyon sont ravis de notre démarche et souhaitent nous inscrire dans leurs futurs plans d'action autour de l'économie sociale et solidaire », précise Pascal Métivier. « Léo Lagrange est une entreprise de l'ESS, son objet est, entre autres d'agir, sur les territoires pour favoriser l'épanouissement de chacun avec toutes les parties prenantes. Les entreprises de Bel Air Camp sont avant tout composées de femmes et d'hommes engagés dans des projets, parfois le projet d'une vie. Il était évident pour nous que Léo Lagrange propose une solution alternative leur permettant de se poser et de reconstruire leur projet. »

Le siège de la Fédération Léo Lagrange est désormais installé au Karré, immeuble situé au Carré de Soie, à Vaulx-en-Velin, dans un nouvel espace collaboratif adapté au développement de ses activités. Cette implantation fait suite à une démarche interne d'évolution ProgrESS initiée en 2017.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Volume record de 3,2 milliards d’euros d’externalisations en 2019

JLL a fait part de son analyse du marché des externalisations en Europe.


Le chantier du « Campus Région du Numérique » avance à grand pas


Le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, était ce lundi à Charbonnières pour visiter le chantier de ce futur pôle dédié au digital.


Laurent Wauquiez veut inciter à la relocalisation de sièges sociaux dans la Région


Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes était mercredi dans les locaux de Vicat à L’Isle-d’Abeau, à l’occasion de l’annonce de la relocalisation du siège social du groupe de Paris à L’Isle-d’Abeau.


Vers l’accueil d’une importante plateforme logistique au nord de Saint-Etienne Métropole

Axtom acquiert un foncier de près de 16 hectares dans la zone Opera Parcs. ID Logistics va y construire un important projet immobilier représentant 80 millions d’euros d’investissement.


Importante acquisition par 6ème Sens Immobilier à Grenoble

Le groupe a fait état de l’acquisition d’un site de 62.000 m² dans la préfecture de l’Isère, baptisé 6nergy Valley.


Lyon 6 : The Other’s Perfumers prend à bail des bureaux de 200 m²

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


Livraison du siège d’Opteven au Carré de Soie

L’immeuble a été réalisé par Cardinal dans le quartier du Carré de Soie.


CIEL 2020 : la CMA s’associe à la CCI


La 2ème édition du « carrefour de l’immobilier d’entreprise à Lyon » associera cette année la Chambre de métiers et d’artisanat du Rhône, qui avait organisé l’an dernier la première édition de « l’Artisan et le Territoire ».


Renouvellement de partenariat entre Bjorg et Rhenus

Les deux acteurs ont renouvelé leur partenariat pour une durée de six ans.


BNP Paribas Real Estate va davantage intégrer la biodiversité


Le conseil a indiqué s’engager à l’intégrer dans toutes ses activités en Europe.


La suppression de 463 postes chez Renault Trucks « inacceptable » pour Michèle Picard

L’édile de Vénissieux a interpellé le président de la République sur cette annonce faite par le groupe Volvo, qui va toucher de plein fouet le site de Lyon/Saint-Priest/Vénissieux.


Sanofi va créer un nouveau site de production à Neuville-sur-Saône


A l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron à Marcy-l’Etoile, Sanofi a annoncé qu’il allait investir près d’un demi-milliard d’euros pour créer ce site de production flexible et digitalisé. 120 millions d’euros seront par ailleurs investis pour créer un nouveau centre de R&D sur le site de Marcy-l’Etoile.


DCB International rachète plusieurs étages du «Crayon»


Le groupe a annoncé avoir acquis ce vendredi 11 plateaux au sein de l’emblématique tour Part-Dieu.


Un immeuble de la cité internationale vendu

Le groupe 6ème Sens Immobilier a annoncé avoir cédé un immeuble de bureaux situé dans ce secteur du 6ème arrondissement de Lyon.


12 millions d’euros de la Métropole pour les labos de l’ANSES et de l’ANSM

null
La collectivité investit cette sommme pour le futur site de leurs laboratoires lyonnais à Gerland, au cœur du biodistrict.