Bel-Air Camp: la Fédération Léo Lagrange accueille 7 entreprises sinistrées

La Fédération Léo Lagrange Centre-Est a mis ses locaux à disposition de sept entreprises sinistrées, suite à l'incendie du Bel air Camp intervenu il y a deux semaines.

Le 8 octobre, un incendie survenait au Bel air Camp de Villeurbanne. Aussi, les entreprises installées dans cette pépinière de start-ups se trouvaient sans locaux. Le bâtiment principal de cet incubateur de 58 start-ups a été très durement touché par un incendie. Certaines ont trouvé refuge à la Fédération Léo Lagrange, permettant de conserver la dynamique de groupe qui les réunit.

« Les pertes matérielles et financières sont conséquentes pour ces jeunes entreprises. Beaucoup ont perdu tout ou partie de leur matériel, de leur stock et de leurs données. Surtout, 350 personnes habituées à travailler ensemble, dans une dynamique commune, se sont trouvées brutalement privées de lieu de travail », rappelle la fédération Léo Lagrange Centre-Est. Cette dernière a « immédiatement proposé d'héberger certaines d'entre elles dans les locaux de son ancien siège, situés au 66 cours Tolstoï à Villeurbanne, laissés vacants et meublés depuis le 26 août dernier. Près de 1.000 m2 d'espaces de bureaux se trouvaient directement disponibles jusqu'en début d'année 2020, date à laquelle la vente de l'immeuble sera définitive ».

7 start-ups accueillies

Les entreprises ont été contactées via les réseaux sociaux et 7 start-ups ont très rapidement pu s'installer dans des bureaux individuels. Depuis le 15 octobre, les sociétés Versus Signaletique, Venck Conception, Fuzz Design, Bloomin Well Breathing, Xanthio, Ced'in, Unvers Studio sont ainsi présentes dans les locaux de la Fédération Léo Lagrange Centre-Est. D'autres pourraient encore les rejoindre courant octobre. Ceci leur permet de rester ensemble et de poursuivre leurs échanges collaboratifs, un mode de travail primordial pour ces jeunes entrepreneurs.

« Toutes les entreprises installées au « 66 » sont très reconnaissantes de notre démarche solidaire et de la possibilité qu'offrent nos locaux d'être à nouveau réunis dans cette étape de reconstruction », explique Pascal Métivier, directeur de Léo Lagrange Centre-Est, dans un communiqué.

Locaux mis à disposition à titre gracieux

Les locaux sont mis à disposition des entreprises jusqu'au 31 décembre, à titre gracieux, hors prise en charge des fluides. Léo Lagrange a opté en contrepartie pour la définition d'un partenariat pro bono avec les start-up : elles pourront apporter leur soutien via le fonds de dotation Léo Lagrange ou s'engager sur du mécénat de compétence.

« Les services développement de la Métropole de Lyon sont ravis de notre démarche et souhaitent nous inscrire dans leurs futurs plans d'action autour de l'économie sociale et solidaire », précise Pascal Métivier. « Léo Lagrange est une entreprise de l'ESS, son objet est, entre autres d'agir, sur les territoires pour favoriser l'épanouissement de chacun avec toutes les parties prenantes. Les entreprises de Bel Air Camp sont avant tout composées de femmes et d'hommes engagés dans des projets, parfois le projet d'une vie. Il était évident pour nous que Léo Lagrange propose une solution alternative leur permettant de se poser et de reconstruire leur projet. »

Le siège de la Fédération Léo Lagrange est désormais installé au Karré, immeuble situé au Carré de Soie, à Vaulx-en-Velin, dans un nouvel espace collaboratif adapté au développement de ses activités. Cette implantation fait suite à une démarche interne d'évolution ProgrESS initiée en 2017.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Deux nouvelles nominations à CBRE Lyon

Le conseil a annoncé deux promotions, celles de Paul Vernex et de Marguerite Brain.


« Fifty Five » vendu à Newton Offices


L’acteur des espaces de travail mêlant bureaux privatifs et coworking a acquis cet immeuble de bureaux et de commerces situé dans le 9ème arrondissement de Lyon, auprès de DCB International et 6ème Sens Immobilier.


Steel : près de 70 commerces et activités bientôt à l’entrée de Saint-Etienne


Ce futur centre commercial ouvrira ses portes dans quelques mois dans la ZAC de Pont-de-l’Âne/Monthieu, à l’entrée Est de la ville.


Lyon Confluence : le Factory lauréat de l’Équerre d’argent 2019

L’immeuble situé le long de l’avenue Charlemagne, à l’ immédiate proximité de la darse et de l’esplanade François Mitterrand, a été primé dans la catégorie « Activités : immeuble de bureaux ».


Un AMI pour la transformation des locaux vacants en logements

Le ministre chargé de la ville et du logement et Action Logement ont lancé un appel à manifestation d’intérêt destiné à identifier des locaux vacants en zone tendue afin de les transformer en logements.


Point de départ pour la mue des Ateliers du Faubourg

La pose de la première pierre du concept mixte urbain « Les Ateliers du Faubourg », situé dans le 7è arrondissement de Lyon, a lieu ce jour.


Bron : inauguration du NeuroCampus Michel Jouvet

Ce bâtiment de recherche de 7.000 m² est localisé au cœur du pôle santé Est de la Métropole de Lyon.


Enyo Pharma et Edelris inaugurent ce lundi leurs nouveaux locaux

Ce lundi matin, au Bioparc Lyon, le bâtiment Bioserra 1 sera officiellement inauguré.


«L’enjeu, c’est de végétaliser la ville»

null
A l’occasion d’une visite d’une copropriété ayant fait l’objet d’une rénovation Ecoreno’v à Villeurbanne, nous avons interrogé sur le candidat EELV à la présidence de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, sur ses intentions en matière de rénovation énergétique et de transports.
»
Déjà plus de 11.000 logements financés dans le cadre d’Ecoréno’v
» Villeurbanne : Béatrice Vessiller veut combattre la carence végétale


L’État présente son plan de rénovation de ses cités administratives

Parmi les cités concernées, on trouve celles de Lyon, de Grenoble, et de Clermont-Ferrand.


Lyon reste attractive au sein des très grandes métropoles

Arthur Loyd a publié mercredi son baromètre 2019 de l’attractivité des très grandes métropoles et agglomérations françaises. Les villes d’Auvergne-Rhône-Alpes, telles que Lyon, Grenoble, Valence ou Clermont-Ferrand y sont bien représentées.


Les entreprises trouvent trouvent toujours autant d’intérêt au coworking

C’est le résultat d’une étude menée par Cushman & Wakefield avec CoreNet Global.


2 nouveaux immeubles à Lyon acquis par 6e Sens Immobilier

6ème Sens Immobilier a fait l’acquisition de deux nouveaux immeubles à Lyon.


Décines-Charpieu : Vinci Immobilier et Em2c livrent « Les Loges »


Cet immeuble tertiaire développant 5.280 m² de surface utile se situe non loin du Groupama Stadium.


Gerland : un immeuble de 11.000 m² vendu à AEW

Paluel-Marmont Valorisation cède à AEW un immeuble de bureaux à Lyon Gerland pour plus de 40 millions d’euros.