Villeurbanne: bientôt des bains-douches sur le site du stade Georges-Lyvet

Le projet émane de propositions formulées par un jury citoyen pour améliorer l’accueil des migrants.

Jean-Paul Bret a annoncé jeudi la création d'un accueil de jour aménagé de douches pour les familles sans domicile sur Villeurbanne sur une partie du site du stade Georges-Lyvet à l’horizon du mois de janvier prochain. Etaient présents, lors de cette conférence de presse, Simon Movermann, directeur du CCAS, et Cédric Van Styvendael, pilote de la mission « accueillir à Villeurbanne ».

Le projet émane de propositions formulées par un jury citoyen pour améliorer l’accueil des migrants. En 2017, Villeurbanne engageait une mission sur l’accueil des migrants, une mission qui visait à à faire vivre la tradition d’accueil villeurbannaise, à enrichir les politiques publiques et la dynamique locale. Une réflexion participative s’est ensuite déroulée tout au long de l’année 2018. Ce jury citoyen composé de 26 habitants, tirés au sort ou volontaires, avait remis, après trois mois de travail, 14 propositions pour améliorer l’accueil des migrants. Celles-ci ont fait l’objet d’une étude de faisabilité technique et financière afin d’identifier celles qui pouvaient être mises en œuvre.

Carence de l’offre

« Cette expérience est assez unique en France. Les jurys citoyens permettent d’associer différemment les citoyens pour produire de l’intelligence collective et des réponses autres que les positions binaires, polémiques ou démagogiques actuelles sur les migrants », a souligné Cédric Van Styvendael, le pilote de la mission.

La plupart des membres du jury méconnaissait la problématique et ont bénéficié de l’intervention de spécialistes pour appréhender les différents enjeux. Parmi ces propositions (détaillées sur le site de la mission), on trouvait notamment celle d’un accueil de jour, multi-services, mais aussi celle de bains-douches et laveries municipaux.

« Cette problématique, elle rejoint une autre problématique et qui est identifiée par les services de la Ville depuis longtemps, et le rapport du jury citoyen venait en quelque sorte un peu conforter cela et le confirmer. La problématique, quelle est-elle ? Le constat est celui d’une carence à l’échelle de l’ensemble de l’agglomération d’une offre de bains-douches, alors que d’un autre côté, les besoins sont, eux, très importants. Ils sont liés à la population en situation de précarité, à la rue... », a expliqué Jean-Paul Bret. Depuis la fermeture de bains-douches auparavant localisés à Lyon, Impasse Flesselles dans le 1er arrondissement, cette situation s’est encore aggravée, la ville-centre de la Métropole ne disposant plus que d’un site de bains-douches, dans le 7ème arrondissement.

Financements étatiques

Quelques dispositifs mis en place à Villeurbanne s’en rapprochent et sont gérés par des associations, comme celui géré non loin du centre ville, mis en place par « les amis de la rue ». Mais celui-ci n’est pas mixte.

Le nouveau projet a été, lui, développé en coordination avec l’association Notre-Dame des Sans-Abris. « L’opportunité est venue du départ, dans l’enceinte du stade Georges Lyvet à Villeurbanne, à Cusset, des équipes de rugby U13 et U15, qui désormais disposent d’une autre enceinte » pour évoluer, a indiqué le maire. Sont ainsi disponibles 4 blocs de douche et une cabine individuelle. «Concrètement, ça donne la possibilité de le faire vite. Nous allons réaliser quelques aménagements, sur l’accessibilité des locaux notamment », explique le maire.

Côté financement, « la ville prendra en charge les fluides qui ne sont pas tout à fait négligeables dans le cas des bains-douches, puisque l’eau, l’électricité et le chauffage sont plus importants que dans des bâtiments ordinaires ». « La gestion du lieu sera confiée à Notre-Dame des Sans-Abris, qui s’appuiera aussi sur quelques bénévoles du collectif bains-douches, qui étaient mobilisés pour la création de dispositif de ce genre», a ajouté le maire. Le fonctionnement de ce lieu, estimé à 400.000€ pour une année, est financé par la préfecture. « Nous allons bénéficier pour ce projet d’une aide de la Métropole », a en outre indiqué Jean-Paul Bret. Le lieu, qui sera ouvert dès 6h30 le matin, sera dans un premier temps destiné aux familles avec enfants, lesquelles auront été orientées par le CCAS de Villeurbanne ou par l’ALPIL.

Un site qui devrait évoluer

Le maire espère en outre un relais au niveau d’autres communes, voire de la Métropole. «On souhaite, à travers une démarche comme celle-ci (…) ne pas être forcément seul tout le temps. On souhaite inciter d’autres villes de l’agglomération à se saisir du problème, et à nous emboiter le pas. Il n’y aura pas de copyright, car nous ne pourrons évidemment pas répondre à la totalité des besoins», a indiqué le maire.

Ces bains-douches resteront fonctionnelles pendant au moins deux ans, le temps qu’une nouvelle destination soit trouvée au site. Rappelons que le stade Georges-Lyvet devait, jusqu’en juin dernier, accueillir l’Arena de l’ASVEL. «Sa situation en bordure du canal de Jonage, à côté du centre nautique Etienne Gagnaire, fait que dans une perspective urbaine de moyen terme – ça peut être deux-trois ans – on sera dans une zone sportive et de loisirs. Mais ce ne sera pas un stade comme on le connaît aujourd'hui ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.


«6e Sens Immobilier Retail», nouveau nom de Key’s Immobilier

La structure créée en 2015 par Anne Caudard a changé de nom en devenant 6e Sens Immobilier Retail.


La hausse des prix de l’immobilier s’accélère

C’est le constat de LPI-SeLoger, qui fait état d’une raréfaction de l’offre de biens. Selon ce baromètre mensuel, la hausse des prix immobiliers en France est forte et générale.


Silex 2 se veut une réponse aux nouveaux enjeux tertiaires


La transformation de l’ex-tour EDF se poursuit. Covivio organisait il y a quelques jours une visite au sein du bâtiment en cours de chantier.


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Notariat : les nouvelles orientations suite à l’élection de David Ambrosiano


Le nouveau président souhaite notamment mettre en œuvre la convention d’objectifs 2021-2024 signée le 8 octobre avec l’État.


Assurance emprunteur : pas de révolution en matière de résiliation

La résiliation à tout moment de l’assurance emprunteur, qui avait été votée par les députés, n’a finalement pas été retenue par la commission mixte paritaire.


Pas de suroffre de bureaux à Lyon, selon Brice Robert Arthur Lloyd

Malgré la crise sanitaire, l’offre de bureaux reste maitrisée dans la Métropole lyonnaise. Mais les développements futurs posent question.


Immobilier de bureaux: vers une demande placée de 200.000 m² à Lyon

C’est ce que prévoit Brice Robert Arthur Loyd pour l’année 2020. Le conseil faisait jeudi dernier un point sur le marché lyonnais de l’immobilier d’entreprise.


Le marché des locaux d’activité lyonnais devrait tenir bon en 2020

Brice Robert Arthur Loyd tenait la semaine dernière, à l’occasion des 40 ans de la structure, une conférence de presse. L’occasion de faire le point sur le marché des locaux d’activité en région lyonnaise.


Une offre de community management dédiée aux agents immobiliers lancée par Kuso

Paul de Framond, diplômé d’une école de commerce et Jérôme Carle, jeune ingénieur, travaillaient tout deux en indépendants sur des chantiers de communication digitale pour les agents immobiliers quand ils ont eu l’idée de proposer une offre de gestion des réseaux sociaux baptisée Kuso.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


La Fabric’, Grand prix régional des pyramides d’argent de la FPI


La fédération des promoteurs immobiliers a fait part des 9 prix récompensant les projets architecturaux les plus emblématiques en région lyonnaise.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.