Le PTZ maintenu en zone B2 et C en première lecture

Cette reconduction a été votée par l’Assemblée Nationale ce vendredi en première lecture, au sein de plusieurs amendements au projet de loi de finances pour 2020.

C’est une première victoire pour les organisations professionnelles du bâtiment. L’Assemblée Nationale a adopté ce vendredi en première lecture plusieurs amendements au projet de loi de finances pour 2020 qui maintiennent le prêt à taux zéro dans les zones B2 et C jusqu’à fin 2021.

La fédération française du bâtiment (FFB) et les constructeurs aménageurs de cette même fédération, la LCA-FFB, se sont félicités de ce vote. A de multiples reprises, elles avaient défendu ce dispositif, et notamment lors des dernières journées régionales LCA-FFB Auvergne-Rhône-Alpes, au cours desquelles Jacques Chanut et Grégory Monod, avaient défendu cette mesure, sans laquelle 93% du territoire n’était pas couvert par une aide à l’accession à destination des ménages les plus modestes.

«Excellente nouvelle pour le parcours résidentiel de milliers de familles»

La FFB s’est d’ailleurs immédiatement réjoui de ce vote dans un communiqué. « En agissant de la sorte, ils restaurent l’équité territoriale et permettent à des ménages jeunes ou modestes d’accéder à la propriété au pays, dans de bonnes conditions, sans s’éloigner des zones urbanisées », a indiqué la fédération.

Pour Jacques Chanut, le président de la FFB, « c’est une première et belle victoire, qui permettra aussi, en répondant à un véritable besoin, d’assurer l’emploi tenu par des PME et TPE du bâtiment dans ces territoires. »

Son homologue de LCA-FFB, Grégory Monod, se félicite pour sa part que « les multiples arguments développés depuis de nombreuses semaines pour maintenir ce dispositif essentiel aient été entendus. L’adoption de cet amendement est une excellente nouvelle pour le parcours résidentiel de milliers de familles modestes aspirant à la propriété, pour la cohésion des territoires et pour l’activité économique de toute une filière. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Enfin une bonne nouvelle

Signaler un abus

Très bonne nouvelle aussi pour tout ce qui veulent acheter courant 2020. Merci pour l’information

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Banque de France alerte sur la dette

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, intervenait ce mardi en clôture de la conférence du Haut Conseil des Finances Publiques.


Banque Populaire AURA a accordé 8 milliards d’euros de crédits en 2021

nullL’établissement basé en Auvergne-Rhône-Alpes a fait part d’un résultat net de 150,7 millions d’euros. Le produit net bancaire atteint un niveau de 736,6 millions d’euros, en hausse de 8,2%.


« L’ère des taux très très faibles est certainement révolue»

C’est ce qu’a indiqué le directeur général de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, Daniel Karyotis, à l’occasion de la présentation des résultats 2021 de l’établissement.


Les taux de crédit immobilier en forte hausse

nullC’est ce qu’a indiqué ce mardi l’intermédiaire en crédit immobilier Emprunt Direct.


La transition énergétique et le télétravail, des risques pointés par la BCE

Les expositions des banques aux secteurs de l’immobilier commercial et résidentiel ont été pointées par l’institution comme une vulnérabilité clé dans son évaluation des risques pour 2022/2024. Dans le segment de l’habitat, la surévaluation des prix est également identifiée comme un risque.


Production de crédit immobilier au plus haut, à 274 milliards d’euros en 2021

La Banque de France a fait part ce vendredi de son point mensuel sur les crédits aux particuliers. Si elle s’affiche encore, sur un an, en hausse par rapport à 2020, la production a faibli en fin d’année. Une possible hausse des taux de la part de la BCE pourrait impacter le marché du crédit en 2022.


Le nombre de prêts accordés en baisse, selon CSA/Crédit Logement

En janvier 2022, le taux moyen des crédits du secteur concurrentiel s’est établi à 1.07%.


Net rebond des taux de crédit immobilier

Les courtiers en crédit immobilier font état, en ce début de mois, d’une hausse de 10 à 15 points de base des taux, une conséquence logique des récents mouvements sur les marchés de taux.


Crédit immobilier: Crédit Logement prévoit une légère hausse des taux en 2022

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait part jeudi de son bilan du quatrième trimestre 2021 et de l’ensemble de l’année en matière de prêts à l’habitat.


Crédit immobilier : des taux stables, mais des craintes sur le financement

nullLa Banque de France a fait part de ses chiffres mensuels sur le crédit à l’habitat, toujours dynamiques à fin novembre. Les courtiers craignent, eux, un impact des nouvelles normes HCSF sur le financement.


Hausse des taux et ralentissement de la production de crédit

La Banque de France a fait part de sa note mensuelle sur les crédits aux particuliers. Selon les courtiers, les banques ont entamé le relèvement de leurs grilles au titre du mois de novembre.


Une «Prime Accession» de 10.000€ pour les primo-accédants dans le neuf

null
Cette prime est accordée par Action Logement, qui souhaite par ce biais compléter son dispositif d’aides à destination des salariés aux revenus modestes.


Les recommandations du HCSF deviendront une norme contraignantes en 2022

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce mardi. Il a adopté une décision juridiquement contraignante, comme il l’avait annoncé en décembre dernier.


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.