ICF Habitat : des réponses sur-mesure aux situations d’urgence

Le groupe et ses filiales régionales développent depuis 10 ans des solutions pour contribuer aux besoins d’hébergement de populations en précarité.

Le groupe ICF Habitat et ses filiales régionales développent depuis 10 ans des solutions pour contribuer aux besoins d’hébergement des populations fragiles, notamment en période hivernale. Les solutions vont de l’habitat intercalaire, dont il est un acteur historique à Paris, au système de baux glissants. ICF Habitat « met à disposition des solutions d’accueil adaptées aux besoins des territoires et aux spécificités de son parc en partenariat avec des associations spécialisées », note le groupe.

Pour la période hivernale qui s’ouvre, il a de nouveau répondu à l’appel des pouvoirs publics, dans le cadre notamment du « plan hiver », en mettant son patrimoine et l’expérience de ses équipes au service des besoins accrus d’accueil des plus fragiles.

« Cette contribution à l’hébergement d’urgence relève de notre mission d’intérêt général et de notre devoir de solidarité en tant que bailleur social, dans un contexte où la demande est criante, notamment en Ile-de-France. Nos dix années d’expérience dans l’habitat intercalaire et notre expertise de bailleur permettent à nos filiales régionales de mettre sur pied des solutions de logements temporaires variées qui sont rendues possibles grâce aussi à nos partenariats locaux avec les associations spécialisées dans l’accueil, l’accompagnement et la réinsertion des personnes en situation de grande précarité. »

En 2009, ICF Habitat La Sablière, filiale francilienne du groupe, mettait ainsi un foyer vacant, en attente de travaux, à la disposition de la mairie de Paris afin d’accueillir des familles très démunies pendant la période hivernale. « Ce dispositif dit d’habitat intercalaire, mis en œuvre avec l’Association Aurore, avait permis de loger 160 personnes sans-domicile, dont des mineurs : une première dans la région », a souligné le groupe. Depuis, la filiale renouvelle et étend le dispositif en mettant à disposition chaque année des chambres ou logements vacants au sein de ses résidences ou foyers en attente de réhabilitation ou de démolition, à Paris et en Ile-de-France. En 10 ans, ce sont ainsi plus de 1.000 logements qui ont été mis à disposition. Ces mises à disposition s’accompagnent d’une aide aux familles pour trouver des solutions de logement à long terme.

Pour la période 2019/2020, ICF Habitat la Sablière « maintient et renouvelle son engagement en mettant à disposition près de 420 chambres et 80 logements pour de l’hébergement d’urgence, comme par exemple au sein de la cité cheminote de Chelles, en Seine-et-Marne, avec la mise à disposition d’un ensemble de 8 pavillons ».

Des baux glissants pour des solutions d’accueil temporaires en région

Les baux glissants sont une autre solution. ICF Habitat Atlantique met à disposition 40 logements de manière permanente dans les régions de l’ouest et du centre de la France. Ces logements, répartis dans plusieurs résidences de son patrimoine, sont proposés via un bail glissant.

La convention entre un bailleur, une association-locataire et un sous- locataire permet à des personnes démunies - réfugiées ou bénéficiaires de la protection subsidiaire - d’accéder au statut de locataire. Ce sont plus de 150 réfugiés qui ont ainsi été accueillis à ce titre l’année dernière sur le département du Loiret, avec le concours de plusieurs bailleurs du territoire (contre 60 un an plus tôt).

Pour sa part, ICF Habitat Sud-Est Méditerranée (qui opère sur Lyon) a, se son côté, mis à disposition près de 90 baux glissants en 2018 pour aider les ménages en difficulté à trouver un logement.

« En 2019, 22 logements ont par ailleurs bénéficié à des réfugiés, soit par l’intermédiaire du dispositif du bail glissant, soit via des baux directs. ICF Habitat Sud-Est Méditerranée travaille avec de nombreuses associations dont Habitat et Humanisme, Forum réfugiés, l’Armée du Salut ou encore les Restos du cœur. Parallèlement à l’ensemble de ces baux glissants, la filiale met à disposition d’associations des locaux, comme l’Asile de nuit à Cannes (géré par le CCAS de la ville), pour l’accueil d’urgence », note le groupe.

En Alsace, ICF Habitat Nord-Est propose, grâce au partenariat entre les associations Accès et Aléos, 24 logements de son foyer Gambetta à Mulhouse, dans le cadre du dispositif d’hébergement d’urgence Abri de nuit hivernal. Ceci permet d’accueillir jusqu’à 48 personnes en situation de précarité.

« Depuis les premiers partenariats, toutes ces opérations fédèrent les équipes d’ICF Habitat, qui impulsent désormais spontanément ce genre d’initiatives dès qu’un projet viable se présente », conclut ICF Habitat.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Opac du Rhône : Xavier Inglebert succède à Michel Micoulaz


Suite au départ à la retraite de Michel Micoulaz, celui qui avait été préfet délégué à l’égalité des chances dans le département du Rhône devient le nouveau directeur général de l’office public de l’habitat.


Villeurbanne adopte la Déclaration des droits des personnes sans-abri

La ville est la première de France à adopter cette déclaration proposée en 2016 par la Fondation Abbé Pierre et la Feantsa.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


Liergues : lancement d’une résidence en accession sociale par l’OPAC du Rhône

L’office public de l’habitat du département du Rhône organise le lancement commercial, ce week-end, d’une résidence en accession sociale à la propriété.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.


Blandine Collin prend la présidence de Lyon Métropole Habitat


Le conseil d’administration de l’office public de l’habitat a été renouvelé et a élu Blandine Collin à la présidence le 24 septembre. Elle succède à Corinne Cardona.


Bruno Arcadipane reste président d’Action Logement

Le conseil d’administration du groupe, qui se réunissait mercredi, l’a renouvelé dans ses fonctions.


Signature de la convention départementale de sécurité

La préfecture du Rhône, le parquet de Lyon et de Villefranche-sur-Saône et ABC HLM du Rhône ont signé ce mardi cette convention ayant pour objectif d’améliorer la tranquillité publique et résidentielle dans le parc social.


GrandLyon Habitat : François Thévenieau succède à Catherine Panassier


Le conseiller de la Métropole de Lyon a été élu président de GrandLyon Habitat lors du conseil d’administration du 29 septembre.


Anne Warsmann succède à Guy Vidal à la présidence de l’AURA HLM

Guy Vidal a quitté ses fonctions de président du conseil d’administration de l’organisation porte-parole du mouvement professionnel HLM.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


Une première opération «Action Coeur de Ville» livrée à Roanne

Localisée non loin de la gare, celle-ci a été inaugurée à la mi-juillet par le maire de Roanne, le sous-préfet et les représentants d’Action Logement.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.