Les français confiants dans les professionnels de l’immobilier, selon une étude

Ipsos a fait part d’une étude réalisée à l’occasion des 10 ans de l’UNIS réalisée auprès de 3.000 Français et de 300 professionnels de l’immobilier.

Ipsos a fait part état d’une étude inédite réalisée auprès de 3.000 Français et de 300 professionnels de l’immobilier à l’occasion des 10 ans de l’UNIS. Selon cette dernière, « le regard que les Français portent sur les professionnels de l’immobilier est globalement positif ». L’immobilier est un secteur vu comme « porteur et attractif » par les Français, qui seraient 78% à le recommander à des proches qui souhaiteraient y faire carrière. « L’image globale que les Français ont des professionnels de l’immobilier est positive à 60% et ils reconnaissent leur expertise », notent Ipsos et l’UNIS.

Néanmoins, les Français font état d’un bémol, à savoir le coût des honoraires. Plus d’un Français sur deux a été en contact au moins une fois avec un professionnel de l’immobilier. Leur niveau de satisfaction s’élève à 72%. « Les acteurs de l’immobilier apparaissent comme utiles et fiables à 70%, réactifs à 69%, et satisfont autant par leurs qualités professionnelles que par leurs qualités relationnelles », indique l’étude.

Côté perspectives, les Français se projettent, un tiers d’entre eux envisageant «un achat immobilier autre que leur résidence principale dans les années à venir, et un locataire sur deux songe à devenir propriétaire».

Conscience écologique

Ipsos note une autre tendance principale, celle de la prise de conscience écologique. Plus de la moitié des Français le souhaitent « écologique » plutôt que « connecté » ou « collaboratif ». Mais ceci reste un souhait plutôt que la réalité. « Lors de l’acquisition d’un bien, les deux principaux critères de choix restent le prix (à 61%) ainsi que sa localisation (à 54%), là où l’impact environnemental du bien reste un critère marginal (à 12%) », indique l’institut.

Il ajoute que dans le cadre des élections municipales de 2020, 90% des Français estiment que la question du logement sera importante, et ils sont même 31% à la juger prioritaire. « Les professionnels sont optimistes, mais souffrent d’un manque de considération », note Ipsos.

Si les Français estiment le secteur en bonne santé, l’avis des professionnels va dans le même sens, avec 68% des sondés estimant que leur entreprise a connu une croissance sur les deux dernières années.

Des professionnels qui s’épanouissent dans leur métier

Côté professionnels, ils s’épanouissent dans leur métier quelle que soit leur profession : 98% le jugent intéressant, et 79% estiment qu’il offre de belles perspectives de carrières. En revanche, les professionnels sont 97% à « déplorer le manque de soutien de la part des pouvoirs publics, et sont également nombreux à regretter l’image que les médias renvoient d’eux ».

Le décalage entre l’image qu’ont les Français des professionnels et celle que ceux-ci pensent renvoyer est important. 86% des professionnels pensent que les Français ont une mauvaise image de leur profession, alors qu’en réalité, 60% en ont une image positive. « Les défis à venir pour les professionnels de l’immobilier sont multiples: il s’agira de s’adapter aux changements législatifs, de faire face aux difficultés de recrutement et à l’impact du digital sur leurs pratiques », conclut l’institut.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 6 : Foncière Valaura Investissements acquiert un immeuble

Cet immeuble mixte situé dans le 6e arrondissement de Lyon développe une superficie de 2.000 m².


La FNAIM a pris position sur le projet de loi «Climat et résilience»

La fédération de l’immobilier a évoqué vendredi le projet de loi, en appelant à engager les moyens nécessaires à la mise en œuvre des objectifs.


Reconfinement : les visites restent autorisées pour les résidences principales

null
Si les agences restent fermées dans les 16 départements concernés par le reconfinement, les pouvoirs publics ont décidé d’autoriser plus largement les visites que lors des premiers confinements.


L’État investit pour des habitations plus adaptées aux risques naturels

Dans le cadre du projet de loi Climat et Résilience, le ministère de la Transition écologique augmente les financements pour aider les territoires à s’adapter aux conséquences du dérèglement climatique.


La FNAIM juge le nouveau DPE « plus fiable et plus lisible »

La fédération de l’immobilier s’est félicitée du nouveau diagnostic de performance énergétique annoncé par les ministres de l’Ecologie et du Logement.


Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon présentent le nouveau DPE

Ce nouveau diagnostic de performance énergétique des logements a pour but de lutter contre les passoires énergétiques.


La FNAIM alerte sur les agences immobilières de montagne

La fédération a sensibilisé le gouvernement sur la situation des agences immobilières de montagne.


Accord Century 21 / Action Logement pour le logement des jeunes

Les deux acteurs ont renouvelé leur partenariat visant à accompagner les jeunes actifs.


Square Habitat rejoint la FNAIM

null
Le réseau compte 510 agences et 3.200 collaborateurs.


Immobilier : vers une nouvelle baisse des ventes en 2021

C’est ce que prévoit la FNAIM, qui organisait ce mardi à Paris sa traditionnelle conférence de presse de début d’année.


2020, un tournant dans l’immobilier selon PAP

L’année a été marquée par la survenue de la crise sanitaire, impliquant de nouvelles pratiques comme le télétravail, qui ont eu des implications structurantes sur les recherches immobilières des français.


Le retour en force de la maison

Selon Orpi, ce type de logement n’a jamais autant fait rêver les Français.


Soulagement des professionnels après les inflexions du HCSF

La FNAIM, la FFB, et les courtiers en crédits immobiliers ont salué les inflexions dans les recommandations adressées aux banques.


Front uni des acteurs de l’immobilier avant la réunion du HCSF

En amont de la réunion du Haut Conseil de stabilité financière, les principales fédération ont écrit une lette ouverte aux cabinets de Bruno Le Maire et d’Emmanuelle Wargon, de la DGT, de l’ACPR et du HCSF.


Le marché immobilier lyonnais freiné par la crise et les refus de prêt


La FNAIM du Rhône a évoqué, à l’occasion d’une conférence de presse, l’activité du marché immobilier dans la Métropole de Lyon. Si il reste solide, le marché est affecté par la crise sanitaire, les conséquences du confinement et les difficultés de financement.