Le rebond démographique de Saint-Etienne se confirme

Les traditionnelles statistiques démographiques de l’INSEE attestent d'un gain de population dans la ville, préfecture de la Loire.

La tendance, déjà observée depuis plusieurs années, se confirme. L’arrêt du déclin démographique de Saint-Etienne semble se confirmer, comme en attestent les chiffres du recensement de la population dévoilés ce vendredi par le cabinet du maire de la Ville, Gaël Perdriau.

Chaque année, l’INSEE publie les populations basées sur les données du recensement. Les populations légales millésimées 2017 entrent ainsi en vigueur le 1ᵉʳ janvier 2020. L’an dernier, en 2016, la population légale de Saint-Etienne atteignait 174.298 habitants et la population municipale 171.924 habitants (personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune). Et cette année, selon le maire de Saint-Etienne, à qui l’INSEE a communiqué les nouveaux chiffres tels qu'ils ressortent des enquêtes annuelles, la ville a attiré 640 Stéphanoises et Stéphanois supplémentaires. «Oui il fait bon vivre, étudier, et travailler à Saint-Etienne, ville créative et innovante », a affirmé Gaël Perdriau, qui précise qu’avec 174.520 habitant, la préfecture de la Loire s’affirme comme la 13ème ville de France.

Tendance positive

« Ces nouvelles données confirment de manière pérenne la tendance positive que nous connaissons ces dernières années avec une croissance de plus de 2.600 habitants en 5 ans. Il y a également de plus en plus d'élèves dans les écoles de la ville, sans oublier le nombre d'étudiants qui a progressé de quelque 12% en 2 ans pour atteindre 26.400 », note le maire.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Wellcome », vaste opération résidentielle sur Gerland, a été lancée

Le premier arbre de ce programme situé dans le 7ème arrondissement de Lyon a été planté en juillet par Vinci Immobilier, BNP Paribas Immobilier et les élus de la Ville et de la Métropole.


La Poste Immobilier acquiert Multiburo

nullLa foncière du groupe La Poste veut par cette acquisition conforter ses positions sur le marché du coworking. Elle se renforce de fait sur Lyon, Multiburo étant déjà présent à la Part-Dieu.


De nouvelles «Manufactures de proximité» en Auvergne-Rhône-Alpes

Ces manufactures veulent contribuer à la relocalisation de la production et au renforcement économique des territoires fragiles.


Accalmie du marché immobilier, selon Immonot.com

Le site a fait part de son enquête réalisée en juillet 2022 sur la tendance du marché immobilier auprès d’études notariales réparties sur toute la France. Celle-ci confirme un ralentissement des ventes.


Salle Rameau : accord entre la Ville de Lyon et Compagnie de Phalsbourg

nullCeux-ci ont, ce vendredi, annoncé avoir signé le 21 juillet dernier un bail emphytéotique administratif (BEA) pour la réhabilitation de la salle.


Saint-Fons, une ville en mutation

A l’occasion de la pose de première pierre de « Booster », le maire, Christian Duchêne, a évoqué les grandes transformations urbaines en cours sur sa commune, marquée par le renouvellement urbain et l’arrivée prochaine du tramway T10.


Crédit immobilier : des signes d’affaiblissement du marché

nullSelon les chiffres de la Banque de France, les taux de crédit à l’habitat sont au plus haut. Ceux de Crédit Logement / CSA font état d’un nombre de prêts accordés qui s’est affaibli.


Aptiskills prend à bail 860 m² au sein de Terralta

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses transactions au titre du mois de juin.


Adisseo implante son futur centre de recherche dans « Booster », à Saint-Fons

Adisseo et em2c ont posé le 12 juillet dernier la première pierre de « Booster », un futur ensemble mixte mixant des surfaces tertiaires et des laboratoires de recherche.


Des permis de construire et des mises en chantier de locaux en progression

nullLes chiffres des mises en chantier de locaux non résidentiels ont été dévoilés vendredi.


Petit reflux des permis de construire

Au deuxième trimestre, les logements autorisés sont en baisse de 9,5% par rapport au premier trimestre.


Les prix en baisse dans les arrondissements centraux de Lyon

Selon le baromètre mensuel de LPI-Seloger, les villes moyennes voient leur prix toujours en nette progression. Mais la hausse est moins marquée à Lyon, où les prix reculent même dans l’hypercentre.


Les cimentiers en nette hausse, dans le sillage d’Holcim

Les foncières ont évolué en ordre dispersé à la Bourse de Paris. Holcim et Vicat ont publié leurs résultats semestriels.


L’offre en locaux d’activité s’étiole en région lyonnaise

Brice Robert Arthur Loyd et JLL ont fait part de leurs analyses sur ce segment, qui a bien performé au premier semestre 2022.


Convention de partenariat entre la CAPEB AURA et Pôle emploi

nullLe président de la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes et le directeur régional de Pôle emploi ont signé ce mardi cette convention.