Renaud Payre a présenté ses 15 propositions pour la Métropole

Le candidat qui représentera le Parti socialiste, le Parti communiste et Génération.s lors des élections métropolitaines présentait jeudi ses propositions pour « vivre une nouvelle Métropole ».

Lors des élections à la Métropole de Lyon, diverses forces de gauche, comme le Parti socialiste, le Parti communiste et Génération.s mais aussi Manufacture de la Cité, Nouvelle Donne, Place Publique, et des militants de la France Insoumise et personnalités de la société civile présenteront une liste avec, à sa tête, Renaud Payre, sous une bannière, « la gauche unie ».

Un projet « construit pour et avec les habitants »

Ce dernier organisait jeudi une conférence de presse pour présenter leur projet qui vise à répondre à l’urgence sociale, écologique et démocratique, « dans la continuité de l’histoire lyonnaise marquée par l’humanisme, la solidarité et l’hospitalité ». « Il sera construit pour et avec les habitants de la Métropole, à l'opposé d'une gouvernance actuelle marquée par un manque de démocratie et une incapacité à faire face aux inégalités et déséquilibres territoriaux. Ce rassemblement des gauches, inédit par son ampleur, portera la vision partagée d'une métropole au service de toutes et tous, un outil de lutte contre toutes les inégalités », note la gauche unie.

Le rassemblement vise à ainsi porter « une alternative crédible face à une gouvernance ultra personnalisée caractérisée par un manque de démocratie, un système opaque, et l’incapacité à faire face aux inégalités et déséquilibres territoriaux ».

« Une proximité retrouvée »

Leurs engagements vont donc porter sur les services publics du transport et des mobilités, la rénovation énergétique des logements et la régulation des loyers, la construction de logements sociaux, la gestion publique de l’eau, la transition énergétique, la sécurité et la lutte contre les incivilités, la politique en direction de la jeunesse, le projet éducatif métropolitain, l’économie et l’emploi, l’économie circulaire et une politique culturelle et artistique volontaire.

La gauche unie veut également « une proximité retrouvée avec les citoyens », avec la possibilité pour « chacune et chacun de participer à la construction, à la prise de décision et à l’évaluation partagée des politiques publiques », avec des budgets participatifs, le droit d’interpellation, le référendum, l’association systématique du conseil de développement élargi aux grands projets de la métropole, etc. Le mouvement veut également créer un climat de confiance et proposer à chacune des communes un Pacte de coopération, un conseil des maires élargi aux maires d’arrondissement et dont le rôle sera renforcé.

6.000 logements sociaux visés, et un RER métropolitain

Parmi ses 15 propositions (qui sont rassemblées ici), la gauche unie souhaite la construction de 6.000 logements sociaux nouveaux chaque année, afin de permettre aux familles modestes de vivre dans la Métropole. En matière de mobilités, elle plaide également pour une ligne circulaire rapide en transports en commun (Tassin, St Fons, La Doua), et pour la création d’un RER métropolitain reliant les gares de la Métropole en partenariat avec la Région. La gratuité du réseau TCL pour les bénéficiaires des minimas sociaux, étudiants, scolaires et apprentis fait également partie des 15 propositions.

Au sein de celles-ci, on trouve également la volonté de créer 5 collèges nouveaux pour un meilleur accueil des collégiens, mais aussi le projet d’une « Cité du Cinéma et de l’Image », pour façonner un lien avec l’histoire, et développer les filières économiques du cinéma et de l’image. Une régie de l’eau publique et solidaire fait également partie des propositions, afin de garder l’eau au sein du service public, avec une tarification sociale.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Cité de la gastronomie de Lyon ne rouvrira pas


Implantée dans le grand Hôtel-Dieu de Lyon, celle-ci n’a pas pu se relever de la fermeture liée à l’épidémie de Covid-19.


Emmanuelle Wargon, nouvelle ministre en charge du Logement

Julien Denormandie quitte le ministère du Logement pour prendre le portefeuille de l’agriculture.


Élections des maires dans de nombreuses communes de la Métropole

À Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Bron, ce samedi va se traduire par l’élection des maires. Grégory Doucet prendra notamment l’écharpe de maire, dans la ville centre de la Métropole de Lyon.


Le conseil de la Métropole de Lyon a élu ses vice-présidences et sa commission permanente

Au cours de la séance d’installation du conseil de la Métropole, ont été désignées les vice-présidences, mais aussi la commission permanente.


Bruno Bernard rend hommage à ses parents, ainsi qu’à Kimelfeld et Collomb

Dans son premier discours en tant que président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard a rendu un hommage à ses parents, mais aussi aux anciens présidents, David Kimelfeld et Gérard Collomb.


Partenariat de distribution entre la CERA et AMDG

La Caisse d’Epargne Rhône-Alpes a annoncé avoir signé un partenariat de distribution avec AMDG, une société de gestion agréée par l’AMF.


Bruno Bernard, nouveau président de la Métropole de Lyon

Le président écologiste de la collectivité a été élu ce jeudi au premier tour de scrutin.


Le président de la Métropole de Lyon va être désigné ce jeudi


L’élection du nouveau président de la Métropole par les 150 conseillers métropolitains va être réalisée ce jeudi, à la Cité internationale de Lyon. Bruno Bernard devrait, sans surprise, être désigné.


Cédric Van Styvendael sera le prochain maire de Villeurbanne


Le candidat d’union de la gauche soutenu par les écologistes a remporté l’élection municipale face au candidat LREM, Prosper Kabalo.


Vénissieux : assez nette victoire pour Michèle Picard

Maire sortante, l’élue communiste a obtenu 40,02% des suffrages au sein d’une quadrangulaire.


Grégory Doucet, futur maire de Lyon


L’écologiste est ressorti largement en tête du second tour des élections municipales, loin devant Yann Cucherat et Georges Képénékian.


Clermont-Ferrand : Olivier Bianchi réélu

Le maire actuel de la ville préfecture du Puy-de-Dôme va initier un nouveau mandat, la liste « Naturellement Clermont » qu’il conduisait s’étant placée en tête des suffrages.


Second tour des élections municipales et métropolitaines

C’est ce dimanche que seront départagés les candidats encore en lice pour le second tour, tant pour la Métropole de Lyon que pour les communes pour lesquelles le maire n’avait pas été élu au 1er tour.


Des travaux dans le lac des Eaux Bleues

Ce dernier est situé au cœur du Grand Parc Miribel Jonage.


Villeurbanne : des travaux à venir pour la création d’une liaison cyclable

Ceux-ci démarreront à partir du 15 juillet prochain, et dureront jusqu’en décembre.