Renaud Payre a présenté ses 15 propositions pour la Métropole

Le candidat qui représentera le Parti socialiste, le Parti communiste et Génération.s lors des élections métropolitaines présentait jeudi ses propositions pour « vivre une nouvelle Métropole ».

Lors des élections à la Métropole de Lyon, diverses forces de gauche, comme le Parti socialiste, le Parti communiste et Génération.s mais aussi Manufacture de la Cité, Nouvelle Donne, Place Publique, et des militants de la France Insoumise et personnalités de la société civile présenteront une liste avec, à sa tête, Renaud Payre, sous une bannière, « la gauche unie ».

Un projet « construit pour et avec les habitants »

Ce dernier organisait jeudi une conférence de presse pour présenter leur projet qui vise à répondre à l’urgence sociale, écologique et démocratique, « dans la continuité de l’histoire lyonnaise marquée par l’humanisme, la solidarité et l’hospitalité ». « Il sera construit pour et avec les habitants de la Métropole, à l'opposé d'une gouvernance actuelle marquée par un manque de démocratie et une incapacité à faire face aux inégalités et déséquilibres territoriaux. Ce rassemblement des gauches, inédit par son ampleur, portera la vision partagée d'une métropole au service de toutes et tous, un outil de lutte contre toutes les inégalités », note la gauche unie.

Le rassemblement vise à ainsi porter « une alternative crédible face à une gouvernance ultra personnalisée caractérisée par un manque de démocratie, un système opaque, et l’incapacité à faire face aux inégalités et déséquilibres territoriaux ».

« Une proximité retrouvée »

Leurs engagements vont donc porter sur les services publics du transport et des mobilités, la rénovation énergétique des logements et la régulation des loyers, la construction de logements sociaux, la gestion publique de l’eau, la transition énergétique, la sécurité et la lutte contre les incivilités, la politique en direction de la jeunesse, le projet éducatif métropolitain, l’économie et l’emploi, l’économie circulaire et une politique culturelle et artistique volontaire.

La gauche unie veut également « une proximité retrouvée avec les citoyens », avec la possibilité pour « chacune et chacun de participer à la construction, à la prise de décision et à l’évaluation partagée des politiques publiques », avec des budgets participatifs, le droit d’interpellation, le référendum, l’association systématique du conseil de développement élargi aux grands projets de la métropole, etc. Le mouvement veut également créer un climat de confiance et proposer à chacune des communes un Pacte de coopération, un conseil des maires élargi aux maires d’arrondissement et dont le rôle sera renforcé.

6.000 logements sociaux visés, et un RER métropolitain

Parmi ses 15 propositions (qui sont rassemblées ici), la gauche unie souhaite la construction de 6.000 logements sociaux nouveaux chaque année, afin de permettre aux familles modestes de vivre dans la Métropole. En matière de mobilités, elle plaide également pour une ligne circulaire rapide en transports en commun (Tassin, St Fons, La Doua), et pour la création d’un RER métropolitain reliant les gares de la Métropole en partenariat avec la Région. La gratuité du réseau TCL pour les bénéficiaires des minimas sociaux, étudiants, scolaires et apprentis fait également partie des 15 propositions.

Au sein de celles-ci, on trouve également la volonté de créer 5 collèges nouveaux pour un meilleur accueil des collégiens, mais aussi le projet d’une « Cité du Cinéma et de l’Image », pour façonner un lien avec l’histoire, et développer les filières économiques du cinéma et de l’image. Une régie de l’eau publique et solidaire fait également partie des propositions, afin de garder l’eau au sein du service public, avec une tarification sociale.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des logements mis à disposition des soignants via «Appartsolidaire»

Le ministre chargé de la Ville et du Logement a annoncé un partenariat entre l’État et Airbnb. Celui-ci vise à mettre à disposition des logements pour les soignants et travailleurs sociaux des centres d’hébergement.


Les fédérations du BTP attendront avant de reprendre le travail


Suite à l’accord intervenu entre le gouvernement et les fédérations du BTP, ces dernières recommandent d’attendre la parution du guide des bonnes pratiques avant de reprendre leur activité.


Vinci fait un point sur son activité

Le groupe a fait le point sur l’impact du Coronavirus sur ses deux familles de métiers, que sont les concessions et le contracting.


Olivier Salleron, nouveau président de la FFB

null
Celui-ci prendra la présidence en juin, à l’issue du prochain conseil d’administration de la fédération française du bâtiment. Il remplacera ainsi le berjallien Jacques Chanut.


Report de l’ouverture de Steel

Le chantier du centre commercial situé sur la zone commerciale de Monthieu, entre Saint-Etienne et Saint-Jean-Bonnefonds, est temporairement suspendu, du fait de l’épidémie de Covid-19.


«On va vers un arrêt progressif de tous les chantiers»


Herve Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Il évoque avec nous l’impact de la crise du coronavirus sur les chantiers.


Métropolitaines : Bruno Bernard en tête dans 8 circonscriptions

En scrutant les résultats des 14 circonscriptions, on note une forte présence des écologistes dans le coeur de la Métropole au premier tour. 4 circonscriptions périphériques ont opté pour la droite.


Cédric Van Styvendael en tête à Villeurbanne

La liste soutenue par l’ancien maire, « Villeurbanne en commun », est arrivé en tête, devant les écologistes.


Les écologistes favoris pour remporter la Ville de Lyon


À l’issue du premier tour des élections municipales à Lyon, les écologistes arrivent en tête dans nombre d’arrondissements.


Jour d’élections dans la Métropole de Lyon

Les habitants des 59 communes de la Métropole de Lyon sont appelés aux urnes ce dimanche, pour élire le maire de leur commune, mais aussi le président de la Métropole.
» Notre dossier sur les élections métropolitaines 2020


La trêve hivernale prolongée de deux mois

Les places hivernales d’hébergement d’urgence sont maintenues et les expulsions locatives reportées.


Métropole de Lyon : la plupart des candidats interrompent leur campagne électorale

Nombre de candidats à la mairie de Lyon ou à la métropole ont indiqué interrompre les actions de terrain suite à l’allocution d’Emmanuel Macron, et à ses annonces sur l’épidémie du Coronavirus.


Ginkgo, nouvel investissement majeur en entrée de ville de Saint-Étienne


L’ensemble tertiaire porté par Inovy développera à terme plus de 9.000 m² de surfaces non loin de Châteaucreux. Il s’insère dans la stratégie de valorisation de l’entrée de ville mis en place par la municipalité.


Municipales : U2P Rhône et Métropole déplore des absents à ses rencontres

L’U2P Rhône et Métropole a organisé des rencontres avec les candidats pour évoquer les questions de la mobilité, du foncier, de l’accompagnement à la création d’entreprise et de l’emploi.


Le salon de l’immobilier de Saint-Étienne reporté

Du fait du coronavirus, les organisateurs ont reporté de près de 3 mois ce salon qui devait initialement se tenir du 20 au 22 mars. Il se tiendra finalement du 5 au 7 juin au Zénith de Saint-Etienne.