Renaud Payre a présenté ses 15 propositions pour la Métropole

Le candidat qui représentera le Parti socialiste, le Parti communiste et Génération.s lors des élections métropolitaines présentait jeudi ses propositions pour « vivre une nouvelle Métropole ».

Lors des élections à la Métropole de Lyon, diverses forces de gauche, comme le Parti socialiste, le Parti communiste et Génération.s mais aussi Manufacture de la Cité, Nouvelle Donne, Place Publique, et des militants de la France Insoumise et personnalités de la société civile présenteront une liste avec, à sa tête, Renaud Payre, sous une bannière, « la gauche unie ».

Un projet « construit pour et avec les habitants »

Ce dernier organisait jeudi une conférence de presse pour présenter leur projet qui vise à répondre à l’urgence sociale, écologique et démocratique, « dans la continuité de l’histoire lyonnaise marquée par l’humanisme, la solidarité et l’hospitalité ». « Il sera construit pour et avec les habitants de la Métropole, à l'opposé d'une gouvernance actuelle marquée par un manque de démocratie et une incapacité à faire face aux inégalités et déséquilibres territoriaux. Ce rassemblement des gauches, inédit par son ampleur, portera la vision partagée d'une métropole au service de toutes et tous, un outil de lutte contre toutes les inégalités », note la gauche unie.

Le rassemblement vise à ainsi porter « une alternative crédible face à une gouvernance ultra personnalisée caractérisée par un manque de démocratie, un système opaque, et l’incapacité à faire face aux inégalités et déséquilibres territoriaux ».

« Une proximité retrouvée »

Leurs engagements vont donc porter sur les services publics du transport et des mobilités, la rénovation énergétique des logements et la régulation des loyers, la construction de logements sociaux, la gestion publique de l’eau, la transition énergétique, la sécurité et la lutte contre les incivilités, la politique en direction de la jeunesse, le projet éducatif métropolitain, l’économie et l’emploi, l’économie circulaire et une politique culturelle et artistique volontaire.

La gauche unie veut également « une proximité retrouvée avec les citoyens », avec la possibilité pour « chacune et chacun de participer à la construction, à la prise de décision et à l’évaluation partagée des politiques publiques », avec des budgets participatifs, le droit d’interpellation, le référendum, l’association systématique du conseil de développement élargi aux grands projets de la métropole, etc. Le mouvement veut également créer un climat de confiance et proposer à chacune des communes un Pacte de coopération, un conseil des maires élargi aux maires d’arrondissement et dont le rôle sera renforcé.

6.000 logements sociaux visés, et un RER métropolitain

Parmi ses 15 propositions (qui sont rassemblées ici), la gauche unie souhaite la construction de 6.000 logements sociaux nouveaux chaque année, afin de permettre aux familles modestes de vivre dans la Métropole. En matière de mobilités, elle plaide également pour une ligne circulaire rapide en transports en commun (Tassin, St Fons, La Doua), et pour la création d’un RER métropolitain reliant les gares de la Métropole en partenariat avec la Région. La gratuité du réseau TCL pour les bénéficiaires des minimas sociaux, étudiants, scolaires et apprentis fait également partie des 15 propositions.

Au sein de celles-ci, on trouve également la volonté de créer 5 collèges nouveaux pour un meilleur accueil des collégiens, mais aussi le projet d’une « Cité du Cinéma et de l’Image », pour façonner un lien avec l’histoire, et développer les filières économiques du cinéma et de l’image. Une régie de l’eau publique et solidaire fait également partie des propositions, afin de garder l’eau au sein du service public, avec une tarification sociale.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.


Philippe Pelletier reconduit à la présidence du Plan bâtiment durable

La ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, appelle pour sa part « à amplifier l’action ».


Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.


La Métropole de Lyon veut le retour d’une régie publique de l’eau


Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Antoine Frérot, Directeur Général de Véolia se sont rencontrés ce lundi afin d’échanger sur l’actuelle exploitation du réseau d’eau potable.


Report des finales nationales des Worldskills

Les finales nationales de Lyon, qui avaient été reportées en décembre 2020, se dérouleront finalement en 2021, suite au passage de la Métropole de Lyon en zone d’alerte maximale. WorldSkills France a de fait dû revoir son calendrier.


Mably : Valoris installe Lidl dans un local de 1.490 m²

La société Lidl va louer un local commercial dans cette commune de l’agglomération de Roanne. Cette annonce intervient quelques jours après l’annonce de la vente à investisseur de 1.239 m² de locaux mixtes à Chaponost.


Deux femmes à la barre du Sytral et des TCL

Le tempo est le même mais les causes ne le sont pas. A l’heure où toutes les têtes changent au sommet des institutions locales suite aux élections métropolitaines, on assiste également à un renouvellement des directions générales du Sytral et de Keolis Lyon, désormais assurées par deux femmes de très grande expérience.


Saint-Fons : un contrôle préventif incendie organisé sur le site Elkem Silicones

Un contrôle préventif classée Seveso seuil haut a été réalisé dans la vallée de la chimie par des inspecteurs des installations classées de l’unité départementale du Rhône de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.


Les Coulisses du Bâtiment organisées les 8 et 9 octobre par la FFB

La fédération française du bâtiment organise cette manifestation, malgré la crise sanitaire, avec des visites de chantier sur l’ensemble de la région.


Thierry Kovacs reste président du SMT AML


L’élection du président du syndicat mixte de transports pour l’aire métropolitaine lyonnaise se tenait ce vendredi. Le président de Vienne Condrieu Agglomération a été réélu.