Le PIPA compte 7.620 emplois, dont plus de 6.000 CDI

Le syndicat mixte du parc industriel de la plaine de l’Ain a dévoilé ce jour les enseignements de la nouvelle édition de son enquête annuelle sur l’emploi.

Le syndicat mixte du parc industriel de la plaine de l’Ain (SMPIPA) a fait part ce jour des principaux enseignements de sa nouvelle édition de son enquête annuelle sur l’emploi. Sur l’ensemble de l’année 2019, les entreprises du parc industriel de la plaine de l’Ain (PIPA) ont accueilli 282 salariés supplémentaires en CDI, ce qui représente une hausse de 5% par rapport à l’année précédente.

Sur les 1.000 hectares du PIPA, lesquels sont situés à proximité de la métropole lyonnaise, les entreprises se voient offrir des solutions foncières et immobilières dans la deuxième région économique de France. Et à la fin de l’année dernière, le PIPA comptabilisait au total 7.620 emplois, soit 383 de plus qu’en 2018, avec 75% des nouveaux recrutements effectués en CDI. « En 10 ans, le PIPA a quasiment doublé ses effectifs à durée indéterminée », se félicite le parc industriel.

L’industrie et la logistique deux secteurs majeurs du parc

On note que l’industrie et la logistique sont des secteurs toujours aussi porteurs au sein du parc multi-activités. Le PIPA est ainsi porté, en termes d’emploi, par les 66 entreprises industrielles et les 28 entreprises logistiques implantées en son sein. Celles-ci comptabilisent 88% des effectifs en CDI. Les deux secteurs ont connu la même progression de 5% sur un an, note le PIPA.

Le parc connaît un certain nombre de mouvements d’entreprises, avec 14 départs l’an dernier contre 15 arrivées. Mais si les départs représentaient 41 emplois, les entreprises arrivées emploient 157 personnes en CDI.

Concernant les perspectives pour 2020, celles-ci s’avèrent plutôt positives. « Avec dans son agenda déjà de nouvelles implantations et extensions prévues cette année, comme l’industriel Exal, le laboratoire pharmaceutique Arrow ou encore Astr’in, les perspectives pour l’emploi sont bonnes. Par ailleurs, la distinction du PIPA par Business France en début d’année comme ‘site industriel clé en main’ devrait attirer de nouvelles entreprises », a conclu le PIPA.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Métropole de Lyon veut soutenir la transformation de l’industrie

nullA l’occasion du Salon Global Industrie 2021, la président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a exposé les nouvelles orientations de la collectivité en matière de soutien à l’industrie. Le salon a également permis le lancement avec Saint-Étienne Métropole du fonds d’amorçage à impact environnemental et social, mais aussi de la Fondation pour la reconnexion industrielle.


La Métropole de Lyon participe au MIPIM 2021

La collectivité est présente au salon international de l’immobilier à Cannes.


Le MIPIM 2021 ouvre ses portes

Le salon international de l’immobilier se tient exceptionnellement en septembre, pendant deux jours.


Olivier Durif prend du galon chez JLL

Le professionnel a été nommé « Directeur France Transactions Supply Chain & Logistics Solutions », et est désormais en charge des équipes transactionnelles « Industrie et Logistique » basées sur les grands pôles de la dorsale.


Immobilier logistique : signature d’une charte d’engagement

Un engagement a été signé entre le gouvernement et les principaux acteurs de l’immobilier logistique pour améliorer leur performance environnementale et leur intégration territoriale. Parallèlement, une autre charte a été signée pour réduire l’impact environnemental du e-commerce.


6e Sens Unik, nouvel acteur européen de la promotion logistique

nullCette nouvelle structure fondée par KSI, filiale de promotion d’APRC Group, et 6e Sens Entreprises, filiale du groupe 6e Sens Immobilier, a été créée en juin.


Bonne performance du marché de l’immobilier logistique au 1er semestre 2021

La demande placée atteignait à la fin du mois de juin 1,4 million de m², selon les chiffres dévoilés par Arthur Loyd Logistique.


Villeurbanne : SAS Coursier.fr prend à bail 950 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué des transactions sur les mois de mai et juin.


CB group a réalisé un exercice «excellent» en 2020, malgré la crise

nullLa holding est constituée par le groupe DCB International et par Real Blue Group, activité de services en immobilier.


Loïc de Villard devient président de la FNAIM Entreprises


Le directeur du bureau de Lyon de CBRE succède à Benoit de Fougeroux, qui était aux commandes de la commission FNAIM Entreprises du Rhône depuis 2011.


L’«exceptionnelle vitalité» des entrepôts en blanc

Arthur Loyd Logistique a fait part des résultats d’une nouvelle étude.


Em2c livre à Metro un centre logistique d’un nouveau genre

nullDébut juillet, le promoteur lyonnais em2c va livrer au grossiste alimentaire Metro Cash & Carry, l’intérieur du bâtiment qu’il lui construit à Lyon 7e. Cet ensemble associant logistique du dernier kilomètre et point de vente, se démarquera par un fonctionnement pensé pour minimiser les nuisances visuelles et sonores.


Saint-Quentin-Fallavier : un bâtiment de 28.000 m² pour le compte de LDLC

Ce premier bâtiment mixte d’une surface totale de 27.852 m², dont 977 m2 de bureaux, est construit par Segro.


2020, année record pour les externalisations de patrimoine immobilier

JLL a dévoilé ce mercredi une étude sur les externalisations de patrimoine immobilier par les entreprises en Europe.


Re-Fund offre une solution de refinancement d’actifs immobiliers

Une conférence de presse a récemment été organisée sur la création de cette société qui vise à offrir une solution « flexible et adaptée ».