Le PIPA compte 7.620 emplois, dont plus de 6.000 CDI

Le syndicat mixte du parc industriel de la plaine de l’Ain a dévoilé ce jour les enseignements de la nouvelle édition de son enquête annuelle sur l’emploi.

Le syndicat mixte du parc industriel de la plaine de l’Ain (SMPIPA) a fait part ce jour des principaux enseignements de sa nouvelle édition de son enquête annuelle sur l’emploi. Sur l’ensemble de l’année 2019, les entreprises du parc industriel de la plaine de l’Ain (PIPA) ont accueilli 282 salariés supplémentaires en CDI, ce qui représente une hausse de 5% par rapport à l’année précédente.

Sur les 1.000 hectares du PIPA, lesquels sont situés à proximité de la métropole lyonnaise, les entreprises se voient offrir des solutions foncières et immobilières dans la deuxième région économique de France. Et à la fin de l’année dernière, le PIPA comptabilisait au total 7.620 emplois, soit 383 de plus qu’en 2018, avec 75% des nouveaux recrutements effectués en CDI. « En 10 ans, le PIPA a quasiment doublé ses effectifs à durée indéterminée », se félicite le parc industriel.

L’industrie et la logistique deux secteurs majeurs du parc

On note que l’industrie et la logistique sont des secteurs toujours aussi porteurs au sein du parc multi-activités. Le PIPA est ainsi porté, en termes d’emploi, par les 66 entreprises industrielles et les 28 entreprises logistiques implantées en son sein. Celles-ci comptabilisent 88% des effectifs en CDI. Les deux secteurs ont connu la même progression de 5% sur un an, note le PIPA.

Le parc connaît un certain nombre de mouvements d’entreprises, avec 14 départs l’an dernier contre 15 arrivées. Mais si les départs représentaient 41 emplois, les entreprises arrivées emploient 157 personnes en CDI.

Concernant les perspectives pour 2020, celles-ci s’avèrent plutôt positives. « Avec dans son agenda déjà de nouvelles implantations et extensions prévues cette année, comme l’industriel Exal, le laboratoire pharmaceutique Arrow ou encore Astr’in, les perspectives pour l’emploi sont bonnes. Par ailleurs, la distinction du PIPA par Business France en début d’année comme ‘site industriel clé en main’ devrait attirer de nouvelles entreprises », a conclu le PIPA.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier logistique : demande placée en hausse logique au 1er trimestre

Arthur Loyd Logistique a fait état d’un rattrapage de la demande placée, après un premier trimestre 2020 affecté par la crise sanitaire.


Corbas : prise à bail d’une plateforme logistique par le groupe La Poste

La transaction a été finalisée par le département industriel & logistique de Cushman & Wakefield.


Wide : la plateforme qui veut accélérer les transactions

nullBelge de naissance et lyonnaise de cœur, Justine Petit Bramon a travaillé douze comme commercialisatrice chez CBRE et JLL avant de créer son entreprise. Cette entreprise, c’est Wide, une plateforme Web dont l’objectif est de partager le plus largement possible les offres afin d’accélérer les ventes.


Malgré la crise, le PIPA a accueilli davantage de salariés en 2020


Malgré la crise sanitaire, les entreprises du parc industriel de la plaine de l’Ain ont accueilli près de 400 salariés supplémentaires l’an dernier.


Logistique : «Track» vendu à un des clients de CBRE Global Investors

6e Sens Immobilier a vendu cette plateforme située à Villette d’Anthon.


Gauthier Denys à la tête du pôle activités et logistique de Valoris Real Estate

null
La société a annoncé restructurer son service activités et logistique, et l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs, pour répondre à sa croissance.


Matias Jérôme rejoint BNP Paribas Real Estate Transaction à Lyon

nullIl vient étoffer l’équipe investissement de l’entité lyonnaise.


Investissement immobilier à Lyon : 2020, deuxième meilleure année de tous les temps

Malgré la crise sanitaire, le volume d’investissement en immobilier d’entreprise a atteint un niveau élevé, de 1,6 milliard d’euros dans la Métropole de Lyon.


Immobilier logistique: une bonne année 2020 en région lyonnaise

A la faveur de nombreuses transactions émanant de prestataires logistiques, l’année dernière a vu une progression du segment par rapport à 2019.


Légère baisse de la demande placée en immobilier logistique

Immostat, le GIE des quatre grands conseils en immobilier d’entreprise (BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield) a présenté ce vendredi les chiffres des grands indicateurs du marché de l’immobilier logistique en Île-de-France et en France.


La demande placée de bureaux s’est effondrée en 2020 en Île-de-France

Immostat a publié ce vendredi ses principaux chiffres de l’immobilier de bureaux dans la région. La crise sanitaire a poussé les acteurs à l’attentisme.


2020, année positive pour le PIPA

null
Le parc industriel de la plaine de l’Ain a fait part ce jeudi de ses chiffres d’implantations au cours de l’année écoulée.


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


CBRE s’engage dans une réduction drastique de ses émissions

null
Le conseil en immobilier d’entreprise a annoncé ce mercredi la validation par l’initiative Science Based Targets (SBTi) de ses objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.


Une transaction de 18.000 m² à Saint-Quentin Fallavier conseillée par EOL Sud

La société de conseil en immobilier d’entreprise a communiqué sur la signature de trois nouvelles transactions dans les régions Auvergne Rhône-Alpes et Bouches-du-Rhône.