Esplanade devant l’Hôtel-Dieu, Guillotière, piscine sur le Rhône : les projets de Kimelfeld

David Kimelfeld et Georges Képénékian, candidats à la présidence de la Métropole et à la mairie de Lyon, souhaitent développer un certain nombre de projets urbains sur divsers points de la Métropole, et notamment à Lyon.

David Kimelfeld et Georges Képénékian, candidats à la présidence de la Métropole et à la mairie de Lyon, ont présenté fin février les projets urbains majeurs que tous deux souhaiteraient développer s’ils étaient élus à l’issue des élections métropolitaines et municipales du 15 et 22 mars. L'actuel président de la Métropole et l'ancien maire de Lyon ont tout d’abord insisté sur l’importance de la nécessaire co-construction de la ville, qui vise à permettre de faire appel à des femmes et hommes de divers horizons pour les faire participer à la fabrique de la ville.

Assises de la Métropole

« Nous mettrons assez vite en place des Assises de la Métropole. C'est quelque chose qui doit aboutir à une charte de la co-construction de la Métropole, en mettant l’ensemble des acteurs autour. Ce sont des acteurs de l'aménagement, des acteurs de la sphère publique et privée (promoteurs, aménageurs, architectes, urbanistes, entreprises du BTP), mais aussi les collectifs citoyens, les conseils citoyens, les conseils de quartier, les maires des communes concernés, les élus de la Métropole, les comité d’intérêts locaux, l’idée étant de savoir comment on aménage autrement la ville ». Par cette concertation, David Kimelfeld les citoyens en amont des projets, et pas seulement à la marge, en fin de projets. « Entre la ville de Lyon et ce rôle de centralité de la Métropole, nous sommes absolument convaincus l'un et l'autre de l'instauration d'une gouvernance nouvelle pour mener les projets à venir, et les projets urbains en particulier», a indiqué Georges Képénékian.

« Chacun de nos quartiers est une vraie richesse. Il faut la préserver, la valoriser et rendre aussi le cadre de vie agréable et apaisé dans tous les quartiers de notre ville », a expliqué l’ancien maire, qui veut se rapprocher au plus près des habitants, sans abandonner les projets marqueurs, tels que Confluence ou Part-Dieu.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Saint-Fons, une ville en mutation

A l’occasion de la pose de première pierre de « Booster », le maire, Christian Duchêne, a évoqué les grandes transformations urbaines en cours sur sa commune, marquée par le renouvellement urbain et l’arrivée prochaine du tramway T10.


Après les violences à Guillotière, Kimelfeld souhaite la démolition du Clip

L’ex-président de la Métropole de Lyon, suite aux violences de la semaine dernière, a évoqué le nécessaire réaménagement du quartier, via la démolition de cet immeuble.


Fonds friches en Auvergne-Rhône-Alpes: 23 dossiers lauréats sur 81 déposés

La préfecture de Région a fait part ce vendredi des grands chiffres relatifs au fonds friches sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Aménagements cyclables : des aménagements transitoires pérennisés

C’est notamment le cas de la piste cyclable créée en septembre 2020 sur la Montée de la Boucle à Caluire-et-Cuire.


CoBe va mettre en œuvre la dernière étape de Lyon Confluence

nullLa SPL Lyon Confluence a confié à l’urbaniste CoBe la mise en œuvre de la dernière étape du projet urbain situé au sud de la presqu’ile, dans le deuxième arrondissement de Lyon.


La rue Pierre Audry réaménagée a été inaugurée

La Ville et la Métropole de Lyon ont inauguré ce vendredi les réaménagements de cette rue qui relie


« Grand Saint-Jean » : le projet urbain entre dans sa première phase

Des financements ont été accordés ce 21 juin par l’ANRU au projet de Villeurbanne Saint-Jean. La première étape se déploiera sur une période de 15 ans, pour la partie sud.


Olivier Klein, un ministre du logement bien connu des territoires urbains

null
Le nouveau ministre délégué chargé de la Ville et du Logement était jusqu’ici le président du conseil d’administration de l’ANRU. Il connait ainsi les territoires en renouvellement urbain dans la Métropole.
» Olivier Klein devient ministre délégué au logement


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Vers une accélération du verdissement de la Part-Dieu

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Grégory Doucet, maire de Lyon, ont présenté ce lundi la nouvelle agence de paysagistes chargée d’accélérer la végétalisation de la Part-Dieu.


Urbanisme transitoire : Bouygues renouvelle sa démarche autour de la friche Nexans

Bouygues Immobilier renouvelle sa démarche expérimentale d’urbanisme transitoire autour de la friche industrielle Nexans.


Apsys et Quartus vont repenser le centre d’échanges de Lyon Perrache

Le groupement a été retenu dans le cadre de l’appel à projets visant à requalifier le centre d’échanges de Lyon Perrache. Ceci s’inscrit dans la deuxième phase de l’opération « Ouvrons Perrache ».


Villeurbanne : concertation sur le futur du parking Raphaël-de-Barros

Une concertation sur les aménagements des espaces publics Raphaël-de-Barros a lieu tout au long du mois de juin.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.