Esplanade devant l’Hôtel-Dieu, Guillotière, piscine sur le Rhône : les projets de Kimelfeld

David Kimelfeld et Georges Képénékian, candidats à la présidence de la Métropole et à la mairie de Lyon, souhaitent développer un certain nombre de projets urbains sur divsers points de la Métropole, et notamment à Lyon.

David Kimelfeld et Georges Képénékian, candidats à la présidence de la Métropole et à la mairie de Lyon, ont présenté fin février les projets urbains majeurs que tous deux souhaiteraient développer s’ils étaient élus à l’issue des élections métropolitaines et municipales du 15 et 22 mars. L'actuel président de la Métropole et l'ancien maire de Lyon ont tout d’abord insisté sur l’importance de la nécessaire co-construction de la ville, qui vise à permettre de faire appel à des femmes et hommes de divers horizons pour les faire participer à la fabrique de la ville.

Assises de la Métropole

« Nous mettrons assez vite en place des Assises de la Métropole. C'est quelque chose qui doit aboutir à une charte de la co-construction de la Métropole, en mettant l’ensemble des acteurs autour. Ce sont des acteurs de l'aménagement, des acteurs de la sphère publique et privée (promoteurs, aménageurs, architectes, urbanistes, entreprises du BTP), mais aussi les collectifs citoyens, les conseils citoyens, les conseils de quartier, les maires des communes concernés, les élus de la Métropole, les comité d’intérêts locaux, l’idée étant de savoir comment on aménage autrement la ville ». Par cette concertation, David Kimelfeld les citoyens en amont des projets, et pas seulement à la marge, en fin de projets. « Entre la ville de Lyon et ce rôle de centralité de la Métropole, nous sommes absolument convaincus l'un et l'autre de l'instauration d'une gouvernance nouvelle pour mener les projets à venir, et les projets urbains en particulier», a indiqué Georges Képénékian.

« Chacun de nos quartiers est une vraie richesse. Il faut la préserver, la valoriser et rendre aussi le cadre de vie agréable et apaisé dans tous les quartiers de notre ville », a expliqué l’ancien maire, qui veut se rapprocher au plus près des habitants, sans abandonner les projets marqueurs, tels que Confluence ou Part-Dieu.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Campus Lyontech La Doua : réaménagement de l’entrée Einstein

Cette opération va s’étaler du 12 avril au mois de septembre.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.


La barre Monmousseau détruite par implosion à Vénissieux

nullInscrite dans le NPNRU, l’implosion de la barre Monmousseau d’ICF Sud-Est Méditerranée, sur le plateau des Minguettes, a eu lieu ce vendredi, peu après 10h30.


Lyon Confluence : la rénovation du bâtiment porche est en cours

null
Au terme de cette opération menée par la SPL Lyon Confluence, la salle du « Marché Gare » rouvrira ses portes en 2022.


Inauguration de l’arboretum de Sathonay-Camp

nullCet arboretum est situé en lisière de la ZAC Castellane, développée depuis 10 ans par la Métropole de Lyon et la Ville. Après une déambulation au sein de la zone aménagée, il a été inauguré vendredi par le maire et le président de la Métropole de Lyon.


Le recyclage des friches inscrit dans l’accord territorial de relance

Au sein de l’accord territorial de relance de la métropole de Lyon signé dans la semaine avec l’État, était inscrit le recyclage des friches.


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


Villefranche-sur-Saône, Chambéry, Roanne dans le top 10 des centres-villes dynamiques

Villes de France, une association d’élus fédérant les villes moyennes, et Mytraffic, leader européen de l’analyse du flux piéton, ont publié le premier palmarès des centres-villes dynamiques.


«Le navire Opac est robuste. Il tient bien la mer »

nullXavier Inglebert est le nouveau directeur général de l’Opac du Rhône. SAC avec Loire Habitat, diversification des sources de financement, nouvelle convention d’utilité sociale avec l’Etat: nous évoquons avec lui les enjeux de l’office public de l’habitat du département du Rhône.


La ZFE va être renforcée dès 2022

Le conseil métropolitain a acté un durcissement progressif de la zone à faibles émissions dans la Métropole de Lyon à partir de 2022. Le diesel sera, lui, banni dès 2026. D’autres sujets urbains étaient également à l’ordre du jour.


Les habitants invités à se prononcer sur le tracé du T6 à Villeurbanne

nullUne nouvelle concertation va débuter le 15 mars, afin d’éclairer le choix du Sytral entre deux tracés visant à prolonger au nord la ligne de tramway T6.


Reconversion des friches polluées: 192 candidatures pour le 1er appel à projets

Lancé par l’ADEME, cet appel à projets dédié à la reconversion de friches polluées issues d’anciens sites industriels ou miniers s’inscrit dans le cadre du plan de relance. Il vient de se clôturer.


Villeurbanne Saint-Jean : une balade pour discuter du projet urbain

La Ville de Villeurbanne et la Métropole organisent cette balade urbaine pour dialoguer avec les habitants du quartier sur les éléments du programme, avant de désigner l’aménageur de la ZAC.


Villeurbanne: des aménagements transitoires place Jules-Grandclément

De nouvelles installations seront installées à partir du printemps prochain sur l’actuel parking.


Décines-Charpieu : réunion publique pour l’Arena

null
Ce temps d’échange et de dialogue sur le projet porté par l’OL Groupe aura lieu ce mardi en visioconférence à 17h15, en présence de Béatrice Vessiller et Jean-Michel Aulas