La trêve hivernale prolongée de deux mois

Les places hivernales d’hébergement d’urgence sont maintenues et les expulsions locatives reportées.

Le Président de la République a, ce jeudi, annoncé le report de 2 mois de la trêve hivernale, du fait de la crise du Coronavirus. La trêve hivernale est ainsi prolongée jusqu’au 31 mai 2020. « Cette épreuve exige aussi une mobilisation sociale envers les plus démunis, les plus fragiles. La trêvehivernale sera reportée de deux mois, et je demande au Gouvernement des mesures exceptionnelles,dans ce contexte, pour les plus fragiles », a affirmé Emmanuel Macron.

Le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, se rendra ce matin au siège la Croix Rouge Française, où se situe la cellule de gestion de crise de l’organisation, pour échanger notamment avec les directeurs territoriaux et les équipes.

14.000 places ouvertes

Il a préalablement, dans un communiqué, détaillé les mesures exceptionnelles mises en place pour anticiper la gestion de la propagation du coronavirus dans le secteur de l’hébergement. Pour le ministre, l’enjeu est d’éviter toute remise à la rue de personnes dans le contexte sanitaire actuel. « Le principe de solidarité nationale envers les personnes les plus démunies est ainsi placé au cœur du dispositif de l’Etat pour répondre à l’épidémie », indique le ministère.

Julien Denormandie transmettra aux préfets « une instruction leur demandant de surseoir à tout concours de la force publique pour la mise en œuvre d’expulsions locatives si une solution de relogement pérenne n’a pas été trouvée en amont ».

Côté hébergement d’urgence, les 14.000 places ouvertes pour la période hivernale sont maintenues deux mois supplémentaires afin d’éviter toute remise à la rue de personnes hébergées. « Par ailleurs, au-delà du 31 mai, jusqu’à 7.000 de ces places ouvertes initialement pour l’hiver seront transformées en places pérennes ouvertes tout au long de l’année », précise le ministère.

Défi pour le secteur de l’hébergement

La propagation du Covid-19 est un défi pour le secteur de l’hébergement, lequel accueille 157.000 personnes sans domicile, dont des personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques.

Le ministère chargé de la Ville et du Logement travaille depuis le début de l’épidémie en coordination avec les associations et les services de l’État, afin d’anticiper la gestion du virus dans le secteur de l’hébergement. « La Direction générale de la cohésion sociale a activé une cellule de crise afin de répondre aux questions des services de l’Etat et des opérateurs. Les consignes concernant les gestes barrière ont ainsi été traduites en 25 langues pour être comprises d’un maximum de publics fréquentant les structures d’hébergement ou vivant dans des campements », a noté le ministère, qui a en outre demandé aux réseaux associatifs d’actualiser leurs plans de continuité d’activité. Pour les structures qui n’en disposent pas, la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) a diffusé des recommandations de base à l’ensemble du secteur associatif pour assurer la continuité du service.

En complément, dès que possible, la DGCS, en liaison avec les préfets, a demandé d’identifier a minima un site par région dit de « desserrement », lequel permettra « d’accueillir et d’isoler en chambre individuelle ou en zones confinées les personnes sans domicile diagnostiquées mais ne nécessitant pas une hospitalisation ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.


Le prolongement de la ligne T2 à Confluence a été mis en service

nullLe Sytral renforce par ce biais la desserte de ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : réunion publique sur la 3ème tranche du cours Emile-Zola le 30 mars

Cette réunion sur le réaménagement de la troisième tranche du cours Émile-Zola, mais aussi sur le projet Liberté-Faÿs, se tiendra en visioconférence.


Pierre Taillardat, président du directoire du fonds souverain Auvergne-Rhône-Alpes

Le dirigeant, qui possède a été recruté par Siparex, qui assure la gestion du nouveau fonds présenté lundi par le président de la collectivité, Laurent Wauquiez.


Le projet de ligne LCE lancé entre Part-Dieu et Genas / Saint Exupéry

Le Sytral a voté ce lundi l’engagement de cette opération de ligne de bus à haut niveau de service dans l’Est lyonnais.


Ligne par câble Francheville / Lyon: un garant de la CNDP pour la concertation

Le Sytral a évoqué lundi les modalités de concertation pour la ligne par câble entre Francheville et Lyon 7ème, amenée à desservir à terme Sainte-Foy-lès-Lyon, Francheville, et la Mulatière.


Auvergne-Rhône-Alpes lance un fonds souverain de 100 millions d’euros

null
La Région a annoncé lancer un fonds visant « à renforcer les champions régionaux de l’industrie et conforter la souveraineté économique du territoire ».


Prolongement du métro B : le tunnelier est arrivé à Oullins Centre

Le président du SYTRAL, Bruno Bernard, s’est rendu cette semaine sur le chantier de la future station Oullins Centre à l’occasion de l’arrivée du tunnelier.


Piétonisation du cours Charlemagne à Lyon : 46 arbres en cours de plantation

Cette plantation s’inscrit dans l’expérimentation de piétonisation d’une portion du cours Charlemagne à proximité de la darse.