Front commun contre le report des délais d’instruction des demandes d’autorisations

Les organisations professionnelles des maîtres d’ouvrages, de la maîtrise d’œuvre, des économistes, des aménageurs et des géomètres-experts se sont insurgées de concert contre la suspension et le report des délais des demandes d’autorisations contenues dans la loi d’urgence sanitaire.

LCA-FFB s’était, la première, insurgée ce samedi contre l’ordonnance permettant la suspension et le report des délais d’instruction des demandes d’autorisations prise dans le cadre de la loi d’urgence sanitaire liée au Coronavirus. Elle a été rejointe par l’ensemble des organisations professionnelles des maîtres d’ouvrages (LCA-FFB, FPI, USH), de la maîtrise d’œuvre (UNSFA, SYNAMONE, CINOV), des économistes (UNTEC), des aménageurs (UNAM) et des géomètres-experts (UNGE).

Tous ont alerté, dans un communiqué commun, sur l’onde de choc à venir pour la filière construction, alors qu’une majeure partie des chantiers sont aujourd’hui à l’arrêt. L’ordonnance visée fait peser le risque, selon les organisations, « de ne voir la plupart des autorisations purgées du recours des tiers que début 2021 ». Les dispositions sur la suspension et le report des délais d’instruction des demandes d’autorisations représentent « une nouvelle menace pour la filière construction déjà fortement affectée dans son activité par les mesures sanitaires indispensables à adopter pour lutter contre la pandémie », notent-elles.

Une position « au-delà de l’inquiétude et de la crainte »

« Les professionnels, tous responsables et qui s’efforcent de maintenir une activité économique, proposent dans un communiqué des alternatives et des pistes de travail pour en limiter l’impact ». « Devant l'urgence de la situation, il est inimaginable que les services instructeurs ne soient pas aux côtés des professionnels de la construction durant cette période. Nous devons travailler ensemble à l’intérêt général», a pour sa part affirmé Samuel Minot, président de la Fédération BTP Rhône et Métropole.

Samuel Minot (SDH/LPI)

La position de la filière BTP sur la question des autorisations d’urbanisme « est au-delà de l’inquiétude et de la crainte », notent les organisations, soulignant que la filière pousse un cri d’alarme, en appelle aux pouvoirs publics pour améliorer la situation.

Plusieurs propositions

La filière fait par ailleurs des propositions, comme la modification de l’ordonnance concernée, pour réduire son impact calendaire, en suggérant de supprimer le mois ajouté à la durée de l’état d’urgence sanitaire ou en réduisant les délais de recours des tiers et recours administratifs.

Elle propose par ailleurs une continuité minimale de l’étude et de la délivrance des autorisations d’urbanisme dans les collectivités territoriales durant la période de confinement, en «temps masqué», en privilégiant la dématérialisation du dépôt des dossiers. Elle souhaite ainsi l’accélération de cette dématérialisation des autorisations d’urbanisme, prévue pour 2022 dans les communes de plus de 3.500 habitants.

Parmi les autres propositions, on trouve le renforcement des services instructeurs dès la sortie de crise sanitaire pour éviter le rallongement des délais d’étude et la demande de pièces complémentaires, mais aussi la prise en compte des difficultés de toute la filière par l’homologation inconditionnelle des demandes de chômage partiel, dégrèvement d’impôt et de report de charge.

Les organisations souhaitent en outre la révision du mode d’attribution du fonds de solidarité pour les indépendants et artisans, le mode de comparaison du seul mois de mars n’étant pas pertinent eu égard à leurs délais de facturation et de paiement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un service dédié à la cession / reprise d’entreprise artisanale

Ce service est développé à la CAPEB Rhône et Grand Lyon pour les entreprises. En Auvergne–Rhône-Alpes, ce sont 18% de chefs d’entreprises artisanales qui ont plus de 55 ans.


Saint-Laurent-de-Mure : Edouard Denis et Em2c vont lancer«Esprit Village»

nullCe programme participe au nouveau visage du centre-bourg de Saint-Laurent-de-Mure. Il comprendra une cinquantaine de logements.


La dépense des agents dans le domaine du logement a baissé en 2020

Le rapport du compte du logement 2020 a été publié ce lundi.


Les ventes de logements neufs n’ont pas retrouvé leurs niveaux d’avant crise

La FPI, qui présentait jeudi les chiffres du deuxième trimestre de son observatoire statistique, a noté que les réservations ont certes rebondi, mais n’ont toujours pas retrouvé leurs niveaux de 2019.


Rebond des mises en vente de logements neufs dans la Métropole de Lyon

nullLa FPI a fait part jeudi des points marquants du marché du logement neuf dans les régions. Les réservations nettes de logements sont en assez nette hausse.


Des maires font planer des menaces sur les octrois de permis de construire

Bruno Bernard a réagi à la tribune de plus d’une quarantaine de maires de la Métropole publiée le week-end dernier dans le JDD.


La FFB décrit « une relance bridée »

Le logement neuf poursuit son redressement, mais l’amélioration-entretien est affiche des chiffres un peu moins positifs que prévu.


Nexity lauréat des îlots B1 et C1 Nord à Lyon Confluence

nullLa Métropole de Lyon, la Ville de Lyon et la SPL Lyon Confluence ont sélectionné l’offre du promoteur à l’issue d’une consultation lancée en 2020.


Poursuite du redressement des heures travaillées sur les chantiers du BTP

C’est ce qui ressort de l’étude sur l’activité des ouvriers sur les chantiers du BTP au deuxième trimestre 2021.


La Métropole de Lyon participe au MIPIM 2021

La collectivité est présente au salon international de l’immobilier à Cannes.


Villefranche-sur-Saône: un bâtiment de santé réalisé en modulaire bois

La construction, démarrée il y a près d’un an, est réalisée sur le site de l’Hôpital Nord-Ouest-Villefranche.


ZAC des Girondins : Atelier du Pont Architectes remporte un concours

Atelier du Pont Architectes a remporté avec Diagonale et Edelis le concours pour la construction en bois et pierre massive d’un îlot de logements sur la ZAC des Girondins à Lyon. Le projet a été dessiné à quatre mains par plusieurs architectes.


Groupe SLCI : Pierre-Marie Le Gloanec devient directeur général délégué

nullCette nomination vise à contribuer au développement que s’est fixé le groupe sur le territoire régional.


Net rebond de la construction de logements

Les chiffres des mises en chantier et des permis de construire clos à fin juillet montrent une nette progression de l’activité sur un an. Y compris en Auvergne-Rhône-Alpes.


Ôm2c, la nouvelle marque d’em2c dédiée à l’immobilier résidentiel

Le groupe développe une gamme de produits en accession et en investissement locatif.