Métropole de Lyon : l’instruction des demandes d’autorisations maintenues

C’est ce qu’a indiqué la collectivité ce samedi. Celle-ci veut éviter toute rupture d’activité.

La Métropole de Lyon a communiqué ce vendredi sur les demandes d'autorisation d'urbanisme. Celles-ci sont maintenues afin d’éviter toute rupture d’activité. « Depuis le début de la crise sanitaire, la Métropole est aux côtés de la filière de la construction, de la promotion et de l'aménagement et met en place des mesures afin d’éviter toute rupture d'activité », a indiqué la collectivité.

La Métropole de Lyon échange régulièrement sur l'arrêt concerté des chantiers métropolitains et veille sur les chantiers à l'arrêt, conjointement avec le secteur. Elle avait de plus assez rapidement indiqué qu’il n’y aurait pas de pénalité pour les retards et que les délais de paiement des missions réalisées seraient raccourcis.

La collectivité a en outre prorogé les délais de transmission de candidatures dans les consultations de promoteurs sur la ZAC des Girondins à Lyon 7eme, la ZAC Confluence à Lyon 2eme et l’Esplanade de la Poste à Dardilly, avec un rendu attendu pour début juin.

Maintien de l’instruction des DIA et des demandes d’autorisations d’urbanisme

La Métropole de Lyon souligne en outre que le Fonds d’urgence pour le tissu économique de 100 millions d’euros qu’elle a décidé concernera également certaines entreprises de ce secteur. Des réflexions conjointes sont en outre en cours pour définir les conditions de la reprise d'activité au sortir de l'état d'urgence sanitaire.

Le président de la Métropole de Lyon a également informé la Fédération française du BTP du maintien de l’instruction des demandes d’autorisations d’urbanisme par les services de la Métropole. Concernant les autorisations du droit des sols (ADS), dans un souci de préservation de l'activité de la construction et de l'aménagement dans cette période de crise sanitaire, la Métropole a indiqué qu’elle continuait d’instruire le droit des sols pour les 27 communes adhérentes, dans le cadre de l’ordonnance promulguée par le gouvernement le 25 mars 2020. Ainsi les autorisations d'urbanisme déposées avant le 12 mars et n'ayant pas fait l'objet d'un arrêté ou d'une décision de la part des services seront traitées en priorité, en lien avec les communes concernées. Les autres demandes déposées à partir du 12 mars seront ensuite instruites.

La Métropole indique enfin maintenir l’instruction des déclarations d’intention d’aliéner (DIA), en lien avec les communes. « Afin de s’adapter aux contraintes actuelles, la boîte mail gestiondiacovid@grandlyon.com sera mise en place dès le 8 avril pour répondre aux sollicitations des dépositaires. La finalité de cette boîte mail est de permettre aux dépositaires de DIA, notamment les notaires, d’envoyer un mail questionnant la Métropole de Lyon sur l’état d’avancement de l’instruction de la DIA objet de la demande et ceci afin de permettre la fluidité des ventes sur le territoire de la Métropole », conclut la collectivité.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Cette communication est trompeuse de part son titre et de part son contenu peu précis.
L’instruction des autorisations d’urbanisme est réalisée par les communes elles-même et non par la métropole pour la plupart et notamment toutes les grosses communes (Lyon, Villeurbanne, Vénissieux…) Dans ce cas là la métropole donne un avis sus ses compétences (eau, assainissement, voirie).
Il se trouve que pour 27 plus petites communes (27 sur 59 je crois)un service d’instruction mutualisé existe à la métropole et dans ce cas là, l’instruction tente de se poursuivre.
La métropole semble toujours très peu précise quand elle communique sur ce sujet !

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Saint-Fons, une ville en mutation

A l’occasion de la pose de première pierre de « Booster », le maire, Christian Duchêne, a évoqué les grandes transformations urbaines en cours sur sa commune, marquée par le renouvellement urbain et l’arrivée prochaine du tramway T10.


Après les violences à Guillotière, Kimelfeld souhaite la démolition du Clip

L’ex-président de la Métropole de Lyon, suite aux violences de la semaine dernière, a évoqué le nécessaire réaménagement du quartier, via la démolition de cet immeuble.


Fonds friches en Auvergne-Rhône-Alpes: 23 dossiers lauréats sur 81 déposés

La préfecture de Région a fait part ce vendredi des grands chiffres relatifs au fonds friches sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Aménagements cyclables : des aménagements transitoires pérennisés

C’est notamment le cas de la piste cyclable créée en septembre 2020 sur la Montée de la Boucle à Caluire-et-Cuire.


CoBe va mettre en œuvre la dernière étape de Lyon Confluence

nullLa SPL Lyon Confluence a confié à l’urbaniste CoBe la mise en œuvre de la dernière étape du projet urbain situé au sud de la presqu’ile, dans le deuxième arrondissement de Lyon.


La rue Pierre Audry réaménagée a été inaugurée

La Ville et la Métropole de Lyon ont inauguré ce vendredi les réaménagements de cette rue qui relie


« Grand Saint-Jean » : le projet urbain entre dans sa première phase

Des financements ont été accordés ce 21 juin par l’ANRU au projet de Villeurbanne Saint-Jean. La première étape se déploiera sur une période de 15 ans, pour la partie sud.


Olivier Klein, un ministre du logement bien connu des territoires urbains

null
Le nouveau ministre délégué chargé de la Ville et du Logement était jusqu’ici le président du conseil d’administration de l’ANRU. Il connait ainsi les territoires en renouvellement urbain dans la Métropole.
» Olivier Klein devient ministre délégué au logement


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Vers une accélération du verdissement de la Part-Dieu

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Grégory Doucet, maire de Lyon, ont présenté ce lundi la nouvelle agence de paysagistes chargée d’accélérer la végétalisation de la Part-Dieu.


Urbanisme transitoire : Bouygues renouvelle sa démarche autour de la friche Nexans

Bouygues Immobilier renouvelle sa démarche expérimentale d’urbanisme transitoire autour de la friche industrielle Nexans.


Apsys et Quartus vont repenser le centre d’échanges de Lyon Perrache

Le groupement a été retenu dans le cadre de l’appel à projets visant à requalifier le centre d’échanges de Lyon Perrache. Ceci s’inscrit dans la deuxième phase de l’opération « Ouvrons Perrache ».


Villeurbanne : concertation sur le futur du parking Raphaël-de-Barros

Une concertation sur les aménagements des espaces publics Raphaël-de-Barros a lieu tout au long du mois de juin.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.