Orpi lance un nouveau service d’estimation en vidéo conférence

Ceci vise à permettre aux vendeurs d’avancer sur leur projet immobilier pendant la période de confinement liée à l’épidémie de Covid-19.

Orpi a annoncé avoir développé un nouveau service d’estimation en vidéo conférence afin que les futurs vendeurs puissent avancer sur leur projet immobilier pendant le confinement. Pour le premier réseau d’agences immobilières de France, le confinement ne doit pas se traduire par une mise à l’arrêt du marché immobilier. Aussi, il propose depuis vendredi dernier un nouveau service d’estimation à distance, afin de maintenir le lien entre le conseiller et son client pour avancer sur son projet de vente.

« Pour lancer ce nouveau service d’estimation de bien à distance, Orpi a capitalisé sur deux principaux atouts : une forte culture du digital ancrée dans l’ADN du réseau depuis sa création et un modèle coopératif qui favorise la mobilisation d’équipes projets et la prise de décision en circuit court », met en avant Orpi.

Quelques jours ont ainsi suffi au réseau pour mobiliser le service marketing et ses compétences digitales autour de ce projet conçu autour de deux objectifs, à savoir recréer une dynamique pour les conseillers en immobilier, mais aussi préparer la sortie de crise avec les clients.

Une estimation en trois étapes

Le service d’estimation est disponible depuis vendredi sur le site internet d’Orpi et comprend 3 étapes. Il faut tout d’abord remplir un formulaire en ligne de prise de contact, avant qu’un conseiller, dans un deuxième temps procède à un entretien téléphonique avec le potentiel vendeur pour faire le point sur le projet immobilier, et visite le bien par vidéo conférence sur la plateforme de son choix. Enfin, dans un dernier temps, Orpi délivre une première estimation du bien commentée par téléphone par un conseiller.

Le réseau précise que si le client est satisfait, le service peut aller jusqu’à la signature d’un mandat de vente par le conseiller. « Une visite sera organisée à la fin du confinement pour ajuster le prix de vente si besoin, précise Orpi.

Christine Fumagalli, présidente du réseau Orpi, met en avant l’adaptation de son réseaux aux conséquence de la crise sanitaire : « nous ne pouvions pas laisser nos clients confinés face à un marché à l’arrêt ». « Si la sortie de crise reste une équation difficile à résoudre, il était nécessaire, à notre échelle, de leur montrer que nous sommes là et de les aider à mieux appréhender la suite. L’agilité de la coopérative nous permet aujourd’hui de développer ce type de service 100% digital en quelques jours. Grâce à ce nouvel outil, nous pouvons rendre concret et possible l’estimation d’un bien à distance par nos professionnels et poursuivre l’animation de cette chaîne de l’habitat du mieux possible. C’est aussi une manière de contribuer aux efforts des notaires qui ont mis place la signature à distance d’acte notarié. Pour nos clients, cette solution apporte une plus-value au rôle de conseil et d’accompagnement que doit proposer l’agent immobilier, quelles que soit les circonstances.»






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


La justice donne raison au CSN face à la FNAIM concernant « Vesta »

Le juge des référés a ordonné la cessation de l’utilisation du caducée de la FNAIM. La fédération a immédiatement fait appel.


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Une nouvelle agence ERA Immobilier à Oullins

Le réseau renforce sa présence dans la Métropole de Lyon avec l’ouverture d’une agence dans le quartier de La Saulaie en plein redéveloppement.


AC Environnement adhère à la CDI FNAIM

Le groupe adhère à la fédération pour sa capacité à fédérer et à peser sur l’avenir de la profession.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


Les notaires assignent la FNAIM en justice

Dans un communiqué, le Conseil supérieur du notariat annonce avoir initié en début d’année une action en justice à l’encontre de la fédération nationale de l’immobilier.


Les déménagements et visites de logement désormais autorisés à plus de 100 km

C’est ce qu’a confirmé ce vendredi le ministère du logement et de la Ville.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.


Agences immobilières et régies se préparent à la reprise

Le secteur immobilier se prépare au déconfinement. L’accueil du public et les visites vont redémarrer, sous conditions sanitaires. Un guide a été établi par les agents et les cabinets d’administrateurs de biens.


Déconfinement : Edouard Philippe a fixé le cap

null
Le Premier ministre, dans un discours à l’Assemblée Nationale, a précisé la stratégie du gouvernement en matière de déconfinement. Les commerces non alimentaires, dont les agences immobilières, pourront ouvrir le 11 mai prochain.


Un nouvelle ordonnance pour le BTP et de l’immobilier

L’ordonnance du 22 avril vient en continuité de l’ordonnance du 15 avril. Elle concerne les copropriétés et l’élargissement des dispositions concernant les délais d’instruction.


Des signaux positifs en matière de projets immobiliers

Le groupe Seloger a fait part d’une étude réalisée sur plus de 2.500 futurs acquéreurs début avril. 1 futur acquéreur sur 2 reprendra son projet dès le 11 mai.


Vers une réouverture des agences immobilières à partir du 11 mai

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé que de nombreux commerces pourraient rouvrir, s’il est possible de respecter en leur sein les gestes barrière et les mesures de distanciation sociale.


Une reprise sous conditions pour les diagnostiqueurs

Les diagnostiqueurs immobiliers, regroupés au sein de la CDI-FNAIM, ont décidé de reprendre « sous protocole et sous conditions » leur activité.