Le COVID-19 pourrait faire évoluer les attentes des acheteurs, selon une étude

Selon une étude dévoilée par le promoteur Capelli réalisée avec l'institut Poll&Roll, la présence d’un présence d'un extérieur est devenue un critère plus important pour plus d'un français sur trois.

Plus d’un mois après confinement, les attentes immobilières des français semblent évoluer. C’est du moins ce que tend à montrer une étude réalisée par Capelli, réalisée à la mi-avril avec l'institut Poll&Roll sur un échantillon de 1.000 personnes. Selon le promoteur, « la crise sanitaire sans précédent que traverse le monde et le confinement imposé aux populations amènent les Français à réfléchir sur leur mode de vie et leur vision de l'avenir ». Le Groupe Capelli a donc, en partenariat avec l'institut Poll&Roll, souhaiter « prendre le pouls des Français sur l'impact de cette crise sur leur projet immobilier ».

Attentisme

Selon l’étude, le confinement « a une influence sur le bien-être des Français qui réside essentiellement sur la manière dont ils partagent un même espace familial et sur le manque de vie en extérieur ». Pour autant, une moitié des sondés déclarent ne pas prévoir pour l'heure de changer de logement. Mais à l’inverse, 20% l'envisagent d'ores et déjà fortement.

L’étude souligne que plus d'un sondé sur deux a fait évoluer son projet immobilier depuis la crise. 45% gardent en effet leurs projets immobiliers inchangés, tandis que les motivations et critères des autres 55% ont réellement évolué avec la pandémie Covid-19.

L’inquiétude semble poindre pour une part non négligeable des sondés vis-à-vis de la crise sanitaire et économique, un sur trois déclarant avoir moins confiance en l'avenir. Aussi, l’attentisme semble être de mis pour une part des sondés du fait de ce manque de visibilité à court terme. Un tiers attendent ainsi de voir si les prix vont baisser avant de se positionner sur un achat immobilier.

Quête d'espace

Le changement d’attentes est essentiellement motivé par la quête d'espace pour un sondé sur trois, notamment vis-à-vis d’un besoin d’extérieur. Ceci exprime le désir pour eux d'avoir un logement plus grand et une personne sur 4 souhaite disposer d'un espace extérieur, comme un balcon, une terrasse ou un jardin.

Pour 36% d'entre eux, la possibilité de disposer d'espace extérieur est devenu l'un des critères les plus importants dans leur projet d'achat. Un sondé sur trois souhaite que le bien immobilier soit situé au calme et proche de la nature et logiquement, 17% estimant désormais que la proximité du logement avec le lieu de travail est moins importante pour l'acquisition d'un bien.

Pour Christophe Capelli, président du groupe, « au-delà des impacts opérationnels et économiques ponctuels provoqués par le confinement, la crise actuelle va certainement modifier en profondeur et durablement les projets immobiliers des Français avec de nouveaux critères d'achat prenant en compte les difficultés vécues durant cette période ». « Nous sommes convaincus que leurs choix se porteront sur un mix qui devra allier "habitat idéal" (calme, proche de la nature, ...) et réalité budgétaire et organisationnelle (transports, écoles/universités, ...). L'aspect très rassurant de cette étude porte sur le fait que près de deux Français sur trois ne remettent pas en cause leur projet d'achat. En revanche, ils sont plus d'un sur deux à envisager de faire évoluer leur projet. La réalité post-confinement sera sans doute différente mais ces prises de conscience et ces décisions seront à prendre en compte par l'ensemble de la profession pour amener des réponses aux projets immobiliers des Français », souligne-t-il.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vinci Immobilier finalise l’acquisition d’Urbat Promotion

Le groupe a annoncé avoir porté sa participation au capital de la société à 100%, deux ans après acquis près de la moitié du capital.


Chute des réservations de logements neufs dans la région

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son enquête sur la commercialisation des logements neufs au 3ème trimestre 2020.


Clermont-Ferrand : la bibliothèque de l’Hôtel-Dieu sera livrée en 2024

null
Cette bibliothèque métropolitaine sera logée dans un édifice du 18ème siècle de l’ancien Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand.


Cogeco cède Pure Valley

Le promoteur a annoncé la vente de cet ensemble hôtelier haut de gamme au pied des pistes des Ménuires.


Une étude FPI / Deloitte sur les attentes des jeunes concernant le logement neuf

Les réponses de près de 600 jeunes actifs et étudiants, âgés de 20 à 30 ans ont été exploitées pour déterminer celles-ci.


La CAPEB reçue par la Métropole le 14 janvier sur la ZFE

La CAPEB Rhône et Grand Lyon sera reçue par la Métropole concernant la zone de faibles émissions, qui a été durcie au 1er janvier.


La CAPEB satisfaite de la qualification RGE «chantier par chantier»

Depuis l’entrée en vigueur au 1er janvier de l’arrêté du 24 décembre 2020, une expérimentation est lancée pour deux ans afin de mettre en œuvre la qualification RGE « chantier par chantier ».


«Gravity» vendu à Atlantique Mur Régions

null
L’immeuble de bureaux d’une superficie d’environ 4.700 m² situé dans le quartier de Gerland a été cédé par Cogedim Grand Lyon.


Rebond des permis de construire, malgré le reconfinement

Les autorisations à la construction de logements ont rebondi de septembre à novembre. La construction reste toutefois déprimée, y compris en Auvergne-Rhône-Alpes.


Un nouveau site multi-activités pour Vicat à Saint-Fons

null
Le groupe a ouvert ce nouveau site multimodal sur le Port Edouard-Herriot, situé sur la commune de Saint-Fons.


Soulagement des professionnels après les inflexions du HCSF

La FNAIM, la FFB, et les courtiers en crédits immobiliers ont salué les inflexions dans les recommandations adressées aux banques.


6e Sens Immobilier s’offre les conseils de Sonny Anderson

null
L’ancien international brésilien devient ambassadeur sponsoring et mécénat du groupe. Ce dernier fait appel à l’ancien joueur lyonnais pour le conseiller dans le cadre de ses différents partenariats.


La FFB prédit un coup dur pour l’emploi dans le bâtiment


La fédération du bâtiment prévoit une forte baisse d’activité et évoque le chiffre de 50.000 postes en danger. Aussi, elle émet ainsi un certain nombre de propositions.


Le Pôle habitat FFB présente le palmarès du challenge de l’habitat innovant

null
Selon la fédération, ce palmarès est « en harmonie avec les grands enjeux du logement neuf »


Logement neuf: environnement et ouverture aux autres plébiscités par les jeunes

La FPI et Deloitte ont rendu publics les résultats de leur étude conjointe « la jeune génération et le logement neuf ».