Déconfinement : la Métropole de Lyon va développer un urbanisme tactique

Pour éviter le risque sanitaire que représenteraient de trop grandes concentrations de population dans les transports en commun, la collectivité veut développer de nouveaux axes cyclables directs, sécurisés, rapides et des espaces piétons révisés.

La Métropole de Lyon se mobilise en vue du déconfinement. Pour accompagner au mieux cette future phase, la collectivité « s’organise afin de développer un urbanisme tactique en adéquation avec les enjeux sanitaires et de sécurité des usages », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

« En lien tout autant avec les communes et avec les associations dédiées à l’usage du vélo et à l’urbanisme tactique, la Métropole cartographie les axes prioritaires pour améliorer la place à l’usage du vélo et au déplacement pédestre », souligne-t-elle.

Un comité métropolitain de relance a été lancé, et, dans ce cadre, le président de la Métropole, David Kimelfeld, a souhaité que la question des déplacements soit traitée en amont de cette phase de sortie progressive de confinement.

Repenser les usages

Il insiste ainsi sur « l’impérieuse nécessité d’assurer pour tous, à la sortie de cette phase de confinement, un contexte social évitant au maximum tout risque sanitaire que représenteraient de trop grandes concentrations de population, comme par exemple dans les transports en commun, mais également en favorisant le confort et la sécurité dans une utilisation encore plus important du vélo, des trottinettes, ou de la marche à pieds. A l’instar de plusieurs villes à travers le monde, notamment Berlin, Toronto, Vienne, Bogota, il est impératif de repenser les usages dans notre Métropole. De nouveaux axes cyclables directs, sécurisés, rapides et des espaces piétons intelligemment révisés garantiront un nouveau partage de l’espace public. Repenser nos villes, nos vies de demain, commence aujourd’hui ».

Travail en lien avec les acteurs du territoire

Pour la collectivité, cette problématique des déplacements devra s’insérer dans un plan global retraçant la façon de travailler, de se loger, de s’approvisionner ou encore « le rapport aux autres, où la solidarité prendra de nouvelles formes tout en se renforçant ».

La Métropole de Lyon indique qu’elle travaillera en lien avec l’ensemble des acteurs du territoire, dont les maires et les associations, pour, dès le 11 mai, proposer des aménagements en faveur de l’usage du vélo ou des trottinettes, mais également des piétons. Ces aménagements auront pour objectifs d’offrir des usages alternatifs, sur des axes directs, plus confortables et sécurisés, tout en préservant la distanciation sociale suffisante pour contrer une éventuelle contagion.

Cette question des mobilités sera également traitée par la Métropole de Lyon et les personnalités présentes au sein du comité métropolitain de relance. « Déplacements, Logement, urbanisme, approvisionnement alimentaire, localisation des productions stratégiques, solidarité, seront autant de réflexions à mener pour penser la Métropole d’après », conclut la collectivité.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : DCB Logistics a livré sa plateforme courrier-colis


Celle-ci, qui a été construite en un an, est destinée au groupe La Poste


Tramway T10 : Michèle Picard ne donne pas d’avis sur les variantes

La vice-présidente de la Métropole et maire de Vénissieux organisait mercredi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.


Emmanuelle Wargon rend public le rapport Girometti/Leclercq

Ce rapport porte sur la qualité d’utilisation du logement, afin d’en faire « un des éléments de référence du logement de demain, plus agréable a vivre, plus sobre en énergie et en foncier, et plus évolutif dans le temps ».


Lancement de la concertation sur la ZFE

nullLa Métropole de Lyon a présenté vendredi sur les modalités de la concertation sur la mise en place de la zone à faibles émissions.


Le pont de Couzon rouvre dès ce mercredi

Dès ce 1er septembre, le pont va rouvrir à tous les modes de déplacement.


Les prix de l’immobilier restent en nette hausse à Lyon

nullLPI-Seloger a fait part vendredi de son dernier baromètre mensuel.


Vers la création d’un 3e cimetière métropolitain au sud de la Métropole de Lyon

Une étude lancée en 2017 a permis d’identifier le site de Charly, au niveau de la route de Saint Abdon. La commune est toutefois opposée au projet.


Lyon, l’une des villes les plus tendues en matière de colocation

nullLocService a fait part de son observatoire de la colocation 2021. Derrière La Rochelle, la capitale des Gaules fait partie des villes où la demande pour ce type de location est la plus forte. Loin devant Saint-Etienne.


Chasse-sur-Rhône : concertation mobile ce jeudi pour l’A46 Sud

Cette concertation sur l’élargissement de l’axe autoroutier interviendra ce 26 août de 9 heures à 12 heures./p>


Élargissement de l’A46 Sud : la concertation publique se poursuit

Une réunion publique numérique se tient ce mardi 24 août à 19 heures.


Décès de Jean-Charles Foddis, directeur exécutif de l’ADERLY

Les hommages se sont succédé, après la disparition brutale du dirigeant de l’agence de développement économique de Lyon.


Début de la concertation pour les lignes T9 et T10

nullCe lundi 23 août marque le début de la concertation de deux lignes de tramway prévues dans le plan de mandat du SYTRAL 2021-2026 : les lignes T9 et T10. Celles-ci vont desservir Lyon, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne, Saint-Fons, et Vénissieux.


Écully et Saint-Genis-les-Ollières : pas d’état de catastrophe naturelle

Les communes n’ont pas été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrains survenus les 10 mai et 11 mai de cette année.


Vicat : des résultats semestriels bien accueillis

Le cimentier basé à L’Isle d’Abeau a publié mercredi ses résultats.


Lyon 7 : « À la Source » loue 350 m² de locaux mixtes

Valoris Real Estate était conseil de l’opération.