Déconfinement : la Métropole de Lyon va développer un urbanisme tactique

Pour éviter le risque sanitaire que représenteraient de trop grandes concentrations de population dans les transports en commun, la collectivité veut développer de nouveaux axes cyclables directs, sécurisés, rapides et des espaces piétons révisés.

La Métropole de Lyon se mobilise en vue du déconfinement. Pour accompagner au mieux cette future phase, la collectivité « s’organise afin de développer un urbanisme tactique en adéquation avec les enjeux sanitaires et de sécurité des usages », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

« En lien tout autant avec les communes et avec les associations dédiées à l’usage du vélo et à l’urbanisme tactique, la Métropole cartographie les axes prioritaires pour améliorer la place à l’usage du vélo et au déplacement pédestre », souligne-t-elle.

Un comité métropolitain de relance a été lancé, et, dans ce cadre, le président de la Métropole, David Kimelfeld, a souhaité que la question des déplacements soit traitée en amont de cette phase de sortie progressive de confinement.

Repenser les usages

Il insiste ainsi sur « l’impérieuse nécessité d’assurer pour tous, à la sortie de cette phase de confinement, un contexte social évitant au maximum tout risque sanitaire que représenteraient de trop grandes concentrations de population, comme par exemple dans les transports en commun, mais également en favorisant le confort et la sécurité dans une utilisation encore plus important du vélo, des trottinettes, ou de la marche à pieds. A l’instar de plusieurs villes à travers le monde, notamment Berlin, Toronto, Vienne, Bogota, il est impératif de repenser les usages dans notre Métropole. De nouveaux axes cyclables directs, sécurisés, rapides et des espaces piétons intelligemment révisés garantiront un nouveau partage de l’espace public. Repenser nos villes, nos vies de demain, commence aujourd’hui ».

Travail en lien avec les acteurs du territoire

Pour la collectivité, cette problématique des déplacements devra s’insérer dans un plan global retraçant la façon de travailler, de se loger, de s’approvisionner ou encore « le rapport aux autres, où la solidarité prendra de nouvelles formes tout en se renforçant ».

La Métropole de Lyon indique qu’elle travaillera en lien avec l’ensemble des acteurs du territoire, dont les maires et les associations, pour, dès le 11 mai, proposer des aménagements en faveur de l’usage du vélo ou des trottinettes, mais également des piétons. Ces aménagements auront pour objectifs d’offrir des usages alternatifs, sur des axes directs, plus confortables et sécurisés, tout en préservant la distanciation sociale suffisante pour contrer une éventuelle contagion.

Cette question des mobilités sera également traitée par la Métropole de Lyon et les personnalités présentes au sein du comité métropolitain de relance. « Déplacements, Logement, urbanisme, approvisionnement alimentaire, localisation des productions stratégiques, solidarité, seront autant de réflexions à mener pour penser la Métropole d’après », conclut la collectivité.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’inflation s’établit à 6,1% en France

L’INSEE a fait part ce vendredi de son indice des prix à la consommation.


Le groupe de travail « logement » pour la sobriété énergétique a été lancé

Ce groupe a été lancé ce mercredi par les ministres Agnès Pannier-Runacher et Olivier Klein.


Fonds friches : les lauréats de la 3ème édition dévoilés


Cette troisième édition se traduit par 100 millions d’euros supplémentaires pour le recyclage de 675 hectares de friches.


La Ville de Lyon investit 7 millions d’euros pour améliorer les équipements publics

Cet été, la Ville de Lyon réalise près de 240 opérations.


Le premier tronçon de la Voie Lyonnaise 1 a été inauguré

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et par Grégory Doucet, le maire de Lyon ont inauguré le premier kilomètre aménagé de la Voie Lyonnaise 1 le long du Rhône.


Le CIEL 2022 a rassemblé 1.300 participants

La CCI a fait ce jeudi un point sur son offre événementielle au premier semestre 2022.


Malgré la hausse des taux, la production de crédit à l’habitat reste solide

La Banque de France a fait part ce mercredi de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers. Les intermédiaires


Le réseau des villes d’Auvergne-Rhône-Alpes interpelle le gouvernement

Le réseau des villes de la Région s’est réuni à Lyon le 1er juillet et a interpellé dans un communiqué le gouvernement sur les annonces de futures ponctions fiscales.


Olivier Klein devient ministre délégué au logement

nullLa composition du deuxième gouvernement Borne a été dévoilé ce jour. Un ministre délégué au logement a été nommé.


Pierre Bonnet prend la présidence de SLCI

Il succède à Bernard Deschaux Baume en tant que président de SLCI, mais aussi de Procivis Rhône. Pierre-Marie Le Gloanec devient, pour sa part, directeur général des deux entités.


« La trace laissée par la crise sanitaire est considérable »

Jean-Marc Torrollion est le président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). A l’occasion de la présentation des chiffres de l’immobilier du premier semestre 2022, nous avons, avec lui, évoqué la surperformance des villes moyennes.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.