Déconfinement : la Métropole de Lyon va développer un urbanisme tactique

Pour éviter le risque sanitaire que représenteraient de trop grandes concentrations de population dans les transports en commun, la collectivité veut développer de nouveaux axes cyclables directs, sécurisés, rapides et des espaces piétons révisés.

La Métropole de Lyon se mobilise en vue du déconfinement. Pour accompagner au mieux cette future phase, la collectivité « s’organise afin de développer un urbanisme tactique en adéquation avec les enjeux sanitaires et de sécurité des usages », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

« En lien tout autant avec les communes et avec les associations dédiées à l’usage du vélo et à l’urbanisme tactique, la Métropole cartographie les axes prioritaires pour améliorer la place à l’usage du vélo et au déplacement pédestre », souligne-t-elle.

Un comité métropolitain de relance a été lancé, et, dans ce cadre, le président de la Métropole, David Kimelfeld, a souhaité que la question des déplacements soit traitée en amont de cette phase de sortie progressive de confinement.

Repenser les usages

Il insiste ainsi sur « l’impérieuse nécessité d’assurer pour tous, à la sortie de cette phase de confinement, un contexte social évitant au maximum tout risque sanitaire que représenteraient de trop grandes concentrations de population, comme par exemple dans les transports en commun, mais également en favorisant le confort et la sécurité dans une utilisation encore plus important du vélo, des trottinettes, ou de la marche à pieds. A l’instar de plusieurs villes à travers le monde, notamment Berlin, Toronto, Vienne, Bogota, il est impératif de repenser les usages dans notre Métropole. De nouveaux axes cyclables directs, sécurisés, rapides et des espaces piétons intelligemment révisés garantiront un nouveau partage de l’espace public. Repenser nos villes, nos vies de demain, commence aujourd’hui ».

Travail en lien avec les acteurs du territoire

Pour la collectivité, cette problématique des déplacements devra s’insérer dans un plan global retraçant la façon de travailler, de se loger, de s’approvisionner ou encore « le rapport aux autres, où la solidarité prendra de nouvelles formes tout en se renforçant ».

La Métropole de Lyon indique qu’elle travaillera en lien avec l’ensemble des acteurs du territoire, dont les maires et les associations, pour, dès le 11 mai, proposer des aménagements en faveur de l’usage du vélo ou des trottinettes, mais également des piétons. Ces aménagements auront pour objectifs d’offrir des usages alternatifs, sur des axes directs, plus confortables et sécurisés, tout en préservant la distanciation sociale suffisante pour contrer une éventuelle contagion.

Cette question des mobilités sera également traitée par la Métropole de Lyon et les personnalités présentes au sein du comité métropolitain de relance. « Déplacements, Logement, urbanisme, approvisionnement alimentaire, localisation des productions stratégiques, solidarité, seront autant de réflexions à mener pour penser la Métropole d’après », conclut la collectivité.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


T10 : la concertation se poursuit

Après la définition du tracé, cette concertation va permettre de préciser le projet et notamment l’insertion du tramway dans l’espace public.


Saint-Priest : Dent All acquiert des locaux industriels de 2.095 m²

null
Brice Robert Arthur Lloyd a fait part de ses transactions de novembre en cours de semaine dernière.


Le Sytral devient un établissement public local

Le SYTRAL est devenu le 1er janvier dernier un établissement public local en lieu et place du syndicat mixte. Il tenait ce lundi son premier conseil d’administration.


Vélo dans la Métropole de Lyon : une année record

nullUne hausse de 21% de la pratique du vélo a été enregistrée par rapport à l’année 2020.


Des travaux lancés pour la réouverture du chemin de Charbonnières

Une solution a été trouvée pour la réouverture cette voie avant la fin du 1er semestre.


2021, « l’année des records », selon Meilleurs Agents


Le site d’évaluation immobilière souligne que l’année aura été marquée par un record de prix au m², mais aussi de volumes.


A46 sud: Bruno Bernard critique la décision du gouvernement

nullLe président de la Métropole de Lyon a réagi face à la décision du gouvernement de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement de l’autoroute.


La Métropole de Lyon compte 1.411.571 habitants

L’INSEE a fait état des chiffres des populations légales 2022 des communes du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, basées sur les populations millésimées au titre de l’année 2019.


Forte hausse de l’ILC : les commerces tirent le signal d’alarme

L’indice des loyers commerciaux (ILC) publié cette semaine par l’INSEE augmente de 3,46%, à 119,70.


Aides à la construction durable : Bourgoin-Jallieu et Villeurbanne en tête dans la région

En Auvergne-Rhône-Alpes, on notera que 209 communes ont obtenu une aide à la relance de la construction durable de 1.000 € au moins, pour un total de 17.817.890€.


Le comité de pilotage Lyon-Turin s’est réuni ce lundi

Les études se poursuivent pour l’aménagement des voies d’accès au tunnel.


Forum de clôture, ce jeudi, de la concertation métro

Une concertation sur les 4 lignes de métro avait lieu depuis septembre. Un forum de clôture est organisé ce jeudi en visioconférence, au lendemain du dépôt par le maire de Tassin au pied du sapin du président de la Métropole de 12.000 « lettres au Père Noël ».


Le 1er règlement local de publicité intercommunal voté

La Métropole de Lyon a voté lundi à l’occasion de son conseil métropolitain cet arrêt de projet du premier règlement.


Liaison Lyon / Saint-Étienne : poursuite des projets d’amélioration des mobilités

Le préfet de région a récemment organisé une réunion visant à la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les deux métropoles.


Capacité doublée pour les vélos pour le parc relais de Saint-Genis-Laval

La capacité d’accueil du futur parc relais sera de 550 places pour les vélos.