Une tour à énergie positive va voir le jour à Saint-Etienne

Catella et Elithis ont annoncé avoir lancé les premières tours résidentielles à « énergie positive » à Dijon et Saint-Etienne.

Une première tour résidentielle à énergie positive va voir le jour à Saint-Etienne. La ville, et celle de Dijon, sont en effet les premières à s’engager dans la réalisation de tours résidentielles à haute efficacité énergétique et environnementale dans le cadre du programme d’investissement paneuropéen de 2 milliards d’euros lancé par Catella Residential Investment Management (CRIM), basé à Berlin et la société française de conseil et d’ingénierie du bâtiment Elithis.

Les permis de construire ont été obtenus. L’obtention des permis de construire ouvre la voie à la réalisation de ces deux tours résidentielles, « marquant ainsi la concrétisation du partenariat Catella/Elithis qui se poursuivra l’année prochaine par 5 projets prévus dans d’autres villes françaises », notent les groupes dans un communiqué commun.

Les premières tours d’une longue série ?

La production d’énergie renouvelable permettra aux tours d’offrir des appartements plus confortables tout en restant à loyers abordables. Ceci permet en effet des économies substantielles sur les factures d’énergie des locataires.

« Le feu vert donné pour construire à Dijon et Saint-Etienne signifie que nous sommes sur la bonne voie avec notre partenaire Catella, pour développer la première d’une nouvelle génération de tours résidentielles à énergie positive qui produiront plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Ces deux tours intégreront notre technologie éprouvée et récompenseront les efforts individuels en matière de comportements vertueux grâce à des applications d’intelligence artificielle. Non seulement les résidents auront la possibilité de gommer totalement ou partiellement leurs factures d’énergie, mais ils bénéficieront également de la baisse des coûts de fonctionnement de la tour grâce aux choix technologiques les moins onéreux en matière de maintenance. », a indiqué Thierry Bievre, président d’Elithis.

30 sites identifiés en France

Ces deux sites pourraient ainsi être les premières réalisation d’une longue série. Les deux partenaires indiquent avoir déjà identifié plus de 30 sites complémentaires en France, sur un total de 50 projets prévus dans les grands centres urbains du pays.

Les groupes indiquent dans leur communiqué que d’autres villes européennes suivront en 2021 dans le cadre d’une stratégie visant à construire 50 tours résidentielles à énergie positive dans les 10 prochaines années sur le marché européen. La nouvelle Tour Elithis à Dijon aura une superficie totale d’environ 5.000 m2, tout comme la Tour de Saint-Etienne. Les deux bâtiments seront situés près des transports en commun et à proximité des gares TGV.

Ces tours résidentielles à énergie positive permettront à une famille française moyenne d’économiser environ 1.600 euros par an sur leurs factures d’énergie, selon les groupes. Des panneaux photovoltaïques et une conception bioclimatique visant à protéger l’environnement et les ressources naturelles font partie des technologies employées dans les bâtiments qui permettent de parvenir à une énergie positive dès le départ.

Des technologies déjà utilisées à Dijon et Strasbourg

Elithis a déjà mesuré cette technologie dans sa première tour construite à Dijon en 2009. L’immeuble de bureaux surpasse toujours les exigences réglementaires des différents labels, en couvrant environ 77% de ses besoins énergétiques. Depuis, à Strasbourg, Elithis a livré en 2018 et en première mondiale, la Tour Elithis Danube. Cette tour est cette fois-ci à usage résidentiel, conjuguant énergie positive et coût maîtrisé.

« Nos deux premiers développements à Dijon et Saint-Etienne sont le début d’une proposition européenne d’investissement résidentiel d’une ampleur et avec des ambitions en matière de développement durable et de responsabilité sociale, sans précédents dans le secteur. Les tours seront également construites de manière à ce qu’elles puissent, au besoin, être facilement converties pour d’autres usages que l’usage résidentiel. Malgré toutes les caractéristiques en matière de performance énergétique et environnementale, les coûts de construction ne sont pas plus élevés que pour une tour résidentielle standard », indique Michael Fink, directeur Général de Catella Residential Investment Management.

« Il est clair que la pandémie de coronavirus entraînera très probablement des perturbations et des retards dans la construction, mais Catella et Elithis sont toujours désireux de poursuivre. Nous sommes convaincus que ce type de bâtiment est la voie à suivre, en particulier en ces temps de crise où les revenus des ménages sont sous pression. Nos tours à énergie positive sont conçues pour être à l’épreuve de l’avenir et nous nous préparons déjà à en construire beaucoup plus », ajoute-t-il.

La Tour Elithis de Saint-Etienne « TESE » sera construite à l’angle de la rue Cugnot et de la rue du Sergent Rivière, dans le quartier Châteaucreux. Ce secteur relie le centre-ville et le secteur manufacturier, le quartier abritant des commerces, des écoles et des universités. PPX est l’architecte du projet.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le chantier de réhabilitation des universités des quais Berthelot livré

Les bâtiments du site universitaire des quais ont fait l’objet d’un vaste programme de réhabilitation depuis 2014.


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Joris Duquoc devient directeur Auvergne-Rhône-Alpes de Linkcity

Celui qui avait rejoint Linkcity il y a 8 ans, en 2014, a désormais la responsabilité du développement et des activités depuis les implantations de la région.


Comment l’arrivée du métro transforme les hôpitaux Sud

nullUne visite du chantier du futur pôle multimodal était organisée ce mercredi. L’occasion pour Anne Decq-Garcia, la directrice du groupement hospitalier Lyon Sud d’expliquer la mue profonde pour l’établissement.


Les artisans décrivent un rythme de travail intense qui génère de la fatigue

La CAPEB a fait part des résultats de la 8e édition du baromètre ARTI Santé BTP.


Le bâtiment tient, mais…

nullLa fédération française du bâtiment (FFB) a, en cours de semaine, fait part, lors d’une conférence de presse, des derniers chiffres du secteur. Si ce dernier, globalement, tient, l’organisation espère pouvoir faire avancer certaines problématiques récurrentes lors des assises du bâtiment.


Charbonnières-les-Bains : livraison de « Carré Lison »

nullLe Groupe em2c a annoncé ce jeudi la livraison de ce programme localisé au coeur de la ville de l’ouest lyonnais.


«Nous atteignons les 5.000€ du m² à Clermont-Ferrand »

Stéphane Roque est le président de la FPI Auvergne. Nous évoquons avec lui les principales problématiques du marché sur ce territoire.


Le « Domaine de Thémis », Pyramide d’Argent 2022 en Auvergne


La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) d’Auvergne organisait jeudi sa cérémonie des « Pyramides d’Argent » à l’Hôtel de ville de Clermont-Ferrand.


Sainte-Foy-lès-Lyon : pose de la première pierre d’«Esprit Domaine»

Eiffage Immobilier a réalisé jeudi dernier la pose de la première pierre de cette résidence situé sur le site de la Salette.


La résidence « Eko » inaugurée à Villeurbanne


Cette inauguration avait lieu jeudi dernier, en présence de de la première adjointe au maire de Villeurbanne.


Villeurbanne : inauguration de la résidence « Solaris »

L’évènement inaugural de ce programme situé cours Tolstoï est inscrit, ce mardi, à l’agenda du maire, Cédric Van Styvendael.


Une matinale de la FPI sur le logement pour tous

nullLa fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise organisait ce mercredi une matinale de débat sur le logement pour tous.


Le net rebond des permis de construire se poursuit


Le service des données et des études statistiques du ministère de la Transition écologique a fait part des données sur la construction de logements à fin avril.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.