21.000 places d’hébergement ouvertes pour les SDF

178.500 places sont ouvertes pour héberger des personnes sans-domicile, dont plus de 21.000 places ouvertes depuis le début de la crise sanitaire.

Le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a, ce lundi, précisé que plus de 21.000 places d'hébergement étaient désormais ouvertes pour les sans domicile fixe et que 97 sites d'hébergement spécialisés étaient mis à disposition pour les malades du Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire.

Avec les associations, les services de l’Etat s’organisent pour mettre à l’abri les plus démunis. Ce sont en tout 178.500 places qui sont ouvertes pour héberger des personnes sans-domicile, dont plus de 21.000 places ouvertes depuis le début de la crise sanitaire, indique le ministère. Celles-ci s’ajoutent ainsi aux places pérennes financées par l’Etat toute l’année.

Enveloppe d’urgence de 65 millions d’euros

On compte 97 sites spécialisés dédiés aux SDF malades du Covid-19 mais ne relevant pas d’une hospitalisation. Un dispositif exceptionnel de distribution de chèques services permet par ailleurs aux personnes sans domicile d’acheter des produits d’alimentation et d’hygiène pendant la crise sanitaire. Une enveloppe d’urgence de 65 millions d’euros est débloquée par l’État pour venir en aide aux plus démunis.

Le ministère indique travailler avec des associations, des collectivités et des entreprises « pour identifier des solutions d’hébergement supplémentaires, dans des équipements publics, des hôtels ou des bâtiments devenus vacants du fait de la crise sanitaire ou pour appuyer la distribution de denrées alimentaires ».

Recensement des solutions d’hébergement disponibles

Julien Denormandie a demandé dès le 16 mars aux préfets de recenser les solutions d’hébergement disponibles et pouvant être activées rapidement pour des publics à la rue non malades, en premier lieu les hôtels ou encore des bâtiments vacants, et ce en complément des 157.000 places d’hébergement déjà financées par l’État.

« Après une première mobilisation de 2000 places les premiers jours, la montée en charge se poursuit et atteint désormais près de 11.400 nuitées hôtelières. Le dispositif se déploie donc rapidement et va se poursuivre. D’autres places exceptionnelles ont été ouvertes dans des bâtiments mobilisés comme des internats ou des villages vacances VVF, des centres UCPA et de l 'Agence nationale pour la formation professionnelle (AFPA) », indique le ministère. Dans la circonscription départementale du Rhône, on compte 173 places supplémentaires, soit moins qu’en Isère (227), mais davantage que dans la Loire (111) ou l’Ain (54).

« Dans le contexte très difficile que nous traversons actuellement, ma priorité est de maintenir l’assistance aux plus vulnérables et je remercie sincèrement tous les professionnels et bénévoles engagés dans cette action. Nous avons ainsi pu mobiliser plus de 21.000 places de plus depuis le début du confinement », a indiqué Julien Denormandie dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Polémique sur la prolongation de la centrale nucléaire du Bugey

Les écologistes de la Métropole et de la Ville de Lyon demandent à l’Autorité de sûreté nucléaire de refuser la prolongation de 10 ans, tandis que la droite s’insurge contre cette prise de position.


Un appel a candidatures pour lutter contre la vacance des logements

Celui-ci vise à accompagner des collectivités dans leurs démarches de lutte contre la vacance des logements.


Auvergne-Rhône-Alpes emprunte à taux négatif

null
La Région est ainsi la première collectivité française à emprunter sur le long terme à taux négatif.


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.