Les commerces de Lyon Presqu’ile accueillent de nouveau des clients

Depuis lundi, les commerçants du centre-ville de Lyon ont rouvert leurs portes. Ils ont tout mis en œuvre afin d’accueillir leurs clients dans des conditions sanitaires optimales.

Depuis ce lundi, la presqu’ile de Lyon accueille de nouveau du public. Les commerçants du centre-ville de Lyon ont, avant cela, tout mis en œuvre pour accueillir leurs clients dans les meilleures conditions. « Ils ont profité de ces longues journées de confinement pour imaginer des services sur-mesure et se réinventer afin de répondre à toutes les attentes : visites sur RDV (boutiques privatisées), click&collect, et vente à emporter pour nombre de restaurants », note dans un communiqué My Presqu’île, structure de management de centre-ville fédérant plus de 800 commerçants et association de commerçants. Le détail de ces services est disponible sur leur site : mypresquile.com.

La structure note par ailleurs que nombreux sont les commerçants à avoir gardé un lien avec leurs clients, via des SMS, appels et les réseaux. « Chacun a fait preuve de solidarité et d’humanité pour entretenir le lien et préparer ‘l’après’. Renforçant cette proximité, sur leurs réseaux sociaux et sites web, depuis quelques jours déjà ils annoncent réouverture et dispositifs sanitaires en place avec un ton chaleureux et bienveillant à l’image de l’accueil qu’ils réservent en boutiques. Aujourd’hui plus que jamais les commerçants de la Presqu’île sont à l’écoute des besoins et attentes de leurs clients », indique My Presqu’île.

Sens de circulation et désinfection des espaces dans les commerces

Celle-ci se réjouit que « le plaisir de flâner, de déambuler et de faire du shopping va revenir avec les beaux jours ». Ceci se fera toutefois « avec des masques bien sûr, recommandés dans chaque boutique / voire imposés et fournis, dans le respect des règles sanitaires mais surtout dans la bienveillance et la solidarité ».

My Presqu’île précise par ailleurs que « le gel hydroalcoolique est également disponible aux entrées et sorties », et que « sens de circulation et désinfection des espaces et produits sont de vigueur ». Une affichette a d’ailleurs été mise à disposition par My Presqu’île pour informer les clients de ces dispositifs, dans l’optique d’« une communication efficace, claire et unifiée ».

La structure de management de centre-ville est par ailleurs « fière de rappeler la diversité et la mixité d’indépendants et d’enseignes qui caractérise le territoire, la qualité de vie et la convivialité que l’on peut reconnaître à ce centre-ville historique et dynamique ». Elle invite ainsi « chaque lyonnais, chaque résident de la Métropole, dans un rayon de 100 kilomètres à venir consommer et soutenir les commerçants en consommant local, sur place ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


Lyon 3 : transaction dans le Millenium

NAI Kyrios était conseil dans cette transaction.


Villeurbanne : cession de bureaux place Grandclément

nullRudigoz & Associés accompagnait Lyon Immeubles Vendôme dans cette transaction.


Saint-Martin-d’Hères : Lyon Immeubles Vendôme cède des bureaux

Rudigoz & Associés a accompagné la structure dans le cadre de la cession d’un actif.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


6e Sens Immobilier va éco-rénover la «Halle Caoutchouc»

Le groupe immobilier et Lyon Confluence ont signé l’acte de vente relatif à cette halle de 4.100 m² situé au sud de l’ancien marché-gare de Lyon.


Patriarca vise un doublement de chiffre d’affaires dans les cinq ans

null
Le groupe basé à Chassieu et intervenant dans toute la France, vient de mettre en place un nouvel MBO qui va lui permettre de changer de dimension. Première offensive de cette nouvelle stratégie : la mise en place d’un nouveau véhicule d’investissement avec Omnes.


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier logistique : demande placée en hausse logique au 1er trimestre

Arthur Loyd Logistique a fait état d’un rattrapage de la demande placée, après un premier trimestre 2020 affecté par la crise sanitaire.


Part-Dieu : vente à investisseur de 326 m² de locaux commerciaux

null
Valoris Real Estate a fait part d’une récente vente à investisseur dans ce secteur du troisième arrondissement de Lyon.


Lyon 3 : vente de 1.000 m ² de bureaux dans le Britannia

Cet immeuble est situé dans le 3e arrondissement de Lyon, à l’immédiate proximité du centre commercial de la Part-Dieu.


Lyon 1 : Lipstick Architecture s’installe sur 281 m²

null
NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Corbas : prise à bail d’une plateforme logistique par le groupe La Poste

La transaction a été finalisée par le département industriel & logistique de Cushman & Wakefield.


Ile-de-France : demande placée en baisse de 30% au 1er trimestre

Immostat a communiqué ce jeudi ses chiffres sur la demande placée francilienne en bureaux.


Le Parhelion (ex-Septen) accueille ses premiers locataires

nullL’ancien siège villeurbannais du Septen, avenue Dutrievoz, a subi une rénovation lourde de la part de son nouveau propriétaire. Livré en novembre, le bâtiment de 14.000 m² vient d’accueillir ses premiers locataires.