Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.

Alila a fait part mercredi de ses résultats 2019. Le groupe a poursuivi en 2020 sa croissance avec un chiffre d’affaires de 611 millions d’euros, en hausse de 26% (484 millions d’euros en 2018). « Ces performances confirment la pertinence du modèle Alila basé sur l’adaptation aux besoins des territoires et sur une expertise du logement conventionné et intermédiaire, qui lui a permis d’intégrer le Top 20 des Promoteurs français», indique le groupe, qui se dit mobilisé « pour contribuer à la relance du secteur du logement, plus que jamais nécessaire pour répondre aux besoins des millions de personnes mal logées en France ».

La croissance régulière des dernières années s’est donc poursuivie en 2019 pour le groupe, avec 169 programmes et 7.519 logements réservés, contre 152 programmes et 7.283 logements en 2018. Le groupe précise que le développement s’exerce dans toute la France par le biais de ses 13 agences régionales.

Hausse de 11% du volume d’affaires à 1,34 milliards d’euros

Cette progression s’est traduite dans les résultats financiers du Groupe puisque Alila a enregistré une progression du volume d’affaires de 11% , à 1,34 milliards d’euros. « C’est la deuxième année consécutive où l’entreprise dépasse le milliard d’euros,après 1,21 milliard enregistré en 2018 », note Alila .

Concernant 2020, les premiers mois ont été perturbés, comme pour tous les acteurs du logement, par la situation sanitaire. L’entreprise est restée mobilisée pendant la période grâce au télétravail, aux visioconférences, à l’adaptation de son organisation, mais elle a été handicapée dans ses projets par l’interruption de nombreux chantiers. Celle-ci est due aux incertitudes sur les mesures sanitaires à suivre par les entreprises, au manque de matériaux disponible, mais aussi à l’arrêt du traitement de nombreux actes administratifs pendant la période de confinement, au premier rang desquels les permis de construire. L’interruption est par ailleurs due aux élections municipales et au retard pris dans la mise en place des nouvelles équipes, le second tour pour 5000 communes n’ayant toujours pas eu lieu.

Le groupe exprime son inquiétude sur ce retard. « Cette situation, qui a touché tous les acteurs du secteur, a entraîné d’importants retards dans les projets de construction partout en France et risque d’aggraver encore la crise du logement dont souffre le pays, puisque, avant même la crise du Covid-19, 2,5 millions de personnes étaient en attente de logement social en France et au total plus de 4 millions étaient mal logées », note le groupe.

98% des chantiers de ses programmes ont repris

Pour la reprise du travail suite au confinement, l’entreprise a mis en place des garanties sanitaires optimales dans ses bureaux et sur les chantiers, tant en termes d’organisation du travail pour respecter les consignes et de gestes barrière que de distribution de gel hydroalcoolique et de masques pour les collaborateurs et les partenaires visitant les sites d’Alila ou les équipes des constructeurs qui en auraient besoin sur les chantiers de l’entreprise.

Le groupe précise qu’à ce jour, 98% des chantiers de ses programmes ont repris. Il se dit en outre en recherche active de nouvelles pistes pour ses futurs projets, et mène un programme volontariste d’achat de terrain aux particuliers. « Alila se positionne aussi pour examiner et reprendre des projets initiés avant le confinement par d’autres acteurs du logement qui ne pourraient ou ne voudraient pas les finaliser. Alila est à l’écoute des attentes des nouvelles et futures municipalités », note le groupe qui dit privilégier une démarche collaborative avec les élus, les bailleurs sociaux, les institutionnels pour proposer des programmes sur mesure. Il va par ailleurs présenter « prochainement aux pouvoirs publics une série de propositions concrètes afin de rendre plus facile et plus rapide la construction de logements en France et d’avancer enfin vers le logement pour tous ».

«Alila est engagé depuis sa création dans un combat pour le logement pour tous, qui est à lafois notre raison d’être et le moteur de notre développement. 2019 a montré que les fondamentaux de notre entreprise correspondaient aux attentes de la société. Aujourd’hui, après les difficultés de ces derniers mois, les équipes Alila sont mobilisées pourmettre en œuvreleur expertise etcontribuer à la relance du secteur qui est un poumon de l’économie et une priorité pour les équilibres sociaux de demain», a conclu Hervé Legros, le président du groupe.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une concertation avant un comité interministériel des villes

null
La ministre chargée de la Ville engage une large concertation dans la perspective de ce comité interministériel.


Élodie Aucourt Pigneau prend la direction générale de Cité Nouvelle

La dirigeante a, en début d’année, pris les rênes de cette filiale immobilière régionale du groupe Action Logement implantée dans la Loire.


Constat de carence pour 11 communes de la Métropole de Lyon

Si un effort notable a eu lieu dans les communes de la Métropole de Lyon et du Rhône en faveur de la production de logements sociaux, l’État se dit vigilant et en soutien dans l’objectif d’amplifier les résultats.


Les OPH de la Loire et du Rhône vont coopérer via une SAC

null
L’OPAC du Rhône et Loire Habitat vont s’engager dans une une future coopération via une société anonyme de coordination, une SAC.


La Ville de Lyon va adhérer à l’OFS métropolitain

null
Une délibération, amenée à être votée par la majorité, est présentée ce jeudi en ce sens devant le conseil municipal de Lyon.Le logement social a également été évoqué.


550 communes n’ont pas atteint leurs objectifs SRU

Sur les 1.035 communes soumises à la loi imposant de compter 20% ou 25% de logements sociaux en 2025, plus de la moitié n’ont pas atteint leurs objectifs, selon la Fondation Abbé Pierre.


COVID-19: 16 069 places supplémentaires mobilisées

Ces places ont pour objectif d’héberger des sans-abris. 927 places sont ouvertes en centre médicalisé.


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.


Allex, un projet pour rénover le siège d’Alliade Habitat

JLL et Tétris interviennent dans le cadre d’une mission de rénovation et d’extension du siège de la filiale d’Action Logement.


Carré de Soie : Cogedim vend un immeuble de bureaux à EMH


Cogedim Grand Lyon annonce avoir vendu en VEFA à Est Métropole Habitat un immeuble de bureau de 6.000 m² au sein de « Ilot G » sur le secteur du Carré de Soie. Le bailleur en fera, à terme, son siège social.


Des remous suite à l’augmentation de l’offre d’hébergement d’urgence

La Ville de Lyon a mis à disposition deux lieux permettant d’augmenter de 250 lits l’offre d’hébergement d’urgence. Pour sa part, l’hôpital Charial des HCL, situé sur Francheville et Craponne, va être confié à l’Etat pour transformer les locaux en centre d’hébergement d’urgence. Un choix discuté par les élus.


Aide au logement prolongée pour les saisonniers agricoles


C’est ce qu’ont indiqué dans un communiqué commun le ministère de l’Agriculture et Action Logement.