Lyon-Turin: un contrat de 220 millions d’euros pour Vinci

Le groupe va réaliser 4 puits de ventilation de 500 mètres de profondeur chacun, de galeries et de 7 cavernes.

Malgré les récentes controverses sur le Lyon-Turin, le projet de liaison Lyon-Turin continue d’avancer. Vinci a annoncé vendredi que le maître d’ouvrage TELT (Tunnel Euralpin Lyon Turin) avait attribué au groupement d’entreprises piloté par Vinci Construction Grands Projets le contrat de construction du lot 5A du projet de liaison Lyon -Turin. « Ce lot porte sur des travaux préparatoires au niveau du futur site de sécurité de Modane, situé au centre du tunnel de base de 57,5 km de long devant relier les gares internationales de Saint-Jean-de-Maurienne (France) et de Suse (Italie) », a indiqué le groupe dans un communiqué. .

Le contrat du lot 5A est d’un montant de 220 millions d’euros. Il « porte sur la réalisation des 4 puits d’Avrieux (de 500 m de profondeur chacun) creusés selon la méthode du raise-boring (excavation mécanisée depuis le pied des futurs puits), technique permettant d’optimiser la maîtrise des travaux en termes de sécurité, de coûts et de délais, ainsi que sur le creusement en méthodes conventionnelles (explosif) de galeries et de 7 cavernes situées en pied de la descenderie existante de Villarodin Bourget Modane, mesurant jusqu’à 22 mètres de haut et 23 mètres de large ». Ce chantier emploiera jusqu’à 250 personnes et durera trois ans.

Controverses

Le groupe rappelle que la liaison Lyon-Turin « fait partie du programme d’amélioration de la circulation des voyageurs et de développement des échanges économiques européens », et qu’elle a pour objectif d’engager « une transition durable des transports en transférant sur le rail le transport longue distance de marchandises ». « La liaison Lyon-Turin permettra, en effet, de délester à horizon 2030 les routes alpines d’un million de poids lourds et de réduire chaque année les émissions de gaz à effet de serre d’environ 3 millions de tonnes d’équivalent CO2 », met en avant Vinci.

Le projet de liaison Lyon-Turin demeure toutefois la cible de nombreuses associations et partis écologistes. Récemment, Le maire EELV de Lyon, Grégory Doucet, s’était prononcé pour son abandon. Un vœu a ainsi été adopté par la Région en assemblée plénière, afin d’appeler à la responsabilité pour soutenir massivement le projet du Lyon-Turin. Celui-ci était porté par l’exécutif. Elle avait notamment rappelé dans un communiqué qu’«au-delà de la quasi saturation de la ligne historique du XIXe siècle attestée par les autorités » et de « ses handicaps structurels qui interdisent tout report modal significatif dans les Alpes franco-italiennes », plus de 1,5 milliard d’euros avaient d’ores et déjà été engagés pour cette infrastructure qui constitue le plus grand chantier européen d’infrastructure de transport.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La demande d’un débat public sur les projets du Sytral jugée irrecevable

null
La CNDP a déclare irrecevable la demande de saisine de 12 parlementaires du Rhône sur l’organisation d’une concertation sur un unique projet d’ensemble.


L’offre TCL accompagne le déconfinement progressif

Le SYTRAL adapte l’offre de ses réseaux à Lyon et dans le département du Rhône dès le 3 mai.


Lyon Rhône H2V candidat à « Ecosystèmes territoriaux hydrogène »

Le nouveau consortium public-privé, constitué d’une dizaine d’industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie et de la Métropole de Lyon, est candidat à cet appel à projet de l’ADEME.


Mise en service des trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL a mis en service ce lundi ses premiers trolleybus nouvelle génération 100% électrique sur cette ligne reliant le 8ème arrondissement de Lyon à Caluire.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.


Deux nouvelles stations Vélo’v à Vaulx-en-Velin et Lyon 7e

Ces stations sont situées place Boissier à Vaulx-en-Velin et dans le secteur de Guillotière-Veyron à Lyon. Trois nouvelles stations sont prévues dans le 2e arrondissement de Lyon et à Villeurbanne.


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.