Lyon-Turin: un contrat de 220 millions d’euros pour Vinci

Le groupe va réaliser 4 puits de ventilation de 500 mètres de profondeur chacun, de galeries et de 7 cavernes.

Malgré les récentes controverses sur le Lyon-Turin, le projet de liaison Lyon-Turin continue d’avancer. Vinci a annoncé vendredi que le maître d’ouvrage TELT (Tunnel Euralpin Lyon Turin) avait attribué au groupement d’entreprises piloté par Vinci Construction Grands Projets le contrat de construction du lot 5A du projet de liaison Lyon -Turin. « Ce lot porte sur des travaux préparatoires au niveau du futur site de sécurité de Modane, situé au centre du tunnel de base de 57,5 km de long devant relier les gares internationales de Saint-Jean-de-Maurienne (France) et de Suse (Italie) », a indiqué le groupe dans un communiqué. .

Le contrat du lot 5A est d’un montant de 220 millions d’euros. Il « porte sur la réalisation des 4 puits d’Avrieux (de 500 m de profondeur chacun) creusés selon la méthode du raise-boring (excavation mécanisée depuis le pied des futurs puits), technique permettant d’optimiser la maîtrise des travaux en termes de sécurité, de coûts et de délais, ainsi que sur le creusement en méthodes conventionnelles (explosif) de galeries et de 7 cavernes situées en pied de la descenderie existante de Villarodin Bourget Modane, mesurant jusqu’à 22 mètres de haut et 23 mètres de large ». Ce chantier emploiera jusqu’à 250 personnes et durera trois ans.

Controverses

Le groupe rappelle que la liaison Lyon-Turin « fait partie du programme d’amélioration de la circulation des voyageurs et de développement des échanges économiques européens », et qu’elle a pour objectif d’engager « une transition durable des transports en transférant sur le rail le transport longue distance de marchandises ». « La liaison Lyon-Turin permettra, en effet, de délester à horizon 2030 les routes alpines d’un million de poids lourds et de réduire chaque année les émissions de gaz à effet de serre d’environ 3 millions de tonnes d’équivalent CO2 », met en avant Vinci.

Le projet de liaison Lyon-Turin demeure toutefois la cible de nombreuses associations et partis écologistes. Récemment, Le maire EELV de Lyon, Grégory Doucet, s’était prononcé pour son abandon. Un vœu a ainsi été adopté par la Région en assemblée plénière, afin d’appeler à la responsabilité pour soutenir massivement le projet du Lyon-Turin. Celui-ci était porté par l’exécutif. Elle avait notamment rappelé dans un communiqué qu’«au-delà de la quasi saturation de la ligne historique du XIXe siècle attestée par les autorités » et de « ses handicaps structurels qui interdisent tout report modal significatif dans les Alpes franco-italiennes », plus de 1,5 milliard d’euros avaient d’ores et déjà été engagés pour cette infrastructure qui constitue le plus grand chantier européen d’infrastructure de transport.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Cogedim récompensé par une pyramide d’argent pour «Crescendo»

nullLa fédération des promoteurs immobiliers de Lyon organisait ce mardi au musée Jean Couty sa traditionnelle cérémonie mettant en avant des programmes de construction de logements et d’immobilier tertiaire.


Lyon 2 : des travaux en cours sur le pont de la Brasserie

Celui-ci est situé en face de la Brasserie Georges. Il assure la jonction entre le tunnel sous Fourvière et la M7.


Tramway T10 : le 1er compte rendu de concertation est disponible

Le compte-rendu de concertation de la soirée d’ouverture est disponible sur le site « destinations 2026 ». La soirée d’ouverture de la concertation sur la ligne de tramway T10 s’était déroulée le mardi 31 août dernier. En 2026, ce nouvel axe de transports en commun reliera le pôle d’échanges multimodal de Gare de Vénissieux au secteur de […]


Vienne Condrieu Agglomération : le contrat de relance et de transition écologique est signé

null
Cette signature s’inscrit dans le cadre de France relance.


Corbas : DCB Logistics a livré sa plateforme courrier-colis


Celle-ci, qui a été construite en un an, est destinée au groupe La Poste


Tramway T10 : Michèle Picard ne donne pas d’avis sur les variantes

La vice-présidente de la Métropole et maire de Vénissieux organisait mercredi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.


Emmanuelle Wargon rend public le rapport Girometti/Leclercq

Ce rapport porte sur la qualité d’utilisation du logement, afin d’en faire « un des éléments de référence du logement de demain, plus agréable a vivre, plus sobre en énergie et en foncier, et plus évolutif dans le temps ».


Lancement de la concertation sur la ZFE

nullLa Métropole de Lyon a présenté vendredi sur les modalités de la concertation sur la mise en place de la zone à faibles émissions.


Le pont de Couzon rouvre dès ce mercredi

Dès ce 1er septembre, le pont va rouvrir à tous les modes de déplacement.


Les prix de l’immobilier restent en nette hausse à Lyon

nullLPI-Seloger a fait part vendredi de son dernier baromètre mensuel.


Vers la création d’un 3e cimetière métropolitain au sud de la Métropole de Lyon

Une étude lancée en 2017 a permis d’identifier le site de Charly, au niveau de la route de Saint Abdon. La commune est toutefois opposée au projet.


Lyon, l’une des villes les plus tendues en matière de colocation

nullLocService a fait part de son observatoire de la colocation 2021. Derrière La Rochelle, la capitale des Gaules fait partie des villes où la demande pour ce type de location est la plus forte. Loin devant Saint-Etienne.


Chasse-sur-Rhône : concertation mobile ce jeudi pour l’A46 Sud

Cette concertation sur l’élargissement de l’axe autoroutier interviendra ce 26 août de 9 heures à 12 heures./p>


Élargissement de l’A46 Sud : la concertation publique se poursuit

Une réunion publique numérique se tient ce mardi 24 août à 19 heures.


Décès de Jean-Charles Foddis, directeur exécutif de l’ADERLY

Les hommages se sont succédé, après la disparition brutale du dirigeant de l’agence de développement économique de Lyon.