Michèle Picard ne prendra pas d’arrêtés contre les expulsions locatives

Pour la première fois depuis 10 ans, l'édile vénissiane ne prendra pas d’arrêté en ce sens, les procédures d’expulsions locatives devant être adossées à des possibilités de relogement.

La fin de la trêve hivernale a été repoussée à plusieurs reprises cette année, du fait de la crise sanitaire. Mais pour la première fois depuis de nombreuses années, Michèle Picard, maire de Vénissieux, ne prendra pas aucun arrêté contre les expulsions locatives. Elle s’en est expliqué dans un communiqué.

« Depuis 10 ans, à chaque fin de trêve hivernale, je prends des arrêtés contre les expulsions locatives pour que la dignité humaine soit respectée. Cette année, la trêve hivernale a été repoussée au 10 juillet, compte tenu du contexte sanitaire. Durant cette crise sanitaire, j’ai interpellé le premier ministre pour que soit mis fin à ces pratiques inhumaines et demandé un moratoire car il est inconcevable, compte tenu de la période que nous traversons, de remettre à la rue des familles. Le ministre de la ville et du logement a annoncé fin juin à l’Assemblée nationale l’envoi d’une circulaire aux préfets pour ‘que seules les procédures d’expulsions locatives adossées à des possibilités de relogement opérationnel seront mises en œuvre à partir de juillet’».

Pas d’arrêté obligeant à un relogement avant toute expulsion locative

Michèle Picard a rappelé que, conformément à cette directive, la Préfecture avait informé les élus qu’aucune expulsion locative n’aurait lieu sans proposition de relogement dans le courant de la semaine dernière. « Le Préfet n’accordera les concours de la force publique que pour les expulsions locatives assorties d’un relogement », souligne ainsi Michèle Picard.

« Cette décision va soulager les familles les plus modestes fortement impactées par la crise économique et sociale qui s’est encore amplifiée dans le contexte sanitaire. En conséquence, je ne prendrai pas d’arrêté donnant obligation de relogement avant toute expulsion locative sur le territoire vénissian, cette année », affirme ainsi l’élue. Elle demande cependant au préfet de proposer aux personnes en difficulté, qui seraient en situation d’expulsion locative, « un relogement pérenne ».

« Un logement pour tous est un droit. Je continuerai de porter ce combat essentiel pour la dignité humaine », conclut-elle.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La proposition d’un gel des loyers fait débat

nullLa CLCV a plaidé pour un gel des loyers. Cette proposition a été fustigée par un certain nombre d’organisations, dont l’UNPI, la FNAIM, l’UNIS et Plurience.


La Métropole de Lyon instaure un « permis de louer »

Le dispositif a pour objectif de lutter contre l’habitat indigne.


L’absence de ministère du logement pointée par les fédérations

Les organisations professionnelles ont regretté l’absence de portefeuille spécifique dédié au logement, consécutivement à l’annonce vendredi du nouveau gouvernement.


Vénissieux : suspension des arrêtés contre les expulsions locatives

Le Tribunal Administratif a décidé de suspendre les arrêtés pris par Michèle Picard, maire de Vénissieux, qui interdisaient les expulsions locatives.


Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.


Tassin la Demi-Lune ouvre «Beau Séjour» au logement intergénérationnel

La Ville teste un nouveau dispositif de logements intergénérationnels, en ouvrant sa résidence senior à l’accueil d’étudiants.


Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.


Les loyers pourront augmenter de 2,48% au deuxième trimestre

La hausse de l’IRL est la plus forte depuis le quatrième trimestre 2008. L’indice suit en cela l’évolution des prix à la consommation.


Lyon durcit sa réglementation sur les meublés de tourisme

nullCe renforcement de la réglementation des changements d’usage de logements en meublés de tourisme se traduit par l’obligation de création d’un second logement en location.


Michèle Picard prend des arrêtés contre les expulsions locatives

Comme chaque année, des arrêtés municipaux ont été pris à Vénissieux contre la reprise des expulsions sans solution de relogement, les coupures d’énergie et les saisies mobilières.


« Le Cèdre », projet lauréat d’un AMI sur la qualité du logement de demain

La SACVL a développé ce « projet partenarial au service de l’humain et de la mixité ».


Encadrement des loyers : un arrêté renforce l’information du locataire

Un arrêté complète l’information du consommateur dans les annonces publiées par les professionnels, pour les locations en cas d’encadrement des loyers.


« Tout cela est assez vertueux »

nullChristophe Perrin, président d’Habitat et Humanisme Rhône, et Guillaume Hamelin, directeur d’in’li Aura, commentent l’opération de cession de 182 logements réalisée ce mois-ci entre les deux structures.


Encadrement des loyers : à Paris, 35% des annonces sont hors-plafonds

La Ville de Paris et la Fondation Abbé Pierre ont publié ce lundi le premier baromètre sur l’application de l’encadrement des loyers.


A Lyon, l’encadrement des loyers fait l’objet de recours

nullAprès l’échec d’un référé suspension par la FNAIM, l’UNPI, et l’UNIS contre l’arrêté local devant le Tribunal administratif, une requête de la Chambre locale de l’Union nationale des propriétaires sera examinée mercredi en Conseil d’État.