Michèle Picard ne prendra pas d’arrêtés contre les expulsions locatives

Pour la première fois depuis 10 ans, l'édile vénissiane ne prendra pas d’arrêté en ce sens, les procédures d’expulsions locatives devant être adossées à des possibilités de relogement.

La fin de la trêve hivernale a été repoussée à plusieurs reprises cette année, du fait de la crise sanitaire. Mais pour la première fois depuis de nombreuses années, Michèle Picard, maire de Vénissieux, ne prendra pas aucun arrêté contre les expulsions locatives. Elle s’en est expliqué dans un communiqué.

« Depuis 10 ans, à chaque fin de trêve hivernale, je prends des arrêtés contre les expulsions locatives pour que la dignité humaine soit respectée. Cette année, la trêve hivernale a été repoussée au 10 juillet, compte tenu du contexte sanitaire. Durant cette crise sanitaire, j’ai interpellé le premier ministre pour que soit mis fin à ces pratiques inhumaines et demandé un moratoire car il est inconcevable, compte tenu de la période que nous traversons, de remettre à la rue des familles. Le ministre de la ville et du logement a annoncé fin juin à l’Assemblée nationale l’envoi d’une circulaire aux préfets pour ‘que seules les procédures d’expulsions locatives adossées à des possibilités de relogement opérationnel seront mises en œuvre à partir de juillet’».

Pas d’arrêté obligeant à un relogement avant toute expulsion locative

Michèle Picard a rappelé que, conformément à cette directive, la Préfecture avait informé les élus qu’aucune expulsion locative n’aurait lieu sans proposition de relogement dans le courant de la semaine dernière. « Le Préfet n’accordera les concours de la force publique que pour les expulsions locatives assorties d’un relogement », souligne ainsi Michèle Picard.

« Cette décision va soulager les familles les plus modestes fortement impactées par la crise économique et sociale qui s’est encore amplifiée dans le contexte sanitaire. En conséquence, je ne prendrai pas d’arrêté donnant obligation de relogement avant toute expulsion locative sur le territoire vénissian, cette année », affirme ainsi l’élue. Elle demande cependant au préfet de proposer aux personnes en difficulté, qui seraient en situation d’expulsion locative, « un relogement pérenne ».

« Un logement pour tous est un droit. Je continuerai de porter ce combat essentiel pour la dignité humaine », conclut-elle.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’encadrement des loyers validé sur Lyon et Villeurbanne

La mise en place de l’encadrement des loyers sur Lyon et Villeurbanne, qui avait demandée par la Métropole de Lyon, a été validée par un décret du 2 septembre.


La justice suspend les arrêtés interdisant les expulsions locatives à Vénissieux

nullMichèle Picard a défendu le 17 août dernier ces arrêtés, à l’occasion d’une seconde audience en référé devant le Tribunal Administratif de Lyon.


Le poste « loyer » nourrit la hausse du coût de la vie étudiante

La FAGE a fait part, comme avant chaque rentrée, de son indicateur du coût de la rentrée et du coût de la vie pour les étudiantes et étudiants.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


La contemporanéité des APL, une réforme bénéfique pour les caisses de l’État

nullLa réforme des allocations personnalisées au logement, désormais calculées sur les revenus des 12 derniers mois avec une révision trimestrielle, ont permis à l’État d’économiser 1,1 milliard d’euros.


Une possible hausse des loyers de 0,42%

L’indice de référence des loyers a été dévoilé mardi dernier par l’INSEE. Celui-ci permet de réviser les loyers en cours de bail, mais aussi lors d’une relocation.


Pas d’augmentation des impayés de loyer

C’est ce que rapporte l’observatoire des impayés de loyer`. S’ils n’augmentent pas, la vigilance et la prévention restent nécessaires, selon le ministère.


Un guide pour aider les locataires en situation d’impayés de loyer

Le ministère du logement et l’ANIL, ont publié ce document dans une optique de prévention des expulsions locatives.


Les loyers globalement stables à Lyon

La FNAIM a, lors de son point semestriel, fait un point sur le marché locatif, qui est en phase de rattrapage.


Loyers stables au premier trimestre 2021

L’INSEE a fait part de ses indices des loyers d’habitation (ILH) au titre du premier trimestre 2021, mais aussi de l’ILAT et de l’indice des loyers commerciaux.


Hausse mesurée des loyers selon Clameur

nullLors de la présentation de son nouvel outil à Lyon, l’observatoire a fait part de ses derniers chiffres d’évolution de loyers.


Clameur a présenté à Lyon son nouvel outil

L’observatoire des loyers a présenté au siège de l’UNIS Lyon-Rhône son nouvel outil, qui se veut au bénéfice des contributeurs.


La Métropole de Lyon met en place une aide exceptionnelle aux dépenses de logement

Il s’agit là d’une évolution du fonds d’urgence pour les impayés de loyers et de charges de copropriété vers une aide totalisant un million d’euros pour l’année 2021.


Les loyers pourront être réévalués de 0,09%

L’INSEE a fait état de ses indices de prix à la consommation jeudi, et de son indice de référence des loyers, qui régit l’évolution des loyers.
» L’indice de référence des loyers


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.