Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.

Bruno Bernard a effectué ce mardi une visite de la Vallée de la Chimie en présence d’Émeline Baume, vice-présidente à l’Économie, à l’emploi, au commerce, au numérique et à l’achat public, et Pierre Athanaze, vice-président à l’Environnement, à la protection animale et à la prévention des risques.

Etaient présents, à cette occasion, les maires du territoire, à savoir Christian Duchêne, maire de Saint-Fons, Blandine Freyer, maire d’Irigny, Murielle Laurent, maire de Feyzin, et Jérôme Moroge, maire de Pierre-Bénite. Ils ont ainsi évoqué les principaux projets sur ce territoire via la vue panoramique de la Vallée.

Ils se sont ainsi successivement rendus au parc des Clochettes à Saint-Fons, sur la Plateforme d’Intervention des Pompiers (PIPS) de la ville, ainsi que sur le site GAYA.

Un site choisi au sein du « Pack Rebond »

Le 20 juillet dernier, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, avaient dévoilé dans le cadre de la présentation du « Pack Rebond », la liste de 66 nouveaux sites "clés en main", dont faisait partie Lyon Vallée de la Chimie.

Ces sites, répartis sur l’ensemble du territoire national, ont « vocation à devenir les vitrines de la relocalisation d’activités et feront l’objet d’un accompagnement prioritaire de l’Etat, en lien avec la Banque des territoires et les collectivités territoriales », avec pour objectifs de « raccourcir les délais d’implantation et attirer de nouveaux investissements », selon le gouvernement.

Lyon Vallée de la Chimie, projet majeur de la politique de développement économique et industriel portée par la Métropole de Lyon, vise à faire de ce territoire de 11.000 hectares sur 25 kilomètres au sud de Lyon, une référence européenne pour les activités innovantes des filières chimie, cleantechs, énergie et environnement.

« La crise sanitaire a mis en évidence la dépendance de nombreux secteurs industriels à des chaines d’approvisionnement peu sures, faisant de la relocalisation industrielle un enjeu majeur pour sécuriser ces chaines d’approvisionnement et un levier du développement économique local de l’après crise. La plateforme Lyon Vallée de la Chimie, forte d’un projet industriel ambitieux, coconstruite depuis plus de 10 ans avec l’ensemble des acteurs, publics et privés, détient tous les atouts pour répondre à ces nouveaux enjeux stratégiques. », avait alors indiqué Julien Lahaie, directeur de la mission Lyon Vallée de la Chimie.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grigny : MS Automobile preneur d’un local de stockage

C’est NAI Kyrios qui était, pour cette transaction, conseil de l’offreur et preneur.


Saint-Priest: prise à bail d’un local d’activité

NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Lyon 9 : Poste Immo loue des surfaces de bureaux et d’activités

Cette location a été réalisée sur le parc Gorge de Loup.


Corbas : Transports Breger & Cie prend à bail 2.809 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


Patriarca vise un doublement de chiffre d’affaires dans les cinq ans

null
Le groupe basé à Chassieu et intervenant dans toute la France, vient de mettre en place un nouvel MBO qui va lui permettre de changer de dimension. Première offensive de cette nouvelle stratégie : la mise en place d’un nouveau véhicule d’investissement avec Omnes.


Ideal Formation preneur de 1.824 m² à Saint Quentin Fallavier

C’est NAI Kyrios qui a installé la société.


Villeurbanne : Bel Air Camp lance son coworking d’ateliers

nullLa structure lance un appel à candidature afin d’accueillir, dans son bâtiment Bel Air Industrie, des artisans innovants, startups industrielles, logisticiens et e-commerçants.


Lyon 7 : Ref’R prend à bail des bureaux

Rudigoz & Associés accompagnait la société dans sa recherche de bureaux à la location.


Focus prend à bail 1.019 m² dans « Le Mat’ »

Brice Robert Arthur Loyd a dévoilé cette semaine ses dernières transactions.


Nomination au sein de Brice Robert Arthur Loyd

Le conseil en immobilier d’entreprise renforce son pôle « Locaux d’activités », avec l’arrivée, au sein de celui-ci, de Bastien Sorg.


Wide : la plateforme qui veut accélérer les transactions

nullBelge de naissance et lyonnaise de cœur, Justine Petit Bramon a travaillé douze comme commercialisatrice chez CBRE et JLL avant de créer son entreprise. Cette entreprise, c’est Wide, une plateforme Web dont l’objectif est de partager le plus largement possible les offres afin d’accélérer les ventes.


Le campus numérique de la Région, pour penser l’usine du futur

nullLa région Auvergne-Rhône-Alpes organisait récemment une visite de presse au sein du nouveau « Campus Région du numérique » de Charbonnières.


Vallée de la Chimie : 10 lauréats pour l’AMI « Les Ateliers Cleantech »

10 lauréats ont été sélectionnés pour accélérer le déploiement d’activités innovantes et la transition sur la plateforme Lyon Vallée de la Chimie.