Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l'Europe à la présidente du Conseil de l'Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.

Une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l'Europe à la présidente du Conseil de l'Union européenne, Angela Merkel, et au président du Conseil européen, Charles Michel, pour rehausser ses objectifs de réduction des émissions pour 2030. Elle a été coordonnée par C40 Cities et Eurocities.

Parmi eux, on trouvait le maire de Lyon, Grégory Doucet, mais aussi le président de la Métropole, Bruno Bernard. D'autres maires ou présidents de Métropole français ont également signé cette lettre ouverte. C'est le cas de Christophe Ferrari, président de Grenoble Alpes métropole, de Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, d’Anne Hidalgo, maire de Paris, Johanna Rolland, maire de Nantes. Ils prennent place aux côtés d’autres maires de grandes villes, tels que Sadiq Khan, maire de Londres.

Les dirigeants de ces villes se prononcent en faveur d'objectifs de réduction des émissions de 65 % d'ici 2030 avec le soutien de l'Union Européenne. Les maires de 58 villes de toute l'Europe ont demandé aujourd'hui « que les objectifs de l'UE en matière de climat et d'énergie pour 2030 soient portés à au moins 55%, juridiquement contraignants au niveau des États membres, et à 65% avec un soutien approprié, par rapport aux niveaux de 1990 ». Ils demandent également que les fonds de l'UE soient affectés à des investissements écologiques et sociaux dans les villes.

« Étape naturelle sur la voie d'un continent neutre sur le plan climatique »

L’appel fait suite au vote du Parlement européen le 7 octobre en faveur d'un objectif de 60 % d'ici 2030, et en amont de la réunion du Conseil européen qui débute aujourd'hui à Bruxelles. Les maires décrivent les objectifs accrus comme "une étape naturelle sur la voie d'un continent neutre sur le plan climatique d'ici 2050, comme convenu par le Conseil l'année dernière [...] Les villes sont un élément essentiel du "Green Deal" européen, mais elles ne peuvent pas agir seules. [...]C'est pourquoi nous vous demandons d'utiliser les financements et les politiques de relance de l'UE pour soutenir les villes phares qui veulent prendre leur part dans cet objectif avec une réduction encore plus élevé de 65 %. Nous ne serons pas en mesure de libérer le potentiel des villes européennes sans la mise en place d'un cadre politique européen ambitieux", ajoute la lettre.

Les maires lancent également un appel pour des investissements importants dans les transports en commun, les infrastructures vertes et la rénovation des bâtiments, afin de permettre la transition énergétique dans les villes. Le plan d’investissement de l'Union doit être, selon ces villes, conçu de manière à atteindre les plus hautes ambitions politiques en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et que les financements de l'UE soient affectés là où ils sont le plus nécessaires, c'est-à-dire dans les villes européennes, afin de renforcer le pouvoir de transformation des zones urbaines dans une perspective écologique et sociale.

Ils lancent également cet appel pour que le soutien financier accordé aux secteurs les plus consommateurs de combustibles fossiles soit subordonné à des engagements clairs en matière de transition écologique.

La lettre conclut que l'adoption de ces mesures enverra "un signal clair que l'Europe est synonyme de relance verte et soutient une action climatique forte à l'approche de la COP26."






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.


Marceau Immo crée sa première filiale à Lyon

Le spécialiste de l’acquisition et de la valorisation d’immeubles résidentiels anciens a pour objectif d’investir dès 2021 entre 10 et 20 millions d’euros en cœur de ville.


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.


Bruno Bernard devient 1er vice-président du GART

Il agira ainsi aux côtés de Louis Nègre, le président du groupement des autorités responsables des transports.


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.