L’État et Auvergne-Rhône-Alpes signent la mise en oeuvre de SARE

La ministre du logement et le vice-président de la Région ont signé la convention de mise en œuvre de ce « service d’accompagnement à la rénovation énergétique ».

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement, et Éric Fournier, vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes délégué à l’environnement, développement durable, énergie et aux parcs naturels régionaux, ont signé la convention de mise en œuvre de ce « service d’accompagnement à la rénovation énergétique ». Ce programme de « service d’accompagnement à la rénovation énergétique » est déployé à l’échelle de la région. Il vise à améliorer l’accompagnement des ménages dans les travaux de rénovation énergétique de leur logement.

Éric Fournier, qui est par ailleurs président de la communauté de communes de la vallée de Chamonix Mont-Blanc, et maire de Chamonix, a signé mardi après-midi avec la ministre cette convention. « Cette signature marque une nouvelle étape dans le déploiement national de ce programme d’aide », indique le ministère.

20 millions d’euros sur 3 ans

Le programme, qui avait été initié il y a quelques mois avec Julien Denormandie, permettra de renforcer la dynamique territoriale en faveur de la rénovation énergétique des logements à l’échelle d’Auvergne-Rhône-Alpes, en associant collectivités locales et réseaux professionnels. « Il mobilisera sur ce territoire 20 millions d’euros sur 3 ans, cofinancés par les Certificats d’économie d’énergie et 31 millions d’euros co-financés par les collectivités, au premier chef desquelles le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes », précise le ministère.

« Ce financement permettra d’offrir sur la période 2020 – 2023 une information et un conseil de qualité en matière de rénovation énergétique à 330 000 ménages, d’accompagner près de 20 000 ménages dans la réalisation de leurs travaux ou encore de conseiller plus de 3 500 entreprises dans la rénovation énergétique de leurs locaux », ajoute-t-il.

« Je me réjouis de signer aujourd'hui avec la région Auvergne-Rhône-Alpes la convention de mise en œuvre du Service d'accompagnement à la Rénovation Énergétique, qui est un cap important franchi pour le déploiement de ce programme et qui va permettre d'aider concrètement beaucoup de ménages et d’entreprises de la région à sauter le pas de la rénovation énergétique», a indiqué Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du logement.

« Le manque d’information sur les aides existantes et de conseil technique représente bien souvent un frein aux initiatives individuelles et professionnelles en matière de rénovation énergétique. En mobilisant pas moins de 52 millions d’euros en Auvergne Rhône-Alpes pour accompagner plus efficacement les ménages et les entreprises dans le diagnostic et la mise en œuvre au travers d’un guichet unique, la Région, l’Etat et l’ensemble des collectivités locales associées se donnent les moyens de leurs ambitions en faveur d’une véritable transition écologique du quotidien. », a pour sa part indiqué Éric Fournier.

Un programme créé en 2019

Le programme créé le 5 septembre de l’année dernière dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, apporte un cofinancement jusqu’à 50% des montants engagés par les collectivités territoriales pour étendre le réseau public d’information, de conseil et d’accompagnement des ménages à la rénovation énergétique de leurs logements (réseau « FAIRE Tout pour ma renov’ »). Il est doté d’une enveloppe 200 millions d’euros pour la période 2019-2024, et a pour objectif de permettre à tous les citoyens de pouvoir bénéficier d’une information et d’un accompagnement à la rénovation énergétique de leur logement. 15 conventions territoriales, couvrant 14 régions, ont été votées ou seront soumises au vote d’ici la fin de l’année 2020.

« Au total, ces conventions prévoient de mobiliser 135 millions d’euros de Certificats d’économies d’énergie en complément de 150 millions d’euros des collectivités territoriales pour les trois prochaines années. Très concrètement, il s’agit d’informer et de conseillers plus de 2 millions de ménages, d’accompagner 110 000 particuliers ou copropriétés dans leurs projets de travaux ou encore de mener plus de 200 000 audits énergétiques », précise le ministère.

En Auvergne-Rhône-Alpes, la Région prévoit de dispenser, via ses objectifs opérationnels sur la période 2020-2022 financés dans le cadre du programme « SARE », 28.000 conseils personnalisés et d’accompagner 5.500 ménages dans la rénovation de leurs maisons. Elle ciblera particulièrement les copropriétés en accompagnant 1700 syndicats de copropriétaires et en réalisant 700 audits énergétiques.

Une couverture par une convention de 100% du territoire métropolitain d’ici la fin de l’année 2020 est visée, avant un déploiement en Outre-Mer qui se finalisera au 1er semestre 2021.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le chantier de réhabilitation des universités des quais Berthelot livré

Les bâtiments du site universitaire des quais ont fait l’objet d’un vaste programme de réhabilitation depuis 2014.


Les artisans décrivent un rythme de travail intense qui génère de la fatigue

La CAPEB a fait part des résultats de la 8e édition du baromètre ARTI Santé BTP.


Le bâtiment tient, mais…

nullLa fédération française du bâtiment (FFB) a, en cours de semaine, fait part, lors d’une conférence de presse, des derniers chiffres du secteur. Si ce dernier, globalement, tient, l’organisation espère pouvoir faire avancer certaines problématiques récurrentes lors des assises du bâtiment.


Le siège de l’Auxiliaire livré rue Garibaldi

nullCrédit Agricole Immobilier a annoncé avoir livré cet immeuble de bureaux situé au 18/24 rue Garibaldi, dans le 6e arrondissement de Lyon.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.


Le climat des affaires recule dans l’industrie du bâtiment


L’INSEE a publié ce mardi son indice de climat des affaires.


Le «Booster du réemploi» récemment lancé en Auvergne-Rhône-Alpes

Différents acteurs se sont réunis il y a une dizaine de jours à la Confluence à Lyon pour le lancement de cette démarche visant à accroitre l’utilisation de matériaux de réemploi dans les chantiers.


L’artisanat du bâtiment fait part d’indicateurs en baisse

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part d’un « marché en souffrance dans un contexte économique bouleversé ».


La confiance des ménages et des acteurs du BTP se dégrade

L’INSEE a fait part ce mercredi de son indice de confiance des ménages, après avoir publié la veille son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière et celle dans l’artisanat du bâtiment.


La CAPEB adopte un plan de transformation stratégique

nullLa confédération tenait son Assemblée générale ces 21 et 22 avril.


Décret tertiaire : comment la start-up lyonnaise Lowit veut prendre la main

nullL’entrepreneur Thomas Lagier, qui avait déjà cofondé en 2014 la société de modélisation urbaine Forcity (disparue en 2019), a récemment saisi l’opportunité du décret tertiaire pour créer une nouvelle start-up à Lyon. Lowit propose un diagnostic automatique, des recommandations de travaux et un suivi des performances.


MaPrimeRénov augmentée de 1.000 € pour sortir du fioul ou du gaz

Depuis vendredi 15 avril, la prime a été augmentée pour tout changement de système de chauffage qui permet de sortir du fioul ou du gaz.


La Métropole de Lyon réaffirme son soutien aux Worldskills

nullLa collectivité a annoncé son soutien plein et entier à cet événement. Elle regrette l’absence d’engagement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


La filière de la rénovation énergétique adresse une lettre ouverte à Jean Castex

nullPlusieurs organisations professionnelles de la rénovation énergétique ont signé cette lettre adressée au Premier ministre, afin de lui faire part de difficultés.


Face aux hausses de coûts, BTP Rhône appelle à une solidarité de filière

nullLa fédération BTP Rhône et Métropole a alerté sur des difficultés inédites depuis 1945 pour ses adhérents, lesquels sont en proie à une hausse brutale des coûts de construction suite au contexte géopolitique.