L’État et Auvergne-Rhône-Alpes signent la mise en oeuvre de SARE

La ministre du logement et le vice-président de la Région ont signé la convention de mise en œuvre de ce « service d’accompagnement à la rénovation énergétique ».

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement, et Éric Fournier, vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes délégué à l’environnement, développement durable, énergie et aux parcs naturels régionaux, ont signé la convention de mise en œuvre de ce « service d’accompagnement à la rénovation énergétique ». Ce programme de « service d’accompagnement à la rénovation énergétique » est déployé à l’échelle de la région. Il vise à améliorer l’accompagnement des ménages dans les travaux de rénovation énergétique de leur logement.

Éric Fournier, qui est par ailleurs président de la communauté de communes de la vallée de Chamonix Mont-Blanc, et maire de Chamonix, a signé mardi après-midi avec la ministre cette convention. « Cette signature marque une nouvelle étape dans le déploiement national de ce programme d’aide », indique le ministère.

20 millions d’euros sur 3 ans

Le programme, qui avait été initié il y a quelques mois avec Julien Denormandie, permettra de renforcer la dynamique territoriale en faveur de la rénovation énergétique des logements à l’échelle d’Auvergne-Rhône-Alpes, en associant collectivités locales et réseaux professionnels. « Il mobilisera sur ce territoire 20 millions d’euros sur 3 ans, cofinancés par les Certificats d’économie d’énergie et 31 millions d’euros co-financés par les collectivités, au premier chef desquelles le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes », précise le ministère.

« Ce financement permettra d’offrir sur la période 2020 – 2023 une information et un conseil de qualité en matière de rénovation énergétique à 330 000 ménages, d’accompagner près de 20 000 ménages dans la réalisation de leurs travaux ou encore de conseiller plus de 3 500 entreprises dans la rénovation énergétique de leurs locaux », ajoute-t-il.

« Je me réjouis de signer aujourd'hui avec la région Auvergne-Rhône-Alpes la convention de mise en œuvre du Service d'accompagnement à la Rénovation Énergétique, qui est un cap important franchi pour le déploiement de ce programme et qui va permettre d'aider concrètement beaucoup de ménages et d’entreprises de la région à sauter le pas de la rénovation énergétique», a indiqué Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du logement.

« Le manque d’information sur les aides existantes et de conseil technique représente bien souvent un frein aux initiatives individuelles et professionnelles en matière de rénovation énergétique. En mobilisant pas moins de 52 millions d’euros en Auvergne Rhône-Alpes pour accompagner plus efficacement les ménages et les entreprises dans le diagnostic et la mise en œuvre au travers d’un guichet unique, la Région, l’Etat et l’ensemble des collectivités locales associées se donnent les moyens de leurs ambitions en faveur d’une véritable transition écologique du quotidien. », a pour sa part indiqué Éric Fournier.

Un programme créé en 2019

Le programme créé le 5 septembre de l’année dernière dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, apporte un cofinancement jusqu’à 50% des montants engagés par les collectivités territoriales pour étendre le réseau public d’information, de conseil et d’accompagnement des ménages à la rénovation énergétique de leurs logements (réseau « FAIRE Tout pour ma renov’ »). Il est doté d’une enveloppe 200 millions d’euros pour la période 2019-2024, et a pour objectif de permettre à tous les citoyens de pouvoir bénéficier d’une information et d’un accompagnement à la rénovation énergétique de leur logement. 15 conventions territoriales, couvrant 14 régions, ont été votées ou seront soumises au vote d’ici la fin de l’année 2020.

« Au total, ces conventions prévoient de mobiliser 135 millions d’euros de Certificats d’économies d’énergie en complément de 150 millions d’euros des collectivités territoriales pour les trois prochaines années. Très concrètement, il s’agit d’informer et de conseillers plus de 2 millions de ménages, d’accompagner 110 000 particuliers ou copropriétés dans leurs projets de travaux ou encore de mener plus de 200 000 audits énergétiques », précise le ministère.

En Auvergne-Rhône-Alpes, la Région prévoit de dispenser, via ses objectifs opérationnels sur la période 2020-2022 financés dans le cadre du programme « SARE », 28.000 conseils personnalisés et d’accompagner 5.500 ménages dans la rénovation de leurs maisons. Elle ciblera particulièrement les copropriétés en accompagnant 1700 syndicats de copropriétaires et en réalisant 700 audits énergétiques.

Une couverture par une convention de 100% du territoire métropolitain d’ici la fin de l’année 2020 est visée, avant un déploiement en Outre-Mer qui se finalisera au 1er semestre 2021.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Légère baisse du climat des affaires dans le bâtiment

L’INSEE a fait part jeudi de l’indice du climat des affaires pour janvier, et dévoilé dans même temps celui afférent au secteur du bâtiment.


Foncia déploie sa filiale Tech-Way dans le Rhône

Cette filiale est spécialisée dans la maintenance technique de l’habitat.


« Nous avons un méta projet, le projet de la ‘Métropole harmonieuse’ »

nullOlivier Bianchi est maire de Clermont Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole. Nous évoquons avec lui la méthode qui a permis de mettre au point et voter en décembre une programmation pluriannuelle des investissement sur 10 ans. Nous échangeons plus largement, avec lui, sur l’organisation de la 4e Métropole d’Auvergne-Rhône-Alpes, et les enjeux de celle-ci.


Immobilier : des records en 2021, mais des incertitudes pour 2022

nullLa FNAIM a retracé une immobilière marquée par un record de ventes et de prix. Mais des incertitudes pèsent sur 2022, et notamment du point de vue des élections, des taux, et de l’impact de la rénovation énergétique.


Ouverture de « France Renov », le service public de la rénovation de l’habitat

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, et Thierry Repentin, président de l’ANAH ont présenté ce jour le nouveau service public de la rénovation de l’habitat, « France Renov ».


L’audit énergétique à la vente en vigueur dès le 1er septembre 2022

L’audit énergétique règlementaire pour les logements proposés à la vente sera requis dans un peu plus de 9 mois. La ministre a souhaité laisser un peu plus de temps aux professionnels.


Un comité local lancé en faveur de la jeunesse et de l’emploi

Ce comité a été lancé lundi en présence d’élus et de professionnels.


Un taux d’utilisation des capacités en hausse dans le bâtiment

nullPublié jeudi, le climat des affaires dans le bâtiment s’est affiché en légère hausse en novembre. Le taux d’utilisation des capacités de production augmente, lui, de façon continue.


Une convention de partenariat pour l’amélioration de l’habitat dans les villes


Cette convention a été signée ce mardi au salon des maires et des collectivités locales.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la pénurie de main d’œuvre

L’artisanat du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son étude de conjoncture du 3e trimestre 2021. Celle-ci fait état d’une activité dynamique sur un marché toujours en tension.


Vincent Gaud élu président régional de la CMA Auvergne-Rhône-Alpes

La nouvelle gouvernance de la Chambre de métiers et de l’artisanat a été nommée.


La croissance de l’artisanat du bâtiment dopée par l’entretien-amélioration

La CAPEB, qui a présente les chiffres de l’activité du secteur, a fait part d’une croissance de 4 % au troisième trimestre. La rénovation énergétique des logements est notamment portée par le dispositif MaPrimeRénov’.


Rebond des ventes du commerce, difficultés de recrutement chez les artisans

L’INSEE a fait part cette semaine de plusieurs statistiques attestant du rebond de l’activité.


BTP Rhône pointe les risques sur le secteur de la construction

Malgré une activité satisfaisante dans le secteur en 2021, la fédération BTP Rhône et Métropole a pointé les risques à court et moyen terme, notamment en matière d’emploi et de prix des matériaux.


La Ville de Lyon et la Chambre des métiers signent une convention

Une visite d’acteurs de l’artisanat local du 9ème arrondissement était organisée par la Ville de Lyon et la Chambre des métiers et de l’artisanat, préalablement à la signature de cette convention visant à un développement économique local durable, créateur d’emplois et d’animation de proximité.