L’État et Auvergne-Rhône-Alpes signent la mise en oeuvre de SARE

La ministre du logement et le vice-président de la Région ont signé la convention de mise en œuvre de ce « service d’accompagnement à la rénovation énergétique ».

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement, et Éric Fournier, vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes délégué à l’environnement, développement durable, énergie et aux parcs naturels régionaux, ont signé la convention de mise en œuvre de ce « service d’accompagnement à la rénovation énergétique ». Ce programme de « service d’accompagnement à la rénovation énergétique » est déployé à l’échelle de la région. Il vise à améliorer l’accompagnement des ménages dans les travaux de rénovation énergétique de leur logement.

Éric Fournier, qui est par ailleurs président de la communauté de communes de la vallée de Chamonix Mont-Blanc, et maire de Chamonix, a signé mardi après-midi avec la ministre cette convention. « Cette signature marque une nouvelle étape dans le déploiement national de ce programme d’aide », indique le ministère.

20 millions d’euros sur 3 ans

Le programme, qui avait été initié il y a quelques mois avec Julien Denormandie, permettra de renforcer la dynamique territoriale en faveur de la rénovation énergétique des logements à l’échelle d’Auvergne-Rhône-Alpes, en associant collectivités locales et réseaux professionnels. « Il mobilisera sur ce territoire 20 millions d’euros sur 3 ans, cofinancés par les Certificats d’économie d’énergie et 31 millions d’euros co-financés par les collectivités, au premier chef desquelles le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes », précise le ministère.

« Ce financement permettra d’offrir sur la période 2020 – 2023 une information et un conseil de qualité en matière de rénovation énergétique à 330 000 ménages, d’accompagner près de 20 000 ménages dans la réalisation de leurs travaux ou encore de conseiller plus de 3 500 entreprises dans la rénovation énergétique de leurs locaux », ajoute-t-il.

« Je me réjouis de signer aujourd'hui avec la région Auvergne-Rhône-Alpes la convention de mise en œuvre du Service d'accompagnement à la Rénovation Énergétique, qui est un cap important franchi pour le déploiement de ce programme et qui va permettre d'aider concrètement beaucoup de ménages et d’entreprises de la région à sauter le pas de la rénovation énergétique», a indiqué Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du logement.

« Le manque d’information sur les aides existantes et de conseil technique représente bien souvent un frein aux initiatives individuelles et professionnelles en matière de rénovation énergétique. En mobilisant pas moins de 52 millions d’euros en Auvergne Rhône-Alpes pour accompagner plus efficacement les ménages et les entreprises dans le diagnostic et la mise en œuvre au travers d’un guichet unique, la Région, l’Etat et l’ensemble des collectivités locales associées se donnent les moyens de leurs ambitions en faveur d’une véritable transition écologique du quotidien. », a pour sa part indiqué Éric Fournier.

Un programme créé en 2019

Le programme créé le 5 septembre de l’année dernière dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, apporte un cofinancement jusqu’à 50% des montants engagés par les collectivités territoriales pour étendre le réseau public d’information, de conseil et d’accompagnement des ménages à la rénovation énergétique de leurs logements (réseau « FAIRE Tout pour ma renov’ »). Il est doté d’une enveloppe 200 millions d’euros pour la période 2019-2024, et a pour objectif de permettre à tous les citoyens de pouvoir bénéficier d’une information et d’un accompagnement à la rénovation énergétique de leur logement. 15 conventions territoriales, couvrant 14 régions, ont été votées ou seront soumises au vote d’ici la fin de l’année 2020.

« Au total, ces conventions prévoient de mobiliser 135 millions d’euros de Certificats d’économies d’énergie en complément de 150 millions d’euros des collectivités territoriales pour les trois prochaines années. Très concrètement, il s’agit d’informer et de conseillers plus de 2 millions de ménages, d’accompagner 110 000 particuliers ou copropriétés dans leurs projets de travaux ou encore de mener plus de 200 000 audits énergétiques », précise le ministère.

En Auvergne-Rhône-Alpes, la Région prévoit de dispenser, via ses objectifs opérationnels sur la période 2020-2022 financés dans le cadre du programme « SARE », 28.000 conseils personnalisés et d’accompagner 5.500 ménages dans la rénovation de leurs maisons. Elle ciblera particulièrement les copropriétés en accompagnant 1700 syndicats de copropriétaires et en réalisant 700 audits énergétiques.

Une couverture par une convention de 100% du territoire métropolitain d’ici la fin de l’année 2020 est visée, avant un déploiement en Outre-Mer qui se finalisera au 1er semestre 2021.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La CAPEB reçue par la Métropole le 14 janvier sur la ZFE

La CAPEB Rhône et Grand Lyon sera reçue par la Métropole concernant la zone de faibles émissions, qui a été durcie au 1er janvier.


La CAPEB satisfaite de la qualification RGE «chantier par chantier»

Depuis l’entrée en vigueur au 1er janvier de l’arrêté du 24 décembre 2020, une expérimentation est lancée pour deux ans afin de mettre en œuvre la qualification RGE « chantier par chantier ».


Olivier Sichel missionné pour un travail la rénovation des passoires énergétiques

Le directeur général délégué de la Caisse des Dépôts et directeur de la Banque des Territoires a été missionné pour piloter une task force dédiée à l’offre de financement de la rénovation des passoires énergétiques.


Rénovation des bâtiments publics : l’État engage une action sur près de 600 projets

580 projets ont été sélectionnés en Auvergne-Rhône-Alpes en conférence nationale de l’immobilier stratégique. Ils représentent un investissement de 330 millions d’euros dans 12 départements de la région.


Programme de rénovation énergétique : Action Logement répond à Soliha


La fédération a déploré l’arrêt brutal du programme de rénovation énergétique d’Action Logement Services. La structure paritaire a immédiatement tenu à démentir les propos de son partenaire sur l’abandon des dossiers en cours.


Nette hausse du budget de l’Anah

Le dernier conseil d’administration de l’année a acté un budget de 2,7 milliards d’euros pour 2021.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La ville de Lyon va adhérer à la SPL OSER

Une délibération a été adoptée en conseil municipal ce jeudi.


L’État et Auvergne-Rhône-Alpes signent la mise en oeuvre de SARE


La ministre du logement et le vice-président de la Région ont signé la convention de mise en œuvre de ce « service d’accompagnement à la rénovation énergétique ».


MaPrimeRénov’ élargie aux copropriétés et aux bailleurs

Le ministère du logement a fait part ce lundi du nouveau barème de MaPrimeRénov’. Le nouveau périmètre a notamment été accueilli favorablement par la FNAIM et la FFB.


Une solution de lavage promue par la FFB pour les peintres du bâtiment

La fédération du bâtiment lance O’Niveau, opération visant à aider les entreprises de peinture à s’équiper d’une station de nettoyage d’outils plus respectueuse de l’environnement.


Vers une mise à jour de la charte de 2006 pour promouvoir les matériaux biosourcés

Peu avant la clôture de l’exposition « Architecture en fibres végétales » qui s’est tenue durant l’été à Archipel, les adjoints au maire de Lyon, Sylvain Godinot et Raphaël Michaud, ainsi la vice-présidente de la Métropole, Béatrice Vessiller, ont fait un point sur la filière des matériaux biosourcés et les moyens de la promouvoir.


Ingénierie : le ralentissement impacte le secteur

Les sociétés d’ingénierie sont toujours impactées par le ralentissement économique, selon la dernière édition du baromètre économique de Syntec-Ingénierie.


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.