Fonds souverain et relocalisation au menu des vœux de Laurent Wauquiez

Face à la crise sanitaire et économique, le président de la Région a, lors de ses vœux à la presse, mis en avant plusieurs actions de la collectivité. Il a également évoqué le plan de relance, la préférence régionale, et son projet de fonds souverain.

Laurent Wauquiez a présenté ce jeudi ses vœux à la presse par le biais d’une visioconférence. Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes est évidemment, à cet occasion, longuement revenu sur la crise sanitaire et ses conséquences. « 2021 s’ouvre dans une situation qui est évidemment plus que difficile. Elle est difficile parce que ce n’est pas une crise temporaire, mais une crise qui s’installe dans la durée, qui use, qui fragilise les structures et les colonnes de fonctionnement de notre démocratie, de notre région, de notre République », a affirmé l’élu.

Il a décrit des crises qui s’additionnent, à savoir la crise sanitaire, mais aussi la crise économique. « Ma conviction, c’est que nous avons à faire à une profonde remise en cause de l’organisation de notre démocratie. Ou précisément parce qu’il y a cet impératif d’utilité et de concret dans la crise, les français ne supportent plus un pilotage où il y a un tel écart entre ce que l’on annonce au niveau national et la réalité de ce qui se passe sur le terrain. Et nous devons réfléchir à cela. Le pays ne pourra pas sur la durée être conduit sur ce mode de fonctionnement beaucoup trop pesant, beaucoup trop lourd, et qui s’est à ce point-là écarté de ce qu’est le bon sens et le pragmatisme», a affirmé Laurent Wauquiez.

Mise en avant du plan d’économies

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a ensuite mis en avant sa politique budgétaire, évoquant des discussions passées qui étaient selon lui « artificielles » autour du plan d’économies mené depuis le début du mandat.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier logistique : moins de 300.000 m² placés en 2021 à Lyon

C’est le constat tiré par la FNAIM Entreprises, qui a dévoilé ce vendredi les chiffres compilés par le CECIM.


Net rebond du marché des bureaux en 2021 à Lyon

La FNAIM Entreprises a fait part ce vendredi de son bilan 2021 de l’immobilier d’entreprise en région lyonnaise. La demande placée en bureaux a progressé de 33 % à 291.965 m² l’an dernier.


Vinci Immobilier vise le zéro artificialisation nette à l’horizon 2030

null
Le groupe, qui compte parmi les leaders de la promotion immobilière en France, s’est engagé ce jeudi sur cet objectif.


Réhabilitation des centres-villes : Nexity signe un partenariat avec Meridiam

Cet accord porte sur l’accompagnement des collectivités dans la réhabilitation des centres-villes en France.


Immobilier : des records en 2021, mais des incertitudes pour 2022

nullLa FNAIM a retracé une immobilière marquée par un record de ventes et de prix. Mais des incertitudes pèsent sur 2022, et notamment du point de vue des élections, des taux, et de l’impact de la rénovation énergétique.


Immobilier logistique : demande placée de 3.596.264 m² en 2021

JLL a commenté les chiffres du segment, marquée par une année record et une forte activité sur le segment des entrepôts de taille moyenne, de 10.000 m² à 20.000 m².


L’immeuble Rayas proposé à la location en Presqu’île

nullLes surfaces sont commercialisées par Valoris Real Estate.


Crédit immobilier : des taux stables, mais des craintes sur le financement

nullLa Banque de France a fait part de ses chiffres mensuels sur le crédit à l’habitat, toujours dynamiques à fin novembre. Les courtiers craignent, eux, un impact des nouvelles normes HCSF sur le financement.


«Les périphéries voient les ultra-urbains arriver avec un fort pouvoir d’achat»

Yann Jéhanno est le président de Laforêt France. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché immobilier en 2021, ainsi que les enjeux de 2022.


L’opposition critique la communication de la Métropole sur le vélo

Le groupe centriste « Inventer la Métropole de demain » la juge «  obsessionnelle », et rappelle que le développement de l’usage du vélo est un phénomène au long cours, qui a précédé l’arrivée de la majorité EELV.


Urbanisme, mobilités, transition énergétique: ce qui attend les lyonnais en 2022

La Ville de Lyon a détaillé les grandes mesures à venir et les grandes orientations.


Saint-Priest : Provost Rayonnage acquiert des locaux

Valoris Real Estate était le conseil de la société lors de cette acquisition, qui avait été précédée de la vente de ses anciens locaux.


Emmanuel Bousson devient directeur Bureaux de CBRE à Lyon

Celui-ci sera directement rattaché à Loïc de Villard, le directeur de l’agence lyonnaise.


Yves Cadelano devient directeur général de Nexity Entreprises

Le professionnel intègre Nexity et son comité exécutif.


« Mon pronostic est que l’on fera moins de ventes en 2022 qu’en 2021 »

nullLaurent Vimont est le président de Century 21 France. Nous évoquons avec lui les grands chiffres du marché de l’immobilier ancien en 2021 et ses perspectives d’évolution en 2022.