Reconversion des friches polluées: 192 candidatures pour le 1er appel à projets

Lancé par l’ADEME, cet appel à projets dédié à la reconversion de friches polluées issues d’anciens sites industriels ou miniers s’inscrit dans le cadre du plan de relance. Il vient de se clôturer.

Le premier appel à projets lancé par l’ADEME dédié à la reconversion de friches polluées issues d’anciens sites industriels ou miniers qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance vient de se clôturer. 192 candidatures déposées dont 92 pour le financement de travaux et 100 pour des études, avec un montant de dépenses éligibles de l’ordre de 190 millions d’euros, qui correspond à un volume d’aide maximum compris entre 59 et 77 millions d’euros. Le dispositif met en évidence selon le ministère de la Transition écologique « le réel besoin des acteurs de l’aménagement pour un soutien économique à l‘émergence de projets ».

Le ministère précise qu’ « une enveloppe de 259 millions d’euros sur 2 ans est par ailleurs mobilisée par le plan de relance pour accompagner le recyclage foncier des autres types de friches, sur l’ensemble du territoire national, dans le cadre d’une instruction territorialisée sous l’autorité des préfets de région ». La clôture de ces appels à projets régionaux s’échelonne entre le 26 février et le 19 mars. « Au 5 mars 2021, alors que 7 appels à projets régionaux sont clos, plus de 700 dossiers ont déjà été déposés, représentant plus de 1,1 milliard d’euros de subventions demandées », note le ministère.

«Réel engouement»

Le ministère parle ainsi, au vu de ces premiers chiffres d’« une forte mobilisation des acteurs locaux » et d’un « réel engouement » suscité par ces dispositifs visant à faire sauter le verrou du coût du recyclage foncier pour l’engagement en phase opérationnelle des projets d’aménagement et de construction. .

Les projets sélectionnés par les préfets de régions dans le cadre de leurs enveloppes régionales doivent être annoncés d’ici le 15 avril 2021. Au regard de l’intérêt des projets et sur proposition des préfets, des lauréats complémentaires seront ensuite sélectionnés jusqu’au 15 mai 2021.

Une reconquête des friches dans l’optique du « zéro artificialisation nette »

« La reconquête des friches constitue un enjeu majeur d’aménagement durable des territoires pour répondre aux objectifs de maîtrise de l’étalement urbain, de revitalisation urbaine et, par conséquent, de limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers. Les friches représentent en effet un important gisement foncier dont la mobilisation et la valorisation doivent être préférées à l’artificialisation d’espaces naturels pour développer de nouveaux projets », souligne le ministère.

Surtout, la reconversion des friches s’inscrit clairement dans la trajectoire du « zéro artificialisation nette » fixée par le Gouvernement, et inscrite dans le projet de loi « climat et résilience » en cours d’examen au parlement. « Dans ce cadre, le fonds mis en place par le plan de relance permet de débloquer des situations qui ne pourraient l’être sans soutien public, et témoigne de l’engagement opérationnel du Gouvernement en faveur de la sobriété foncière », conclut le ministère de la Transition écologique.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les allées du Cardo, un projet de transformation du centre de Clermont

Avec le projet de réalisation des lignes de BHNS sur Clermont Auvergne Métropole, une transformation des voiries et de l’espace public du coeur urbain de la ville centre va être initiée.


La Métropole de Lyon veut rester volontariste en matière de foncier

nullAprès avoir engagé 140 millions d’euros l’année dernier sur toutes les enveloppes de la politique foncière, la collectivité prévoit de mobiliser des montants similaires en 2022.


Le budget 2022 de la Métropole de Lyon adopté

Le budget comprend notamment une aide de 10 millions d’euros aux communes qui construisent des logements.


La mixité, sujet d’échanges lors de la conférence de la FNAIM Entreprises

La FNAIM Entreprises du Rhône organisait mercredi sa réunion annuelle de présentation des chiffres 2021 de l’immobilier d’entreprise en région lyonnaise. Une table ronde a également été organisée sur le thème de la mixité fonctionnelle et de la transition écologique.


« Nous avons un méta projet, le projet de la ‘Métropole harmonieuse’ »

nullOlivier Bianchi est maire de Clermont Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole. Nous évoquons avec lui la méthode qui a permis de mettre au point et voter en décembre une programmation pluriannuelle des investissement sur 10 ans. Nous échangeons plus largement, avec lui, sur l’organisation de la 4e Métropole d’Auvergne-Rhône-Alpes, et les enjeux de celle-ci.


Vinci Immobilier vise le zéro artificialisation nette à l’horizon 2030

null
Le groupe, qui compte parmi les leaders de la promotion immobilière en France, s’est engagé ce jeudi sur cet objectif.


Réhabilitation des centres-villes : Nexity signe un partenariat avec Meridiam

Cet accord porte sur l’accompagnement des collectivités dans la réhabilitation des centres-villes en France.


Urbanisme, mobilités, transition énergétique: ce qui attend les lyonnais en 2022

La Ville de Lyon a détaillé les grandes mesures à venir et les grandes orientations.


«Nous créons le lien entre investisseurs et promoteurs »

Mathieu Descout est président de Novaxia Investissement. Nous évoquons avec lui l’activité de la société de gestion, qui opère dans le recyclage urbain.


Clermont Auvergne Métropole : les orientations du PADD validées

La conception du plan local d’urbanisme de la Métropole a passé une nouvelle étape, avant la conception du nouveau règlement en 2022.


Un projet de réhabilitation des grandes cités TASE à Vaulx-en-Velin

nullCe projet de requalification au cœur du Carré de Soie, concerne près 299 logements locatifs sociaux Le montant de celui-ci s’élève à 26.1 millions d’euros.


Guillotière / Part-Dieu : l’État crée une brigade spécialisée de terrain

Cette solution vise à répondre à la dégradation de la situation sécuritaire dans le quartier de la Guillotière.


2,3 millions d’euros engagés par la Métropole pour la place Gabriel Peri

Par cet engagement, la Métropole vise à améliorer les espaces publics du cœur du quartier de la Guillotière.


Rive droite du Rhône : un espace d’échanges sur la place des Terreaux

Dans le cadre de la concertation lancée le mois dernier, un espace est mis en place du mercredi 15 au samedi 18 décembre pour imaginer les quais de demain.


Vallon des hôpitaux à Saint-Genis-Laval : le dossier de réalisation approuvé

null
Le dossier de réalisation a été approuvé par le Conseil de la Métropole de Lyon durant la séance du 13 et 14 décembre.