QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.

Le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a fait part ce mardi d’un courrier au Premier ministre, Jean Castex. Dans ce courrier, il a rappelé que, lors du dernier comité interministériel à la ville, en janvier dernier, France Urbaine avait appelé à la réactualisation du pacte de Dijon, à l'aune de la crise sanitaire, économique et sociale.

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville, déjà fragilisés, sont en effet fortement touchés par cette crise et ses conséquences depuis plus d’un an, avec à la clé une augmentation inédite des précarités. Comptant 5,4 millions de Français, le taux de pauvreté y est en effet de 42%, le taux de chômage de 22,5%, contre 8,2% au niveau national. Or le nombre de médiateurs est passé de plus de 20.000 en 2001 à 12.000 depuis 2017.

Face à cette situation, Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole a écrit au premier Ministre pour solliciter l’instauration de dispositifs ciblés de formation et d’insertion pour les jeunes des quartiers prioritaires, regrettant au passage, au-delà des effets d'annonce, l’insuffisance des mesures gouvernementales.

« Les collectivités locales sont des acteurs majeurs en matière de développement économique et social urbain. Ainsi, il serait pertinent de les réunir aux cotés des acteurs associatifs, des acteurs de l’insertion et de la formation, ainsi que du monde économique local afin de proposer des formations adaptées permettant d'orienter ces jeunes vers des métiers sous tension ou porteurs d’emploi. Les besoins en termes de recrutements et de formations des entreprises se définissent au plus près des réalités économiques des territoires, et par conséquent des dispositifs nationaux en matière d’emploi se révèlent parfaitement inefficaces», note l’élu.

Une réactualisation du pacte de Dijon demandée

Le pacte de Dijon signé en juillet 2018 promouvait une refonte de la manière de construire et de mettre en œuvre les politiques de cohésion urbaine et sociale, partagées entre l’Etat et les collectivités. Il clarifiait les responsabilités des collectivités et de l’Etat, et appelait à une politique, non plus fragmentée par la juxtaposition de dispositifs spécifiques ou d’appels à projets, mais à une politique transversale, intégrée, et décloisonnée. Dans ce cadre, les collectivités territoriales engagent leurs responsabilités en matière de développement économique et d’emploi, de mobilités et d’habitat, tandis que l’action de l’Etat est attendue dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la sécurité et justice.

La réactualisation du Pacte de Dijon n’étant possible que si les collectivités territoriales disposent de moyens suffisants, Gaël Perdriau expliquait, dès le mois d’avril dernier dans une tribune libre, la nécessité de créer un poste spécifique dans la comptabilité. « Les concours des collectivités, liées aux conséquences du COVID 19, seraient, tant au niveau de l'investissement que du fonctionnement, clairement isolées, budgétairement, dans une troisième section, appelée à disparaître aussi rapidement que possible, la lisibilité des documents financiers locaux n'en sera que plus grande pour les citoyens et les partenaires des collectivités. Cela pourrait passer par un principe simple : seules sont éligibles, au titre du fonctionnement, les dépenses ne générant aucune récurrence temporelle et celles découlant de l'investissement et de la gestion de la relance locale due à la crise sanitaire. Une telle évolution comptable ne peut s'entendre qu'en l'accompagnant d'une réflexion approfondie, débouchant sur des actions très concrètes, en matière de fiscalité et de maîtrise de l'imposition locale par les collectivités ce qui suppose aussi de définir un nouvel équilibre avec la fiscalité nationale ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 7 : « À la Source » loue 350 m² de locaux mixtes

Valoris Real Estate était conseil de l’opération.


Budget participatif de Villeurbanne: la population s’est impliquée

304 idées de projets ont été déposées dans le cadre de ce budget participatif expérimental.


Petites Villes de Demain : partenariat entre le ministère, l’ANCT et les APCA

Ce conventionnement pluriannuel d’objectifs définit les modalités concrètes de la participation des Chambres d’agriculture pour la mise en œuvre du programme Petites Villes de Demain.


Travaux d’été programmés dans les collèges de la Métropole de Lyon

La collectivité est chargée de la construction et de l’entretien des collèges


L’État va aider à la restructuration de 69 locaux commerciaux de Saint-Étienne

Le ministre en charge des PME et le secrétaire d’état chargé de la Ruralité ont récemment annoncé les premiers projets qui bénéficieront du fonds doté de 60 millions d’euros de France Relance. Celui visant à la la revitalisation commerciale de Saint-Étienne fait partie de ceux-ci.


Stationnement sécurisé des vélos à Lyon : LPA teste une formule horaire

Ce stationnement horaire est testé dans trois parcs de la ville de Lyon, en presqu’île et à la Part-Dieu.


Les logements de classe E seront considérés comme indécents en 2034

La commission mixte paritaire du Sénat et de l’Assemblée nationale a adopté et modifié le volet rénovation des bâtiments du projet de loi Climat et résilience.


Flambée des matériaux dans le BTP : la FFB salue «des avancées significatives»

Olivier Salleron, président de la FFB

Les professionnels du secteur ont rencontré jeudi plusieurs ministres. Une prise en charge du coût de la mise en activité partielle des salariés du BTP est étudiée, quand elle résulte d’une telle pénurie.


Inauguration du «passage France Péjot» dans le 2e arrondissement de Lyon

nullCe passage sous l’échangeur de Perrache, qui a pris le nom d’une grande héroïne lyonnaise de la Résistance, permet une meilleure liaison entre la place des Archives et la place Carnot.


La Métropole de Lyon veut favoriser l’habitat participatif

La collectivité souhaite la réalisation de plusieurs projets de ce type chaque année sur le territoire de la Métropole.


Le projet de ligne T10 en concertation

Une grande phase de concertation sur le projet de création de ligne de tramway entre Vénissieux et Gerland est organisée du 23 août au 23 octobre.


Lyon-Turin : Vinci et Eiffage remportent une part majeure du creusement du tunnel de base

Les trois marchés de creusement du tunnel de base côté France ont été attribués aux groupements conduits par Eiffage Génie Civil, Vinci Construction Grands Projets, et Implenia Suisse.


La Montée de Choulans va passer en 2×1 voie pour les voitures

Pour sécuriser l’axe, la Métropole et la Ville ont décidé qu’une voie dédiée aux bus et vélos sera, à la rentrée, créée dans les deux sens, passant ainsi le reste de la circulation en configuration 2×1 voie.


A46 Sud : ouverture de la concertation publique

nullL’État et son concessionnaire, Autoroutes du Sud de la France (ASF), ont étudié un projet d’aménagement de l’autoroute et du nœud de Manissieux avec l’autoroute A43.


Élections régionales : nette victoire de Laurent Wauquiez

Le président sortant d’Auvergne-Rhône-Alpes est largement arrivé en tête au second tour des élections régionales.