Maintien des places d’hébergement ouvertes pendant la crise

Emmanuelle Wargon a annoncé le maintien de toutes les places d’hébergement ouvertes pendant la crise.

La trêve hivernale, qui avait été prolongée par le Gouvernement, prend fin au 31 mai. 43.000 places supplémentaires ouvertes depuis le premier confinement sont toutefois maintenues. Les personnes hébergées sont garanties de le rester jusqu’à ce qu’une solution de sortie vers le logement leur soit proposée.

« Depuis le premier confinement, le Gouvernement a fait de la mise à l’abri des personnes sans domicile fixe une priorité, traduite par l’ouverture de plus de 40.000 places d’hébergement », affirme le ministère en charge du logement.

Emmanuelle Wargon a annoncé ce matin le maintien jusqu’à fin mars 2022 des 200.000 places d’hébergement actuellement ouvertes.

L’absence de fermeture de place à l’issue de la période hivernale est une première dans le secteur de l’hébergement d’urgence. « Les personnes hébergées le seront en hiver comme en été, ce qui permet la continuité de l’accompagnement social vers l’accès au droit, à la santé, au logement, à l’emploi. Il s’agit de sortir de la ‘gestion au thermomètre’ de l’hébergement d’urgence, avec des places qui resteront ouvertes toute l’année», note le ministère.

Intensification des actions de sortie de l'hébergement vers le logement

Les actions de sortie de l’hébergement vers le logement vont parallèlement s’intensifier dans le cadre de la politique du Logement d’abord. Depuis le lancement de cette stratégie en septembre 2017, 235.000 personnes ont pu accéder à un logement pérenne. « Ces efforts vont s’intensifier et permettre à moyen et long termes de réduire progressivement le parc d’hébergement d’urgence pour développer plus de solutions de logement social, de résidences sociales, de pensions de famille », souligne le ministère.

Ce dernier précise qu’un travail va être mené en lien avec les associations afin de transformer le parc d’hébergement en des centres de meilleure qualité, mais aussi réduire la part des nuitées hôtelières « et développer les structures d’hébergement garantissant un accompagnement social adapté aux besoins des personnes ».

« Le gouvernement est fortement mobilisé pour protéger les personnes en situation de grande précarité en leur garantissant un hébergement digne et un accompagnement personnalisé, premiers pas vers l’insertion et l’accès au logement », conclut le ministère.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


GrandLyon Habitat obtient la certification ISO 50001

L’office public de l’habitat affiche ainsi des objectifs ambitieux en matière de politique énergétique responsable.


Accord sur les propositions de réforme d’Action Logement

Le ministère du logement et Action Logement se sont accordés sur les propositions de réforme du groupe Action Logement.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


La Métropole autorise pendant un an l’occupation d’un squat

Un accord de médiation a été signé, qui acte l’occupation sous conditions d’un bâtiment métropolitain dans le 3e arrondissement de Lyon jusqu’au 30 juin 2022.


Cécile Mazaud reconduite à la présidence de Foncière Logement

Le Conseil d’administration a par ailleurs désigné Pascaline Fourgoux comme vice-présidente de l’association.


Anne Warsmann prend la présidence d’ABC Hlm

Elle succède à Bertrand Prade, qui avait élu en 2019.


Un nouveau cap pour le projet Part-Dieu

nullLe maire de Lyon, Grégory Doucet, et Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, ont dévoilé mardi leurs nouvelles ambitions pour ce quartier du troisième arrondissement de Lyon.


Pour l’opposition à la Métropole de Lyon, une « ligne rouge » a été franchie

Le groupe d’opposition centriste à la Métropole de Lyon a regretté qu’une délibération sur la « délégation des aides à la pierre de l’État 2021-2026 » soit inscrite à la prochaine commission permanente plutôt qu’en Conseil métropolitain.


Nivolas-Vermelle : pose de 1ère pierre pour « Le Clos du Marais »

nullCette résidence sera composée de 12 maisons individuelles groupées et de 27 logements collectifs.


Maintien des places d’hébergement ouvertes pendant la crise

Emmanuelle Wargon a annoncé le maintien de toutes les places d’hébergement ouvertes pendant la crise.


Une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain

La Métropole de Lyon et l’association «Vivre dignement dans notre métropole » ont signé une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain.


L’Opac du Rhône et Loire Habitat créent la SAC «Au Fil des Deux Fleuves»

nullLes conseils d’administration des deux offices publics de l’habitat départementaux ont approuvé la création de la société anonyme de coordination.


Nicolas Bonnet, nouveau directeur général de la CCI

L’ancien dirigeant d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes a rejoint début mai la chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint- Etienne Roanne.


Action Logement en soutien aux objectifs de construction de logements sociaux

Le groupe a annoncé déployer subventions et titres participatifs pour soutenir les bailleurs sociaux et relever le défi de construire 250.000 logements sociaux.