Performance énergétique : le courrier des présidents des Métropoles de Grenoble et Lyon

Bruno Bernard et Christophe Ferrari ont écrit aux parlementaires sur transformation des règles de calcul de la performance énergétique des bâtiments visant selon eux à « faussement atteindre les objectifs de la stratégie nationale bas carbone ».

« Changer de braquet plutôt que de trafiquer le thermomètre ! ». Le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, et celui de Grenoble-Alpes Métropole, Christophe Ferrari, se sont indignés, dans un courrier aux parlementaires, « des tentatives du gouvernement de transformer les règles de calcul de la performance énergétique des bâtiments pour faussement atteindre les objectifs de la Stratégie nationale bas carbone ». Selon eux, « il est urgent de changer de braquet en matière de rénovation énergétique sachant que le bâtiment est à l’origine de 25% des émissions de gaz à effet de serre.»

Le courrier des deux présidents est adressé aux députés et aux sénateurs à l’occasion de l’examen, en première lecture au Sénat, de la loi « Climat et résilience », qui a été adoptée en première lecture par les députés. Ils interpellent notamment les parlementaires sur les critères permettant de considérer un logement performant d’un point de vue énergétique. Pour eux, revoir à la baisse ces critères entrainerait la sortie de nombres de logements des exigences de rénovation énergétique. Ils soulignent néanmoins que le bâtiment est aujourd’hui responsable en France de près d’un quart des émissions des gaz à effet de serre.

Les élus fustigent un « désengagement de l’État »

Ils soulignent par ailleurs que les évolutions proposées par le gouvernement en matière d’aides à la rénovation énergétique se traduisent par une baisse des aides à destination des ménages modestes. Ce sont pourtant ces ménages, qui se trouvent parfois en situation de précarité énergétique, qu’il conviendrait d’aider davantage. Face à ce désengagement de l’État, les deux Métropoles sont contraintes de le compenser, ce qui représente pour les Métropoles de Lyon et de Grenoble une charge de près de 10 millions d’euros.

Aussi, les présidents des Métropoles de Lyon et de Grenoble entendent rappeler aux parlementaires que le gouvernement s’était engager à reprendre les propositions de la convention citoyenne pour le climat sans filtre. Mais ce projet de loi apparaît selon eux, « très en deçà des ambitions de la convention citoyenne pour le climat ».

«Tentatives de mise en place de passe-droits illégitimes, anachroniques »

Pour Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon « la rénovation énergétique du bâtiment représente un levier essentiel pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de notre territoire. De plus, il s’agit d’une véritable opportunité pour créer de l’emploi et réduire la précarité énergétique. C’est en ce sens que la Métropole de Lyon a récemment renforcé son programme Ecoreno’v, à destination des habitants de la Métropole, afin de les accompagner dans leurs projets de rénovation énergétique».

Christophe Ferrari

(DR)

Selon Christophe Ferrari, le président de Grenoble Alpes Métropole, « iI s'agit-là de tentatives de mise en place de passe-droits illégitimes, anachroniques, visant à réduire les efforts en matière d'isolation et de réduction des consommations énergétiques, principales causes des émissions de gaz à effet de serre ». « A l'heure où l'Etat a été condamné pour inaction climatique, plus que jamais, nous appelons à changer de braquet et non pas reculer. C'est la condition pour engager un bond en avant pour le climat ! »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


Consultation publique sur le bruit dans la Métropole de Lyon

La Métropole de Lyon a renouvelé son plan de prévention du bruit dans l’environnement pour la période 2021-2024. Une consultation publique est organisée du 16 juillet au 30 septembre.


Lyon 7 : de la peinture au sol pour lutter contre les îlots de chaleur

null
L’expérimentation d’une peinture anti-chaleur est en cours rue Béchevelin pour lutter contre les îlots de chaleur urbains.


Le nouveau DPE entre en vigueur

C’est ce jeudi 1er juillet qu’est entré en vigueur le nouveau diagnostic de performance énergétique.


Loi climat et résilience au Sénat : le gouvernement regrette les reculs du Sénat

Ce vote, qui a eu lieu ce mardi, veut revenir sur d’importantes avancées votées lors de l’examen du texte à l’Assemblée nationale.


Solarisation du patrimoine immobilier : Saint-Etienne Métropole récompensée


La Métropole a été récompensée aux Green solutions awards pour la solarisation de son patrimoine. Elle est en lice pour la finale internationale.


Performance énergétique : le courrier des présidents des Métropoles de Grenoble et Lyon

Bruno Bernard et Christophe Ferrari ont écrit aux parlementaires sur transformation des règles de calcul de la performance énergétique des bâtiments visant selon eux à « faussement atteindre les objectifs de la stratégie nationale bas carbone ».


Qualification chantier par chantier : premier bilan positif

Cette expérimentation a été initiée il y a quelques mois par la CAPEB, qui a fait part de retours satisfaisants.


Villeurbanne : Victoire d’or du paysage pour le parc Jacob-Hugentobler

nullCe parc situé à proximité de la place Grandclément et du Rize a été récompensé d’une « Victoire d’or du paysage », prix qui distingue les aménagements paysagers de France les plus réussis.


Clermont Auvergne Métropole promeut le permis de végétaliser

La Métropole encourage ses habitants à devenir les jardiniers de leur propre quartier, via un permis de végétaliser baptisé « Ici on sème ». Il offre à chacun la possibilité s’approprier un petit bout d’espace public.


Nouveaux «Quartiers Fertiles» à Lyon, Saint-Fons, Rillieux-la-Pape et Saint-Étienne

Les ministères de l’Agriculture et de la Ville ont annoncé à la mi-avril 48 nouveaux lauréats pour cet appel à projets visant à développer l’agriculture urbaine dans les quartiers.


Caluire-et-Cuire : Lyon Métropole Habitat réhabilite 180 logements

nullCette opération porte sur les logements de la résidence La Rivette, située Montée des Forts.


MaPrimeRénov’ : plus de 185.000 dossiers déposés au 1e trimestre

L’Anah a fait part ce lundi d’un bilan de la prime au titre du premier trimestre.


Saint-Etienne : un espace vert de 2.000 m² sera créé sur la friche de l’Eden

Le désamiantage et la démolition de l’ancien cinéma va intervenir au cours des prochains mois. Au printemps 2022, sera initiée la réalisation d’un nouvel espace public dans cette rue située non loin de l’Hôtel de ville.


Inauguration de l’arboretum de Sathonay-Camp

nullCet arboretum est situé en lisière de la ZAC Castellane, développée depuis 10 ans par la Métropole de Lyon et la Ville. Après une déambulation au sein de la zone aménagée, il a été inauguré vendredi par le maire et le président de la Métropole de Lyon.