Performance énergétique : le courrier des présidents des Métropoles de Grenoble et Lyon

Bruno Bernard et Christophe Ferrari ont écrit aux parlementaires sur transformation des règles de calcul de la performance énergétique des bâtiments visant selon eux à « faussement atteindre les objectifs de la stratégie nationale bas carbone ».

« Changer de braquet plutôt que de trafiquer le thermomètre ! ». Le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, et celui de Grenoble-Alpes Métropole, Christophe Ferrari, se sont indignés, dans un courrier aux parlementaires, « des tentatives du gouvernement de transformer les règles de calcul de la performance énergétique des bâtiments pour faussement atteindre les objectifs de la Stratégie nationale bas carbone ». Selon eux, « il est urgent de changer de braquet en matière de rénovation énergétique sachant que le bâtiment est à l’origine de 25% des émissions de gaz à effet de serre.»

Le courrier des deux présidents est adressé aux députés et aux sénateurs à l’occasion de l’examen, en première lecture au Sénat, de la loi « Climat et résilience », qui a été adoptée en première lecture par les députés. Ils interpellent notamment les parlementaires sur les critères permettant de considérer un logement performant d’un point de vue énergétique. Pour eux, revoir à la baisse ces critères entrainerait la sortie de nombres de logements des exigences de rénovation énergétique. Ils soulignent néanmoins que le bâtiment est aujourd’hui responsable en France de près d’un quart des émissions des gaz à effet de serre.

Les élus fustigent un « désengagement de l’État »

Ils soulignent par ailleurs que les évolutions proposées par le gouvernement en matière d’aides à la rénovation énergétique se traduisent par une baisse des aides à destination des ménages modestes. Ce sont pourtant ces ménages, qui se trouvent parfois en situation de précarité énergétique, qu’il conviendrait d’aider davantage. Face à ce désengagement de l’État, les deux Métropoles sont contraintes de le compenser, ce qui représente pour les Métropoles de Lyon et de Grenoble une charge de près de 10 millions d’euros.

Aussi, les présidents des Métropoles de Lyon et de Grenoble entendent rappeler aux parlementaires que le gouvernement s’était engager à reprendre les propositions de la convention citoyenne pour le climat sans filtre. Mais ce projet de loi apparaît selon eux, « très en deçà des ambitions de la convention citoyenne pour le climat ».

«Tentatives de mise en place de passe-droits illégitimes, anachroniques »

Pour Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon « la rénovation énergétique du bâtiment représente un levier essentiel pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de notre territoire. De plus, il s’agit d’une véritable opportunité pour créer de l’emploi et réduire la précarité énergétique. C’est en ce sens que la Métropole de Lyon a récemment renforcé son programme Ecoreno’v, à destination des habitants de la Métropole, afin de les accompagner dans leurs projets de rénovation énergétique».

Christophe Ferrari

(DR)

Selon Christophe Ferrari, le président de Grenoble Alpes Métropole, « iI s'agit-là de tentatives de mise en place de passe-droits illégitimes, anachroniques, visant à réduire les efforts en matière d'isolation et de réduction des consommations énergétiques, principales causes des émissions de gaz à effet de serre ». « A l'heure où l'Etat a été condamné pour inaction climatique, plus que jamais, nous appelons à changer de braquet et non pas reculer. C'est la condition pour engager un bond en avant pour le climat ! »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’audit énergétique à la vente en vigueur dès le 1er septembre 2022

L’audit énergétique règlementaire pour les logements proposés à la vente sera requis dans un peu plus de 9 mois. La ministre a souhaité laisser un peu plus de temps aux professionnels.


Une aide de la Métropole de Lyon à la végétalisation des copropriétés

Le président de la collectivité, Bruno Bernard, a participé mercredi à la plantation d’arbres dans une copropriété du 3e arrondissement. Il y a promu les aides à la végétalisation des copropriétés.


Les lauréats de la 1e vague de l’appel à projets «Investissements d’avenir»

Le ministère de la Transition écologique a annoncé les lauréats de cette 1e vague de l’appel à projets « industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés », qui comprend 3 lauréats de la Région. Il a également lancé l’appel à projets « mixité pour la construction bas carbone ».


Palmarès BBCA 2021 : Nexity et Woodeum-WO2 se distinguent

Au palmarès des maîtres d’ouvrage immobilier bas carbone français, les deux groupes se partagent la pôle position.


BIG, un programme sur l’empreinte biodiversité des projets immobiliers

Ce programme de recherche et d’actions est soutenu par 16 entreprises, dont Crédit Agricole Immobilier, Altarea, Nexity ou encore Bouygues Immobilier. Celles-ci se sont unies pour transformer les pratiques vers un modèle plus respectueux du vivant.


« Réunion de chantier », une web-série sur la RE2020

La FFB a lancé celle-ci pour accompagner pour les professionnels.


Villeurbanne vise un recul de 20% des émissions des gaz à effet de serre

Le maire de Villeurbanne, accompagné d’adjointes et adjoint, a présenté la semaine dernière un manifeste et un plan d’action pour la transition écologique.


Filière à responsabilité élargie des producteurs : un décret bientôt publié

Le gouvernement a précisé ce jour les modalités de mise en œuvre de la nouvelle filière pour les produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment.


Saint-Étienne : « La comète » a été inaugurée

nullLe site issu de la réhabilitation de l’ancien bâtiment de la Comédie de Saint-Etienne a été transformé en « une pépinière pour les talents stéphanois et l’émergence culturelle ».


La chaufferie biomasse de Givors inaugurée par la Métropole

Bruno Bernard, président de la Métropole et Philippe Guelpa-Bonaro, vice-président délégué au climat et à l’énergie étaient présents pour l’évènement. Cette chaufferie alimente 2.700 équivalents logements.


Le montant de la prime air-bois augmenté

La Métropole de Lyon a annoncé rehausser le montant de sa prime air-bois pour les ménages modestes vivant sur son territoire.


Clermont Auvergne Métropole développe ses réseaux de chaleur

nullLe président de l’intercommunalité et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté mercredi les projets d’extension et d’interconnexion des réseaux, qui visent à diminuer l’empreinte carbone du territoire.


Lyon 3 : fin des travaux de réhabilitation de la résidence Dauphiné

GrandLyon Habitat a achevé les travaux de cet ensemble datant des années 30, composé de 218 logements et 2 locaux commerciaux.


La Métropole de Lyon veut agir sur le bâti des collèges

La collectivité veut rénover ses collèges et apaiser leur environnement. Un plan métropolitain de 300 millions d’euros a été dévoilé il y a quelques jours.


Charly: inauguration de la station Vavilov

Cette station a été inaugurée vendredi en présence de représentants de la Métropole de Lyon et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.