Élargissement de l’A46 Sud : la concertation publique se poursuit

Une réunion publique numérique se tient ce mardi 24 août à 19 heures.

La concertation publique sur l’A46 Sud se poursuit, suite aux trois réunions publiques, à la visite de site en autocar et à la concertation mobile sur l'aire de services de Communay Nord. Une réunion a lieu en ligne ce mardi 24 août à 19 heures pour une réunion publique numérique spéciale environnement.

Les objectifs sont de permettre un dialogue entre les porteurs de projet Etat, ASF et les publics, de s'informer sur le projet et d’échanger en ligne avec les porteurs de projet, en présence des garants de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP), et toujours, de recueillir les avis sur la plateforme participative accessible 24/24 et 7/7 (www.a46sud-amenagement.fr)

L'État et son concessionnaire, Autoroutes du Sud de la France (ASF), portent un projet d'élargissement à 2*3 voies de l'Autoroute A46 Sud prévu dès sa conception en 1993, et d'aménagement du nœud de Manissieux.

18 rencontres de proximité

« Conformément aux dispositions de l'article L.121-8-II du Code de l'environnement qui imposent à tout projet d'aménagement estimé entre 150 et 300 millions d'euros d'être rendu public, la Commission nationale du débat public (CNDP), saisie par l'État et ASF, a décidé l'organisation d'une concertation préalable encadrée par trois garants.Le projet d'élargissement à 2x3 voies de l'Autoroute A46 Sud et d'aménagement du nœud de Manissieux vise à répondre aux problématiques de : congestion aux heures de pointe et périodes de vacances scolaires qui entraîne des temps de trajets allongés, niveau de service dégradé avec effets induits de report sur le réseau secondaire, accidentologie en hausse, interventions des services de secours et d'exploitation délicates », notent ASF et le ministère chargé des transports.

La concertation comprend 18 rencontres de proximité, qui sont organisées sur cette période de 3 mois. « Quatre ateliers thématiques et six concertations mobiles sur les aires d'autoroutes et les marchés faciliteront l'expression du plus grand nombre. Deux visites de sites en autocar seront également organisées sur inscription. Une plateforme participative hébergée sur le site internet dédié www.a46sud-amenagement.fr est mise en place pour s'informer et donner son avis », rappellent ASF et le ministère.

Ce temps ouvert du 29 juin au 28 septembre vise, selon eux, « à donner le meilleur niveau d'information sur ce projet pour en saisir les enjeux et les objectifs et permettre l'expression des riverains, des associations, des élus, des automobilistes, des professionnels de la route, des services de secours, des chefs d'entreprise et plus largement des citoyens pour éclairer avec leur avis l'action des porteurs de projets ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Tramway T10 : le 1er compte rendu de concertation est disponible

Le compte-rendu de concertation de la soirée d’ouverture est disponible sur le site « destinations 2026 ». La soirée d’ouverture de la concertation sur la ligne de tramway T10 s’était déroulée le mardi 31 août dernier. En 2026, ce nouvel axe de transports en commun reliera le pôle d’échanges multimodal de Gare de Vénissieux au secteur de […]


Vienne Condrieu Agglomération : le contrat de relance et de transition écologique est signé

null
Cette signature s’inscrit dans le cadre de France relance.


Corbas : DCB Logistics a livré sa plateforme courrier-colis


Celle-ci, qui a été construite en un an, est destinée au groupe La Poste


Tramway T10 : Michèle Picard ne donne pas d’avis sur les variantes

La vice-présidente de la Métropole et maire de Vénissieux organisait mercredi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.


Emmanuelle Wargon rend public le rapport Girometti/Leclercq

Ce rapport porte sur la qualité d’utilisation du logement, afin d’en faire « un des éléments de référence du logement de demain, plus agréable a vivre, plus sobre en énergie et en foncier, et plus évolutif dans le temps ».


Lancement de la concertation sur la ZFE

nullLa Métropole de Lyon a présenté vendredi sur les modalités de la concertation sur la mise en place de la zone à faibles émissions.


Le pont de Couzon rouvre dès ce mercredi

Dès ce 1er septembre, le pont va rouvrir à tous les modes de déplacement.


Les prix de l’immobilier restent en nette hausse à Lyon

nullLPI-Seloger a fait part vendredi de son dernier baromètre mensuel.


Vers la création d’un 3e cimetière métropolitain au sud de la Métropole de Lyon

Une étude lancée en 2017 a permis d’identifier le site de Charly, au niveau de la route de Saint Abdon. La commune est toutefois opposée au projet.


Lyon, l’une des villes les plus tendues en matière de colocation

nullLocService a fait part de son observatoire de la colocation 2021. Derrière La Rochelle, la capitale des Gaules fait partie des villes où la demande pour ce type de location est la plus forte. Loin devant Saint-Etienne.


Chasse-sur-Rhône : concertation mobile ce jeudi pour l’A46 Sud

Cette concertation sur l’élargissement de l’axe autoroutier interviendra ce 26 août de 9 heures à 12 heures./p>


Élargissement de l’A46 Sud : la concertation publique se poursuit

Une réunion publique numérique se tient ce mardi 24 août à 19 heures.


Décès de Jean-Charles Foddis, directeur exécutif de l’ADERLY

Les hommages se sont succédé, après la disparition brutale du dirigeant de l’agence de développement économique de Lyon.


Début de la concertation pour les lignes T9 et T10

nullCe lundi 23 août marque le début de la concertation de deux lignes de tramway prévues dans le plan de mandat du SYTRAL 2021-2026 : les lignes T9 et T10. Celles-ci vont desservir Lyon, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne, Saint-Fons, et Vénissieux.


Écully et Saint-Genis-les-Ollières : pas d’état de catastrophe naturelle

Les communes n’ont pas été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrains survenus les 10 mai et 11 mai de cette année.