Fleurieux-sur-l’Arbresle : Safe Medical inaugure son « CIPI »

Safe Medical a inauguré son centre d’innovation et de production intégré sur le site industriel de cette commune de l’ouest lyonnais.

Safe Medical a inauguré son centre d’innovation et de production intégré (CIPI) sur le site industriel de Fleurieux-sur-l’Arbresle. Opérationnel depuis septembre, le CIPI comporte deux salles blanches dédiées au conditionnement des dispositifs médicaux et un module d’impression 3D titane, pour la conception d’implants et d’outils chirurgicaux. Il complète les lignes de production et l’unité R&D mises en place en 2020 et entièrement dédiées à la chirurgie orthopédique.

2,5 millions d’euros investis

Safe Orthopaedics est une société spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de technologies prêtes-à-l’emploi pour la chirurgie du dos, particulièrement sécurisantes pour les fractures vertébrales traitées en urgence. Safe Orthopaedics a fait l’acquisition de Safe Medical (Ex-LCI Medical) en 2020. Depuis, la société a investi 2,5 millions d’euros sur le site de Fleurieux-sur-l’Arbresle, afin d’en faire un complexe industriel leader en Europe pour l’innovation et la production de dispositifs médicaux de chirurgie orthopédique.

Un million d’euros a été consacré à la rénovation et l’extension des bâtiments, et près d’1,5 million au rééquipement technologique du site. Le groupe Safe a bénéficié, pour ce projet, du soutien de Bpifrance, via un prêt innovation de 0,8 million d’euros. L’activité du site de Safe Medical est portée par la reprise de l’activité de sous-traitance, avec des volumes désormais supérieurs à leur niveau d’avant-crise, et par l’internationalisation de la production des innovations propiétaire de Safe Orthopaedics.

«Rationaliser nos process»

« Nous nous félicitons de la mise en place de notre Centre d’Innovation et de Production Intégré (CIPI), dans le respect du calendrier que nous nous étions fixé il y a un an, lors du lancement des travaux. L’intégration, sur un même site, de l’ensemble de la chaine de valeur, de la R&D à la fabrication, nous permet de rationaliser nos process avec, à la clé, un impact économique et environnemental tout en nous donnant également les moyens d’accélérer radicalement le cycle d’innovation. Nous continuerons d’investir sur le site de Fleurieux-sur-l’Arbresle pour maintenir l’excellence de ce site industriel et assurer notre leadership dans la chirurgie du rachis».

Pierre Dumouchel, président-directeur général de Safe Orthopaedics :

Safe Group emploie environ 150 collaborateurs. Safe Orthopaedics met au point et fabrique des kits combinant des implants stériles et des instruments à usage unique, disponibles à tout moment pour le chirurgien. Ces technologies s’intègrent dans une approche mini-invasive visant à réduire les risques de contamination et d’infection, dans l’intérêt du patient et avec un impact positif sur les durées et les coûts d’hospitalisation.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 6 : ICMMS acquiert 812 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a fait état de ses transactions au titre du mois d’avril.


« Pépites » : un 10ème anniversaire et 100 entreprises labellisées

Le programme de la Métropole de Lyon et de la CCI vise à un accompagnement sur-mesure pour les entreprises en situation d’hyper-croissance.


« Le lieu est emblématique. L’espace, il manque »

nullPhilippe Valentin est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la nouvelle édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon.


Le CIEL 2022 a été inauguré

Le Carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon Saint-Etienne Roanne a été inauguré en présence de la vice-présidente de la Métropole de Lyon, Émeline Baume.


Le CIEL 2022 ouvre ses portes

Le carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon 2022 ouvre ses portes ce mercredi après-midi, pour deux jours.


Genas : un institutionnel acquiert un entrepôt de 4.450 m²

Valoris Real Estate était conseil dans cette transaction.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


Evolis a acquis NAI Kyrios et Aires d’Entreprises

Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du plan de développement du groupe et visent à former ses bureaux lyonnais et grenoblois.


Sarcey : prise à bail de 4.360 m² de locaux d’activités

Cette location d’un bâtiment industriel dans la zone d’activités de la Noyeraie été réalisée par une entreprise de menuiserie. Valoris Real Estate était conseil du bailleur.


La commercialisation de « Plug&Play » avance à grands pas

null
Le promoteur DCB International a inauguré il y a quelques jours les deux premiers bâtiments de son programme de bureaux lancé en blanc à Limonest.


Auvergne-Rhône-Alpes met en place un « G6 de la relocalisation »

Ce groupe de travail, présenté mardi dernier par la vice-présidente de la Région, Stéphanie Pernod, vise à faciliter les relocalisations en Auvergne-Rhône-Alpes.


Émilie Brot, nouvelle directrice du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain

nullElle succède à Hugues de Beaupuy à la direction du syndicat mixte du plus grand parc industriel d’Auvergne-Rhône-Alpes


Carré de Soie : les élus déplorent le départ de Renault

La Métropole et la Ville de Vaulx-en-Velin ont fait part de leur « incompréhension », suite à l’annonce de la fermeture du site de Renault Lyon-Est.


«  Il y a une demande exprimée forte en locaux d’activité »

Loïc de Villard est le président de la FNAIM Entreprises en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui les chiffres du premier trimestre sur les marchés des bureaux et des locaux d’activités.


Socios Services France prend à bail 581 m² dans le « Part-Dieu Central »

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses transactions au titre du mois de mars.